Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le siège d'Almaleo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1203
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: le siège d'Almaleo   Ven 5 Déc - 17:04

Le siège d’ Almaleo

La rumeur raconte que Sarpédon reçu Grendel, le Loup du Cataclysme quelques heures avant l’affrontement

Les forces du soleil noir étaient commandées par Bartolomeo, le grand amiral de la flotte noire
L’empereur avait dépéché 3 millions de légionnaires, un million de marins et prêt de 100 000 aviateurs juchés sur des aigles géants bicéphales
Le Jericho commandait la flotte ; cette gigantesque arche de prêt de 100 000 marins était secondée d’un aréopage de galères, birèmes, trirèmes, quadrirèmes et quinquérèmes, comme autant de poissons pilotes escortant un gigantesque léviathan des profondeurs
A son passage, l’armada couvrait le soleil

Du côté des républicains, le général Malone commandait le Princess Omphale, un formidable cuirassier d’adamante hérissé de canons et d’ornithoptères. Outre les cuirassiers, la flotte d’adamante arborait de remarquables bombardiers, dirigeables et un essaim d’ornithoptères tourbillonnants.
L’armée républicaine comptait 300 000 combattants à peine ; mais on murmurait que le faible nombre était compensé par l’incroyable valeur martiale des « matadores », ces tueurs d’élites qui valaient 10 adversaires sur le champ de batailles

Le choc fut terrible : un véritable chaos, une boucherie inqualifiable, le ciel s’emplit de fureur et de cris ; l’odeur de chair brulée, les déflagrations, les esquilles des vaisseaux emplissaient toute chose

Malone se retira derrière les remparts imprenables d’Alamleo ; alors commença le pilonage de la cité. Chaque batisse, chaque école, chaque église se recouvrit de plaques d’adamante pur ; néanmoins les habitants étaient prostrés et les jours s’écoulaient

Sur l’ordre du président, le général Malone tenta une sortie ; il fut tué des propres mains de Bartolomeo ; alors que son corps encore chaud était emmené devant le président, l’épouse de celui-ci qui tenait Malone en grande amitié revêtit une cuirasse de matador et partit venger Malone ; elle rapporta la tête de Bartolomeo à son époux Sarpedon
Celui-ci prit le commandement suprême des combattants
Il repoussa l’armée des ténèbres, et celle-ci se retira derrière les montagnes d’airain pour panser ses blessures et préparer la contre-offensive
Sarpédon avait laissé 100 000 matadores dans l’assaut ; il ne poursuivit pas les légionnaires mais se retira dans le palais présidentiel

Les habitants d’Almaleo étaient terrés dans les abris les plus profonds de la capitale
Ce fut le président qui donna l’ordre :

« ATOMIQUES »

Une colonne de feu s’éleva au dessus du campement ; le vice amiral et un millions de ses combattants furent foudroyés
Les survivants refluèrent vers Ariman portant l’incroyable nouvelle de la défaite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
 
le siège d'Almaleo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Siège de Constantinople 1453
» Le Siège de l'Anguille
» [Deck - Joute] Le Siège de Port-Real - Siège de Winterfell
» [Question] Agenda - Siège de Winterfell (résolu)
» Agenda siège de winterfell : bataille du bois aux murmures / retraite feinte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Epiphanie :: Le Macrocosme-
Sauter vers: