Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quelque part ... entre les terres du regrets et les monts du destins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aegis

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: quelque part ... entre les terres du regrets et les monts du destins   Mer 18 Fév - 15:01

Primus ce tient face au vide ...
cela fait des jours et des jours qu'il erre hanté par son échec, son impuissance ...

les voix multiples de ces frères tombés au combat se synchronisent et ce désynchronnisent comme des vague électromagnétique dans sa tête ...

anéanti et débordé ... il va pour se laisser choir dans le sombre éclat du fleuve de l'oubli, quand sans aucune attente, une main se pause sur son épaule

surpris, dans une demi conscience, il se retourne et voit une silhouette floue

"PRIMUS, mon ami ne fais pas cela ... "

- Aegis.. c'est toi ? je dois rêver ..

- non tu ne rêve pas . je viens humblement te retirer le fardeau qui n'a jamais été le tient ... ton role est de guidé ton peuple, pas d'executer les folies de ton père

-Mais mon peuple a été décimé ! détruit !

-Primus, tu es le gardien de ton peuple, en ton sein coule des millier et des miller de memoire, je peux t'aider ... prend cette main que je te tend, au nom de celle que tu me tendit quand tout été perdu ...


Primus et Aegis s'enlace fraternellement, le front métalique de l'ouroboros se reposant sur l'épaule frele de l'archimage .




le lac des possibilité ...


_ Primus, tu a sur toi un fléau, je vais partager ta peine et le prendre sur moi, ainsi nous réinsuflerons la memoire et la personnalité des 10 premiers nés .... a partir de cela vous pourrez tout reconstruir ... votre trésor est intacte, et j'y est mis un certain apport personnel ... l'équivalent de la part des rapine des anciens royaumes gris,
les corps des hiskos et des ouroboros ont tous été mis en sureté tu pourra en disposé comme bon te semble .

_ accepte cette couronne d'arcanium , elle sera le symbole de ta souveraineté sur ton peuple ... les début seront difficile, mais vos talents de batisseurs et d'artefaction feront de vous les semeurs d'une nouvelle civilisation .

Primus s'incline et prend la couronne, les dix premiers nés pli genoux a terre face a lui ...




Aegis s'éstompe déja, et disparait dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: quelque part ... entre les terres du regrets et les monts du destins   Ven 13 Mar - 19:57

Et Aegis prend le fléau de Primus sur ses épaules…

Celui –ci ne tarde pas à se dissiper par la grâce que portent tous les guetteurs et qui les immunise contre les 1000 fléaux

Dans les mois qui suivent, avec l’aide des jardins du Nehorin, les métaux sublimés convergent vers les archipels ouroboros : de gigantesques barges portant le signe des dragons d’Aspaklariah franchissent les traverses transportant dans leurs soutes des quantités inimaginables et inestimables des métaux les plus précieux, les plus raffinés

Dans les forges du lac des possibilités, les splendides Ouroboros renaissent de leurs cendres

Puis Primus se tourne vers les conteurs et Osric en particulier : un ancien prisonnier de Varlaak, libéré des geôles de l’empereur ténébreux remet à Primus une urne contenant une étincelle. Grace à cette étincelle, au moyen d’un sacrifice adéquat réalisé par un cénacle de conteurs, la flamme de Primus est libérée et partagée entre tous les Ouroboros, moment d’extase et de félicité mêlée

Puis le prisonnier (connu comme le Masque d’Or car Varlaak a scellé sur son réceptacle un gigantesque casque dans l’orichalque le plus pur) rejoint les franges du califat d’Ormuzd d’où il rançonne et dépouille les voyageurs tombés sous ses griffes (on murmure qu’il arbore un gigantesque pistolet d’orichalque et que des bandits cupides et corrompus par la peste dorée l’accompagnent

Quand à Primus, reconnaissant envers les conteurs, il rejoint jure vassalité à l’Instrumentalité et se fait graver sur le front le symbole du dragon cosmique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org En ligne
 
quelque part ... entre les terres du regrets et les monts du destins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ENORA ? je suis anatidaephobe. soit, j'ai peur que quelque part un canard m'observe .. mais chut. [END]
» Il existe un paradis quelque part...
» J'ai déjà entendu cela quelque part...
» BD: "Blacksad"
» Quelque part dans les terres gelées du Norfendre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Epiphanie :: Le Macrocosme-
Sauter vers: