Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chute du Soleil Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: La chute du Soleil Noir   Lun 23 Fév - 20:15

La chute du Soleil Noir

Le règne de Varlaak, à la fois extravagant et terrifiant ne pouvait durer éternellement.
Même si l’empereur du Soleil Noir avait assis un règne despotique, une autorité obscurantiste sur près de milles mondes, sa chute fut semblable à son avènement : aussi surprenante qu’inéluctable.
En voici le récit …

Après le siège et le chute du grand ziggourat, si coûteuse en soldats pour l’empereur ténébreux, après le siège infructueux d’Almaleo, la capitale de la république adamante, la contre offensive du lion de diamant fut impérieuse et terrifiante.

Même les armées coalisées des 7 barons ne purent rien contre l’ire de Sarpédon et la jonction entre les 300 000 matadores et les 100 000 glorieux d’Heikaloth fut fatale aux 7 millions de combattants.

Cette bataille coûta cher aux insurgés ; Sigurt le loup glorieux qui commandait un détachement de guerriers saints paya sa bravoure du prix de la vie, terrassé par la lame ténébreuse de l’empereur, déguisé en simple soldat

De même Sinead, la souveraine des insoumis fut tuée par la Mâchoire, la commandante des armées exterminatrices du Soleil Noir. Mais la Mâchoire ne survécut pas aux terribles blessures que lui avait infligé la gandr Sinead

Enfin Sarpédon parvint aux portes d’Ariman, les dix milles légions du soleil noir lui barrant le chemin vers le Palais de Varlaak.
La bataille s’engagea, les barons prenant à revers l’armée républicaine. La mêlée fut furieuse et impitoyable. Sarpédon tua en combat singulier 3 barons, Morholt le noir, Asgard, l’orgueilleux et Gédéon le dément. Il reçut de cruelles blessures et fut alité

Les républicains n’étaient plus que quelques milliers et Sarpédon dut demander l’aide de ses alliés le Néhorin et la grise arcane.

L’archimage Aegis fut le premier sur le champ de batailles. Au moyen des portails gris, il ouvrit le passage aux légions ouroboros et aux cohortes de combattants bigarrés et farouches qui formaient l’alliance grise.

Par l’art antique des architectes du cosmos, Aegis ouvrit un chemin mystique dans la cité vers la Tour Sombre et terrassa mystiquement l’architecte de l’empereur, le Grigori d’Obsidienne.

Sarpédon parvint devant les marches du gigantesque et cyclopéen palais et Varlaak, engoncé dans une armure funeste d’or noir descendit les marches à sa rencontre.

La perfidie du sombre monarque éclata au jour quand il soutira de Sarpédon la promesse de se retirer du champ de bataille en échange de la vie d’un otage, le cousin de Sarpédon, Balthazar, le maître de Khémi.

Sarpédon abandonna le combat au profit d’Aegis et de Jezabel, la première gardienne du Nehorin.
Les légions artéfactées des ouroboros s’avancèrent vers les légionnaires bardés d’or noir et le premier choc fut favorable à la grise arcane.
Les armées du Nehorin se tenaient en réserve et les généraux d’Aegis ivres de sang et de carnages murmuraient contre la prudence de la première gardienne.

Pendant la nuit, les armées Varègues du prince mercenaire Vitellius trahissaient l’empereur (on prétend que Jezabel offrit une rançon royale à Vitellius) et celui –ci prit l’armée impériale à revers.
Mais Vitellius avait reçu de l’empereur en gage une orbe noire et celle – ci se révéla être un présent maudit, quand sur un mot de commande de l’arhipapesse Carlotta elle anéantit l’armée de Vitellius.

La seconde charge fut terrible. Les machines de guerres grigori trahirent l’empereur et les sapeurs de l’alliance grise ouvrirent une brèche dans les remparts imprenables. Sous la charge furieuse des behemoth de Maia, les anciens tumulus cédèrent et les antiques bêtes furent englouties dans des fosses profondes et garnies de pieux acérés.

Pendant ce temps, dans les traverses, Cernunnos marchait à l’appel du sombre monarque vers Ariman, suivi par sa horde immonde porteuse de la rage du sang. De même, Menes ralliait la capitale, secondé par la flotte royale de Ormuzd

La nuit fut terrible ; les bestiaires de Bod, sous bannière du Nehorin anéantirent l’armée écarlate de Cernunnos, le monstrueux bestiaire étant terrassé par sa mère en combat singulier.
Les autres alliés du Nehorin, les affamés de Tengaloa, aidés par l’armada de Nemrod, le père d’Aegis furent disloqués par Menes ; Mais le monarque resplendissant paya le prix fort en perdant deux millions de combattants dans l’affrontement.

Pendant ce temps sur le front d’Ariman, les jardins se décidaient enfin à intervenir massivement en lâchant une arme terrifiants : milles bombes carnivores explosèrent vomissant une nuée létale qui anéantit un million de légionnaires. D’autres armes impures furent utilisées par le Néhorin, concoctées dans les laboratoires des jardins dans la prévision de l’affrontement, comme le feu glu et les grenades éclats. C’est au cour de cette bataille que fut terrassé Gogen le maître d’armes de l’empereur par Ganmei. Mais l’ancienne de la lignée du chat fut emmenée gravement blessée.

De nombreux combattants avaient basculé dans la folie quand s’ouvrit un second front avec l’arrivée de la flotte de Menes ; même l’invincible armada du singe doré ne put contenir le terrible host et les armées coalisées des mages gris et des jardins se retrouvèrent prix comme dans un étau entre la volonté de deux monarques.

Alors Menes puisa dans la magie des 13 pétales et souffla toutes les étincelles du champ de bataille anéantissant le pouvoir mystique des mages gris.

Par le sacrifice d’une étincelle (on prétend qu’elle appartenait à un étrange monarque du nom d’Abaddon), la flamme magique des mages gris fut réveillée et le Sortilège Suprême fut tissé. Mêlant toutes les essences de la magie, un gigantesque dragon primordial et cosmique apparut au dessus des combattants. Les guerriers de Menes succombèrent à la terreur en contemplant une créature d’une telle puissance et le roi du briser sa couronne quand le dragon tourna son œil réticulé vers lui.

La bête dorée fut alors relâchée et le dragon cosmique se retira devant une telle corruption. Les combattants durent alors se replier vers les remparts d’Ariman pour éviter d’être calciné par la monstruosité d’orichalque.

Les combats se poursuivirent alors dans les décombres d’Ariman , les caves et les tunnels, seuls lieux épargnés par le souffle pestilentiel et brûlant de la bête.

Un terrible bataille s’engagea entre la race inhumaine et les milles lunes, mais Magni le brave fut terrassé par le félon Mirmidon et Neko prit le commandement des milles lunes. Elle vengea la mort de son neveu en terrassant magiquement le mirmidon.

Pendant ce temps, Mortigern le rouge avait rallié un million de légionnaires, vestiges de l’armée de Varlaak. Les armées régulières du Nehorin anéantirent les légionnaires comme les snipers du complexe J experts en combat urbain faisaient un terrible carnage parmi les derniers combattants de Varlaak. Harald, le compagnon de Jezabel terrassa Mortigern et fut emmené, grièvement blessé.
L’armée dévastée des mages gris fut en partie restaurée grâce aux soins du druide Dyan et de son cénacle de guérisseurs.
Aegis tomba sur une embuscade des archidiacres du collège de la noire sapience et il vainquit 3 archimages, Logan le dresseur, Ossian le maître de la chair et le calligraphe jaune de Pangu. On prétend qu’il fut aidé par sa compagne Séraphine, récemment guérie d’un sombre maléfice

Varlaak dut alors briser sa couronne et relâcher la Ténèbre qui se mit à dévorer méthodiquement la Bête Dorée, plongeant le monde dans des nuées sombres et baignant le champ de bataille d’une rosée empoisonnée.

Jezabel en profita pour rejoindre Varlaak sur le plus haute tour du Palais impérial et dans les derniers soubresauts du soleil noir agonisant affronta l’empereur.

Pendant ce temps, Neko délivrait des geôles Vidal fort éprouvé, mais elle fut tuée par Carlotta qui vomit ses pires sortilèges sur la matriarche du chat.

Aegis retrouva la trace de Carlotta dans les anciennes catacombes du palais et la traqua jusque dans son laboratoire bravant milles morts et milles maléfices. Il fut confronté au miroir de Carlotta et dut puiser dans ses derniers tours pour maculer le miroir d’une gangue de glace, privant Carlotta de ses pouvoirs mystiques. Séraphine poignarda la papesse de la noire Sapience.

Au même instant, après un terrifiant duel, et au prix de milles blessures, Jezabel perçait le flanc de Varlaak, anéantissant définitivement le soleil noir qui achevait de se consumer.
Dans le lointain, la ténèbre avait tout recouvert, des noirs phalènes emportant les derniers survivants de ce gigantesque charnier.

Vincent Mac Nolan, fondateur de la lignée des Lupogriphes qui avait porté une aide inestimable pendant les batailles en coalisant les insurgés et les rebelles à l’ordre noir réussit à tuer la reine inhumaine.

Dans les traverses, les derniers combattants de Sarpédon, avec l’aide de Metraton affrontaient le Sagitaire et 3 millions d’hoplites.
Omphale, la compagne de Sarpédon terrassa la nymphe de verre avec le bouclier de l’entropie mais mourut dans l’affrontement.
Sarpédon fut pris d’une rage terrible et destructrice. Il défia le Sagittaire et le vainquit aisément ; la lame adamante du vieux lion brisa le masque de diamant du Sagittaire, ce qui appela l’Entéléchie.
Nulle créature du macrocosme ne pouvait défaire le Golem de Diamant, mais Sarpédon, puisant dans l’art du haduka dans les hauts plateaux de Shambarra ; il s’inclina et brisa l’ascendant de l’entéléchie dans une lutte singulière ou aucune arme ne pouvait être utile.

Enfin, les chroniqueurs précisent que l’armée des ombres fut éveillée pendant l’affrontement. Cent millions de citoyens de l’empire, asservis par les eaux sombres et l’orge noire marchèrent vers Ariman. Il semble que la mort de Carlotta rompit le maléfice et libera les gueux et les simples, déjà fort éprouvés par la famine et la guerre de ce maléfice.


Le corps de Carlotta fut dissous dans les effluves de la noire sapience qu’elle avait adoré de toute son âme et la corps de Varlaak fut brûlé par Vidal afin qu’aucun culte posthume ne soit rendu au Soleil Noir

Les chroniqueurs estiment que cinquante millions de combattants périrent dans la guerre des cinq soleils, un chiffre qui doit être doublé si l’on compte les civils.

Après les batailles, Aegis disparut, plongeant les mages gris dans la confusion ; sans son fondateur, l’alliance grise fut disloquée et Osric pour le compte des grands peuples devint le nouveau souverain des archipels gris.
Le palais des mages gris leva bannière des conteurs et devint l’ambassade officielle de l’Instrumentalité.

Quand au Nehorin, il perdit relativement peu d’hommes et sembla même tirer profit de la terrible guerre en tissant d’habiles contrats commerciaux et en vendant armes et denrées aux belligérants. Le retour de Vidal, quoi que fort éprouvé par les geôles de Varlaak fut salué par les Gardiennes des Jardins et la Ligue des Guetteurs..
Quand à Jezabel, on murmure que loin de goûter les félicités de la victoire elle repartit dans une terrible vendetta contre Aurore la représentante des dieux et une certaine lignée mineur.

Mais ceci est une autre histoire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Le Voile d'Enoia   Ven 27 Fév - 14:51

LE VOILE D'ENOIA

Suite à la chute du Soleil noir, un certain nombre de mystes (magiciens du mystère et disciples d'Enoia) se sont réunis pour tisser un gigantesque sortilège.
Il s'agit principalement de :
- Lothur, patron des mages goetiens, conteur, grand père de Jezabel
- Joseph, père de Jezabel, guetteur
- Pandora, souveraine des Mac Nollan, compagne de Vincent

Le sortilège concerne le Grand Secret du règne de Varlaak. Ceux qui le connaissent se voient apposer le "sceau d'Enoia": ils ne peuvent rien révéler concernant ce qui a été découvert à la mort de Varlaak et Carlotta.
Ils peuvent bien sur en parler entre eux, mais leurs lèvres sont scellés: en aucun moyen et par aucune gnose mystique ils ne peuvent contrefaire ce pouvoir (à part peut être un myste)

Les personnes touchées par le sortilège comprennent (liste non exhaustive) :
- bien sur Lothur, Joseph et Pandora
- Vidal
- Ganmei
- Aegis et Séraphine
- Vincent
- Oblique
- Methraton
- Vingolf et Harald
- Enkidou
- et bien sur Jezabel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: La chute du Soleil Noir   Ven 27 Fév - 15:55

Admin a écrit:
LE VOILE D'ENOIA

Ils peuvent bien sur en parler entre eux, mais leurs lèvres sont scellés: en aucun moyen et par aucune gnose mystique ils ne peuvent contrefaire ce pouvoir (à part peut être un myste)

un de ceux qui ont aposé le voile, alors, et encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: La chute du Soleil Noir   Sam 7 Mar - 22:08

Sous le titre de TITUS I, l'ancien porteur du multicolore Mr Purple est nommé proconsul divin et imperator de la féérie par un sénacle comprenant des représentants des principaux panthéons.

La représentante de la grande connivence Lady Aurore a donné sa procure à la nomination du nouveau despote féérique

Longue vie à Titus I ! clown
Vive la féérie !
Vive la Grande Connivence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chute du Soleil Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chute du Soleil Noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire sa fiche de Personnage [Soleil Noir]
» La chute du faucon noir (Black hawk down)
» Faction Anima Tactics (Choix)
» Jung Tag Hoongk, un Terroriste de Classe Interstellaire.
» Introduction de Altorane (Jdr Soleil Noir)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Epiphanie :: Le Macrocosme-
Sauter vers: