Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ASTRONOMICON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: ASTRONOMICON   Ven 25 Déc - 18:40

Astronomicon

L’Astronomicon est un livre légendaire, peut – être plus que les 24 carnets enluminés, le Livre des Métamorphoses ou même la Théogonie.

Pourtant, son existence n’est connue que d’une poignée d’eidolons dans tout le macrocosme. Les informations qu’il recèle sont d’une telle portée, à la fois cosmique et cataclysmique que les rares élus qui en connaissent quelques bribes gardent dans le secret de leurs âmes terrifiées ses révélations.

L’astronomicon est un palimpseste. Son contenu a été effacé et remplacé par un autre contenu. Pourtant, on prétend que la clarté de certaines étoiles peut révéler les écrits perdus.

Une secte mystérieuse d’érudits a consacré l’éternité à l’étude de l’astronomicon. Il existe une petite monade nommée Terminus aux confins du macrocosme, à la lisière du fief du firmament peuplée d’Alfans. Ceux – ci sont des humanoïdes pré adamiques conservant des cornes vestigielles. Comme le rocher de Terminus est en suspension dans le temps et l’espace, les alfans ne vieillissent pas. On prétend qu’ils menaient déjà leurs études avant la naissance de Kadmon. Les alfans sont des astromanciens. Ils étudient les mouvements et les signaux stellaires depuis des temps incalculables.
La théorie astromancienne postule que les étoiles reflètent la destinée des individus et des organisations du macrocosme. En identifiant les objets stellaires et en calculant leur trajectoire, on peut ainsi deviner l’histoire du macrocosme et de ses principaux protagonistes, souvent identifiée à des étoiles particulièrement brillantes.
Surtout les astromanciens ont su conjecturer l’existence de l’astronomicon. S’ils ne l’ont pas écrit et ne le possèdent pas, il semble qu’ils en aient reconstitué certains passages.

Eclats de vérité de l’Astronomicon

L’astronomicon concerne la naissance, la vie et la destruction des univers.

Des êtres étranges, d’une puissance inqualifiable, les Destructeurs de Monde sont conjecturés.
Ceux – ci voyagent d’univers en univers en passant par les Grandes Portes qui peuvent être ourlées de lumière ou de ténèbre suivant qu’elles annoncent la naissance ou la mort des univers.
Comme leur nom l’indique, les Destructeurs de Monde sont appelés dans des univers afin de les consumer. Pour faire cela, ils doivent abattre (souvent au moyen d’une Hache Consacrée) l’Arbre Sacré associé à chaque univers.
Ce dessin n’est pas moral ou immoral. En effet, les destructeurs de Monde obéissent au Grand Dharma. Si celui-ci est par nature inconnaissable, même aux yeux des Destructeurs de Mondes, on a pu émettre certaines hypothèses.

La destruction des mondes est nécessaire à la naissance de nouveaux univers.
Chaque univers est ainsi constitué d’énergie démiurgique, appelée simplement lumière. Cette énergie existe à deux états, libre et stable. Comme l’univers grandit et se déploie, la lumière libre qui le constitue devient stable. La lumière libre diminue en quantité et l’univers risque d’être pétrifié dans une forme définitive.
L’énergie cosmique, parfois appellée « cogito » car elle suscite des formes de vie sentientes dans l’ensemble du métacosme n’existe que dans une quantité déterminée.
Il existe donc une sorte d’écologie cosmique qui suppose que le retour de l’énergie à un état libre, qui accompagne la destruction des univers permet de susciter de nouveaux univers. L’énergie ainsi libérée circule par les grandes portes.

Ce destin funeste semble inéluctable. Il nous faut parler plus avant des pourfendeurs d’univers.
Il n’existe pas une mais 3 castes associées aux destructeurs de mondes.
Si le Dessin des destructeurs, en Accord avec le Grand Darma, semble tout tracé, il arrive parfois que certains destructeurs ressentent de la sympathie, de la compassion pour un univers et ses créatures. Ils consacrent dès lors leur force à préserver les univers contre les destructeurs, raison pour laquelle on les appelle des préservateurs, défenseurs ou champions de leurs univers.
Une troisième caste existe, les façonneurs, faiseurs ou créateurs d’univers. Ceux – ci contribuent à la naissance d’un nouvel univers. Si les destructeurs et les préservateurs semblent opposés, le rôle des façonneurs est plus ambigu ; certains se rallient aux destructeurs (comme des enfants, qui lassés de leurs jouets les jettent au rebus), d’autres aux préservateurs (ils finissent par s’attacher à leur création et ne souhaitent pas la voire détruite)
La grande majorité des destructeurs reste fidèle au grand Dharma ; seule une infime minorité devient des préservateurs ou des façonneurs.

Enfin, les destructeurs de monde changent souvent d’appartenance suivant les univers qu’ils visitent.
Lorsqu’ils franchissent une grande porte, les destructeurs entrent en contact avec des créatures sentientes d’énergie libre, nichées au cœur des étoiles et appelées Caliban. Ce sont les Caliban qui permettent aux destructeurs de franchir les grandes portes sans être consumés en énergie libre. Mais les Caliban, malgré leur incroyable puissance (elles participent du grand dharma en permettant aux destructeurs de visiter les univers) sont des créatures facétieuses, ingénues, innocentes et douées d’une forme extrême de compassion. Ne supportant pas la souffrance chez les destructeurs, elles la détruisent et se faisant façonnent de nouvelles identités, appelées figures aux destructeurs. A chaque visitation, ceux – ci perdent donc leur identité, mémoire et pouvoirs démiurgiques.
Au cour de leur existence, et comme ils prennent conscience de leur responsabilité face au macrocosme, les destructeurs s’éveillent au grand Dharma. Ce sont souvent les souffrances et lamentations d’un monde à l’agonie qui vont éveiller les destructeurs à leur véritable dessein. Comme le monde revient à l’énergie libre, les cœurs de la multitude des créatures sentientes s’élèvent vers l’Ailleurs. C’est souvent le moment d’une communion cosmique. Les destructeurs sont alors contactées par les Autres voix, qui proviennent de l’Ailleurs. C’est un moment important, appelé le Choix ou le destructeur de monde prend conscience de son destin, l’accepte ou le rejette, et choisit de devenir un destructeur, un préservateur ou un façonneur. La majorité des figures ne parviennent pas jusqu’ au choix ou rejettent leur destinée ; elles deviennent des avortés, des êtres d’un talent remarquable sans avoir les pouvoirs démiurgiques des destructeurs.
Très rarement, certains univers, du fait de la protection des préservateurs réussissent à chasser la menace que représentent les destructeurs. Pourtant, aucun univers ne peut prétendre à l’éternité ; ceux – ci obtiennent simplement un répit, qui peut se compter en ages ou en cycles. Les destructeurs et les préservateurs quittent alors l’univers le temps du sursis.
Certains destructeurs refusent de franchir les grandes portes. Ils sont attachés à leur identité, à leurs pouvoirs, aux créatures sentientes avec lesquelles ils ont développé des liens émotionnels. Il existe entre les univers, d’étranges corridors appelés interstices. Les destructeurs peuvent fuir le grand Dharma en s’installant dans les interstices. Mais de nouveaux dangers les attendent : d’étranges créatures mnémophages, appelées les vampires sidéraux, qui semblent liés aux calibans traquent les destructeurs exilés. Ces vampires d’un genre particulier se nourrissent de l’identité, de la mémoire des destructeurs en fuite.
La caste des destructeurs d’univers est fort ancienne ; sans doute a – t – elle toujours existé. Elle semble liée à l’éternité autant qu’au grand Dharma.

Deux lieux dans le métacosme semblent particulièrement importants :
La fontaine de lumière est le seul lieu du métacosme où naît l’énergie libre
La cataracte enténébrée au contraire est le seul lieu du métacosme ou est détruite l’énergie.
Entre les flux d’énergie s’étend la ténèbre qui est du non être. Ce n’est pas un concept moral, mais plutôt métaphysique. Au contact de la ténèbre, la lumière libre se stabilise. Celle – ci projette alors une ombre très tenace qui est appelée ténèbre dense.
La fontaine et la cataracte créent le flux principal qui est la dynamique du métacosme.

Les destructeurs gardent le souvenir d’un age terrible ou s’étant détournés de leur devoir, la lumière est devenue de plus en plus stable et les ténèbres de plus en plus denses.
A un moment critique, quand l’énergie libre semblait avoir pratiquement disparue du métacosme, la fontaine a craché un gigantesque oiseau de lumière comme la cataracte vomissait un monstrueux dragon ténébreux. Le phénix et le léviatan se sont affrontés en un monstrueux combat qui a dévasté les forêts de lumière stables et les océans de ténèbres denses. L’univers a été disloqué en même temps que les 2 créatures et le grand dharma a été rétabli. Pourtant à un moment précis, l’essence de lumière pure a rencontré la matrice des ténèbres infinies et un œuf monstrueux fut suscité. Cet œuf en naissant/ mourant a poussé un cri déchirant d’agonie vers l’infini et le néant. Ce cri a traumatisé la sentience des destructeurs de monde. Dorénavant, quand ils s’écartent du grand dharma, un écho du cri d’existence/non existence leur parvient, comme un fouet cosmique, comme un rappel de leur faute et du prix qu’ils doivent payer pour l’éternité.

Le souvenir de Japhet demeure parmi les plus anciens destructeurs. Destructeur lui-même, il finit par être considéré parmi les siens et prendre une grande influence sur la caste. Alors le grand Dharma suscita 5 conjurés, 5 assassins qui tuèrent Japhet en s’embusquant derrière une grande porte. Il fut donc tué et démembré, mais le sang de Japhet éclaboussant ses assassins les empoisonna et ils moururent dans d’atroces tourments. Pourtant, l’un des assassins, quoi que terriblement stigmatisé par la marque de Japhet ne mourut pas et s’immolla dans la fontaine. Cette créature mystèrieuse nommée le Rouge est présente sur bien des univers agonisants ou prenant le parti des destructeurs, elle participe à la destruction des univers.
Le corps de Japhet fut reconstitué et placé dans le mausolée en bas de la cataracte enténébrée, parmi les décombres et les reliquats d’univers à présent détruits.
La tête de Japhe fut enchassée dans un écrin de lumière stable et placée près de la fontaine, ou parfois elle s’anime et répond aux interrogations des destructeurs.
Japhet avait pactisé avec plusieurs calibans et celles – ci lui octroyaient des pouvoirs fabuleux. Il laissa un testament de son savoir, afin que la mémoire qu’il avait accumulé sur plusieurs ages (les calibans lui permettaient de franchir les grandes portes en conservant son identité) ne fut pas entièrement perdu. Cet ouvrage est appelé l’Astronomicon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: ASTRONOMICON   Ven 25 Déc - 18:42

Aegis a pu prendre connaissance de ce texte dans sa bibliothèque mentale de conteur (rituel de la transmission)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: ASTRONOMICON   Ven 25 Déc - 22:05

ça veut dire qu'un certain Loki a aussi connaissance de l'astronomicon .....

au fait ! je n'ai plus en ma possession le grain de poussiere qui permettait possiblement de regenerer le macrocosme.

merci quoi ? la gnose de transmission
merci qui pour l'impair ? je vous laisse deviner !

Rolling Eyes Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Aegis

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: ASTRONOMICON   Sam 26 Déc - 19:04

je propose que loki soit mis en penssion complète chez son frère préféré : thor

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegis

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: ASTRONOMICON   Sam 26 Déc - 19:05

l'astronomicon : c'est du lourd !

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: ASTRONOMICON   Sam 13 Mar - 12:59

Les carnets de Morphée

Quelques notes sommaires extraites des carnets de voyage du capitaine Morphée

DRACOCEPHALES : d'authentiques dragons, des créatures d'énergie stable, qui ont un empire de 7 univers qui leur versent un tribut régulier. Jadis l'empire draconique comprenait 13 univers dont le macrocosme. DUmuzi est l'empereur draconique; sa fortune personnelle s'élève à 1000 parsecs (anneaux de lumière)
Son grand amiral est Tammuz l'ambitieux. L'empire draconique forme une couronne autour de la Fontaine. Le gardien de la fontaine est Bahamuth, le plus puissant des dragons du métacosme qui n'obéit qu'à lui-même
Les dracocéphales ont un livre saint , le Draconomicon qui est l'un des 3 livres cosmiques (avec l'Astronomicon et le Necronomicon)
Mordenkainen, le mentor de Nestor est un dracocéphale ayant une vaste connaissance du draconomicon. La théogonie est souvent considérée comme un apocryphe du Draconomicon

PROFONDS : des créatures de ténèbres denses engagés dans une guerre terrible contre l'empire draconique. Leur civilisation est le grand marécage de ténèbres qui entoure la cataracte. Les profonds adorent les grands anciens, des choses de ténèbres infinies à qui ils offrent des univers en hollocauste afin de les nourir. Leur souveraine est Hydra; son fils est Sargonte le commandant de la flotte de nautiles des profonds. Logiquement les profonds ont aussi leur livre saint, le Necronomicon qui décrit l'invocation des grands anciens. La capitale des profonds est R'lyeth la maudite qui baigne en eprmanence dans les effluves du grand marécage. Bahamuth a un vis ç vis, Tiamat (appellé Dagon par les profonds) qui garde la cataracte qui mène vers la Nécropole engloutie. Les étudiants du Necronomicon sont appellés les Maîtres des Ténèbres (ou Maestro Tenebris)

CHRYSELEPHANTINS: un antique empire marchand, en partie décimé par les dracocéphales et les profonds. Des vestiges de cet empire, le fleuve d'ivoire permettent de voyager dans les interstices jusqu'aux univers les plus reculés. Les chryséléphantins élevaient de gigantesques créatures les Behmoth dont le lait aux propriétés mystiques incroyables (il permet de controler les songes) forment les anciens fleuves d'ivoires, à présent de simples ruisseaux fréquentés par les pirates et les contrebandiers. Le Caravansérail est une ancienne colonie à présent affranchie et dirigée par la pègre de la Corne Jaune

RIVIERE D'ETOILES : des vestiges de l'ancien empire elfique. Le monde originel des elfes fut décimé en même temps que l'arbre étoilé après le Grande Célébration qui devait donner naissance aux ténèbres denses et à la lumière stable. Les survivants, les elfes des étoiles devinrent des nomades en quête d'un terre promise. La nef royale était guidée par la gemme étoile, que l'on nomme encore la boussole cosmique. Au cour de leur voyage, les elfes fondèrent de grandes colonies sur de multiples univers qui s'établirent et oublièrent bien vite leurs origines. Quand la gemme étoile fut perdue, la flotte fut disloquée et la Nef Royale coula dans les ténèbres. Le roi et la reine se sacrifièrent alors en plongeant l'équipage dans un sommeil elfique qui les protégerait des maléfices des ténèbres. Les elfes des étoilesn tout comme les cryséléphantins étaient liés à la lumière libre et à l'astronomicon

POURPRE : ce décan du métacosme est sous l'influence des hommes. C'est un peuple belliqueux engagé dans de grandes guerres avec les autres décans. Le Rouge est originaire du pourpre. Le roi et la reine de coeur étaient les 2 anciens monarques du pourpre. Ils furent trahis par le pourpre et assassinés. Leur Palais, renommé le Palais de la fin des temps est devenu un lieu de débauches et de réunion fréquenté par des destructeurs de mondes sybarites et décadents.

AZUR : un vaste décan, anciennement sous l'emprise des Façonneurs d'univers. Leurs serviteurs, les géants se sont affranchis et l'azur est sous leur influence. Japhet, le rédacteur de l'astronomicon était un géant. Balor était un conquérant remarquable et un souverain des géants. Sous son règne, de nombreux univers ont été dévastés puis repeuplés par les géants. Il fut finalement défait aux portes de l'empyrée.

CLAIR OBSCUR : un décan sous l'autorité de l'arbitre du changement. Celui-ci est un serviteur du grand Darma et prétend connaître des passages secrets de l'astronomicon. Sa citadelle est un gigantesque univers prison ou les prisonniers doivent briser en permanence des blocs de lumière pue ou de ténèbres denses afin que l'énergie cosmique soit libérée. Des centaines de millions de captifs sont retenus prisonniers ainsi que de nombreuses figures coupables d'avoir trahis le grand dharma. La roue de la fortune est un abominable instrument de supplice utilisé par l'arbitre du changement pour briser les figures et semer l'effroi parmi ses "invités"

CARRABAS : la légende d'un ancien décan peuplé de conteurs et d'adorateurs des chats. Après avoir renié les dracocéphales, Nestor a reçu les enseignements des derniers Carrabans. Les carrbans se servaient de Chats sacrés comme messagers et pour transmettre leurs decrets aux mondes sous leur autorité. Ils avaient tissé une gigantesque toile de velour afin de relier les mondes sous leur influence. Cette toile était appelée le Canevas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ASTRONOMICON   

Revenir en haut Aller en bas
 
ASTRONOMICON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Epiphanie :: Métaphysique-
Sauter vers: