Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre privée avec Morgana...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Rencontre privée avec Morgana...   Lun 19 Juil - 14:29

Comme le titre l'indique, j'aimerais rencontrer Morwen Ravenwood pour discuter un peu de sa position vis à vis de l'A.A., de Morgoze et de Lazarus...
Je pense cependant que nous ne préviendrons pas les autres personnages, je poste donc ici uniquement pour le côté ludique.

Voilà le plan:

1 / Réccupérer une cabine sur l'A.A., via Fat Mama ou directement auprès de l'intendance. S'il faut payer c'est pas génant...

2 / Réccupérer (discrètement) une photo, un print de video surveillance, la carte de visite, n'importe quoi appartenant à Morgana. A défaut nous utiliserons simplement son nom.

3 / Inviter la dîte Morgana (seule, en surveillant les gens invisibles) dans notre cabine, préalablement pentaclée, et après avoir fait le rituel de l'amant magique (le seul fonctionnant même sur des gens très puissants...). D'ailleurs il serait intéressant de voir à quoi ressemble son amant idéal: plutôt un grand barbu qui se la joue capo, ou plutôt bel oriental...

S'il est possible d'avoir un petit brouilleur d'ondes (ça doit se trouver à pas trop cher), ce serait un plus certain. Je serai seul à la recevoir, mais Aphril sera dans la chambre voisine (avec un autre pentacle).

La discussion, si cela va à Olivier, pourquoi ne pas la jouer sur le forum en attendant la prochaine partie sur table?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Lun 19 Juil - 16:57

Je te répond point par point :

1 / Réccupérer une cabine sur l'A.A., via Fat Mama ou directement auprès de l'intendance. S'il faut payer c'est pas génant...

Aucun problème pour disposer d'appartements temporaires; pour du définitif, à dealer avec l'ipsissimus Anubis
pour info, Fat mama n'y a pas d'appartements

2 / Réccupérer (discrètement) une photo, un print de video surveillance, la carte de visite, n'importe quoi appartenant à Morgana. A défaut nous utiliserons simplement son nom.

Pas de problème; exemple caméras de surveillance du Fly

3 / Inviter la dîte Morgana (seule, en surveillant les gens invisibles) dans notre cabine, préalablement pentaclée, et après avoir fait le rituel de l'amant magique (le seul fonctionnant même sur des gens très puissants...). D'ailleurs il serait intéressant de voir à quoi ressemble son amant idéal: plutôt un grand barbu qui se la joue capo, ou plutôt bel oriental...

cf plus bas; je te laisse carte blanche pour le descriptif

S'il est possible d'avoir un petit brouilleur d'ondes (ça doit se trouver à pas trop cher), ce serait un plus certain. Je serai seul à la recevoir, mais Aphril sera dans la chambre voisine (avec un autre pentacle).

Pas de problème, pour obtenir un brouilleur auprès des intendants; en acheter un est assez cher (au moins 100 000 biodollars)

aucun problème pour jouer cela par forum, je te laisse juste nous décrire ton rituel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Lun 19 Juil - 19:39

Pour le brouilleur nous en achèterons effectivement un. Ce ne sera pas utile que dans l'A.A. ...

Alors que Lucie était plongée dans son étude, sous prétexte d'aller dans un endroit plus sûr pour la nuit, Aphril et moi nous étions rendu dans l'aile de la voie de la passion. Un petit appartement d'à peine deux pièces mais suintant d'ores et déjà le volupté et l'étreinte charnelle. Peut-être était-ce due à la couleur rouge sombre, et aux lumières tamisées. Ou alors les portraits de nus, des femmes et des hommes aux courbes parfaites, sur des fonds de style paradis perdu.

Aphril, dans un dénudé de soie noire, finissait d'invoquer les anges protecteurs aux cinq coins du pentagramme. Elle avait déjà fini celui de la chambre, et l'odeur qui émanait de son corps légèrement en sueur avait de quoi rendre fou. Me rendait fou. J'avais du mal à détacher mon regard d'elle, comme à chaque fois. L'idée fugace d'être séparé à nouveau d'elle me serra le cœur, comme à chaque fois que mon regard se posait sur elle, comme à chaque fois que mon regard la quittait.

"Tu es sûr de vraiment vouloir faire ça? C'est une femme dangereuse.
-Je sais, mais il faut savoir. Je ne peux pas condamner une innocente s'il y a de l'espoir."

Comme pour me dire qu'elle me comprenait sa main douce passa dans mes cheveux. Son corps nu sous la robe qui flottait légèrement. Tout était prêt pour le rituel.

Aphril le savait, et sans un mot ses mains expertes commencèrent à me déshabiller. La caresse de sa peau contre la mienne suffisait à insuffler du désir dans mes veines, alors que son souffle chaud et si humain allait s'échouer sur mon torse. Pourtant je devais oublier la beauté qui se trouvait devant moi. Je devais oublier ma sœur, et son parfum suave et délicat. Mes yeux se tournèrent douloureusement vers la photo que je tenais. Vers le visage fin de Morwen, alors que j'imaginais que c'était ses mains froides et sensuelles qui me caressaient.

Je fermai les yeux, imaginant la tenue de dentelle noire de Morwen tandis que mes mains lentement cherchèrent ses hanches. Des hanches de femme mûre et forte. Aphril devait disparaître, ou plutôt fusionner avec moi dans ma recherche. Elle jouait le jeu, et ses mains étaient plus fermes que d'habitude. Plus directives aussi, dominatrices même. Je laissai aller mes baisers contre sa peau, humant le parfum de Lorelei, m'enivrant même jusqu'à ce que mes sens deviennent flous et tournés vers une seule chose: le désir. Le désir de Morgana, la tentatrice, une femme fatale capable de faire chavirer le cœur de princes des rêves ou de la mort...

Je plaçai la photo dans la coupe, alors que Morwen continuait d'ouvrir mes lignes telluriques, me faisant frissonner à chaque fois qu'une vague de désir m'assaillait. Je mis alors du parfum dans la coupe, le même que portait la sorcière noire, avant de finalement l'embraser.

Je jettai un dernier regard vers Aphril, et à mesure que la photo brûlait, ma bien aimée prenait les traits ravissants de Morgana. Jusqu'à devenir elle. Juste elle. Et moi son amant, allant coller ma main contre sa hanche humide, la déshabillant avec ferveur tout en me plaquant contre elle. Elle aimait que je sois dur, presque violent. Ses ongles se plantèrent dans mon dos, alors qu'elle s'asseyait sur l'autel. Je la pénétrai ainsi, au milieu du pentacle, sur l'autel sacré tel un hérétique pervers au besoin incontrôlable et incontrôlé. Tels deux animaux nous nous conduisions vers l'orgasme, encore et encore, alors que l'euphoria suintait de nos corps dégoulinant, détrempant le sol et l'autel de sa souillure délicieuse...

***

Plusieurs heures plus tard, après avoir nettoyé la pièce et l'autel, nous demandions à un intendant de porter une invitation à Morgana. Pour qu'elle vienne seule, en invitée de valeur. Le salon de nouveau en état, bien que l'odeur de l'étreinte était toujours présente. Je me regardai alors dans la glace, me demandant à quoi ressemblait l'amant parfait de cette femme mystérieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Mar 20 Juil - 22:11

Angel tourne son corps nu et dégoutant d'euphoria vers un miroir pour assister à la métamorphose :

Sa taille augmente pour atteindre 2 mètres. Son corps se couvre de muscles puissants, presque inhumains et parcourus de veines saillantes. Une tignasse de cheveux roux en bataille a pris la place des mèches chatains.
Entre ses jambes aussi puissantes que 2 piliers de chairs, un gigantesque membre viril repose, impressionnant, presque grotesque, l'arme absolue pour envoyer toute créature organique au septième ciel.

Le jeune éphèbe androgyne a laissé place à une "sex machine", un "orgasmatron" vivant, un véritable "pornocrate" en puissance digne d'effrayer par sa libido les femelles les plus lubriques

on frappe à la porte à cet instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Mar 20 Juil - 23:25

Je me sentais envahi d'une force nouvelle, puissante et insolente. J'étais viril et fort, l'homme sauvage et bestial. Ma main saisit la nuque d'Aphril, douce et tendre, alors que j'allais coller ma bouche contre la sienne. Cela la surprit, mais ne lui déplut pas. Comment le pourrait-ce...

J'attrapai une robe de chambre, mes vêtements habituels faisant office de pyjama pour petit garçon. La soie ne faisait que mettre en valeur une musculature irascible, alors que tel Samson je passai mes doigts entre des boucles indomptables.

Je me dirigeai alors vers la porte, d'un pas sûr et nonchalant tandis que ma poupée rejoignait la chambre, dans son propre pentacle. J'avais la sensation de tout contrôler, que le monde était à portée de mes paluches et qu'il suffisait de serrer le poing sur ma cible pour que celle-ci m'appartienne éternellement. De quoi pouvais-je avoir peur? Même le nom d'Inkubus n'aurait su m'arracher de l'effroi en cet instant.

Ma main se posa sur la poignée de la porte, que j'ouvris lentement. Prêt à aller arracher les secrets les plus intimes de Morgana, même s'il fallait lui passer sur le corps. Surtout s'il fallait lui passer sur le corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Mer 21 Juil - 21:08

La porte de la cabine s'ouvrit. La lumière vitreuse de la coursive laissait entrevoir un corps d'albâtre pur, ceint dans une robe de soie noire translucide.
Morwen ne pouvait laisser quiconque indifférent ; une tête d'un ovale parfait, auréolée d'une masse ondoyante de cheveux noirs, un long cou de cygne, des membres délicats, presque graciles, une taille ferme, des seins légèrement pointus, des hanches rondes, et au bas du ventre, les prémisses d'une toison triangulaire sombre, promesse qui aurait damné les saints et les martyrs.
Il y avait certes cette légère oscillation dans le ventre par ailleurs plat et ferme qui laissait deviner la nature monstrueuse (un ver infernal !) de Morwen

Quand ses yeux semblables à 2 gemmes d'émeraude croisèrent ceux d'Angel (sous son nouveau simulacre sexuel), ils se troublèrent et le corps de Morwen fut couvert d'un frisson ainsi que d'un léger hoquet de surprise.
Les joues empourprées et d'un voix tremblante elle s'adressa à Angel :

" Uther, est-ce bien toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Jeu 22 Juil - 3:01

Uther... Le nom de Morgana prenait toute sa force, même si j'avais du mal à l'imaginer millénaire. Mes yeux cherchèrent son regard, pénétrant dans ses yeux verts. Ma main vint instinctivement, presque sans contrôle, se poser sur sa hanche alors que je ramenai son corps fin vers moi. Avec fougue et une passion embrasée j'allai chercher un baiser des plus langoureux, oubliant un instant que je n'étais ni cet Uther, ni son amant.

Je la fis rentrer avec moi, refermant la porte avec une négligence mesurée. Je ne l'avais pas lâchée un instant, et la plaquai à présent contre le mur rouge avec assez de force pour faire trembler un tableau. Mes yeux dans les siens, me gorgeant de son regard délicieux et plein de sentiments. Sans duperie aucune. Je savais que je devais lui parler. J'avais imaginé mille façon de lui faire avouer ses vraies intentions, et pourtant seul le feu qui brûlait en moi semblait m'animer. Une passion féroce, immanente. J'avais demandé à être son amant idéal, magique, et le rôle était à présent plus important que l'acteur. Il n'y avait plus d'acteur...

Et puis les questions pouvaient bien attendre... Mes mains enserrèrent ses poignets alors que je l'immobilisai, tout en parcourant sa gorge de caresses d'une langue vigoureuse. L'engin de mort tout contre elle, alors que parfois je sentais la créature infernale se muant sous sa peau fine. Peu importait, j'allai la libérer de ses chaînes ce soir...

"Morgana..." Un soupir laissé à son oreille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Jeu 22 Juil - 21:04

" Uther, empale-moi avec Caliburn" fut mutmuré à l'oreille d'Angel

Mais était -il encore Angel ? Les adeptes de la passion disent que le corps est la seule vérité qui soit et comme Morwen chevauchait sauvagement Angel/Uther, tout vestige d'une ancienne existence se dissipait

(...)

Un rideau de flammes surmonté de la bannière du dragon

Un couple s'étreignant devant la silhouette phallique d'une gigantesque épée

Un coupe s'emplissant de sang comme le désir emplit les chairs des amants

Des corps embrochés par des guerriers sanguinaires, des silhouettes écartelées, empalées, découpées comme de vulgaires quartiers de viande

Un chaudron noir empli de sang, une épée ceinte de flammes

Un géant consume les mondes avec son sexe embrasé

L'arbre aux 9 branches consumé par la foudre

Les pendus versant leur semence sur des racines de mandragores

un dernier hoquet de plaisir et douleurs melés

La lumière

Les ténèbres

(...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Jeu 22 Juil - 21:27

Ma vue se brouillait, se confondait avec des visions plusieurs fois centenaires. Le visage de Morgana transi de plaisir laissait la place à la terreur de soldats, alors que leur souffrance se transformait en jouissance lente et brûlante. L'épée à la main, parfois de flamme, souvent de chair pénétrant le corps sanglant de mon amante euphorique.

La mort, hasardeuse et cruelle se mêlait à moi dans une étreinte charnelle, malsaine et maladive. Les cris rauques, la sueur et la semence se répandant, fusionnant avec le sang qu'une sorcière avide récoltait dans son calice. Dans sa bouche, se gorgeant de notre lente mais fébrile motion.

Et tout autour des plantes perverses qui poussaient, se collant à nous alors que les morts nous éjaculaient dessus dans leur lente et tourmentée agonie. La destruction et la création, la conception même alors que le tissu du monde pourrissait avec un délice assouvi.

Happé dans les ténèbres d'une fornication impie, avant de finalement ressurgir, vomi par la mort elle-même. Sorti des entrailles de la déesse mère, dans un placenta infâme et dégueulasse, nous mêlant dans l'angoisse et le pardon. Morgana, Morwen, mon amante, celle qui partageai ma couche et mon enfer, qui avalait la bile immonde de ma haine et m'abreuvait d'une cyprine noirâtre et doucereuse, empoisonnée. Je me gavais, alors que les murs reprenaient leur place. Que mon épée mystique sortait du fourreau de chair, du fourreau féminin, suintant de putréfaction.

Le temps reprenait son droit un instant volé, vociférant et nous agressant. Mes bras allèrent chercher l'étreinte de celle qu'en ce moment j'aimais. La seule qui pouvait comprendre ma folie, ma passion, mes désirs les plus sombres. Sa peau était nue et humide, vivante presque.

"Tu m'as tellement manqué Morgana..."

Des mots doux jaillissant lentement d'une bouche déjà longuement lubrifiée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Ven 23 Juil - 14:50

Le monde avait repris sa place, et Angel revenait en moi. Uther était toujours là, mais il avait finit de s'exprimer. Morwen, je n'avais pas pensé que ce serait aussi intense comme rituel, et je m'étais laissé emporter.

Finalement je me redressai, allant m'asseoir dans le fauteuil au cuir bordeaux.

"Je ne vais pas pouvoir rester longtemps. Mon ôte m'a fait venir pour quelques heures seulement, et je m'en retournerai ensuite. Où est donc Morgause? J'étais persuadé qu'elle était avec toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Ven 23 Juil - 21:44

Morwen contemple pensivement Uther/Angel puis le gifle violemment

"Uther, tu es bon pour me baiser comme une chienne, mais sinon tu es un crétin

cela fait 300 ans que je suis sans nouvelle de toi; et tu sais que je suis droguée à Caliburn

On m'a dit que tu étais l'un des capos les plus influents de Napalm et que tu commandais à un régiment de Crématides.

Et pas de nouvelles...

Depuis que tu m'a arrachée par la sexualité l'épée/phallus et la coupe/vagin qui sont connus des humains comme Caliburn et SangReal qui furent 2 ornements de Paradise Lost, tu es resté sourd à mes suppliques et mes avances les plus lascives

Le prince a conçu 2 blasphèmes pour refléter les anciens ornements

- Le Glaive de Muspelheim comme parodie de l'épée des rois d'Avalon

- Le Chaudron de la Sorcière comme parjure du Calice de Joseph d'Arimatie

Je ne sais rien des autres blasphèmes

Quand à Morgause, ma fille, née de l'union parjure avec un prince des rêves, je l'ai offerte au Prince en échange de mes pouvoirs de nombreux siècles avant sa naissance.

Les circonstances de sa naissance sont exceptionnelles. Le prince m'a remis un onguent répugnant (la semence du Maître ?) dont je devais revêtir mon bas ventre la nuit de sa conception.

Le fœtus fut par la suite placé dans le placenta d'une génisse noire consacrée aux ténèbres infinies

Mais le fruit de mes entrailles appartient au Prince, et celui-ci attache une grande importance à ce que la promise lui soit remise.

Si je ne m'acquitte pas de ma part du pacte, le Prince lâchera sur moi les griffes de la nuit et celles - ci me déchireront

Pourquoi dès lors cet intérêt pour ma fille Morgause ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Ven 23 Juil - 22:16

La folie et l'infamie de Morwen me frappèrent au visage avec violence, mais au lieu d'un rictus de dégoût je lui adressai un sourire de contentement. Comme un professeur serait content de son élève après une leçon dûment récitée.

"Je vérifiai juste. Tu sais ce que l'on entend, sur monsieur Ash par exemple... Le Prince tient à ce que personne ne se mette sur sa route. Mais ce ne sont pas mes affaires. Je voulais juste me souvenir du temps perdu. Tu sais que la jouissance après une longue attente est d'autant plus bonne. C'est comme la mort, elle est tellement plus délicieuse après une lente agonie."

Je dévisageai son corps encore nu, avec une malice non dissimulée:

"Et puis tu t'embellis encore de jour en jour. Qui sait, la prochaine fois je n'attendrai pas aussi longtemps. Qu'en dis-tu? Enfin notre rencontre touche hélas à sa fin. Le devoir n'attend pas, et les adieux déchirants ne sont pas ma tasse de thé. Essaye juste de ne pas trop t'en prendre à l'hôte, ça a déjà été très long de trouver un corps pouvant m'accueillir. Si tu ne veux pas attendre encore quelques siècles..."

Des derniers mots lancés avec une certaine condescendance, mais surtout l'assurance de posséder le pouvoir.

Je me redressai alors, lui lançant un dernier regard avant de signifier la fin du rituel. Je n'aurais certainement pas pu tenir ce petit manège bien longtemps, et j'en savais à présent bien plus que souhaité. Je vis mon corps lentement se muer, diminuant de volume alors que je gémissais faussement. Les muscles fondirent, et je tombai à genoux, contemplant des mains de moins en moins poilues et fortes, simulant la douleur de la chose. Finalement je me retrouvai moi, Angel, nu sur le sol, haletant. L'influence d'Uther, ou plutôt de la projection de Morwen avait pratiquement disparu, et il me fallait maintenant jouer serré:

"Que... qu'est-ce que vous faîtes là? Madame Ravenwood?"

Je restais bien entendu au centre du pentacle. Je n'avais pas envie que sa fureur féminine se déverse sur moi, et qu'au contraire elle la garde pour cet Uther, qui de toute façon n'avait pas l'air d'avoir grand chose à faire d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Sam 24 Juil - 16:43

Le visage de Morwen se déforma hideusement, sous le coup d'une colère insensée, inhumaine et Angel crut pendant quelques instants que la sorcière Morganatique allait le frapper.

Mais, en puisant dans une volonté millénaire, Morwen parvint à lisser ses traits et décocha un sourire d'un cruauté et perversité inouïe à Angel.

comme elle se rhabillait lascivement, revêtant ses ornements de façon ostentatoire, elle susurra :

" Je pense que je dois te remercier pour cet instant de plaisir, jeune mage. Même si tu n'es pas Uther, tu m'en as donné l'illusion, tu es un bon amant. Je n'aurais pas du t'en dire autant, mais les confidences sur l'édredon sont choses communes. Et puis tu ne parleras pas n'est - ce pas ? Je vais te donner quelque aperçu de ce qui pourrait t'advenir si ta langue - par ailleurs fort agile- se déliait trop"

Comme elle parlait, un jus sombre et visqueux commença à couler entre les jambes de Morwen. Par magie menstruelle, Morwen le modela pour en faire des filaments acérés comme des lames de rasoirs, et ceux - ci convergèrent vers Angel.

Mais le pentacle tint bon et repoussa les filaments menstruels. Alors ils s'abattirent sur la cabine, et comme animés d'une vie propre commencèrent à dévaster le lieux.

Morwen eut un regard approbateur dans la direction du pentacle.

" Voila une précaution fort appropriée, mon doux ange; maintenant je dois te quitter. Que ta bouche s'ouvre et je la ferai recoudre par Mordred; c'est une autre de mes rejetons, un demi népharite, mais personne n'est parfait. Imagine ce qu'il te ferait, ou plutôt imagine ce qu'il ferait à ta sœur"

Après avoir appliqué un rouge carmin sur ses lèvres lascives, Morwen entrouvrit la porte et Angel eut l'impression qu'une corruption indicible quittait ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   Mer 28 Juil - 13:02

EPILOGUE

Les menaces transfigurées de Morgana s'écrasèrent sur le pentagramme protecteur, se disloquant avant de s'acharner sur le salon bientôt en charpie. Il devint très clair qu'elle ne souhaitait pas que ces propos ne se propagent. C'était cependant loin d'être dans mon intérêt, et ce n'était pas un risque que j'allais prendre.

Lorsque finalement le calme fut revenue, que la moiteur venue de son bas-ventre s'était tue, je me décidai à rejoindre ma soeur dans la pièce d'à côté. Rien ne devait sortir de cette discussion, et quand elle vit mon air sombre je lui annonçai que je préferais ne pas en parler. Elle n'en demanda guère plus...

J'oubliai ce que je savais, même si une chose devait en rester. Une leçon... Servir le prince rendrait comme Morwen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre privée avec Morgana...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre privée avec Morgana...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel au sommet [RP "semi-privé" avec Eivinnd]
» Site de vente privée avec parrainage RAD
» Des retrouvailles tant attendues X [Privée avec Wu ?]
» Retour à la maison [privé Luigi, Bowser, Mister + 2 personnes max]
» Le pacte avec le diable [Privée moi et le Createur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: KULT 2300 AD-
Sauter vers: