Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucas "Lupo" Meducci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Lucas "Lupo" Meducci   Mar 11 Jan - 14:46

Lucas « Lupo » Meducci

Lucas voit le jour à Syracuse dans une famille de la classe moyenne. Son père est contremaitre et sa mère ne travaille pas. Lucas est un élève moyen, l’école ne l’intéresse pas. Il rentre à 15 ans dans la Cosa Nostra et quitte Syracuse pour Palerme contre l’avis de ses parents. Arrivé à Palerme, il rentre au service de Tomaso Tataglioni, un homme âgé qui s’est battu contre les fascistes pendant la seconde guerre mondiale. Il lui inculque les règles de la Societa Onorata. Apres avoir passé a tabac quelques commerçants récalcitrants, Lucas monte en grade et devient l’artificier du groupe action de Tataglioni. Apres quelques coups « fumant », Lucas devient le chef du groupe action. Au même moment Tataglioni devient le parrain de la Cosa Nostra. Une guerre de succession éclate. Lors d’une opération visant à détruire des entrepôts d’alcool de la famille Bonnano, Lucas est capturé par la police. Lucas est « interrogé » pendant plusieurs jours, mais il est finalement relâché. En rentrant à la villa Tataglioni, il découvre que toute la famille a été tuée lors d’une opération de police. Traqué par la famille Bonnano, il décide de frapper un grand coup avant de disparaitre. Il piège le bureau de Benito Rossi, surnommé « le Préfet de Fer » et quitte l’ile.

Il rejoint un cousin aux états unis, là-bas il reprend ses activités illégales. Dans un premier temps il rentre au service d’une famille mais s’indigne du faible code de conduite des membres. Il quitte la famille et trafique pour son propre compte. Il trafique des armes pendant quelques temps. C’est la qu’il rentre en contact avec la résistance a qui il fournit des armes. Il organise aussi quelques braquages. Mais lorsque le groupe à qui il fournissait des armes tombe, il se retrouve a nouveau traqué et est contraint de quitter New York.

Apres cette escale américaine, il voyage un peu et finit par rentrer en Europe, il s’installe a NeoEuropa. C’est encore une fois par le biais d’activité illégale que Lucas rentre en contact avec la résistance. Sa grande maitrise de soi, son expérience au combat et ses relations dans le Milieu sont apprécié à la tête de la résistance et il devient chef d’un groupe action, le groupe Romulus. L’antenne locale de la mafia tente de le recruter, son cousin étant a la tête de cette antenne, mais il refuse. Cette cosa nostra n’est pas celle qu’il a juré de servir. De plus, selon plusieurs sources, son cousin avait passé des accords avec les Bonnano et serait le responsable de la destruction de la famille Tataglioni quelques années plus tôt. Alors que le groupe Romulus préparait une opération, la gestapo fit une descente. Lucas avait été mit au courant de cette descente et avait eu le temps de piéger tout le hangar, qu’il fit exploser lors de la descente. Il a tué ses hommes pour protéger les secrets qu’ils détenaient, leur évitant des longues heures de torture si ils étaient prit. Il apprend que son cousin l'a dénoncé a la Gestapo. Il se venge en tuant son cousin et en envoyant sa tête à la Kommandantur. Il a finalement été contacté par Océan pour intégrer l’arche.



Description

Lucas mesure 1m75 environ, il est musclé mais n’a rien d’un colosse. Il a le teint mat. Il a de petites ridules aux coins des yeux et un regard malicieux. Il est souriant lorsqu’il connait les gens et il est même plutôt drôle, en mission il gomme cet aspect de sa personnalité pour devenir une machine implacable. Il fait ce qu’il faut quand il le faut et ne se pose pas de questions. Il aime draguer toutes les femmes qui passent. Il est très conservateur et assez fervent catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Mer 12 Jan - 21:43

La societa onorata: code d'honneur

Un monde existe entre une bande criminelle ordinaire et une mafia. Car une mafia est une société secrète et non un gang. On n'y rentre pas par copinage, mais par initiatio . Il s'agit d'une cérémonie lors de laquelle le "novice" est piqué au doigt par son "parrain"; lorsque coule une goutte de sang, ce dernier avertit "Ceci est un lien de sang. Ton allégeance à Cosa Nostra (Notre Chose) est scellée par le sang. Si tu viole ton serment, ton sang coulera".

"Cosa Nostra passe en premier et avant tout le monde. Si tu deviens l'un des nôtres ton père et toi serez égaux. Chez nous, un père n'a nulle priorité sur son fils; un frère ne passe pas avant l'autre. Nous ne faisons qu'un, unis par le sang. Il n'existe pas de lien plus fort entre les hommes que l'entrée dans notre famille".


L'assassinat

La mafia sicilienne tue, parfois beaucoup, mais en général en ultime recours: "Les entités criminelles et les organisations mafieuses recourent d'abord à la corruption et à l'intimidation, pas à la violence. La corruption et l'intimidation servent contre des individus et des institutions, tant privées que publiques. Les entités criminelles n'usent de la violence qu'en dernière instance, car la violence les rend visibles, révèlent leur nature dangereuse et inquiète l'opinion publique. Corruption et intimidation permettent en revanche aux criminels d'atteindre leurs objectifs à moindre risque, et sapent de l'intérieur les services publics".

la mafia ne tue jamais sous le coup d'une émotion ou par hasard. sauf rare exception, l'assassinat s'entoure d'un luxe de préalables, de conditions, de règles et de protocoles :

- Pour tout assassinat prévu en Sicile, le consentement du chef du canton territorial (sur l'architecture mafieuse, voir plus bas "structures") où le meurtre est prévu est obligatoire, après préavis ;

- Pour l'assassinat d'un "homme d'honneur", l'approbation de la commission provinciale est obligatoire, après préavis ;

Qui tue ?
"Dans une famille de la mafia, tout le monde doit être capable de commettre un meurtre. Les soldats obéissent volontiers à l'ordre de tuer; cela accroît leur réputation, accélère leur carrière... Un homme que le sang n'impressionne pas, qui reste calme et froid en ôtant la vie à quelqu'un est tenu en haute considération"


Qui ne doit-on pas tuer ?
Ici, une précision s'impose : les règles suivantes ont été appliquées depuis le XIXème siècle, jusqu'à la fin des années 70 du XXème siècle, dans la mafia de tradition. Ces règles, les Corleonais les ont bafouées, ce qui a provoqué l'indignation de Tommaso Buscetta : "j'ai appartenu à une mafia qui avait des règles, ses codes d'honneur, qui respectait les femmes, les enfants. C'était une bonne mafia. L'actuelle (celle des Corleonais) a transgressé ces règles. Elle règne par la férocité et la terreur".

- ne tue pas de femmes innocentes (soeurs, épouses, filles, etc. de mafieux condamnés ou assassinés). Les délatrices, oui;

- ne s'en prend pas aux enfants d'un mafieux condamné ou assassiné;

- ne s'attaque pas au personnel subalterne de l'Etat (gardiens de prison, policiers, auxiliaires de justice, etc.).

la mafia évite de mêler la population à ses règlements de compte : "On laisse les civils tranquilles. On ne s'en prend pas à eux et on ne travaille pas pour leur compte".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Mer 12 Jan - 21:50

code d'honneur suite


Le contrôle social mafieux
La mafia sicilienne est strictement catholique et voue un culte à la chasteté et à la modestie féminine; elle possède même sa sainte patronne : la vierge de l'Annonciation (fêtée le 25 mars); même, les mafieux évitent de tuer le vendredi. Dans la mafia, seul le mariage catholique compte; le divorce est interdit; l'initiation dans la "famille" est vécue comme un second baptême et ce lien est indissoluble.
Le mafieux est un "animal territorial"; enraciné dans sa ville, son quartier, sa rue. Même richissime, il bouge le moins possible. "Les mafieux palermitains... naissent, vivent et meurent au même endroit. Le quartier, c'est leur vie; leur famille vit là depuis des générations et ils sont tous parents... ils n'ont pas bougé d'un mètre de leur royaume, où ils sont les maîtres absolus depuis des dizaines et des dizaines d'années" .

L'homme d'honneur

Il est l'alpha et l'omega de toute la "philosophie" mafieuse. Comme la politique la mafia, c'est avant tout les hommes qui la composent. En l'occurrence, les hommes d'honneur. l'homme d'honneur doit (en théorie) la vérité à tous ses "collègues"; il est interdit aux mafieux - sous peine de mort encore - de se mentir entre eux, même lors de discussions d'affaires. D'où une profonde et constante méfiance, au sein même de l'organisation : la parole d'un homme d'honneur vaut celle d'un de ses collègues, ni plus, ni moins. De cette règle découle l'interdit d'initier un proche d'une victime de Cosa Nostra. Ayant droit à la vérité, l'initié nouveau apprendrait vite le nom du meurtrier de son parent, ce qui déclencherait de meurtrières vendettas au sein des familles - ou entre elles.

Il va sans dire que la rupture de l'omertà est également punie de mort, même des décennies après la sentence, s'il le faut. Cela implique notamment que le mafieux n'écrive jamais rien, sous aucun prétexte, sur Cosa Nostra. Vers 1970, le jeune et brillant "représentant" de la "famille" palermitaine de l'Acquasanta, Michele Cavataïo discute du redécoupage territorial des borgata de Palerme avec des membre de la commission provinciale. Pris par son sujet, il saisit une feuille de papier et, devant ses collègues abasourdis et outrés, il expose son idée en crayonnant un schéma. Condamné à mort par la commission, il est tué peu après. Dans la mafia, on n'écrit jamais rien - du tout.

Sont enfin strictement interdits :

- L'adultère ostensible. Grand coureur de jupons, Tommaso Buscetta avoue "j'avais déjà été suspendu pendant six mois [de Cosa Nostra] en raison de mes nombreuses relations extra-conjugales" puis rappelle la règle : "Pour nous, le choix d'une femme, prise pour épouse et mère de nos enfants, implique que nous la gardions pour toujours...De grands chefs mafieux comme Vincenzo Rimi n'ont jamais trompé leur femme".

- L'alcoolisme. "L'ivresse est sévèrement prohibée. Une personne ivre n'a pas de secret et un mafieux doit en toute occasion conserver le contrôle de soi et être digne. Je n'ai jamais connu, en Sicile ou ailleurs, un homme d'honneur alcoolique". (Buscetta).

- Le prêt usuraire, le proxénétisme, activités "déshonorantes".

- Les enlèvements, du moins en Sicile.

Comment se voit un mafieux -

Dans l'idéal, Cosa Nostra se perçoit comme ordre, règle, droit, justice, une institution "née pour défendre les faibles contre les injustices des puissants, ainsi que pour affirmer les valeurs de l'amitié, de la famille, du respect de la parole donnée, de la solidarité et de l'omertà. En un mot, le sens de l'honneur"

"Défenseur des faibles, ennemi de l'injustice".
"Sa mafia n'avait rien à voir avec la délinquance, mais avec le respect de la loi de l'honneur, la défense de tous les droits, la grandeur d'âme".

Le mafieux "de tradition" se veut défenseur de la veuve et de l'opprimé, soutien des misérables. Dans les années 20 "Al" Capone faisait déjà fonctionner des Soupes populaires, au frais de la famille mafieuse de Chicago (dite "The Outfit"). 50 ans plus tard, Joey the Hitman déclare-t-il encore : "Là où règne la mafia, les rues sont sûres pour les honnêtes gens. Même aujourd'hui , on est plus en sûreté à Little Italy [quartier italien de New York] que dans les bras de sa maman".

Homme d'honneur et business - La mafia n'est pas un métier. Tout mafieux a donc un emploi. Parmi les chefs mafieux mentionnés ici : Luciano Liggio est métayer, Stefano Bontate a un commerce d'agrumes, Michele Cavataïo dirige une PME du bâtiment, Gaetano Badalamenti vend des fromages de chèvres, Nitto Santapaola est concessionnaire Renault à Catane, etc. S'agissant des affaires, les mafieux ont pleine liberté d'action - dans le cadre du code d'honneur, bien sûr. "Cosa Nostra reconnaît sans réserve la liberté à ses associés de conclure des affaires entre eux ou avec des personnes extérieures. On ne peut obliger un homme d'honneur à acheter ou à vendre à qui que ce soit. La libre concurrence est pleinement admise, à condition de ne pas heurter les intérêts établis d'autres hommes d'honneur et de ne pas travailler dans des secteurs "déshonorants" (usure, prostitution)."

Homme d'honneur et politique -

"Le mafieux en tant que tel n'est pas un politique et ne se passionne pas pour les idées politiques. Il n'a pas de couleur, il choisit en fonction des intérêts du moment. Sa seule idée : la sicilianité". Seule exception à cet opportunisme : la mafia sicilienne redoute les extrêmes et ne soutient jamais ni les communistes, ni les fascistes.

Homme d'honneur et répression -

L'homme d'honneur peut avoir des contacts techniques, limités, à distance, avec des policiers ou des magistrats - pour les corrompre, recueillir du renseignement, ou enfin "arranger" un procès. Aller plus loin dans ce type de contact, c'est la mort assurée. L'homme d'honneur ne doit jamais porter plainte auprès de la justice - sauf, et par souci de sécurité, s'il se fait voler sa voiture. En effet, la police retrouverait aisément les mafieux d'une ville, en recherchant les victimes d'un vol de véhicule ayant négligé de signaler la chose aux autorités... Sinon, "Un homme d'honneur ne met jamais les pieds dans les locaux de la police, sauf s'il est arrêté... Un homme d'honneur ne demande justice à personne, et moins encore à l'Etat. La justice, on doit être capable de se la faire tout seul". (Buscetta).

Pour l'homme d'honneur, l'avocat est sacré. Mafieux ou pas, il est traité avec la même déférence et le même respect que ceux dûs à un homme d'honneur.

Incarcéré, le mafieux ne s'évade jamais, pour ne pas causer de problèmes à sa "famille", ni aux autres hommes d'honneur détenus; "les mafiosi sont des prisonniers modèles; ils observent une discipline de fer" (Buscetta). Moyennant quoi, le "représentant" assiste ses soldats incarcérés, couvre leurs frais en prison, soutient leurs familles, s'ils sont dans la gêne.


"Les hommes d'honneur sont peu loquaces. Ils parlent par phrases très ramassées, par courtes expressions résumant de longs discours. L'interlocuteur (s'il est perspicace ou lui aussi homme d'honneur) comprend exactement ce que l'on veut dire. Le langage de l'Omertà se fonde sur l'essence des choses. Les hommes d'honneur n'aiment pas les détails"... "Le secret impose de réprimer sa curiosité sur les faits illicites, au sujet desquels il est interdit de poser des questions. Il implique de tenir cachés les réseaux particuliers par lesquels on peut influencer les juges, la police et le monde politique. Cela signifie une mentalité empreinte de discrétion, de silence et de méfiance". (Buscetta).

Le secret a encore une autre fonction : protéger les innocents et les parents des hommes d'honneur. Cosa Nostra ne compte que des hommes d'expérience, souvent d'âge mûr. Les femmes, les épouses, les enfants et la parenté en demeurent exclus, ne doivent pas même comprendre ce que les mafieux se disent entre eux, à la maison.

Le recrutement

Sans exagération, il est plus aisé d'entrer au Jockey-club que dans la mafia sicilienne. D'abord, les obligations absolues : être sicilien de père et de mère, de sexe masculin et catholique. Ensuite, les interdits formels. Ne sont admis ni :

- les fils de policiers et de magistrats,

- les fils illégitimes, ou de parents divorcés, ou même séparés,

- les fils, ou frères, de femmes "légères",

- les communistes ou fils de militants communistes,

- les homosexuels,

- les fils d'hommes d'honneur tués par la mafia (le voeu de vérité entre hommes d'honneur leur révélerait le nom de l'assassin de leur père, et déclencherait des vendettas sans fin).

L'entrée dans la mafia sicilienne se fait jeune (17 ans, parfois) "par l'observation, de la part des plus vieux, des meilleurs parmi les jeunes. Les mafiosi les plus anciens, amis du père, parents de la mère, suivent les petits, et quelques-uns ressortent du lot"

Dès l'enfance, l'impétrant a été subtilement imprégné de "valeurs mafieuses". Le jeune "intéressant" est observé, jaugé longuement par les anciens; puis abordé prudemment : on lui parle par allusions, par sous-entendus, par demi-silences : ce mode d'expression typique des mafieux s'appelle "parler l'omertà".

Si les réactions de l'intéressé sont positives, commence alors une longue investigation. "Avant d'admettre quelqu'un, nous effectuons des enquêtes en remontant jusqu'à deux générations en arrière, sur tous les antécédents du candidat, côté hommes et côté femmes" . Durant cet examen de sa famille biologique, le nom de l'impétrant est transmis, pour contre-indications éventuelles (orales bien sûr), aux "représentants" des familles de toute la "province" concernée.

Parmi les motifs de refus :

- s'être disputé avec un homme d'honneur,

- avoir eu une conduite "infamante" (pour un mafieux : avoir porté plainte en justice, avoir dénoncé quelqu'un, etc.)

- être indécis, fourbe, ou affecté d'un autre défaut de caractère,

- moralité incertaine des parents,

- famille biologique ayant subi des torts de la part d'un mafieux.

Si tout est "positif", l'impétrant est invité à adhérer à Cosa Nostra. D'abord, il est averti que la voie est à sens unique : on entre dans l'honorable société par prestation de serment et l'on n'en sort que mort, ou "déposé" (exclu, et en pareil cas, l'espérance de vie est courte...)

Au moment de son initiation, le nouveau se voit édicter le code d'honneur suivant :

- Ne pas courtiser les femmes d'autres hommes d'honneur,

- Ne pas voler, ne pas se livrer au proxénétisme,

- Ne pas tuer d'autres hommes d'honneur, sauf ordre exprès et motivé,

- Ne jamais évoquer Cosa Nostra devant des "civils",

- Ne jamais se présenter soi-même comme homme d'honneur, même à d'autres hommes d'honneur,

- Respecter l'omertà.


"tout homme d'honneur débutant doit exécuter sans hésiter la victime désignée en signe de soumission et d'obéissance à l'organisation. Les ordres ne sont jamais discutés". Sont dispensés d'assassinat ces entrepreneurs, fonctionnaires, membres des professions libérales ou ecclésiastiques, formant ensemble "la face insoupçonnée de la mafia".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Le Colt1911   Ven 4 Fév - 13:22



Le M1911 (aussi appelé Colt Government ou Colt 45) a été le pistolet de l'armée américaine pendant 74 ans, de 1911 à 1985.
Conçu par John Moses Browning, particulièrement robuste et fiable dès sa première version, il a été modernisé en 1926 devenant le M1911A1. . Les différences entre les M1911 et 1911A1 concernent entre autres la forme du marteau (chien, qui a été simplifié), un fraisage sur la carcasse à l'arrière du pontet pour faciliter l'accès de l'index à la détente (dans ce même but, la détente a été raccourcie), le logement du ressort du marteau a été bombé et quadrillé voire strié (pour permettre un tir plus instinctif car certaines personnes dans cet exercice tiraient trop bas), le guidon a été grossi et muni d'une face arrière inclinée, les plaquettes de crosse ont été simplifiées et remplacées par du plastique (d'origine en bois), le bronzage a été remplacé par une parquérisation (phosphatage), le beaver tail (sécurité arrière) a été allongé pour éviter aux tireurs(toujours ceux munis de grande main) de se faire coincer la peau entre cette pièce et le chien. La plupart de ces modifications ont été apportées surtout pour des besoins de rentabilité qu'une grande production d'armes de guerre exige, il va s'en dire qu'un 1911 est une pièce de collection rare d'une fabrication beaucoup plus soignée .
L'arme originale est exclusivement chambrée en .45 ACP, une munition de fort calibre (11,43 mm), et fonctionne en simple action. La munition qu'il emploie est une balle de gros calibre lourde et lente qui développe un recul important pour une énergie réduite tout en limitant la capacité de l'arme à 7 coups. Le .45ACP et le Colt M1911 constituent pourtant une tradition américaine qui a de fervents supporters en Amérique du Nord. À la fin des années 1920, Colt chambra son pistolet en .38 Super Auto (9 mm) très prisés en Amérique du Sud (le Colt 38 Super Auto équipant longtemps la police mexicaine).
L'adoption en 1985 du M9 chambré en 9 mm Parabellum en remplacement du Colt 1911 a donné lieu à de nombreuses querelles de chapelle. Très répandu sur le marché civil américain, il connaît un grand nombre de clones et de versions customs comme par exemple le P14-45 ou le Coonan .357 Magnum.
En 1991, pour célébrer les 80 ans du Colt M1911, Colt a produit le M1991A1. Pour cette nouvelle série, la firme de Hartford (Connecticut) a décidé de faire démarrer les numéros de série là où elle les avait arrêtés lorsqu'elle mit fin à la production militaire du M1911A1.
Encore très largement répandu au sein de la police ou des unités spéciales et plus encore sur le marché civil, le Colt 1911 dépassera sans difficulté le siècle d'utilisation.

Caractéristiques

Munition : .45 ACP (11,43x23mm), .38 Super Auto (9x23mm) [( 9x19 -9 mm Luger ])
Longueur : 21,9 cm
Longueur du canon : 12,8 cm = 5"
Poids non chargé : 1,049 kg
Poids chargé : 1,271 kg
Capacité : 7 coups (.45), 9 coups (.38). Il existe des modèles artisanaux sud-américains de 10 à 30 coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: cousin Mario   Dim 6 Fév - 15:14



Mario est un cousin direct de Lucas. Ils ont passé pas mal de temps ensemble pendant leur enfance. Mario n'a jamais eu l'envergure pour etre un chef de la cosa nostra, mais il a toujours ete respecté malgré cela, car meme si ses competences au combat ne sont pas formidable, il n'en reste pas moins un homme d'honneur et un excellent hote, ce qui est une qualité pour tout sicilien qui se respecte. Avec le temps Mario a reussi a tisser un reseau de contacts impressionant, Mario n'a pas son pareil pour juger les gens, il sent litteralement leur degré de morale.
Malgre les apparences Mario n'est pas au service de Lucas, bien des fois Lucas a eu la vie sauve grace a de petits services que lui avait rendu Mario.
Dans la famille que tente de creer Lucas, Mario est vu comme le garant d'une certaine vision de la famille. En ce sens il a un statut de "consigliere" non officiel son rayon d'action etant plus de l'ordre de la morale que du decisionel.

sa couverture: Tenancier d'une pizzeria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Tom Hagen   Dim 6 Fév - 15:27



Tom Hagen est l'homme que Lucas voudrait sortir du sommeil artificiel via la proposition de la SD. Tom Hagen etait le nouveau consigliere de la Famille Tataglioni, et un ami de longue date de Lucas. Ils ont gravi les echelons ensemble et s'accorde une confiance mutuelle. Il n'est pas d'origine sicilienne mais il est neanmoins tres respecté, son pere etait un important consigliere aux etats unis et tous le monde s'accorde a dire que Tom est encore meilleur que lui. Tom est dur mais juste, il a une parfaite connaissance des lois mais aussi des regles de la mafia. c'est un tacticien excellent et un joueur d'echec hors pairs.
Pour Lucas, l'arrivé de Tom serait le soutien ideal, le tacticien qui l'aiderait dans sa prise du pouvoir.

ancienne couverture : avocat



nouveau visage de Tom


Dernière édition par Lucas "Lupo" le Mar 15 Fév - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Sylvio Bartoli   Dim 6 Fév - 15:39



Sylvio est un ami de Lucas. Ils ont beaucoup "travaillé" ensemble lorsque Lucas etait aux USA. Sylvio est le meme type d'homme que Lucas, un specialiste de l'action. Il a quitté ses employeurs car selon lui ils manquaient d'honneur ceux ci n'ont que moderement apprecié et on mit un contrat sur sa tete, jusqu'a present bien mal en a prit a ceux qui ont voulu remplir ce contrat. Sylvio est donc un homme craint.
Lucas voit en lui le Capo ideal, rien que sa presence est apaisante.

couverture: proprietaire d'un garage auto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Carlo Santino   Dim 6 Fév - 16:03



Carlo Santino est de loin le plus jeune des hommes du groupe de Lucas. Il est un peu bruyant et remuant (trop diront certains) mais c'est un homme digne de confiance. il n'a pas peur de se salir les mains.

couverture : serrurier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Ennio Castillo   Jeu 10 Fév - 20:26

voici le dernier portrait de ma galerie de persos.



Ennio Castillo est un ancien de la mafia americaine, mais on ne sait que tres peu de choses sur son passé. Aujourd'hui il boit beaucoup et fume aussi beaucoup un peu comme si il avait besoin d'expier quelques fautes. Il est propriétaire d'un mont de piété, il a des relations partout. Ennio est le roi du marché noir, il suffit de venir passer commande et quelques jours plus tard il n'y a plus qu'a retiré son colis. Ennio a toujours refusé d'offrir ses services a la pegre des etoiles, mais parmi le genre humain il est reputé pour etre l'equipementier officiel de tous les gangsters un peu fortuné. Oui ses services sont exceptionels mais ses tarifs aussi (dans une certaine mesure, tout depend de la demande).
Lupo n'a pas vraiment confiance en lui, mais ses talents sont indispensable. Jamais il ne fera parti de la famille et c'est aussi bien ainsi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: FN 5-7 Socom   Mar 15 Fév - 17:56



le FN 5-7 est une arme a silencieux integré concu par la firme belge FN. utilisant des munitions de 5.56 mm, ce pistolet est a la fois silencieux et puissant (perfore un gilet pare balle kevlar+titane a 100 m). Lucas possede le modele tactique double action (auto et semi automatique) avec pointeur laser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: armes de la lune.   Mar 15 Fév - 20:04

big gun!


M134D
munitions 7.62mm
4000 tirs par minute.



FN SCAR-H. Mk17.
munitions 7.62mm.
600 tirs par minute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: prologue a une fin   Mar 15 Fév - 20:59

Lucas rentre dans un petit garage delabré que possede Mario. Sont deja assis autour d'une table Tom et son nouveau visage, Mario et Sylvio. Lucas depose les "cadeaux" des nazis de la lune sur la table, puis se dirige vers ses amis afin de les saluer. Lucas embrasse Mario puis Sylvio.
"quelle sale gueule tu as!" dit il au moment de saluer Tom.
"tu trouves?" dit Tom "je me trouve pas mal moi! mieux que toi en tout cas!"
les 4 hommes rient de bon coeur.
"qu'est ce que tu nous ramenes comme quincaillerie?" dit Sylvio en montrant du menton les armes que vient de deposer Lucas.
"un petit cadeau pour notre nouvelle societe!" dit Lucas
"justement parlons en!" dit Sylvio "il parait que tu as un dossier sur Scarpulazzi?"
Lucas regarde Mario qui leve les mains en l'air pour se dedouaner.
"Mario tu es vraiment bavard!" soupire Lucas.
"Ce n'est pas Mario qui me l'a dit, Lucas." retorque alors Sylvio " c'est un bruit qui circule en ville, on dit meme que tu l'as eu de facon peu "honorable".
"et alors?" dit Lucas
"et alors?" s'indigne Mario " si tu ne suis pas nos codes alors tu ne vaux pas mieux que Scarpulazzi!!"
"Mario a raison" dit alors Tom qui etait resté silencieux jusque la. " nous devons etre irreprochable si nous voulons remplacer Scarpulazzi. Pour l'ecraser il faut lui voler ses clients."
"et comment?" dit Sylvio
"nous devons construire des societes ecrans, faire eclater ses trafics." dit Tom
"des societes ecrans? et avec quels capitaux?" demande Mario inquiet.
"c'est la le probleme..." dit Tom "on se doit de respecter nos valeurs. On ne peut pas demander d'aide aux eventuels alliers."
"tu parles de ces jaunes?" s'esclaffe Mario.
"oui" dit Tom. "c'est une famille honorable. ils n'ont jamais touché ni a la drogue ni au proxenetisme."
"ca laisse pas tellement d'activité rentable!!" dit alors Sylvio
"notre salue viendra par les armes" dit alors Lucas.
"tu es fou" dit Tom "nous sommes 5 a peine."
"vendons des armes" dit Lucas " je peux me procurer un certains nombres de caisses d'armes. nous pouvons aussi detourner certains convois d'armes envoyez a la destruction, il suffit de court circuiter Scarpulazzi"
"ca me semble risquer" dit Tom "on a besoin de plus d'hommes."
"Sylvio s'occupera de les recruter. Mario je pense que le dossier de Scarpulazzi meriterait d'etre diffusé. voit ce que tu peux faire. Messieurs les temps ont changé, nous devont utiliser le distilat et les patchs memoriels autant que les armes a feu, les medias autant que le couteau." dit Lucas
les 3 hommes restent silencieux.
"eh bien?" s'interroge Lucas
"attention Lucas! ne devient pas comme eux... nos affaires ont toujours ete secrete et elles doivent le rester." dit Tom
"les temps ont changé Tom!" dit Lucas
"peut etre" dit Tom " mais sont ils meilleurs?"
le silence est pesant. Sylvio rompt le silence en prenant la mitrailleuse de Lucas.
"quel flingue t'as ramené la! il faudrait demander a Ennio de nous en trouver 4 autres! avec des lance-grenades" s'esclaffe Sylvio. Il regarde ensuite le minigun "et avec ca y a moyen de faire du grabuge!"
"prends le il est pour toi" dit Lucas amusé.
de facon informelle, la reunion est finie et chacun se prepare a partir. Tom rattrape Lucas.
"serieusement Lucas, fait attention."
Lucas lui sourit. "Messieurs preparont l'operation Big Guns!" finit il par dire triomphant

Sylvio recrute 6 types de confiance, des gros bras. Mario ne diffusera pas le dossier. Lucas recupere les armes que lui doit la SD (la SD ne doit plus rien a Lucas). Tom se cherche une nouvelle couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: le groupe prends forme   Mar 15 Fév - 23:48



voila les hommes que Sylvio a recruté. 6 hommes habitués au combat, italien pour la plus part. La famille Ryujin a envoyé deux de ses meilleurs soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Ven 25 Fév - 16:16

quelques jours apres leur discussion, Lucas passe voir Sylvio. Un message sur le repondeur de Lucas disait :" Lucas c'est S, j'ai les gars que tu cherchais. passe au garage." Lucas rentre par la petite porte et se dirige vers le petit bureau de Sylvio. il frappe sur le cadre de la porte. Sylvio leve qui travaillait leve les yeux de ses papiers.
"ah! salut mec! tu as eu mon message?"
"oui je suis passé des que je l'ai recu. alors tu as trouve du monde?"
"quelques uns mais pas autant que ce qu'on esperait..."
"combien?"
"4, tous italien."
" allons voir ca."

Lucas et Sylvio se dirigent vers le vestiaire du garage. ils entrent. 4 types sont assis la tranquillement. Ce sont des colosses.
"les gars voici le nouveau boss." dit Sylvio en montrant Lucas
les 4 types saluent Lucas, a ce moment Lucas se sent un peu gené. "le boss" et oui maintenant c'est lui le boss.
Lucas serre la main a chacun des hommes.
"je sais pas ce que vous avez fait avant, mais si Sylvio vous considere comme des hommes d'honneur alors je le crois. Il vous a sans doute expliquer notre petit projet, degager la famille Scarpulazzi et prendre sa place. Le systeme de famille comme on l'entendait au pays n'a plus de sens aujourd'hui. Disons plutot que nous projettons de monter une petite association. elle pourra etre tres lucrative dans l'avenir mais avant il va falloir se battre." il regarde les types en face de lui " mais je pense que ca ne vous derangera pas..."
les 4 hommes et Sylvio se mettent a rire.
"ce ne sera pas un soucis!" dit le plus vieux des hommes.

a cette instant retenti la sonnerie du garage. Surprit, les 6 hommes se regardent.
"bizarre..." dit Sylvio "le garage est ferme en ce moment..."
Sylvio pose la main sur l'arme qu'il cache dans sa poche et sort suivi de Lucas et des 4 autres hommes.
deux asiatiques patientent tranquillement.
"le garage est fermé messieurs" dit Sylvio
"nous ne venons pas pour vous." dit alors un des asiatique. les deux hommes se dirigent vers Lucas.
"Monsieur, nous sommes envoye par la famille Ryujin."
"ah tres bien..." dit alors Lucas un peu surpris et perdu.
"tres bien... a vraiment tu sais parler aux gens toi... quel leader" se dit Lucas.
les deux nouveaux arrivants le salue.
"bon on a une operation a preparer il est grand temps que je vous en donne les details..." dit Lucas "on a decide de frapper Scarpulazzi la ou ca fait mal"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Sam 26 Fév - 14:40

quelque part dans un hangar, a l'abri des regards, des hommes de Scarpulazzi vident un camion rempli de lourdes caisses. ils sont interrompu lorsque deux puissantes cylindrées noires rentrent dans le hangar. Dans un terrible crissement de pneus elles se garent. En sort aussitot 4 hommes l'arme au poing, tandis qu'un 5 eme sort du toit ouvrant, c'est Carlo. De l'autre coté sortent alors Lucas et Sylvio.
"c'est quoi ce bordel??" demande un homme de Scarpulazzi
"remballez vos merdes" dit alors Lucas " votre client, c'est notre client maintenant."
"et tu crois que ca va se passer comme ca?" dit l'homme de Scarpulazzi
"oui ca va se passer comme ca! maintenant foutez le camp, on vous laisse en vie pour cette fois, mais laissez tomber la famille Scarpulazzi. vos visages sont graves dans nos memoires et la prochaine qu'on vous croise il n'y aura pas de pitie!" dit alors Lucas, severe.
"attends un peu!" dit l'homme de Scarpulazzi qui se jette sur Lucas. Lucas vif comme l'eclair , lui decoche un puissant coup de pied dans les parties, puis bloque le bras de son adversaire, lui deboite le coude puis il lui attrape la tete avec la pliure de sa jambe et dans un etrange mouvement lui brise la nuque. l'homme tombe au sol, raide. Tous les hommes en place reste un peu pantois a la vue de cette technique inconnue.
Lucas se retourne vers ses hommes avec un petit sourire et dit "c'est du karaté de l'espace!", il s'adresse ensuite aux hommes de Scarpulazzi restant "vous avez entendu barrez vous, et laissez tomber ce Scarpulazzi." les hommes de Scarpulazzi devenu livides prennent bien vite leurs jambes a leur cou.
Sylvio s'approche de Lucas " c'etait plus facile que ce que je pensais..."
"oui et tant mieux..." dit Lucas "tu peux appeler les autres."
"ok. faudra que tu m'apprennes ce truc de l'espace quand meme..." conclu Sylvio avant d'appeler le reste de l'equipe.

quelques instants plus tard arrive une camionnette, conduite par Tom. la camionnette s'arrete au milieu du hangar, Tom en descend, Lucas le rejoint.
"c'est ta nouvelle couverture?" demande Lucas goguenard.
" je te plais en camionneur?" demande alors Tom rieur. Tom regarde un peu partout " pas de sang! tu t'ameliores avec le temps! mais tu n'as pas pu t'empecher de faire le malin" conclut il en montrant l'homme de Scarpulazzi mort
"c'est lui qui a commencé!" dit Lucas
pendant ce temps Sylvio s'est occupé de diriger les operations, il a fait sortir les caisses de Lucas, rentrer celles de Scarpulazzi.
" bon y a plus qu'a attendre le client" dit alors Lucas

quelques minutes plus tard une camionnette et une grosse berline rentrent dans le hangar. le cortege s'arrete a hauteur du "stand" de Lucas.
3 colosses noirs en sortent, mais ne reconnaissant pas les hommes a qui ils ont affaire d'habitudes, sortent aussitot leurs armes.
"Chef, c'est pas ceux de d'habitude! on fait quoi?" lance alors un des gardes.
"il n'y a qu'a les descendre on se servira apres!" dit une voix depuis la voiture.
"tu m'as habitué a plus de politesse Niang!" dit alors Lucas qui a reconnu la voix dans la voiture.
la porte de la berline s'ouvre. un homme musculeux qui pourrait etre boxeur poids lourd en sort.
" cette voix me dit quelque chose..." dit Niang " je reve pas! Lucas qu'est ce que tu fais la fripouille!"
"tu voix je fais de la concurrence a Scarpulazzi!" dit Lucas
"baissez ca les gars pas besoin de flingue avec un ami." dit Niang qui se dirige vers Lucas "alors qu'as tu a me vendre?"
"regarde par toi meme." dit Lucas en montrant les caisses.
"eh bien! des fusils FN, des fusils H&K, des Benelli. ou t'as trouvé ca salaud!" dit Niang en riant
"disons que je les ai trouves..." dit Lucas
"ahahah espece de filou! combien tu en veux?" dit Niang
"disons 3" dit Lucas
"3? mais tu es fou! Scarpulazzi me le faisait pour 1!" dit Niang
"et tu as vu la merde qu'il te vend? la on parle de vrais flingues!" dit Lucas " tu sais qui possede ce genre d'equipement? je crois que ca les vaut largement"
Niang reflechis quelques instant perplexe, puis il eclate de rire. "toi tu es un renard" dit il " mais d'accord va pour 3"
Niang fait un geste, un des colosse se dirige vers le coffre de la berline et en sort 3 grosses valises qu'il pose devant Lucas. Lucas a son tour fait un geste et ses hommes de mains deplacent les caisses d'armes.
"alors dit moi, comment vas tu ramener ca chez toi?" demande Lucas en designant les armes.
"j'ai plusieurs navires, il suffit que je graisse un peu la patte du douanier en chef et c'est bon." dit Niang
"ahah si j'ai envie d'une croisiere je te ferais signe alors" dit Lucas
"tu risques de faire une croisiere rapidement si tu t'attaques a Scarpulazzi!" dit Niang
"on verra bien... faudrait deja qu'il arrete de lecher le cul de la pegre des etoiles" dit Lucas
j'avais entendu parler de cette histoire mais je n'y croyais pas trop" dit Niang
" et pourtant c'est tout ce qu'il y a de plus vrai ce type est un vendu." dit Lucas
" tu fais bien de me l'apprendre ca peut en interesser plus d'un" conclut Niang "allez il est temps de filer, a la prochaine filou!"
"salut Niang fait attention a toi!" dit Lucas
les hommes de Niang remontent dans la voiture et partent aussi vite qu'ils etaient arrivés. Lucas souffle.
"heureusement que tu le connaissait" dit Tom " j'ai bien cru qu'on etait cuit!"
"detrompe toi, si il avait eu l'occasion pour nous tuer il l'aurait fait sans sourciller." dit Lucas
"hummm..." dit Tom dans une sorte de moue meprisante " tu le connais comment au fait?"
"un vieil ami de quand j'etais en Afrique" dit Lucas " je te raconterai" rajoute il en voyant Tom si etonné.
" dis donc Lucas, ou est ce qu'on va trouver des flingues comme ca a l'avenir?" demande Sylvio
"on va devoir les voler..." dit Lucas
"les voler? tu me decois Lucas... j'ai un plan bien meilleur" dit Tom " et qui fait dans l'honnette en plus! et ton ami Niang vient de nous donner de quoi commencer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Maria   Lun 7 Mar - 12:15



Maria est une jeune femme independante, active, avec un fort caractere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Jeu 10 Mar - 19:40

l'usage de munitions speciales lors de sa derniere mission a conduit a Lucas a remplacer son fidele colt par une arme que lui propose Dimitri. Autant dire que le calibre enorme de cette arme et sa capacité a etre chargé par de nombreux types de munitions en fait le parfait allie d'un agent en mission. voici la bete

Smith et Wesson 500



5 balles
calibre .50
c'est le revolver le plus puissant sur le marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: les affaires de Stallone Export   Jeu 10 Mar - 19:54

la comptabilité de Stallone Export se divise en deux, d'un coté les affaires legales de l'autre les affaires illegales.

Immobilier et Investissement

Immeuble de Stallone Export cout : 1 500 000 €
rachat de la Generale de batiment cout : 500 000 €

comptabilité generale
Capital : 3 500 000 €
Gain perte
Stallone Export + 1.000.000 - 2.000.000
Generale de Batiment + 400 000 - 500 000
Montecito + - 1.500.00

comptabilité Stallone Export (Tom Hagen)

transaction IMM -1 500 000 E
creation Stallone export - 500 000 E
contrat livraison poste fasciste + 100 000 E


comptabilité GdB (Mario Baggio)
rachat de la generale de batiment : - 500 000 €
contrat entretien des routes : + 100 000 E
contrat de rehabilitations des quartiers : + 300 000 E

Montecito (Lucas Meducci)
Achat de materiel theatre des realités : -50 000 E
Serveurs : - 50 000 E
Services de protection : - 50 000 E



Affaires Non Legales

Negocio di Scherzo « la boite a rire»

apport Ryujin : + 100 000 E

Vente d’armes sous la direction de Sylvester Stallone

livraison armes Niang : +1 000 000 E (injecté dans les affaires legales)

livraison armes Dimitri: +500 000 E
livraison armes Naga: + 500 000 E

Services sous la direction de Jason Statham
service « je me rappelle a votre bon souvenir » : + 300 000 E (je n’ai pas lancé le dé cette fois)

contrebande et traffic sous la direction de dolph lundgren
cargaison voiture de sport : + 600 000 E (2 points d’ubik)
comptabilité general
gain depenses
capital : +1 000 000E

activités

total armes : +2 000 000E
total services : + 300 000 E
total ventes : + 600 000 E

corruption

poste fasciste - 25 000 E
DDE - 25 000 E
Centre de l’urbanisme - 50 000 E
Financement Montecito - 100 000 E
Blanchiment d'argent - 50 000 E
total : +3 900 000 E - 200 000 E

total la boite a clou : + 3 650 000 E


Dernière édition par Lucas "Lupo" le Sam 12 Mar - 21:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Sam 12 Mar - 18:13

Voila une possibilité : (c'est pas gravé dans le marbre et c'est adaptable bien sur)

on suppose que 3 mois ont passé depuis la dernière partie

Le principe de base c'est que l'argent est soit dormant (il ne rapporte rien) soit investi (bien sur l'économie noire rapporte beaucoup plus que la légale, ton montage étant un exemple intéressant d'économie "grise" (partie légale et partie illégale) en oeuvre dans toutes les structures criminelles modernes

je reprend par étapes :

transaction IMM -1 500 000 E : rapporte 300 000
creation Stallone export - 500 000 E rapporte 100 000
rachat generale de batiment - 500 000 E rapporte 100 000

gain légal : 500 000


illégal :

capital : 1 million (cadeau Ryujin)

Naga : gain 500 000
Dimitri : gain 500 000

gain illégal : 1 million

à ça tu rajoutes 1D6 * 100 000 (ou 300 000) : fluctuation imprévue

tu peux aussi dépenser de 1 à 3 points d'ubik pour représenter ton pouvoir "d'attraction monétaire" (gains imprévus et inespérés) chaque point rajoute 300 000 euros

c'est pas beau la vie d'un "Homme respectable" ?
santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Sam 12 Mar - 20:25

la vie d'homme respectable est super!!

mise en place d'un systeme de blanchiment d'argent via une banque existante

projet a venir

recherche d'actionnaires pour le Montecito Stereo

creation d'une compagnie de taxi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Sam 12 Mar - 20:46

les services de la boite a rire "negocio di scherzo"

je me rappelle a votre bon souvenir: un type vous doit de l'argent et il ne veut pas payer? la boite a rire envoie une equipe d'experts, paiement dans les 48h garanti.

une offre qu'il ne peut pas refuser: vous desirez quelque chose ardemment mais vous ne pouvez pas l’acquérir, la boite a rire l’acquière pour vous au meilleur prix.

ils n'auraient pas du faire ca: des gens s'attaquent a vous? la boite a rire riposte.

un petit bain: un service extreme pour des situations sans issue.

chaque service est payant en nature ou en espèce et proportionnellement a l'importance du travail.




Dernière édition par Lucas "Lupo" le Sam 12 Mar - 22:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Sam 12 Mar - 21:15

Une recrue de charme et de choc pour l'équipe de Lucas :

http://www.youtube.com/watch?v=AXCPEl9rtS8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   Sam 12 Mar - 21:21

oh la brute! Gina est clairement engagé et direct comme capo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: le premier cercle   Sam 12 Mar - 21:45



1 Maria: fiancée de Lucas, experte en nouvelle technologies
2 Mario : cousin de Lucas et directeur de la Generale de batiment
3 Tom : meilleur ami de Lucas, consigliere et directeur de la Stallone Export
4 Sylvio: ami de Lucas futur directeur "des taxis rouges"
5 Sylvester: responsable du traffic d'armes
6 Jason: responsable des services de la boite a rire
7 Jet: responsable de la securité Montecito
8 Carlo: responsable de la securité Stallone Export
9 Randy: responsable du groupe action "Jupiter"
10 Marc: responsable du groupe action "Mars"
11 Dolph: responsable de la contrebande
12 Gina: responsable du groupe action "Diane"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: IBM   Mar 15 Mar - 14:37



internazionale banca marittima "la banque maritime internationale"

c'est la banque crée par Lucas elle lui permet de blanchir l'argent de ses activités alternatives. Afin de ne pas faire le lien avec L'Organisation, Tom et Lucas ont placé Rudy Laval, le fils d'un dignitaire fasciste, a la tete de la banque. Rudy Laval est un veritable incapable mais il ne gere pas reellement la banque. Tom et Lucas ont installé des hommes de confiance en dessous de Rudy afin de leur garantir une bonne qualité de prestation. L'incompetence et les vices de Rudy permettent de faire pression sur son pere.

http://www.creationmonetaire.info/2010/04/le-moment-ideal-pour-creer-une-banque.html


Dernière édition par Lucas "Lupo" le Mar 15 Mar - 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucas "Lupo" Meducci   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucas "Lupo" Meducci
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte à Lucas Arts et aux autres éditeur de jeux...
» Le Gruyére de Lucas
» Je deteste les mechants ! Je cherche mon ami ! Qui-suis-je ? Lucas !![en attente]
» Joyeux Anniversaire Lucas !
» Fiche de présentation de Lucas.Hunter:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Le maître du haut château-
Sauter vers: