Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Andrej DeRourke dit "Smile"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Andrej DeRourke dit "Smile"   Lun 4 Juil - 23:21

Andrej « SMILE » DeRourke





Date de naissance : 27 juillet 1892 à la Nouvelle Orléans, Louisiane, Etats-Unis d’Amérique.
Nationnalité : franco/américaine par sa mère et son père puis russe suite à son service dans la légion étrangère.
Couleurs des yeux : bleu clair Taille :193 cm Poids : variable 140 -150 kilos

Signe distinctif : nombreuses cicatrices sur le corps et le visage, lèvre supérieure prognate, système capillaire surdéveloppé.
Signe particulier : Polyglote, il parle couramment le français, l’anglais, le russe et le japonais sans accent.

Père: Thomas, Batholomé DeRourke Statut : décédé
Mère: Thérèse Marguerite épouse DeRourke née ROMAIN Statut : décédé.







Dernière édition par Smile le Lun 4 Juil - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Lun 4 Juil - 23:23


« Captain América, le sérum de super-soldat, un blondinet qui porte le blaze des states,
y a tout qu’est vrai, sauf le bouclier. Et le fait qu’il ait pris 30 kilos de muscles, et qu’il s’appelait pas Steve ROGERS.
Non, m’sieur! Lui, c’était William BENETT! Un des enfants de putains les plus baraqué que j’ai jamais vu.
Sûr que le sérum lui a filé un coup de boost, comme si on lui avait callé une fonction turbo dans le fondement.
Mais ce gars là, il en avait foutrement pas b’soin. ‘Fin bref, c’était pour la patrie, pour flinguer les cocos, et dézinguer
les nazis qui allaient se faire l’Europe comme la vérole se répandant sur le cul’ d’une nonne. Allez lève ton verre mon pote, et trinquons à un brave parmi les braves.

A Willy, et à toutes les roulures qui lui ont filées toutes les MST qui ont fini par le buter ! »






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Lun 4 Juil - 23:28

Service actif :

Date d’incorporation : 27/07/1913 à la Légion étrangère. Il prend la nationalité russe.

Test physique : Classe AA

Matricule : 1 98 07 99 365 489

Issue d'une famille défavorisée, voulant découvrir le monde, Andrej s'engage dès sa majorité, à 21 ans, dans la Légion étrangère.
Français d'origine, il doit prendre une nationalité différente pour pouvoir intégrer le corps de la Légion Etrangère.
Il prendra la nationalité russe et apprendra la langue. En 1914, il est envoyé au front. Il en reviendra marqué dans son corps et son esprit.

Après 15 ans de service actif, il est envoyé en retraite le 27/07/1928 avec le grade de sergent-chef, ses supérieurs le trouvant trop brutal pour le faire progresser au delà de son grade actuel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Lun 4 Juil - 23:30


L’ivrogne leva son verre, trinqua et le vida d’un coup. Le shot retomba sur la table crasseuse,
roula jusqu’au rebord et s’arrêta deux centimètres avant le grand vide
. « Sauf que le sérum de super-soldat là,
heh, ben ouais mec, c’était du V. Zont rien inventé les fédéraux, zont juste pomper un vampire trop con
pour se faire capturer. Ils l’ont trait comme une vache sacré qui broute devant le Taj Mahal ! Le con, ils l’ont gardé
comme ça pendant 40 ans, sanglé de partout, un bandeau sur les yeux, une boule de latex dans la gueule,
qu’on ne lui enlevait que pour le faire boire. Je l’avais appelé Albert. C’était trop drôle, à la fin, il suppliait qu’on le bute ...

Tin j’ai soif. Ouais, ils ont finit par le terminer. On a amélioré nos méthodes de traques et on a finit par dénicher
des vampires plus fort, avec un V surpuissant. J’ai cru qu’Albert allait me rouler une pelle quand je me suis pointé dans sa cellule avec un lance flamme.

Quoi qu’est-ce que je foutais là ? Non mais va pas croire, hein. Ce vieux Willy n’a pas été le seul super-soldat.
Le plus fort, y a pas de doute, mais pas le seul. Quoi ? Qui ça ? C’est qui ce pédé de Bucky Barnes ? Non, je connais pas.
Bordel, faut pas croire tout ce qu’on lit dans les Bédés hein !

Phil ! Mon verre est vide bordel ! Tu veux que je crève ou quoi ? Les tôliers de nos jours … c’est plus ce que c’était.
Où j’en étais ? Ah ouais, les bédés. Pourquoi tu lis ça toi ? T’es puceau ou quoi ? C’était quoi mon blaze ? T’es sérieux ?
C’est écrit sur mon blouson ! Quoi je charrie ? Ecoute morveux, si tu me crois pas, tu lèves ton cul et tu jartes,
je vais me finir tranquille, je suis pas venu te chercher. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Lun 4 Juil - 23:41

Vie américaine :

Départ pour les Etats-Unis d’Amérique le 28/08/1928
Engagement dans le corps des Marines 27/07/1929

Après un an à tourner en rond dans son village natale, il se fait engager comme mécano sur un paquebot
en partance pour les Etats-unis. Il séjournera un court moment à la Nouvelle-Orléans, puis il s'engagera dans
les Marines. Son expérience de légionnaire et son goût pour la violence le font rapidement remarquer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Lun 4 Juil - 23:42


RAPPORT TOP SECRET DU SUJET « SMILODON » AKA « SMILE »



Incorporation au projet « super soldat » : 31/08/1929

Nom de code :
SMILODON alias Smile

Spécialité : infiltration/traque

Première prise du super sérum : 01/09/1929 à 14h00.

Effets visibles :
acuité visuel supérieur, rapidité surhumaine, régénération, arrêt du vieillissement.

Implantation du cervo-moteur en adamantium :
01/01/1930 à 01h00

Rejet : négatif.

Après 1 an, il intègre le projet ultra-secret "Super Soldat". Sa férocité lui fait gagner le nom de code de Smilodon
et ses compagnons d'arme lui donneront le sobriquet de "Smile", diminutif affectueux et dérisoire quand on connait le type.

Les premières prises du super sérum (aussi appelé le V ou sang de vampire) développe chez Smile une vue supérieur,
lui permettant de voir dans le noir le plus complet, ainsi qu'une vitesse de réaction phénoménale.
Son facteur de régénération est aussi puissant, bien plus que celui des autres sujets de l'opération, William BENETT excepté.

BENETT, Smile et 8 autres volontaires acceptent de se faire implanter un cervo-moteur composé d'adamantium, métal indestructible
d'origine mystique, dans le but de renforcer leurs capacités. Seul BENETT et Smile survivent à l'implantation et semblent parfaitement
s'adapter à la fusion "bio-métalique".

La prise régulière de sérum de super soldat développe chez BENETT une endurance et une force phénoménale, tandis que
Smile développe une capacité à créer des griffes de combat. Capacité qui le blesse à chaque fois qu'il fait usage de son don.
Sans son pouvoir auto-guerrisseur, Smile aurait de gros problèmes. Les deux hommes ont développé une résistance à l'âge.

En 1940, BENETT et SMILE sont envoyé en mission spéciale en Europe. Toutes leurs missions seront des succès jusqu'à la mort
de BENETT le 10 mars 1941 et la disparition en mission de Smile le 13 juin 1941.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Lun 4 Juil - 23:47

Etreinte de Smile le 27 juillet 1941, un putain d’anniversaire.

Le SABBAT accueil son armes la plus performante dans la traque aux anciens camaristes.
Ses talents en la matière effraient ses camarades qui espèrent ne jamais se retrouver sur la liste de chasse de Smile.

Disparition de Smile le 27 juillet 2020. On suppose sa destruction.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Mar 5 Juil - 0:06

Andrej longeait les berges du canal saint Martin dans un silence de mort. Ses bottes bousculaient indifféremment
canettes rouillés, sachets plastiques boueux, cartons salis et excréments. Il était seul avec ses pensés.
Seul avec toutes cette salopris qu’il n’arrivait pas à digérer. Dans sa poche, le contact du billet électronique lui rappelait
qu’il avait vendu son cul et son histoire à un journaleux qui les publierait sur un blog que personne ne lirait.
Hier, terreur des rues, aujourd’hui, guignol qui ne sait pas comment payer son loyer à la semaine.
Au dessus de lui, le ciel était gris et opaque. Depuis son réveil, il n'avait pas vu d'étoiles.

Les étoiles ... partout dans le ciel ... un souvenir ... lointain ...

Il avait guidé la Main Noire à travers le Névada, ils avaient débusqué et traqué un Ancien sous
les planches d'un bordel luxueux de Las vegas, puis ils l'ont trainé dans le désert. Là, sous les étoiles,
ils ont pratiqués le rituel de l'Amaranthe.

Il ne se rappelait plus tous les visages qu'il avait croisé. Il ne se rappelait plus tous ceux qu'il avait traqué.
Il ne se rappelait plus tous ceux qu'il avait vidé en leur donnant la mort ultime. Il se revoyait juste marchant dans le désert.

Quatre vingts années à répéter le même schéma ... trouver, traquer, détruire ... Mais à quoi bon?
Son vieux sac de cuir tomba lourdement sur le sable de la dune désertique. Il se posa lentement en regardant
la lune au dessus de l'horizon. Et puis, toutes ces étoiles ... Au loin, un hurlement de loup.
Dans le désert?
Foutu lupin ...

Quatre vingts ans ... il avait envie de tout arrêté ... il voulait juste dormir et qu'on lui foute la paix.

C'est ce qu'il fit.


Andrej sorti le bifton et le regarda avec un mélange de curiosité et d’écoeurement. Plus de cartes crédit,
ni de liquide, juste du credcash… ce truc ne sentait pas comme l’argent, n’avait pas la couleur de l’argent,
mais s’en était, aussi sûr qu’il en avait marre d’être là.

Le Sabbat était un souvenir et il ne les regrettait pas, mais La Camarilla… exterminée … il n’avait même pas été là pour voir ça.

Dans la poche de son imper au gris délavé, son comlink vibra. Il n’aimait pas la sensation glaciale de la ventouse
dermale sur sa tempe, et la porter en permanence était hors de question. Et de toute façon, celui qui l’appelait
pouvait aller se faire foutre. Ce soir, il avait envie d’être seul.

Vingt ans, juste vingt ans … il ne reconnaissait plus rien. Même google avait disparu. Il avait l’impression d’être un éléphant dans
un magasin de porcelaine quand il avait à faire à la technologie de cette nouvelle époque. Maintenant il comprenait les difficultés
d’adaptation des « anciens » d’autrefois, quand ils se réveillaient après une longue torpeur. Mais vingt ans bordel !

Des pas furtifs derrière lui. Trois gars. Même pas besoin de les voir ... de vrais éléphants.
A l’odeur, les mecs ne se sont pas lavés depuis des semaines et l’un d’eux est imbibé d’alcool. Non. C’est autre chose. Du V.
Putain, c’était écrit sur sa gueule qu’il était un vampire ?

Putain d’époque. Putain de Junkies.

« Cassez vous les mecs, ce soir, je suis d’humeur cool. » dit-il sans se retourner. Les trois hommes s’arrêtèrent incertains.

« ‘va nous filer un peu de son V, le m’sieur, s‘il veut pas qu’on le saigne, hein les gars ? » demanda le plus petit qui semblait
aussi être le plus moche. Quoique, à bien y regarder, il ne remportait la palme de la laideur que d’une courte paille.
Smile tourna lentement la tête et lui lança un regard glacé. Le junkie s’arrêta net. Smile avait bossé ce regard. Même après tant d'années,
il fonctionnait encore. Mais c’était des junkies, le besoin du V était plus fort que la peur elle-même. Il avait été accro à l’amaranthe autrefois,
il savait exactement dans quel état était les trois hommes.

*SNIKT*

Ses griffes jaillirent, transperçant sa peau et laissant s’échapper le précieux liquide. Les junkies glapirent de ravissement
à l’odeur de leur drogue. Smile leva la main vers eux et les laissa lécher ses plaies.

Vingt ans.

Il avait sacrément changé, lui aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen Miranda

avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 20/06/2010
Localisation : New York

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Mar 5 Juil - 10:37

waw !

j'ai hate de voir ça !!!!!!!

franchement, terrible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Sam 9 Juil - 14:10

L’instinct de survie : Cette force de vie qui transcende la mort elle-même.

Il est seul dans les ténèbres. Assis en tailleur, ses mains épaisses reposant sur ses cuisses, ses yeux sont fermés.
Il ne ressent pas sur sa peau la morsure des abysses. Son visage est impassible. Depuis combien de temps est-il là ?
Est-ce important ? Il ne ressent pas sa solitude. Il ne connait pas les tourments de la faim. Son esprit est en paix.

Son front se plisse.

Une pensée lointaine résonne dans ses ténèbres.

Un murmure.

Son visage se tourne légèrement comme pour tendre l’oreille et capter cette perturbation.

Un chuchotis plus fort cette fois. Un grognement félin. Des pas souples et rapides qui se rapprochent.

Il ne veut pas ouvrir les yeux. Ses sourcils se froncent. Une odeur maintenant, carnassière et sauvage.
Il sent le souffle chaud de la Bête sur sa nuque. « Non » pense t-il. Le grognement du fauve devient grondement, rugissement.

« Non, je suis bien. Laisse-moi. » La créature se jette sur lui et le bouscule. Il tombe sur le dos mais garde ses yeux fermés.
«TU VAS ME FOUTRE LA PAIX ! » hurle son esprit.
Les puissantes griffes s’abattent sur son visage, déchirant ses traits, labourant ses arcades sourcilières, son nez explosant sous l’impact.
Ses joues sont en lambeaux et se vide de leur sang.

Ses yeux s’ouvrent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Sam 9 Juil - 14:36

Quand un danger menace la vie d’une créature, seule un puissant instinct de conservation
lui assure sa survie. Devant un danger de mort, certains fuient de terreur et d’autres prennent
fermement une position de combat. Andrej se bat depuis qu’il est en âge de marcher.
La violence est dans ses gènes, dans son patrimoine génétique. Et c’est peut-être ce qui va
le sauver aujourd’hui. Mais le souhaite t-il ?

Il leva son avant-bras par réflexe, un réflexe obtenu à force d’entraînement.
Un dixième de seconde plus tard, et les crocs se plantaient dans sa gorge.
Il hurle de douleur quand son agresseur arrache la viande de son bras, puis vient l’extase.
Le Baiser… il avait oublié comme s’était bon… oui … encore … prend moi tout …

La Bête hurlait de rage et se jetait contre les barreaux de sa poitrine.
« Libère-moi !» hurlait-elle.
« Libère-moi ou nous allons mourir ! » Le hurlement de la Bête fut un électrochoc.
SMILE ouvrit les yeux et découvrit le vampire à la peau noir les crocs plantés dans son avant-bras.
A sa gauche, une sorte de robot métallique déversait ses boyaux câblés sur le sol. Son corps était
couvert d’une boue opaque, mélange de terre et de vitae. La sienne.

La soif maintenant. Intolérable. Incontrôlable. Il sent ses côtes rompre sous les coups de la Bête.

Smile sourit.

Il relâche le fauve.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Smile

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   Sam 9 Juil - 18:31

Andrej essuya ses lèvres souillées de vitae d’un revers de la main. Le dos contre un mur,
les mains posées sur ses genoux, il reprenait sa respiration avec force. Il n’en avait pas besoin,
Smile était un vieux vampire, mais cela l’aidait à faire le vide dans son esprit.
Une habitude conservée tout au long de sa vie de guerrier. A ses pieds gisait le cadavre du vampire
qu’il avait vidé, dans tous les sens du terme. Il n’était pas tombé en poussière à sa mort ultime.
Il était jeune. Très jeune. D’ailleurs son Sang n’était pas très puissant.
Mais il s’était sacrément bien battu, il devait le reconnaître.

Il ne savait même plus où il était. Le robot n’était pas dans le coin en tout cas.

Andrej remarqua que ses vêtements étaient en ruine. Combien de temps avait-il dormi ?
Son regard se posa sur le cadavre à ses pieds. Hum … un peu petit … mais le blouson devrait faire l’affaire.
Le fute par contre … pas de montre … ni de téléphone portable … pas moyen de savoir la date …
même à son époque tous les vampires avaient un portable. Pourquoi celui-ci n’en avait pas ?

Bordel, il fallait qu’il sorte de ce tunnel ! Il tourna la tête de gauche à droite, scrutant les ténèbres.
Le diable devait veiller sur les siens. Là, à quelques pas,


une porte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andrej DeRourke dit "Smile"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrej DeRourke dit "Smile"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Death Smile II 360 - Subtilités???
» Enora & Robbyn ? I need your smile, I need your arms, .. I need you.
» [Vds] v smile cyber pocket
» Le Ambowl, le tournois des Ambiens 13/14 novembre (80)
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Vampire Cyberpunk-
Sauter vers: