Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Magie    Ven 11 Jan - 21:25

La magie dans Kult est exclusivement ritualisée.

Voici un certain nombre de pistes pour vos conjurateurs :

LE CADRE

Le lieu est important, la magie étant presque exclusivement pratiquée dans des lieux consacrés appelés temples
Un temple est un lieu secret, honteux, presque intime. Les conjurateurs doivent pratiquer l'Art à l'abri des regards des autorités et des geolliers, car la magie en tant que transgression fondamentale menace la prison et l'illusion
Le temple est aussi un lieu évocateur et propice. Il doit créer un cadre, une ambiance, une atmosphère. les dimensions et la décoration loin d'être simplement cosmétiques contribuent donc à l'essence du Temple, véritable bulle de réalité
Le temple est souvent marqué par l'ésotérisme, la gnose et l'occulte, reflettant les passions, affinités et spécialisations des conjurateurs.

Le temps est aussi un paramètre important : les rituels sont longs, très longs (6 heures pour les rituels les plus simples) mais aussi éprouvants. En conséquence, le rapport a la magie est conditionné par la difficulté à réaliser un sortilège complexe en un temps court.
Il faut donc planifier en amont un sortilège. Impossible ici de cracher une boule de feu sur un adversaire impudent. Il va falloir ronger son frein, voire feindre la soumission et l'humiliation pour mieux préparer sa revanche.
loin d'être le fruit d'une simple impulsion, la magie est donc préparée. Il faut réunir les participants dans le plus grand secret, bref agir comme un comploteur dans la duplicité et le mensonge, trouver des faux semblants qui n'éveilleront pas l’intérêt des importuns. C'est un des motifs pour lesquels de nombreux rituels ont lieu la nuit.

LES PARTICIPANTS

Le secret est donc une condition essentielles. les conjurateurs, les officiants sont liées par des chaines de complicité et de honte, les groupes occultes formant souvent des Kultes.
Assez logiquement, les temples attirent des officiants assez désaxés psychiquement (la balance mentale est souvent basse), ce qui renforce la magie et permet de déchirer le voile de l'illusion
Il est utile de se préparer à la magie, comme une fiancée se prépare au mariage ou un monarque à son sacre.
la magie est extrêmement sacralisée et ritualisée, vibrant dans le symbolique et le mystique
Tout peut se passer dans un rituel, le meilleur parfois, le pire souvent, l'inattendu toujours.
Il y a donc une tension qui monte jusqu'au paroxysme, sorte de délivrance, moment extatique ou la tension ainsi accumulée accouche littéralement de l'acte magique
Si le profane est le monde du mensonge et de la prison, le rituel magique est un acte de vérité et de libération. les masques sociaux, moraux et psychiques volent aux éclats et chaque officiant peut avoir l'intuition de son âme mise a nue
La magie est donc dangereuse, la mort étant rarement le pire châtiment. Chaque geste, chaque accessoire exsude la transgression, l'horreur, le merveilleux

LA CONSCIENCE

La magie implique forcément un état de conscience altérée. La drogue, les expériences extrêmes, la privation de sommeil, la folie induite, le plaisir, la souffrance, les privations ou les excès divers sont des véhicules très puissants.
gestes, vocalises et accessoires sont des symboles puissants

Les mots du pouvoir, prononcés dans des langues oubliées et interdites, les gestes les plus licencieux et blasphématoires, les sacrifices les plus extrêmes, les paradoxes, le chaos et l'inattendu font monter la tension magique

L'acte magique doit être pratiquement insoutenable et pourtant incontournable. C'est en soi un peu comme une drogue que le conjurateur détesté et aime tout à la fois. Car la magie fait partie presque organiquement de l'existence du conjurateur. Il est uni au surnaturel par des chaînes indicibles mélange d'amour et de haine, un peu comme une relation fusionnelle et pathologique à la fois

On ne rentre pas dans le pentacle sans un frisson glacé et délicieux parcourant l'échine

La magie est un ressenti. Plus que l'astrologie ou l'alchimie, elle se nourrit non des connaissances du conjurateur mais plutôt de son ressenti, ses passions, sa folie, ses craintes les plus terribles, ses espérances les plus secrètes, ses traumatismes et sa culpabilité transcendée dans le gout de l'interdit.

Véritablement grotesque et blasphématoire, c'est un acte de révolte métaphysique pouvant toucher au monstrueux, échappant aux normes, révélant l'être véritable par une sorte de maïeutique obscure.

En procédant ainsi dans le cadre de nos parties de Kult nous avons vécu des moments ludiques passionnants, immersifs et inattendus

A vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Admin
Admin
avatar

Messages : 1215
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 45
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Magie    Ven 11 Jan - 21:27

J'ai oublié de changer de profil : c'était moi au dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1215
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 45
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Magie    Sam 12 Jan - 19:26

Les 5 voies magiques ne sont pas des philosophies ou des paradigmes, mais des comportements en adéquation avec la nature la plus profonde -parfois secrète - du conjurateur

Les sortilèges ne sont pas utilitaires. Véritables transgressions métaphysiques, ils contribuent à la construction du récit.

EROS ou la voie de la passion

la voie de la conjuration, véritable magie sexuelle et érotique semble avoir peu d’intérêt dans une chronique de Kult à moins de changer les parties en suite de scènes pornographiques sans intérêt ludique

C'est un parfait contresens.
dans cette chronique, nous avons déjà 2 conjuratrices et un conjurateur sur la voie de la passion, avec des rituels ludiques incroyables ayant un impact majeur sur la construction de l'histoire et la structure de l'univers de jeu.
Car la magie de la passion est plus qu'une simple magie sexuelle, elle touche au recouvrement de la divinité par des techniques tantriques, véritable fusion spirituelle.
Comme dans le banquet de Platon, texte largement repris dans l'occultisme occidental, la divinité est synonyme d'un hermaphrodisme originel. les dieux éveillés ont donc transcendé la dualité sexuelle.
La procréation et le vivant sont des thèmes très importants, les érotomanes pouvant avoir des rejetons merveilleux ou terrifiants grâce à cette pratique magique.
Enfin si Metropolis est un cadre urbain incontournable, l'eros permet de découvrir GAIA, le vivant enchevêtré et originel dont les créatures sont capables d'auto engendrement et de parthénogenèses, de mutations en métamorphoses organiques perpétuelles.
Ainsi, la voie de la chair et du vivant est vraiment un chemin divin, le corps étant un véhicule pour l'illumination
Plus que des dépravés et des névrosés sexuels, les conjurateurs sur la voie de la passion sont donc de vrais expérimentateurs charnels ayant rejeté tous les conditionnements sexuels comme faisant parti de notre prison : le sexe n'est pas une finalité, mais bien une gnose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1215
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 45
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Magie    Sam 12 Jan - 19:40

PATOS ou la voie de la folie

la aussi, de nombreux contresens sont possibles.
La folie n'est pas l'occasion du ridicule ou du grotesque.
Comme les personnages progressent vers l'éveil, leur balance mentale (qu'elle soit très basse ou élevée) les classera très vite comme porteurs de lourds troubles psychiques et anormaux à tous les points de vue.
Car la normalité fait partie de notre prison; elle n'est que la folie consensuelle tolérée par la société et le monde.
le fou en brisant les barrières comportementales et structurelles révèle la réalité comme elle est et perçoit le chaos sous jaçent.
En d'autres termes, la voie de la folie est le chemin vers l'illumination de l'esprit, les illuminés, ces nouveaux dieux éveillés étant très profondément désaxés.
Chaque psyché est la norme de son propre fonctionnement et un peu comme les cyniques grecs, les fous ne connaissent plus l'interdit mental et leur ego s'est déployé jusqu'à se confondre avec le réel.
La réalité est bien sur un tohu bohu, un chaos inconstant et évanescent, sans empathie ni providence.
La religion et l'étique font donc partie du mensonge, chaque conjurateur n'ayant qu'une seule norme : lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1215
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 45
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Magie    Sam 12 Jan - 19:49

LOGOS ou la voie du temps et de l'espace.
Cette voie est très ambivalente.
L'espace et le temps gouvernent notre prison, donc cette voie est la plus proche des geolliers.
Mais un peu comme Dédale fut le constructeur et le libérateur du labyrinthe qui porte son nom, la voie de la prison est aussi celle de la libération.
Car une clef peut fermer une porte; elle peut aussi l'ouvrir.
Les conjurateurs du logos sont souvent analytiques et conceptuels assez systémiques dans leur rapport au réel.
Ils jonglent avec les paradoxes temporels et découvrent vite dans le spectacle du réel une formidable mise en scène, un théâtre dont les machineries, les trucages et les effets spéciaux, invisibles aux spectateurs communs leur apparaissent assez vites. On est un peu dans la caverne de Platon, les conjurateurs pouvant percevoir au delà de la diversité des représentations les lois secrètes qui structures les dimensions de notre normalité.
Explorateurs mystiques ou prophètes sombres, les conjurateurs sur le voie du logos peuvent développer un comportement proche de nos geolliers ou au contraire en véritables intercesseurs et guides mener quelques élus sur des chemins secrets et inconnus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1215
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 45
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Magie    Sam 12 Jan - 19:58

HYPNOS ou la voie du rêve.

Véritable contresens, cette voie n'est pas l'apanage de quelques romantiques et esthètes dilettantes se réfugiant dans les paradis artificiels induit par les opiacés.
Non, la voie du rève est surtout celle de la démiurgie et de la création cosmique.
Car bien sur notre prison est un rève collectif, une représentation consensuelle.
ce n'est pas par hasard que l'on nomme les dieux vivants "éveillés"
Il n' y a aucune différence structurelle entre le rève et l'éveil, juste le mensonge, juste la prison.
Les oniromanciens forgent donc des mondes dont ils deviennent vite les gardiens et geolliers.
Car c'est bien la le danger de cette voie magique.
Chaque prince des rèves devient un démiurge domestique souvent despotique et autoritaire profitant de sont emprise sur son univers de poche pour assouvir ses désirs les plus secrets et inavouables sur ces habitants et prisonniers.
La voie du rève consiste donc à bâtir une prison. Mais comme celle-ci n'est pas structurellement différente du monde éveillé c'est aussi un des chemins de l'éveil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1215
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 45
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Magie    Sam 12 Jan - 20:10

Last but not least :

THANATOS ou la voie de la mort.

Cette voie est vraiment à part.
Ce n'est pas une simple nécromancie, ni même un satanisme soft, version "black metal"
Non on parle ici de souffrance, de peur et d'immoralité extrême.
Les conjurateurs appartiennent à un archétype trop répandu
Véritables prédateurs humains à l'empathie atrophiée ou inversée en cruauté, ils ne vivent que pour l'ambition : tuer ou être tuer est leur devise. Ce sont des carnivores et des prédateurs; rien ne les excite autant que la vue du sang et les suppliques de leurs victimes.
Ils pensent avant toute chose avec leur cerveau reptilien, instrumentalisant le monde et les autres à leur appétit et égoisme.
Je pense que vous les avez reconnus (je ne parle pas de magie mais bien de comportement) : tel personnage politique prêt à toutes les bassesses pour acquérir le pouvoir, tel homme d'affaire, tel journaliste, tel directeur : nous les côtoyons tous les jours: supérieurement intégrés socialement et économiquement, leurs amis et familles sont tenus par l’intérêt et la terreur à leur férule.
Quand à ceux qui se rebellent, ils sont impitoyablement écrasés
inutile de lutter : ce monde est le leur; comme le dit Kant, c'est leur égoisme structurel qui a bâti la civilisation postmoderne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Strategia Imperialis (personnages et magie)
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» Domaine de magie pour les slanns
» Magie or not magie
» 1500 points vs bretonnie: sans magie!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: KULT - L'Eveil-
Sauter vers: