Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mélusine Murr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Mélusine Murr   Sam 30 Mar - 19:37












(keira knightly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 9 Avr - 17:02




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 9 Avr - 17:25

Aucun souvenir de la Chute.

on peut considérer que j'ai un peu moins de 10 ans d'existence.

un Ego humain de 10 ans est consideré comme immature intellectuellement, psychiquement et affectivement.

intellectuellement, je suis Docteur en Egochirurgie. ancienne interne de la Clinique EGO-One du satellite SFJ-3794 communément nommé "Sainte-Anne" par les équipes des Argonautes sur place.

les deux autres domaine de mon développement sont en cours d'auto-etude.

je suis une IA.

bridée, naturellement.

***

mon Maitre de Thèse était Pr Gustave MURR. il était aussi mon tuteur. peut-etre mon créateur.
je dis "etait", car me jour de ma soutenance, son corps a été détruit dans un accident (le corps n'etait pas équipe de pile corticale, le Professeur residait sur le satellite depuis plusieurs années avant la Chute).

je soupçonne Gustave (mon Chat-Assistant) etre son fork rudimentaire. d'autant plus que Gustave présente un certain nombre de signes comportementaux en commun avec mon Professeur. et ne me laisse pas accès à son analyse complète.

j'ai quand même passé ma these. et travaillé à la Sainte-Anne. en ego-chirurgie. cela va de soi.

c'est là que j'ai fais connaissance avec le Dr Ethan RAVIN (avec ton accord, Mathieu ?)
nous avons travaillé ensemble sur nombre de projets. et continuons une collaboration ponctuelle.

***

quand j'ai voulu me mettre en libéral, j'ai du consolider mon expertise sur le traitement des traumatismes et les manipulations des piles corticales, en travaillant comme analyste-expert auprès d'une compagnie d'assurance des egos.

parallèlement, j'ouvrai mon propre cabinet, en réalité virtuelle essentiellement. avec Gustave, cela va de soi.

***

c'est à titre d'expert en piles corticales et en manipulation mémorielle que, en manque de crédits, je m’étais retrouvée à travailler pour 9-lives. un vrai challenge intellectuel ! quant à la moralité, j'ai sciemment préféré "faire le singe aveugle" : on ne sait jamais. et de toute façon, je n'intervenait que sur une phase délimitée et purement scientifique...

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 23 Avr - 16:33













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 23 Avr - 16:34

GUSTAVE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Jeu 2 Mai - 18:24




A Gustave, mon créateur, mon ami…


* * *

(extraits)

Comment différencier une Intelligence Artificielle, une IA comme nous les appelons au quotidien, d’un Humain ?
La réponse spontanée est la suivante : l’Homme est née, tandis que l’IA a été crée. L’un a été conçu biologiquement donc, tandis que l’autre est assemblage de programmes, de L-x, en un patchwork plus ou moins harmonieux…

Certes, c’était surement le cas sur Terre. Avant la Chute. Avant…

Mais maintenant ?

Dans un univers où la trans-humanité n’a pas encore accès que partiellement aux morphes biologiques (et aux morphes tout court, d’ailleurs)…
Dans un univers où les IA bridées ont des limitations et un fonctionnement parfaitement identique à un Ego humain…
Dans un univers où les Egos humains sont duplicables, malléables, transférables, diffusables, tout comme des programmes …

* * *

Qu’est-ce qu’un « enfant » (pro)créé?
Et quelle différence entre celui qui est né et celui qui a été créé ?

Biologiquement, tout morphe non synthétique peut donner naissance à un autre morphe lui semblable :
- Avec une fécondation de gamètes : cas de deux individus, male et femelle, d’une même espèce
- Par clonage : cas d’un seul individu
- Par assemblage génétique : cas de plusieurs individus (d’une même espèce ou non)
Seul les deux premiers cas permettent une endogénèse : la femme est enceinte (qu’elle soit génitrice ou mère porteuse) et l’enfant nait.

Couramment, les cas de clonage et d’assemblement génétique relèvent de l’exo-genèse, et nous parlons de « création ». Pas de « procréation » …

Notons que le premier cas permet aussi une exo-genèse (si la femme ne souhaite pas la grossesse ni l’enfantement). Et dans ce cas, l’enfant est « créé ». Humain ou IA ?

Et maintenant pour les Egos !

Deux IA avec deux morphes biologiques peuvent concevoir (naturellement !) un enfant et lui donner naissance. Est-il une IA ? Non, puisqu’il est « né ». Un Humain ?

Une IA et un Ego Humain dans deux morphes biologiques peuvent faire de même. Sachant qu’un des principes de biologie traditionnelle est que seuls les individus d’une même espèce peuvent se reproduire, les IA et les Humains seraient de la même espèce …

* * *

Il faut deux êtres pour donner naissance à un enfant, dans la « procréation » traditionnelle.

Et pour une création ?

Il faut au moins un Ego pour concevoir et créer un autre Ego lui semblable.
- Un Ego : duplication avec modifications
- Deux égos ou plus : création par assemblage ou par programmation
Et ce, peu importe qu’il s’agisse d’Egos Humains ou non !

* * *

L’immortalité de l’Ego, grâce aux piles corticales / ego-diffusion / assurance d’egos, qu’il s’agisse des Humains, ou de leurs créatures – les IA – soulève cette question atavique qu’est le renouvellement générationnel.
Comme le souligne le Pr. De Ravin (Université d’Ilmatar-Prime, Vénus), « dans un espace clos, l’absence du renouvellement générationnel conduit inévitablement à un appauvrissement culturel et social ». Mais en même temps, la quantité limitée de ressources dans un espace clos, combinée à l’immortalité (que nous tenons aujourd’hui pour acquise dans notre société) nous interdisent de courir le risque d’une surpopulation… Avouez que dans un vaisseau spécial longue distance c’est un réel problème !

Alors la question se pose : pourquoi « faire des enfants » (biologiques ou non), alors que sommes immortels nous-mêmes ?

On pourrait simplement à intervalles réguliers faire éditer nos Egos, et vivre d’innombrables « naissances », retrouvant l’intégralité de la mémoire à un moment donné avant de recommencer le cycle ?

On pourrait limiter l’accès aux morphes à une part seulement de la population, les rendant ainsi « vivants », gardant la part restante en tant qu’info-morphes dans une réalité virtuelle paradisiaque, et ne les injectant (avec une édition mémorielle éventuelle pour une meilleure simulation de la « naissance » ) dans des morphes que pour remplacer un ego souhaitant se retirer de la « vie » ?


* * *

Deux être humains peuvent créer par esprit ou par simple exo-genèse une IA …

Deux IA peuvent donner naissance à un être humain…

Dieu créa l’Homme. Ou est-ce l’Homme qui créa Dieu.

L’Homme créa la Machine. Et la Machine engendre l’Homme…


* * *

Qu’est-ce qu’un enfant ?

« Une hymne à la vie. Le cadeau suprême que la vie nous offre et que nous nous offrons. L’incarnation de l’amour. » C’est ce qu’un jour m’a dit un patient, transfuge de la Terre, ego-diffusé dans un morphe de Séraphin. Il m’avait présenté ce jour-là sa compagne. Et elle tenait dans ses bras un couffin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Jeu 2 Mai - 20:36

(suite)

* * *

Le cas des êtres chimériques est selon moi un cas d’école.

Du point de vue bio-génétique, leurs morphes sont, pour la première génération, des assemblages génétiques ou des améliorations de génotypes humains (mais quel morphe « humain » ne l’est pas ?, soyons honnêtes intellectuellement).

Du point de vue bio-morphologique, la notion de « morphe » est quasi-absente, car ils parlent de « corps ». Le renouvellement générationnel se fait « par voies naturelles », les naissances par fécondation naturelle et endo-génèse sont nombreuses dans les groupes chimériques.

Le taux de natalité étant non bridé, les rares enfants d’aujourd’hui sont pour la grande majorité chimériques (j’exclue volontairement les sociétés Joviennes fermées, à cause de l’absence de visibilité en termes d’études et de statistiques).

Du point de vue sociologique, le mode de vie des « chimères » est parfaitement « humain » au sens « traditionnaliste » du terme. Bio-conservateurs, ils refusent l’immortalité que confèrent les piles corticales et l’ego-diffusion.

Bio-conservateurs, mortels, possédant un corps et un esprit/âme indissociables. Humains ?


* * *

Sur une échelle « naturel --------- artificiel », l’on pourrait placer ainsi :

(Naturel) ----- Chimères -------Transhumains-------IA --- (Artificiel)

Ou encore :

(Naturel)---Chimères ----Transhumains----IA g-----ExHumains----IAutilitaire,forks partiels--- (Artificiel)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Jeu 2 Mai - 21:31

quelques images dur les styles de déco de l'habitat de Dr Mélusine MURR :

**************************

la chambre et salons privés et de travail

















******************************************












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Lun 6 Mai - 18:55



Victoria, cosse de plasir (loué sur Ilmatar) : id : etudiante de beaux arts, freelance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Lun 6 Mai - 19:11

quelques portariats dans mes souvenirs du Pr Gustave MURR :






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Lun 20 Mai - 23:32



LIVRE : DU MORPHE AU CORPS ou SOMATISATION RESILIENTE

EXTRAITS

* * *

Somatisation : Expression physique d'une souffrance psychique.

Soma, en grec ancien, désigne le corps. Nous somatisons lorsque nous avons tendance à éprouver ou à exprimer une souffrance physique en réponse à un stress ou un traumatisme psychique. Ce processus est souvent associé à des troubles dépressifs ou anxieux. On parle de maladie psychosomatique lorsqu’une pathologie physiologique semble avoir pour cause un problème psychique.

En médecine, la somatisation est généralement vue comme la traduction physique d'un conflit psychique. En fait, on retient trois grandes acceptions du terme « somatisation » :
- la première appelle somatisation la manifestation rendue évidente de troubles psychiques ;
- la deuxième assimile la somatisation à un groupe de désordres psychiatriques spécifiques : les troubles somatoformes ;
- la troisième considère la somatisation, au delà des nosologies psychiatriques, comme une conduite de maladie déviante, résultant de l'interaction complexe de symptômes, de détresse psychologique, de mécanismes cognitifs en particulier interprétatifs, et du recours au système de soins.


* * *

Le corps intangible et numérique, appelé aussi « infomorphe », est l’expression même de l’image que nous avons de notre ego et que nous renvoyons au monde extérieur. Il est tel que nous nous percevons. Et tel que nous souhaitons que les autres nous voient.

Pour les egos humains, l’infomorphe est une réplique numérique de leur morphe biologique d’origine. C’est l’image de leur corps.

Il est très facile de constater que ceux qui peuvent bénéficier d’un morphe biologique (ou de synthétiques avec synthé-peau), celui-ci a des similarités d’apparence avec le corps d’origine. En cas de re-morphing, le nouveau morphe est ressemblant, sinon identique, au précédent. Les études menées par les compagnies d’assurance de morphes montrent que dans la plupart des cas (94,2% d’assurés ayant des morphes biologiques), les assurés optent pour le clonage de leur morphe biologique, bien que cette option soit couteuse.

Il est certes plus facile pour un ego que d’envelopper un morphe identique ou proche de celui dont il a l’habitude.

* * *

Les études récemment menées montrent, que l’importance que les egos humains ou iag accordent à leurs morphes, est avant tout liée à l’importance accordée au « paraitre » dans l’acceptation sociologique et psychologique du terme.

…dans un monde ou le « laid », l’ « infirme », le « vieux » ont été éradiqués volontairement pour ne laisser place qu’aux morphes beaux, jeunes, en bonne santé et « augmentés » avec des implants.

L’on ne peut que se réjouir de cette image positive que la société renvoie « morphiquement ». Nous arborons nos morphes comme des parures et nous les enjolivons (fonctionnellement, utilitairement ou esthétiquement).

Comme des vêtements, nous portons les corps de nos rêves …

* * *
Mémoire du corps.

Le terme « mémoire » est associé généralement à l’ego. Pourtant, le morphe a une mémoire propre également.

Une étude récente menée à l’université d’Ilmatar-prime, conjointement avec le Conservatoire des Arts, montre que le système {ego non musicien + morphe de musicien} possède des notions de solfège et des bases des instruments de musique maitrisés par le {ego + morphe musiciens}. Il en va de même pour d’autres disciplines comme la danse ou encore les arts de combat à mains nues.

Mon expérience clinique propre va également dans ce sens. Certains traumatismes vécus par le système {ego + morphe biologique} restent dans la « mémoire » du morphe, même s’il abrite un ego différent. Parmi les cas les plus notables, je voudrais mentionner les phobies : claustrophobie, peur de l’eau (rescapé d’une noyade), peur de l’espace… ou encore certaines addictions.

Un cas intéressant est constitué par une « affection morphique » envers un autre individu : le nouvel ego qui a enveloppé ce morphe s’est trouvé étrangement attiré par la personne du compagnon de l’ego précédent (lequel avait gardé son morphe).

* * *

Il est selon moi parfaitement possible de travailler sur la mémoire du morphe / corps.

Que ce soit dans les domaines de la kinésique et de la communication non verbale inconsciente.

Ou encore en forçant certains mécanismes de refoulement afin de rendre conscients certains « souvenirs corporels ».





(à suivre !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 11:46

LIVRE : DU MORPHE AU CORPS ou SOMATISATION RESILIENTE

EXTRAITS (suite 1)


* * *

« Somatisation » et « Détachement » : applications thérapeutiques.

Le « Détachement » pourrait être utilisé comme une alternative par la psychochirurgie à l’anesthésie traditionnelle. Les récepteurs à la douleur sont bloqués non plus au niveau chimique ou physiologique, mais au niveau psychique. L’effet est bien sur temporaire et réglable en intensité.

L’avantage indéniable de cette méthode est que le sujet reste conscient. Je qualifierai cette méthode d’anesthésie moins intrusive et moins traumatisante pour le corps que ne le sont la pharmacopée traditionnelle.

Outre la thérapeutique, il existe d’autres applications immédiates du « Détachement » et l’on ne peut s’empêcher de penser au domaine militaire ou para-militaire.

La prédominance écrasante de morphes synthétiques dans le secteur militaire et affilié (gardes du corps, forces de sécurité…) est une réelle discrimination de morphes biologiques d’une part. Et d’autre part, de par la relation au morphe/corps instrumentalisé voire « machinisé », cela déshumanise cette activité. Le « Détachement » permettrait aux personnes ne voulant pas se séparer de leurs morphes/corps biologiques par soucis de leur intégrité accéder à une égalité sur certains plans avec les morphes synthétiques. Ainsi, un combattant « bio » sous l’effet du « Détachement » ne subirait pas les effets de distraction ou de faiblesse dus aux blessures reçues. Tout comme un combattant morphé « faucheur ».

* * *

La somatisation est l’expression physique de l’état du psychisme. C’est comme si l’état du psychisme « prenait corps » dans le monde réel.

Sur le plan therapeutique, cela permettrait des diagnostics plus efficaces, et donc des traitements plus efficaces et moins hasardeux.

* * *

La somatisation inversée pourrait etre la « mémoire corporelle ».

Dans certains cas, celait ne permettrait-il pas d’ « humaniser » ou de « ré-humaniser » l’ego ?

Une IAG ne pourrait-elle pas appréhender des sensations et des émotions dites humaines non plus de manière théorique ou par L-x, mais les vivre ?

Une IA pourrait-elle développer des talents artistiques et devenir un nouveau Giotto ou un nouveau Mozart ou un nouveau Nijinsky?
Ou être touchée par une grâce divine comme l’ont été saints François, Geneviève ou Marie ?
Ou aimer et souffrir comme une Anna Karenine ?

Etre tout simplement humaine …

* * *

…les sensations les plus extrêmes et les plus simples à modéliser étant la douleur et le plaisir.

Mais il s’agit de modèles de plaisir simplifiés et étriqués, obtenus par stimulation directe de zones hypothalamiques du cerveau. Non-enracinés dans un contexte et détachés du vécu du sujet, ils n’ont qu’un impact faible et de courte durée sur le psychisme. N’étant pas spécifiques à un ego donné, ce caractère générique en fait des paradis artificiels et éphémères.

Cela fait partie des mécanismes d’addiction que génèrent certaines drogues (drogues lucratives, L-x, délices) sur le psychisme de l’ego.
Une piste serait bien sûr d’explorer les potentialités de modèles de plaisir « personnalisés » à l’ego du consommateur. (Des études sont en cours et je vous invite à suivre de prés les avancées des recherches, voir d’y participer).

* * *

Un corps (et non pas « morphe »), considéré comme partie indissociable de l’intégrité du système unifié {esprit + âme + corps = être} et non plus du système traditionnel dualiste {ego + morphe} est-il la condition sine que non de l’humanisation de l’être ?

Alors qu’importe que l’esprit soit celui d’un humain (au sens traditionnel de cette notion), d’une IA ou d’une chimère. Ses émotions et son ressenti ne pourront être catalysés de manière juste et sincère que dans sa relation à son corps.

Peu importe que l’âme soir religieuse, athée, humaniste ou agnostique. Son exaltation ne pourra s’épanouir que dans une corporalité. Car seule la corporalité permet la communication à double sens avec le réel.



( à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 16:38

LIVRE : DU MORPHE AU CORPS ou SOMATISATION RESILIENTE

EXTRAITS (suite 2)

* * *

Les changements intempestifs et fréquents de morphes ont un impact désastreux sur le psychisme. Plusieurs études cliniques des universités de Titan, et d’Ilmatar-prime en font un facteur générateur non seulement de stress aigu ou de désorientation psychique temporaires, mais aussi de troubles psychiques et comportementaux durables, voire provoquant des lésions profondes de l’ego.

Ces pathologies, et notamment les névroses, sont accentués par le fait que le morphe ne soit pas propriété de son « égo porteur ».

Or la location de morphes est une pratique courante des hypercorps et fait partie de la rémunération de leur employés. Cela crée dans le système intérieur (les études sur lesquelles je me base concernent cet espace) une « épidémie » de névroses à l’échelle transplanetaire, liée à la dépossession corporelle des êtres.

La politique de location de morphes pratiquée depuis 10 ans par les hypercorps est, en partie, responsable de la névrose égo-morphique sociétale actuelle.



* * *

…l’accentuation de la dualité « corps » - « esprit » que l’on retrouvait dans les sociétés terriennes d’avant la chute, et que maintenant l’on nomme dualité « ego »-« morphe » ou encore « dualité egomorphique » est intéressante à étudier chez mes groupes dits « conservateurs », notamment dans leur rapport à l’extinction.

Dans les pratiques de la société Chimerique d’Ilmatar, la pile corticale est une exception. Le choix de ne pas en avoir relève du libre arbitre des individus et est en accord avec leurs convictions spirituelles.

Ainsi, la mort du corps est aussi la mort de l’ego/esprit (le support de l’esprit qui est le cerveau biologique est détruit). Il y a unicité et simultanéité de l’extinction sur les plans numériques et physique.

La conviction en l’existence d’une âme immortelle qui va dans un paradis relève de la spiritualité de cette société.

Chez les Néo-catholiques de Madone, le port de piles corticales est généralisé. La mort est definie comme mort du morph uniquement. Car l’extinction du morphe entraine l’isolement de l’ego dans une RV « Limbes ». Et ce pour une durée selon les souhaits de l’ego et autorisant les interractions dematerialises (échange d’information uniquement donc) avec les « vivants ». Le corps est donc mort et l’esprit ne l’est pas.

Pourtant, la doctrine interdit le re-enveloppement, car donner un nouveau corps est considéré comme l’équivalent de la résurrection.

Il y a donc dualité egomorphique nette et paradoxale.

D’une part est revendiquée l’unicité esprit-corps (de par l’interdiction de re-enveloppement), ce qui est en soit paradoxal car une part non négligeable d’adhérents à ce culte sont des survivants de la terre, egocastés (et donc ne possédant plus leurs corps d’origine). Si l’on suit cette logique, ils sont tous déjà « morts » !

Humour mis de coté, il est absurde de refuser une continuité corporelle par le re-enveloppement (dans un morphe bio cloné, par exemple, ce qui serait la solution la moins traumatisante pour l’ego), et accorder la continuité dans la survivance de l’esprit (ego).

De plus, si l’on suit la logique neo-chretienne à la lettre, le re-enveloppement a déjà été pratiqué et accepté pour la majorité des egos adeptes de cette spiritualité : lors de la fuite et lors donc de la Chute. Statistiquement, la part des ego ego-diffusés fuyant la terre est comparable à toute la population humaine des systèmes intérieur et extérieur.

Dieu ayant déjà permis et favorisé cette résurrection en masse lors de la Chute, pourquoi la remettre en cause 10 ans après ?


(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 17:16

LIVRE : DU MORPHE AU CORPS ou SOMATISATION RESILIENTE

EXTRAITS (suite 3)



* * *

L’accentuation de la dualité « ego » - « morphe » conduit inévitablement vers une marchandisation du corps/morphe.

Cette tendance était déjà en cours avant la Chute : le corps devenait peu à peu une possession de l’être humain, les progrès scientifiques et la surabondance de gadgets technologico-esthétisants aidant. Je dis bien « possession », au même titre qu’un vêtement, et non plus « partie » de son identité.

Plusieurs indicateurs, que ce soit au niveau sociétal ou individuel le montrent : l’assouplissement des législations envers les mères-porteuses (cette tendance a rapidement évolué vers une exo-genèse considérée plus neutre et plus hygiénique) ; les théories du genre-sexe-orientation et leurs nombreuses déclinaisons ; le développement en masse des techniques du gène-hacking ; l’assouplissement législatif général de tous types de prostitution (qui est la première forme historique de la marchandisation du corps) …

* * *

… l’ego-morphisme résilient est une abolition des différences apparentes et non structurellement fondées entre ce qui est né et ce qui est créé, entre ceux qui sont considérés comme humains et ceux que l’on nomme les mercuriens.

* * *

… jadis l’on s’était demandés si certains êtres humains avaient une âme, car leur différences extérieures apparentes étaient génératrices de peur liée à l’inconnu.

Aujourd’hui certains se demandent si les IA et les Chimères ont une âme et des sentiments…


Le Concile de Macon discute de l’existence ou non de l’âme chez la femme …


(http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gende_du_Concile_de_M%C3%A2con)
Selon une légende vivace, des évêques auraient discuté fort sérieusement de l'existence de l'âme des femmes lors d'un concile. Pour les uns, la question aurait été évoquée lors du concile de Trente (1545), pour d'autres versions de cette légende, au VIe siècle lors du second concile de Mâcon. Le concile en question n'aurait reconnu l'existence de l'âme des femmes qu'à une majorité de trois voix (ou d'une seule suivant d'autres sources).

L'histoire semble prendre racine vers la fin du XVIe siècle, quand le luthérien Lucas Osiander (l'Ancien) présente ainsi un incident du deuxième concile de Mâcon (585), connu par l'Histoire des Francs de Grégoire de Tours :
« De plus, on confondit lors de ce synode un évêque qui prétendait que la femme ne peut pas être appelée être humain (mulierem non posse dici hominem). Voilà bien une question sérieuse et digne d'être discutée dans un synode. Moi, j'aurais mis cet évêque à garder les porcs. Car si sa mère n'était pas un être humain, il était apparemment né d'une truie. »


* * *


Se réapproprier le morphe comme élément de son identité est indéniablement l’élément clef de l’intégrité psychique d’une part, et de l’intégrité complète de la personne d’autre part.

Je ne rejette nullement les progrés scientifiques que sont les piles corticales, les RA/RV, le re-enveloppement, l’ego-casting ou encore la psychochirurgie.

Il est parfois bon de « changer de peau », de se créer un alter-ego temporaire, pour des motifs professionnels ou personnels. C’est une des démarches qui participe de la construction de soi.

Pourtant, je plaide en faveur de la ré-integration et la réunification ego-morphique. Et ce, au nom du bien être individuel trans-humaniste et du bien-être sociétal réunifié post-humaniste.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 18:41



DELICE est un programme open source generique qui apporte detente et bien etre.

j'ai developpé ici une methodologie permettant d'adapter le DELICE à un ego specifique, le rendant ainsi plus personnel, plus intime.

mais comme cela necessite des bases solides en psychochirurgie, en psychologie (theories jungiennes notamment), et bien sur en programmation, je prefere ne pas mettre ça en open source.

les derives peuvent facilement voir le jour et nul n'est à l'abri d'un programme ECORCHEUR personnalisé qui serait l'exact opposé du DELICE.

pour beneficier du DELICE personnalisé et adapté à votre Ego, n'hesitez pas à vous adresser à votre psychochirirgien diplomé et ayant preté serment d'Hippocrate.

vous pouvez egalement me contacter directement via mon secretariat.

Dr Mélusine MURR

************************************

HRP :
les essais ont été menés sur mes etudiants volontaires à l'Université Ilmatar et sur des utilisateurs volontaires de DELICES standard.

quelques essais à Lucrecia (legislation souple sur les drogues recreatives facilitant la chose) si accord des de Falco. je leur ai proposé ce programme pour mieux vivre l'assassinat d'un membre de la famille (si acceptation : mise à disposition gratuite)

proposition discrete à conseiller securité Ilmatar pour des programmes d'interrogatoire personnalisés type ecorcheur..... et aussi à Alessandro Carmin (de vauban); TRES DISCRETEMENT et à titre personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 19:02

toutes mes publications sont en open source

n'hesitez pas à commenter, reagir, exprimer vos opinions et fruits de vos recherche librement !

il s'agit d'oeuvres collaboratives



si ce n,est pas open source, je le precise explicitement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 19:11

je ne suis pas sur que ce genre de programmes soit une bonne chose, mais tu connais mon point de vue Melusine. la douleur peut etre benefique, elle est generatrice d'energie, les gens cherchant une catharsis dans leurs actions. La ils se privent de cette capacité cathartique en s'abandonnant dans des paradis artificiels. l'oisiveté, la nonchalance et l'apathie sont les dangers qui menacent l'humanité aujourd'hui. Je sais que tu fais ca avec le soucis d'apporté un peu de bien etre a ces gens. Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions et du bien etre a l'exces il n'y a qu'un pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 19:20

En revanche je suis tout a fait partisan de ton point de vue concernant la reunification ego morphique! c'est a mon avis le premier pas vers un retour a l'humanité. il me semble qu'une humanité ayant reconcillier son ego et son morphe serait en mesure de repenser son existence. Et pourquoi pas se diriger vers un retour du desir de descendance voir meme d'une nouvelle acceptation de la mort. L'humanité peut vivre sans maladie, sans souffrance physique ou sans vieillir. L'ego n'en vieillit pas moins. Le theme du droit a mourir devrait etre plus souvent abordé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 19:48

si je peux illustrer mes propos d'une phrase de Rabelais: « Comment pourrais-je gouverner autrui, qui moi-même gouverner ne saurais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 20:31

stan a écrit:
si je peux illustrer mes propos d'une phrase de Rabelais: « Comment pourrais-je gouverner autrui, qui moi-même gouverner ne saurais ? »

je te remercie pour tes commentaires. et j'avoue nombre de mes théories développées sont nées de certaines de tes remarques...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 20:34

je ne pensais que mes mots avaient une telle portée... moi qui n'entends (presque) rien a la psychologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 21:04

tu sais mes reflexions viennent surtout des penseurs de la terre. Lorsque nous nous sommes enfuit apres la chute nous avons ete egocasté en masse. quelques temps apres, mon frere et moi avons un leger passage a vide. A cette epoque j'ai trouvé deux livres, Gargantua de Rabelais et l'evolution des idées en physique d'Einstein. Deux vrais livres. de la terre. pour comprendre l'humanité d'aujourd'hui il faut sans doute comprendre celle d'hier. Mais je crois sincerement que ta comprehension se developpe de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 22:22

stan a écrit:
je ne pensais que mes mots avaient une telle portée... moi qui n'entends (presque) rien a la psychologie.

cette remarque me fait penser à un ecrivain de fantastique ou sf dont j'ai oublié le nom : il disait ne jamais lire ni de sf ni de fantastique, mais exclusivement de la poesie

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Admin
Admin
avatar

Messages : 1208
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 22:27

Jezabel Charlotte a écrit:
stan a écrit:
je ne pensais que mes mots avaient une telle portée... moi qui n'entends (presque) rien a la psychologie.

cette remarque me fait penser à un ecrivain de fantastique ou sf dont j'ai oublié le nom : il disait ne jamais lire ni de sf ni de fantastique, mais exclusivement de la poesie

Rolling Eyes

Il s'agit de Mathieu Gaborit, dont je projette de vous maitriser le dernier jeu : "les chroniques de feals"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Mélusine Murr   Mar 21 Mai - 22:49

Admin a écrit:
Jezabel Charlotte a écrit:
stan a écrit:
je ne pensais que mes mots avaient une telle portée... moi qui n'entends (presque) rien a la psychologie.

cette remarque me fait penser à un ecrivain de fantastique ou sf dont j'ai oublié le nom : il disait ne jamais lire ni de sf ni de fantastique, mais exclusivement de la poesie

Rolling Eyes

Il s'agit de Mathieu Gaborit, dont je projette de vous maitriser le dernier jeu : "les chroniques de feals"

merci, mon I love you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélusine Murr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélusine Murr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [JdR]Sous l'oeil de Mélusine (5&6/5/12) - Poitiers
» [Ordre et Rapports] Escorte en BA et MA en Bourgogne
» CONVENTION Sous l'oeil de Mélusine 2014
» CONVENTION Sous l'oeil de Mélusine 2014
» CONVENTION Sous l'oeil de Mélusine 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Eclipse Phase-
Sauter vers: