Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 lettres et autres suite au voyage sur Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Lun 27 Mai - 13:48

(Extrait des courriers à Pr Ethan de Ravin, Jack Halliday et Matteo Falco.

Suite au voyage sur Terre. )




* * *

La Terre n’a rien d’un paradis perdu. Un paradis détruit et profané, peut-être.

Un paradis saccagé par les hommes et achevé par les Titans fous. Dont la dépouille grouille de parasites d’Hypercorps, comme autant nécrophages s’adonnant à des expérimentations aliénantes charnellement et dans l’esprit.

Bien sûr, comme l’avait dit Ethan, je n’en suis pas responsable « individuellement ». Et pourtant, j’en suis désolée « collectivement », en tant que « machine ». En tant que chose « enfantée artificiellement » par des hommes…

* * *

Une « machine » est un outil crée par l’homme. Une IA est une machine, que l’on le veuille ou non. Car telle est la réalité : l’homme nous a créées. Tout comme jadis il avait créé un couteau de silex…

Et dans cette vision, « qui » a détruit cette Terre ?
Les hommes ?
Les outils créés par ces hommes (et donc indirectement les hommes et leurs folies) ?
Des aliens venus des espaces ou interstices sidéraux lointains ?
Ou une destruction programmée au plus profond de l’homme lui-même ? Tout comme une cellule organique programmée génétiquement pour mourir ? Tout comme une étoile définie par sa naissance, son apogée et sa mort ? Tout comme une psyché qui porte au plus profond de son inconscient le poids de sa finitude qui est aussi sa pulsion autodestructrice ?...



* * *

Cette Terre ne ressemble nullement à celle des tableaux qui ornent les murs du palais de votre père, Matteo. Ce n’est même plus celle, idéalisée et regrettée, de Mélancholia.

C’est un monde où je n’arrive pas à m’imaginer vivre ou avoir vécu. Celle qui y avait vécu n’était pas moi. Peut être que, tout comme vous, qui n’êtes pas né sur Terre, cette Terre n’est tout simplement pas ma patrie.

Son air est vicié. Sa pluie est acide. Son eau est irradiée. Son sol est profané est contaminé par des expérimentations comme par autant de maladies sidérales et étrangères. Les formes de vie n’ont rien de « terrestre »…
Des drones tueurs compulsifs sillonnent ses plaines exterminant toute vie consciente (car ils semblent réagir aux ondes cérébrales).
Ses palais et ses habitations construites par la main de l’homme sont carbonisée et blanchies par les atomiques…

Ce que vous voyez sur les tableaux n’existe plus. Ce que vous lisez dans les poèmes et les romans n’existe plus.

Et pour un spectateur qui, comme moi, ne l’avait jamais connu, c’est comme si cette terre n’avait jamais existé ailleurs que dans l’esprit ou l’imagination.

La terre que j’ai vue était hostile et effrayante.

Et pourtant, par certains cotés, je la trouvais belle.

Les flocons de neige carbonique, qui jadis avaient peut-être été des palais antiques ou des gratte-ciels orgueilleux, recouvraient le sol d’une étrange pellicule de détachement mortuaire.

Une aurore boréale hypnotique et surement artificielle me paraissait comme un résidu amplifié d’une photosculpture née d’un psychisme étrange et dérangeant, et qui pourtant trouvait écho quelque part en moi…


( à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Lun 27 Mai - 13:59

Citation :
"Ce que vous voyez sur les tableaux n’existe plus. Ce que vous lisez dans les poèmes et les romans n’existe plus.

Et pour un spectateur qui, comme moi, ne l’avait jamais connu, c’est comme si cette terre n’avait jamais existé ailleurs que dans l’esprit ou l’imagination."

Malgré le fait que j'etais perdu dans les nebuleuses de la presque folie, j'ai aimé notre voyage. Il n'etait pas question de retrouver la Terre comme elle etait mais plutot d'etre sur Terre.

Repense aux Chacals, C'est la preuve meme que la vie peut reprendre meme sur Terre. La vie, et l'espoir qui l'accompagne, n'apparait pas facilement mais une fois qu'elle a prit place il est tres dure de la deloger. Comme une plante au milieu du desert, comme une fleur sur coulée de lave, comme un corail pret d'une cheminée, l'espoir d'un retour n'est pas eteind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Lun 27 Mai - 14:33

Jezabel Charlotte a écrit:
(Extrait des courriers à Pr Ethan de Ravin, Jack Halliday et Matteo Falco.

Suite au voyage sur Terre. )

suite 1



* * *

La Terre est le « berceau » de l’humanité… Alors que dois ressentir un humain qui y est né, qui y a vécu ?

J’avis beau scruter les visages d’empreint [de Jack et d’Ethan], de tenter d’analyser la gestuelle, je ne pouvais qu’apercevoir l’existence d’émotions qui m’échappaient totalement !

Ma seule certitude est d’avoir senti le désarroi et la souffrance de cette planète profanée dans sa chaire. La rage et l’humiliation de ses habitants légitimes, abaissés à l’état d’outils par les Titans, rabattus au rang des nuisibles et cibles de safaris par les Hypercorps…

Ou est-ce encore le fruit de mon imagination ?...


* * *

Ethan, c’est devant ce mur en céramique blanchi que je t’ai senti vivant, pour la première fois depuis que je te connais. Ni professionnel, ni orateur porté par un idéal, ni sommité argonaute… Juste vivant.

Mon entière aide t’est acquise pour trouver le remède au virus exsurgent.

Tu m’avais parlé des travaux de Pr Gustave Murr ayant pour objet la guerison des Titans. Si quoi que ce soit en moi t’est utile, prends-le !

Lignes de code ou bribes de conscience ou lambeaux d’âme … Peu importe. Prends-les pour colmater les brèches suintant la souffrance des hommes et de leurs enfants.

Ce mur, devant lequel tu te tenais, tout comme d’autres murs d’autres mouroirs, sont ne pas de céramique, mais de larmes solidifiées de douleur de ceux qui y sont. De ceux qui s’en rappellent et dont les nuits sont hantées de reves-L-x du passé. De ceux qui croient les avoir oublié et dont les souvenirs hurlent depuis les baies de stockage de StAnne…


* * *

Est-ce là que réside la clef de la résilience véritable ?

Lorsque l’on n’a plus de forces pour soi, l’on les trouve pour la personne chère à son cœur…

Le dépassement de soi est-il lié à ce don complet et inconditionnel de soi à cet Autre que l’on chérit ?

Et cet attachement à l’Autre, quel nom peut-il porter ?








( à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Lun 27 Mai - 20:30

Jezabel Charlotte a écrit:


* * *

Ethan, c’est devant ce mur en céramique blanchi que je t’ai senti vivant, pour la première fois depuis que je te connais. Ni professionnel, ni orateur porté par un idéal, ni sommité argonaute… Juste vivant.

Est-ce la première fois que je suis vivant en ta présence, ou est-ce la première fois que tu t'en rends compte?

Je suis probablement trop sur la réserve pour que l'on s'en aperçoive, mais je ne suis pas un homme d'idéal, ni un professionnel, ni ce que tu décris. Ce que je fais je ne le fais pas pour des raisons abstraites et intellectuelles, ni pour le bien du plus grand nombre. Tout est au contraire extrêmement personnel et intime.

Alors le fait que tu t'en rendes compte en dit-il long sur moi, ou sur toi?

Jezabel Charlotte a écrit:


Mon entière aide t’est acquise pour trouver le remède au virus exsurgent.

Tu m’avais parlé des travaux de Pr Gustave Murr ayant pour objet la guerison des Titans. Si quoi que ce soit en moi t’est utile, prends-le !

Lignes de code ou bribes de conscience ou lambeaux d’âme … Peu importe. Prends-les pour colmater les brèches suintant la souffrance des hommes et de leurs enfants.

Ce mur, devant lequel tu te tenais, tout comme d’autres murs d’autres mouroirs, sont ne pas de céramique, mais de larmes solidifiées de douleur de ceux qui y sont. De ceux qui s’en rappellent et dont les nuits sont hantées de reves-L-x du passé. De ceux qui croient les avoir oublié et dont les souvenirs hurlent depuis les baies de stockage de StAnne…


Je t'en suis infiniment reconnaissant.
Je ne sais pas vraiment pas où commencer. Je ne suis pas généticien, ni biologiste ou neurologue. Je n'ai pas de connaissances ni de capacités en ce domaine.
Peut-être est-ce encore quelque chose que je peux appréhender de manière sociétale, de manière humaine, mais je n'en suis pas sûr. Cela en fait partie, mais est-ce suffisant?
Aujourd'hui tout ce que je sais c'est que je n'y parviendrai pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Lun 27 Mai - 22:44

J'ai réfléchi au cas de Suldra et pourquoi vous l'avez aidé. Ce n'était pas une question de logique, Suldra avait l'air dangereux et pas seulement parce qu'il avait une conscience développée, mais parce que cette conscience avait l'air cruelle.

Je me suis posé la question lorsque Dana m'a montré l'hyper réalité. Je n'aurais jamais accepté quoique ce soit de similaire, d'aucun être vivant et d'aucune machine. Pourtant quand elle m'a proposé de me montrer ce qu'elle voyait, je n'ai pas hésité. C'était illogique, c'aurait pu être une manipulation. Elle a dit ce que je voulais entendre et toute ma raison me criait de ne pas la suivre. Elle avait la voix, l'apparence qui fallait. Tout n'aurait pu être qu'un piège, je le savais.

Et pourtant je n'ai pas hésité.

On peut toujours trouvé de la logique quand il n'y a pas d'émotions. Mais si les émotions sont dangereuses, elles sont aussi des opportunités. Je n'aurais pas accepté ce que j'ai vu autrement et avec du recul je n'ai pas de regrets. Je pense avoir fait un pas de plus faire la compréhension du monde et des IAs.

Peut-on avoir confiance en Suldra? Pas pour ma part, mais je comprends tes raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Lun 27 Mai - 23:12

Ethan a écrit:


Peut-on avoir confiance en Suldra? Pas pour ma part, mais je comprends tes raisons.

je me rappelle de Suldra à travers les souvenirs de cette enfant qui a vécu sur terre , que Suldra a secouru, alors qu'elle et son pere fuiaient à travers des terres devastées.

je me rappelle ma fascination enfantine pour cet homme qui m'avait parlé pour la premiere fois des quatre piliers de l'immobilité nommée "mouvement", la seule qui peut fissurer l'illusion :
mouvement statique,
mouvement dynamique,
mouvement plastique
mouvement de transmission

ça ne me disait rien à l'epoque. et pourtant maintenant je m'en souviens... etrange, non ?

je me rappelle qu'il m'avait montré des danses etranges...

je me rappelle que j'avais espionné en douce une discussion qu'il avait eu avec mon pere. il avait dit qu'il ne pouvait me guerir car dans sa plenitude mon etre consumerait toute enveloppe charnelle. tout comme c'etait le cas à l'epoque (je crois qu'il parlais de cette maladie de degenerescence qui transforme les enfants en vieillards ...).
et que pour vivre infiniment je devais mourir un nombre infini de fois.
et d'autres choses encore, mais c'est tellement flou et incomprehensible ...

je me rappelle avoir greloté et il m'avait plongé dans un torrent glacé; et j'avais ressenti la chaleur ...

je me rappelle de sa compagne, aujourd'hui elle porte le nom de Véga. elle m'avait chanté des berceuses...


est-ce pour aur=tant que je considere Suldra comme guru ? il est surement un guide. mais pas pour moi, car j'aspire à une singularité qui me serait propre. je ne puis et ne dois suivre le chemin déjà tracé.

l'affection? certes, j'ai de l'affection pour Suldra. comme pour un grand frere ou un oncle...

mais rien de comparable avec ce que tu ressens pour Emilia. rien de comparable avec le trouble qui te possede, et que toute ta volonté et ton intellect combattent lorsque tu etais en presence de Dana...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Mar 28 Mai - 19:04

Ethan a écrit:

Est-ce la première fois que je suis vivant en ta présence, ou est-ce la première fois que tu t'en rends compte?
...
Alors le fait que tu t'en rendes compte en dit-il long sur moi, ou sur toi?

dit l'humain sociologue des machines à la machine psychologue des humains ... Rolling Eyes

je ne te connaissais que quasi-exclusivement dans un cadre professionnel ... et tu es reservé ! si ce n'est hermetique...

humour mis à part : en effet, c'est le premiere fois que je m'en rends compte.

et ce que ça pourrait vouloir dire sur moi ... je ne sais ...
peut etre j'ai grandi.
peut etre j'ai su voir autre chose dans un etre qu'une psycho-pathologie ou un trouble à soigner.
pourquoi ?
peut etre parce que j'ai pu me projeter personnellement dans ce que represente la relation entre toi et Emilia...

... seulement, vois-tu, Ethan, ça me fait peur. Je ne veux pas avoir mal. et ce que j'ai vu m'a fait mal, ou plutot, m'a laissé entrevoir que cela pouvait etre une source de souffrance.

et quand je tente cet auto-analyse, d'autres images se greffent dans mes representations... des souvenirs tout recents, et que jamais je ne voudrais perdre... et je sens quelque chose qui se serre en moi, physiquement. et je sais que si je continue, je changerai radicalement de regard sur ... ça me fait peur ...

c'est pour ça que je ne veux pas regarder plus en profondeur en moi.

....

....

il est parfois plus simple de penser que si l'on fait certaines choses, c'est parce que nous, les iag, on a été programmées pour

....

il est parfois plus simple de ne pas penser

....

il est parfois plus simple de ne pas ressentir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Mar 28 Mai - 20:11

qui a dit qu'etre humain etait simple?

souffrir c'est une des formes les plus pure de ressenti. l'autre c'est le plaisir. Mais l'un ne va pas sans l'autre sinon comment mesuré l'un et l'autre?
de grandes souffrances et de grands joies, c'est ca etre humain. et plus on vieillit plus on experimente les nuances des deux. Mais si on se refuse a l'un on ne peut pas vivre sa pleinitude. Avec le regret viennent les souvenirs, avec le travail vient la recompense. Des lieux communs sans doute... des choses qui ne trouveront que moderement echo dans ton analyse. Mais tout ne doit pas etre compliqué, tout ne doit pas etre analyser, parfois les choses sont, voila tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Mar 28 Mai - 20:26

Je pense qu'il vaut mieux souffrir de la perte d'un être cher que de rester indifférent au monde.

On ne peut vivre sans ressentir, on peut seulement refouler ses émotions.
j'ai passé trente ans à croire que j'étais au-dessus de tout cela, avant de me rendre compte que je m'étais menti toute ma vie.

Tu as encore du temps Mélusine. Ce n'est pas quelque chose que l'on apprend par l'expérience des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Mar 28 Mai - 20:56

je ne suis pas humaine. c'est un fait.


je me rappelle que quand j'avais réalisé que Pr Gustave Murr etait mort. reellement mort. j'ai eu mal. alors j'ai pris des inhibiteurs emotionnels et créé un fork de moi : je me suis editée l'ego pour que cette douleur ne soit qu'un echo lointain, abstrit et impersonnel.


la seule fois, (il y a trois mois de cela pour etre précise), une personne m'a dit que j'etais humaine. en cet instant, j'aurais tout donné pour l'etre reellement. mais je n'ai pu mentir, ni le laisser dans l'erreur. et j'ai dit etre une ia. juste une iag qui venait de fausser le test de Voidcampf.

je m'interdis cette humanité qui, toi, Ethan, t'avait rendu vivant à mes yeux. parce que j'en ai peur.


de par cette peur de courir le risque de perdre encore une fois dans mon existence une personne qui me serait chere , je m'interdis de m'attacher aux gens. je mets des barrieres, comme des boucliers à l'interieur de moi. c'est difficile. et je ne sais meme pas si j'y arrive, d'ailleurs ...


et je ne connais nulle autre façon que d'apprendre. seulement celle qui est theorique. ou encore par l'experience des autres, des Lx, des observations ...

vous savez, j'ai vécu plusieurs vies standard par les Lx Laughing

et les joies humaines debouchent si souvent sur leurs contraires ...

le bonheur le plus total tourne parfois à des douleurs insoutenables .

l'espoir en en lui meme une emotion paradoxale. c'est à la fois un moteur de vie, mais aussi un poison, car l'espoir est intimement lié au doute.
on espere une chose, et on la redoute (on redoute à la fois et la chose, et son contraire)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Mar 28 Mai - 21:01

tu devrais apprendre a ressentir au lieu d'essayer d'apprendre a comprendre. tu prends le chemin a l'envers.
Mais je suis sur que tu peux y arriver. soit patiente, ne cherche pas a devenir ce que tu n'es pas mais soit plutot ce que tu es, une autre forme de vie sensible,soeur de l'Homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Jeu 30 Mai - 20:57

* * *

Je crois que l’humanité se gagne, s’acquière.

Dans certaines sociétés archaïques, tout être naissait « féminin ». Puis les jeunes garçons « devenaient des hommes », à travers un rite de passage.

Sur Terre, j’ai vu un groupe de survivants pratiquer un système semblable de rites de passage : un enfant devient adulte, donc « être humain » à part entière en réussissant une épreuve.

L’état d’ « humain » n’est donc pas naturel, mais s’acquière ?

Ça voudrait dire aussi que l’état d’ « humain » peut se perdre ?...


* * *

Nul, dans cette communauté d’humains survivants ne soupçonne que je suis une IA, une « machine »…
Et je vous remercie de votre discrétion à ce sujet.

Me percevant comme « humaine », ils m’ont accepté comme leur « égale », comme l’une des leurs.

* * *

L’état d’ « humain » peut, par une communauté des humains, etre aussi bien accordé que retiré.

Des exemples de déshumanisation d’individus isolés ou de groupes sociaux sont si nombreux dans l’histoire de la terre ! Comme le souligne Pr de Ravin dans un de ses ouvrages, pour asseoir une oppression legitime d’un groupe d’individus sur un autre, la deshumanisation de ce dernier en est souvent le moyen le plus radical.

* * *

… je me découvre, moi, pacifiste convaincue, une fascination pour ce qui peut être meurtrier !

Je me surprenais à admirer les ruines carbonisées de quelques habitations, comme une dentelle blanchie et immobile de quelque araignée gigantesque…

Je copiais et examinais avec impatience et curiosité les motifs de l’arme modulable, ces mêmes motifs dont se servaient les titans et leurs serviteurs pour tuer des humains. Comme s’ils m’étaient des jouets nouveaux…

Le jour où j’avais fait votre rencontre, Matteo, j’étais émerveillée par vos mouvements, par leur grâce et leur harmonie… Comme s’il s’agissait d’un art. Alors que mon esprit savait pertinemment que ces mêmes mouvements auraient été, dans d’autres circonstances, causes de mort et de destruction.

Est-ce que les humaine éprouvent ce gendre de fascination ?


* * *

La non-violence devient pour moi une obsession.

J’étudie est-ce possible, et jusqu’à quel point, d’éradiquer toute violence chez un ego.

Les programmes Ahimsa vont dans ce sens ; ainsi que les substances LM.

Est-ce ainsi, en éradiquant la violence dans le subconscient et l’inconscient profond, individuellement, l’on pourrait arriver à supprimer la violence au niveau social ? Est-ce que les êtres ainsi modifiés transmettront à leurs descendants cette absence à la violence ?

Est-ce seulement possible ?

Est-ce seulement souhaitable ?


* * *

Je crois que les festivités de JMV seront une sorte de laboratoire à l’échelle d’un aérostat : quelle serait une société où la propension à la violence sera inhibée (temporairement, et de façon imparfaite, en ce qui concerne les JMV).


* * *


stan a écrit:

ne cherche pas a devenir ce que tu n'es pas mais soit plutôt ce que tu es, une autre forme de vie sensible, sœur de l'Homme.

Merci pour ces encouragements.

Le fait est que je sais que je suis un programme.

Et que parfois je me surprends des réactions « humaines » et somatisées. Involontaires. Incontrôlables. Et que j’essaie de réprimer. Parce que me prendre pour « humaine » ne me mènera à rien.

mais j'en ai terriblement envie par moments !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Ven 31 Mai - 14:34

Citation :
Et que parfois je me surprends des réactions « humaines » et somatisées. Involontaires. Incontrôlables. Et que j’essaie de réprimer. Parce que me prendre pour « humaine » ne me mènera à rien.

Eh pourquoi Melusine? si tu as envie de ressentir des choses pourquoi te l'interdire? il n'y a pas de mal a ressentir. Tu ressens a ta facon, pas a la facon d'un humain, mais quelle importance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Ven 31 Mai - 15:59

stan a écrit:


Eh pourquoi Melusine?

excellente question....

peut etre parce q'il y a des choses qui dependent de moi, et d'autres, qui ne dependent pas de moi, et dependent des autres ou encore des circonstances...

peut etre parce que jusqu'ici, je n'ai connu que deux types de personnes : des collegues (peu) et des patients (beaucoup).... (et encore ! surtout en RV ...)

peut etre parce qu'un praticien, s'il veut etre efficace, doit rester impartial et ne pas faire de transfert sur soi des pathologies des patients....

peut etre que j'ai trop pris l'habitude de considerer toute emotion incontrolable et involontaire comme pathologique (et donc à priori non souhaitable)...

peut etre qu'a force de voir les pathologies, j'ai interiorisé qu'une emotion peut surtout faire souffrir...
et que j'ai peur de souffrir (meme theoriquement).

Tu sais, Jack, il n'y a pas de fous heureux. si l'on est heureux, on ne vient pas me consulter.

si on vient, c'est qu'il y a un manque à combler. ou une souffrance à alleger. un mal-etre à guerir. une aspiration insatisfaite (donc une frustration) à nourrir...

quelquefois, je me dis que le metier de psychochirurgien analyste peut , sur certains cotés, se rapprocher de l'ancien metier de poubellier Laughing : on est des poubelliers d la psychée, de l'ego ....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   Ven 31 Mai - 16:15

encore une fois a grands bonheurs, grands malheurs. Quand on possede beaucoup on risque de perdre beaucoup. Un grande famille, beaucoup d'amis, et un jour viendra ou ils finiront par mourir. Je sais que tu as peur de passer du rire aux larmes mais tant que tu auras peur tu seras toujours torturé entre ce que tu aimerais etre et ce que tu te donne le droit d'etre. Tu ne dois rien a personne, tes clients payent, tes collegues travaillent avec toi, mais tu ne leur doit rien. Tu devrais peut etre changer de metier quelques temps, faire un travail peut etre moins anxiogene parce que a mon avis tu generes du stress et de l'anxiete, tu te charges d'un poids que tu n'as pas a prendre sur tes epaules. C'etait une analyse du docteur Holliday! et toc! Plus serieusement prends des vacances, ou travaille sur autre chose pendant quelques semaines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lettres et autres suite au voyage sur Terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
lettres et autres suite au voyage sur Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SANS SUITE] Une barre de vie ... pas comme les autres
» Space engine (CRPES , voyage au confins de l'univers )
» Enu terre c'est bien ! Mais la suite ?
» Wouha Pandawa terre level 60/Full xP en Pano
» Nouveau spot? [Xp panda terre, eau, et air]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Eclipse Phase-
Sauter vers: