Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OUVRAGE : "BREVE HISTOIRE DES ECHANGES"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: OUVRAGE : "BREVE HISTOIRE DES ECHANGES"   Ven 26 Sep - 19:29

BREVE HISTOIRE DES ECHANGES

par JEZABEL VALROMEY SMITH et ALTAIN SIN SALAM
avec interview exclusives de AMBROSIUS et du GRAND PELERIN


ANALYSE DES ECHANGES ET DES FLUX DES BIENS,
DES SERVICES ET DES PERSONNES
DE L'EPOQUE DES CERLES A L'EMPIRE DU SOLEIL NOIR


1_les CERCLES : monopole de la feerie et des mastros feeriques.
bipolarité feerie / angoisse.


dans le debut des années 2000, les seuls eidolons connus etaient
ceux des cercles (des cerlces bronzesn infeodés aux cercles d'argent,
qui à leur tour etaient infeodés aux cercles d'or), donc des eidolons
des 10 royaumes feeriques, avec une etincelle puissante en feerie
(et absolument pas dans l'angoisse).
cela donnait un grand pouvoir aux maetros,
appellés à l'epoque surtout "magiciens".
les 2 autres types d'eidolons connus etaient les "nemesis",
semant la terreur parmis les eidolons "normaux",
car chassaient leurs etincelle, et l'Agence, mysterieuse, peu connue et toute puissante dans l'angoisse.
les passerelles entre la feerie et l'angoisse etaient quasi inexistantes.
les exterieurs etaient séparés par un voile infranchissable
sans aucune possibilité de communication oiu presque.

2_ transition : trous de gruyere et emergence des passeurs de sociétés

peu à peu, avec des efforts de nombreux eidolons, des "connections"
ont pu etre tissée entre la feerie et l'angoisse : les voyages devinrent
possibles entre ces 2 mondes (et pas uniquement pour des etres avec
une etincelle declarée) et ces echanges se sont intensifiés, avec
l'emergence de groupes d'eidolons ne se reconnaissant pas de la feerie.
lepoint culminant est un "putch" appuié par le peuple chimerique et
les eidolons des cercles de bronze, qui s'est concretisé par la prise
d'assaut de la citadelle blanche et la liberation des prisonniers de
la citadelle noire.
des rumeurs pretendent qu'il y a eu appui et alliance de l'agence
avec un "cercle de platine" (qui a donné naissance aux absolutistes)
pour renverser l'hegemonie des cercles d'or.

3_ directorat : regne tripartite et tripolarité des echanges.
permeabilité progressive de l'angoisse.


avec la nouvelle organisation en societes des eidolons, selon affinités et interets,
le directorat est devenu naturellement le mode de fonctionnement
le plus pragmatique, avec un conseil et des representats des societes
(1 vote pour tranche de 10 eidolons). on pourrait presque parler de la democratie.
neanmoins, 2 fortes tendances se sont rapidement degagées,
grace au jeu des alliances, creant un pole "feerie et alliés"
sous l'egide des 10 societes colorées, un pole "angoisse et alliés"
sous l'egide de l'agence et un pole "independants et divers",
oscillant entre l'un et l'autre, en fonction de leurs interets et profits.
l'angoisse devient de plus en plus permeable à toute sorte d'epiphanies.

4_ centralisation des echanges et du pouvoir en feerie.
effort de guerre.
transition vers la multipolarité.


la centralisation du pouvoir a eu lieu avec l'arrivée du MULTICOLORE
et l'ascension de VIDAL au trone de la feerie. auparavant, de nombreux
champions et maestros avaient quitté leurs postes feeriques, appellés à
d'autres responsabilités (SARPEDON a rejoint le dieu de la montagne,
GED s'est envolé au firmament, ATOUM et EUPHRONEE se sont entretués
lors d'une bataille...). cela a permis à VIDAL de placer des champions
peu puissants, et il est vrai que le turn over (pour cause de mort, car
"la chasse au champion" est devenue un sport tres prisé par certains
eidolons de l"ancien monde".)
des rumeurs s'accentuant sur la volonté de VIDAL de marcher avec
ses armée sur l'Angoisse, afin de briser la Stelle, un effort de guerre
important a été fourni et l'on est revenu à une bipolarité "elagie" par
le jeu des alliances strategiques.
le point culminant fut la fameuse BATAILLE DU MONOLITHE, dans la
penombre de l'angoisse, et la table des victoires des 12, ou fut decidée
une organisation en 12 guildes : 4 guildes dites lumineuses
(FIRMAMENT, MONTAGNE, JARDIN et ECHIQIER),
4 guildes dites tenebreuses (SANS VISAGE, ANTRE, GOUFFRE et TEMPETE)
et 4 guildes humaines (LEGENDES, KADMON, ABSOLUTISTES et NEHORIN),
avec à leur tete, le trio champion/maestro/passeur.

5_ multipolarité guildienne : regne des passeurs.
liberalisme economique à l'echelle des guildes.
expansion geopolitique.
sociétés transverses.
analyse matricielle.


la voracité organique des guildes a rapidement consacré l'ascension
des passeurs au pouvoir reel. de plus, de nombreuses sociétés
honorifiques transverses ou inter-guilde ont vu le jour
(sociétés de passeurs, de maestros, de champions, de forgeurs, etc)
les Lignées Majeurs on réaffirmé leur force comme societes
honorifiques, et se sont ancrées comme veritable reseau dinfluence
familiale dans la geopolitique.

6_ emergence de la culture du secret et de l'infiltration reciproque :
la guilde fantome.


tout est parti avec le mecontentement d'un certain archimage sur
l'obligation d'appartenir à une des 12 guildes... et l'idée de la guilde fantome.
(voir ouvrage d'AEGIS)
et puis quelqu'un a eu une excellente idée de recuperer ce concept
et de le faire fructifier, jusqu'à ce que la guilde fantome fasse une
reelle opa sur les guildes, en emprisonnant leurs champions et
infiltrant et corrampant les membres influents.

7_ empire du soleil moir : l'economie des 7 murailles

7 terres, 7 royaumes aux 7 murailles ont vu le jour :

ARRIMAN du SOLEIL NOIR
ORMOUZD, du SOLEIL RESPLENDISSANT
MAGELLAN, du SOLEIL BLEU
NEMED du SOLEIL ROUGE

MAGES GRIS du SOLEIL DES ARCANES
NEHORIN du SOLEIL DE NACRE

et apres, GOUFFRE (la seule guilde qui n'avait pas succombé)
et maintenant la REPUBLIQUE D'ADAMANTE

8_ analyse transactionnelle des echanges de ORMOUZD, MAGELLAN, NEMED

9_ interviews exclusives d'AMBROSIUS, passeur de l'ECHIQUIER et du GRAND PELERIN, passeur de l'ANTRE.

********************************

800 pages environ plus annexes

cout de l'ouvrage : 1000 dollars.

disponible en anglais, français, allemand, feerique median, langue courbe, terne. autres traductions sur commande.


Dernière édition par JEZABEL le Dim 28 Sep - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Admin
Admin
avatar

Messages : 1210
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: le carat   Ven 26 Sep - 21:42

Je rajouterai à cet excellent résumé de Jezabel quelques remarques sur l'unité guildienne, LE CARAT :

Les guildes ont vu le triomphe des passeurs et à travers eux d'un ordre marchand multipolaire dominé par les flux visibles et invisibles de personnes, biens, informations.
J'ai pu en tant que passeur de la guilde de l'échiquier et président de l'honnete compagnie du clepsydre participer à la naissance du CARAT :
chaque monade, strate, réalité, traverse frappait sa propre monnaie.

Messire André Goupil, consiglieri de la guilde marchande du Nehorin établit des taux de change fluctuants entre toutes les monnaies de l'univers.

Une telle solution n'était que provisoire à la gestion cosmique des flux.

Au cour d'une réunion informelle avec Sarpédon, à l'époque champion de la montagne nous décidames de poser les bases du Carat, la monnaie étalon de l'univers.

Chaque carat représente un diamant parfait d'un carat; au lieu de pièces, les échanges se font donc en diamants. celui-ci vaut environ 10 000 euros; toutes les autres monnaies du macrocosme sont basées sur cet invariant, ce mètre étalon.

Pour des besoins de commodités, des éclats furent frappés; il faut 10 éclats pour faire un carat (un éclat vaut 1000 euros environ)

Il faut comprendre que le carat n'est pas une monnaie physique, mais métaphysique: on peut tout acheter avec des carats, des marchandises, mais aussi des créatures, de l'imago, des octrois de gnoses, des faveurs guildiennes ou sociétales, même des mondes.

A la chute des guildes, les carats furent logiquement abolis, mais la monnaie de la couronne impèriale est parfaitement équivalente (et frappée dans le métal impèrial le plus pur: l'or noir); donc les carats continuent de survivre dans les couronnes sous une appellation impèriale et toujours sous la houlette des passeurs dont celui de l'empereur Altain Sain Sallam contribue grandement à la cassette de l'empereur dont la valeur est estimée à plus de 10 millions de carat.

Honneur et probité
Ambrosius, passeur de la baronnie de l'échiquier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
 
OUVRAGE : "BREVE HISTOIRE DES ECHANGES"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nabcast " breve de comptoir "
» "Petite histoire naine"
» "Raconte-moi des histoires"
» Zeljä : l'histoire d'un "Diamant"
» -Ma fic- "L'histoire d'un chasseur pas comme les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Epiphanie :: Le Macrocosme-
Sauter vers: