Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le réfectoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Sam 28 Juin - 12:05

stan a écrit:
ahahah Mazouy tu es epatant! quel amusant petit animal! ahahah encore un petit tour!

oui mon neveu viendra ainsi que les 6 autres chevaliers, vous aurez donc une escorte de 8 chevaliers flambeau, Ambroise.

Quelle verve Ancelin! depuis que vous etes magistere pas de doute vous redoublez de talent. Vous avez trouvé les mots que je voulais dire a Ambroise... Trop de beaux esprits, trop de gens parlant bien... mieux vaux que je retourne dans ma forge, vous trouverez mieux les mots que moi pour convaincre Ambroise.

Oh ! Mais Rhys sera suffisant.... je crains que si le festin ait lieu sur un nnavire , il n'y ait pas assez de place pour tous...... et il faudrait que ce soit en terre " neutre" , avec éventuellement des émissaires des forces en présence et parties concernées .... notre Alliance est trop partiale... quoique.....
Un navire sera bien aussi...
Et pourquoi pas des largesses en ville pour le peuple ?... distribution de victuailles et de boissons....
Encore faut il que le commandeur accepte... je ne pense pas que cette nouvelle lui soit parvenue... pas encore.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Sam 28 Juin - 12:20

oh parfait... je dirais donc a mes chevaliers qu'ils ne sont pas utiles. Je vous laisse organiser vos fetes et vos victuailles... je ne suis qu'un rustre du nord sans finesse. vous n'aurez qu'a me siffler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Sam 28 Juin - 12:41

stan a écrit:
oh parfait... je dirais donc a mes chevaliers qu'ils ne sont pas utiles. Je vous laisse organiser vos fetes et vos victuailles... je ne suis qu'un rustre du nord sans finesse. vous n'aurez qu'a me siffler.

Ne dites point de pareilles sottises !
Sinon je croirai que vous cherchez à surpasser Alba.......

Et je vous remercie pour ces quelques cours d'épée , j' étais trop épuisée pour bouder comme l a dit alba. Et décorée de quelques bleus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Sam 28 Juin - 12:56

[plus taiseux que jamais Cadwallon s'en va s'enfermer dans sa forge. c'est d'ailleurs de plus en plus courant.]

Ne lui en voulez pas... il sent la guerre arriver... la destruction... ce sont des choses qu'il a tenté de fuir mais qui le poursuivent. Il sait probablement deja comment la guerre se finira. Et il sait aussi qu'il ne pourra rien faire contre ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 16:12

Alors dame Ambroise, vous vous battez avec les soudards de la maison flambeau? ce sont les echos que j'ai eu de la croix du sud... est ce bien raisonnable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 16:16

stan a écrit:
Alors dame Ambroise, vous vous battez avec les soudards de la maison flambeau? ce sont les echos que j'ai eu de la croix du sud... est ce bien raisonnable?

je suis heureuse de vous entendre appeler des guerriers Flambeau "soudards"  Laughing 
je ne me bats point : je condescend à donner une leçon à l'un d'entre eux. La nuance est importante.

je me demande bien qui aurait pu vous raconter pareilles sottises  Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 16:21

il ne faut pas s'aveugler, tout guerriers qu'ils sont, ils sont avant tout des soudards attirés par les pillages et les massacres.

Eh bien... meme quand je ne suis pas a la croix du sud, croyez bien que mes oreilles y trainent. On m'a aussi rapporté que Rhys etait un eleve studieux et qu'il buvait vos lecons. Je ne suis pas aveugle des changements de ce monde et meme si je ne me rejouis pas de ces changements, je me rejouis qu'un Gwynedd soit en mesure d'y faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 16:35

Rhys est un Mage... et pourtant, je le considere parfois comme mon apprenti...
il est plus doué que vous ne le pensez.
sa flamme est si... etrange ... parfois irreelle ... quelque fois je me demande si un sang feerique ne s'exprimerait pas en lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 17:43

ah mais c'est un Gwynedd, je sais qu'il est talentueux. Du sang de dragon coule en lui. Mais il est tres difficile de faire cohabiter deux flammes, a moins de les faire briller a l'unissons, ce qui avec Rhys est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 17:57

stan a écrit:
ah mais c'est un Gwynedd, je sais qu'il est talentueux. Du sang de dragon coule en lui. Mais il est tres difficile de faire cohabiter deux flammes, a moins de les faire briller a l'unissons, ce qui avec Rhys est impossible.

ne condamnez pas Rhys à la mediocrité et à l'echec par avance par votre regard !
pourquoi croyez vous qu'il ait une flamme si précieuse, et pourtant comme etouffée ?!

les mages sont suffisamment rares pour que chacun soit aimé et choyé et apprecié pour ce qu'il est. ce n'est pas parce que d'autres ne savent pas discerner en lui son potentiel réel qu'il peuvent le lui nier, le dénigrer, l'etouffer ... Ne le brisez pas, Seigneur Cadwallon...

une lame brisée peut se retourner contre celui qui la forge et le blesser ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 18:24

Vous n'avez pas compris... c'est justement parce que nous sommes deux flammes similaires que nous ne pouvons pas cohabiter. Rhys, par votre intervention, devient un bon mage et un politicien de talent. Il apprend la politique en meme temps que l'épée (oui avouons le votre style convient pour un tas de choses mais pas vraiment pour les assauts brutaux de la guerre) je sais qu'il sera fort, mais fera t'il le bien? Aucun maître ne peut l'assurer. Les flammes sont gourmandes elles brillent et dévorent tout ainsi en va de notre famille aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 18:41

stan a écrit:
... je sais qu'il sera fort, mais fera t'il le bien? Aucun maître ne peut l'assurer. Les flammes sont gourmandes elles brillent et dévorent tout ainsi en va de notre famille aussi
je ne sais, Seigneur Cadwallon, je ne sais...

je ne connais rien au feu, ni aux flammes. je ne suis pas une Flambeau.
mais si une flamme n'est pas aimée, si elle est dénigré, elle pourra s'eteindre ou grandir dans le ressentiment... c'est comme une chanson : si elle reste coincée dans la gorge, sans pouvoir s'envoler, elle etouffe, elle etend ses serres jusqu'à l'ame, jusqu'au coeur, l'enserre...

j'ai surement déjà commis des erreurs concernant Rhys... J'ai surement déjà commis des erreurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 30 Juin - 18:59

Je n'ai aucun ressentiment envers Rhys, mais vous devez savoir qu'il a grandit dans la haine et la colere. Ce n'est pas de son fait mais plutot celui de sa mere... et encore peut on vraiment reprocher quoique ce soit a sa mere... Mais on n'efface pas le passé, je ne peux effacer le doute qui a subsisté toutes ces années, la possibilité que ce garcon soit le miens, la trahison de mon frere, celle de sa mere... Je suis aussi fautif dans cette histoire mais les années passent et contrairement a ce qu'on croit, les blessures creusent des sillons dans l'ame.

Qui ne fait pas des erreurs dame Ambroise? Nous en faisons tous. Il n'y a rien de plus difficile que de forger l'ame d'un etre... A vrai dire ce ne sont pas des erreurs, ce sont des imperfections qui donnent du caractere... Chacun doit trouver son chemin de lumiere et nous ne sommes que des guides que l'on suit ou pas. Ne soyez pas trop dur avec vous.

Je ne suis pas trop dur avec Rhys, je me mets au niveau de son pere. Je ne serais jamais son pere, mais tel est mon role. Peut etre qu'un jour il viendra me tuer pour ce que j'ai fais. Ainsi sont les histoires de familles, vous avez vos mariages forcés nous avons nos propres histoires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: De l'Octuple sentier   Lun 30 Juin - 20:00

Taclatba
Vous êtes si troublés tous les deux...
Loin à l'Est, au-delà des mers, il y a un pays où l'on pense différement.
On y enseigne ce que vous appeleriez une philosophie. Ce ne serait pas une religion à vos yeux.
Mais elle a des vertues puissantes qui ne contredisent pas vos croyances.
Elle enseigne à chercher l'appaisement, à faire cesser la souffrance et atteindre la délivrance.
Il faut éviter que le bonheur ne dépendent des plaisirs à assouvir, ni des privations et mortifications.
C'est le Chemin Noble, la voie du milieu, l'Octuple Sentier.
Vous êtes déjà sur la voie pour vous délivrez de ce qui vous accable.
Mais la route est longue.

[et elle vous remet à tous les deux un petit pendantif de métal gris, mais dont chaque branche semble chargée d'idées et d'images]
Revenir en haut Aller en bas
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 2:14

Désolé chère dame, mais il ne peut pas y avoir de chemin du milieu. Il y a ou il n'y a pas. On ne peut pas se contenter de regarder, de chercher le compromis. Les flammes sont ou ne sont pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 4:14

Taclatba
Elle rit de sa voie fraîche et légère.
Bien sur seigneur Cadwallon.
Mais tant que vous penserez ainsi, vous ne vous débarrasserez pas de vos démons et angoisses.
La Lumière est un si beau chemin. Placez le où vous voulez. C'est le votre.
Revenir en haut Aller en bas
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 11:07

Taclatba a écrit:

Loin à l'Est, au-delà des mers, il y a un pays où l'on pense différement.
est-ce votre terre natale ? Comment est votre pays ? en quelle langue y chante-t-on ?
est-ce vrai qu'y coulent des fontaines de lait et de miel ? que c'est un pays où la mort n'a droit de séjour ?



Taclatba a écrit:

Mais elle a des vertues puissantes qui ne contredisent pas vos croyances.
Elle enseigne à chercher l'appaisement, à faire cesser la souffrance et atteindre la délivrance.
toute philisophie est contenue dans la morale chretienne, qui elle est subordonnée à Dieu. Dieu offre l'apaisement. lorsqu'on est dans son Royaume, la souffrance n'existe plus...

Taclatba a écrit:

Il faut éviter que le bonheur ne dépendent des plaisirs à assouvir, ni des privations et mortifications.
est-ce cette philosophie qui prone que seulement ce qui dépends de nous est digne de nos attentions ?...

celui qui ne connait pas la privation et la soif, peut-il savourer la gorgée d'eau d'une source limpide?

celui dont la chair n'a jamais été mortifiée, peut-il ressentir le frisson d'une douce caresse ?

celui dont le cœur est pleinement assouvi, peut-il seulement connaitre le plus petit tiers de l'amour ?

qu'est-ce que le bonheur, Dame Taclabta ?
vous, qui avez la grâce et la beauté d'une contrée lointaine et qui êtes pourtant ici, loin des vôtres ;
vous, qui cajolez vos enfants bénis par Dieu, héritiers de votre lignée et celle de Magistère Ancelin ;
vous qui semblez suivre ce sentier de détachement et qui semblez vouloir vous enchainer à ce monde de matière et de chair ;
.................êtes-vous heureuse ?


Taclatba a écrit:

C'est le Chemin Noble, la voie du milieu, l'Octuple Sentier.
Vous êtes déjà sur la voie pour vous délivrez de ce qui vous accable.
Mais la route est longue.
pourquoi Huit ? pourquoi pas Trois (trinité sainte)? ni Sept (pechers capitaux / astres) ? ni Douze (disciples) ? ni meme 99 ou 100 (noms de dieu) ?

mais vous avez raison : nous sommes tous sur la route vers la délivrance : au bout du chemin, c'est notre finitude humaine, la mort ou le Crépuscule final. notre renaissance dans le Royaume celeste...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 11:36

Citation :
Mais tant que vous penserez ainsi, vous ne vous débarrasserez pas de vos démons et angoisses.

il faut peut etre les affronter et apprendre a vivre avec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 11:59

Cadwallon a écrit:
Citation :
Mais tant que vous penserez ainsi, vous ne vous débarrasserez pas de vos démons et angoisses.

il faut peut etre les affronter et apprendre a vivre avec...

sans voir le démon, peut-on seulement apercevoir le visage d'un ange ?
sans cette angoisse qui étrangle, qui enserre la poitrine, peut-on seulement happer l'air d'un bonheur esperé ?...

vous avez raison, seigneur Cadwallon, "les affronter et vivre avec"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 15:27

oui il faut apprendre a vivre avec ses demons... quels sont vos demons Dame Ambroise?

j'ai ouie dire que Rhys etait tres affecté par votre mariage... j'ai entendu parler de promenades dans le desert... sans remettre votre enseignement en cause, je crains que vous ne soyez allé trop loin dans certains domaines... une lame brisée n'est pas plus dangereuse qu'une lame pleine de chagrin et de desillusions...

On m'a parlé aussi d'un faucon d'une espece tres rare qui aurait survolé le champ de bataille de constantinople... Etrangement j'ai pressenti que les venitiens en savaient plus sur les plans byzantins... je vois que vous servez bien votre epoux, quelle chance il a... vous auriez peut etre du rentrer dans la ville avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 15:50

Cadwallon a écrit:

oui il faut apprendre a vivre avec ses demons... quels sont vos demons Dame Ambroise?
est-ce une question rhétorique, seigneur Cadwallon ? parlez-vous de démons de l'enfer, ceux qui vous tourmentent le coeur et l'ame et ceux qui vous torturent la chair ?
ou bien des daemons chers à Platon et aux croyances paiennes des grecs anciens, ces esprits supposés peupler toute chose ?....

ou bien ai-je l'air d'eluder votre question ?


Cadwallon a écrit:

j'ai ouie dire que Rhys etait tres affecté par votre mariage... j'ai entendu parler de promenades dans le desert... sans remettre votre enseignement en cause, je crains que vous ne soyez allé trop loin dans certains domaines... une lame brisée n'est pas plus dangereuse qu'une lame pleine de chagrin et de desillusions...
 Embarassed 
Vous avez vu vous-memes Rhys aux festivités. il est vrai qu'il n'a point voulu se joindre à nous pour le voyage à Constantinople, souhaitant retourner au plus vite à la Croix du Sud...
Je ne lui avais pas caché ce mariage: il en etait meme parmi les premiers à l'apprendre...

Un mariage est un serment de vassalité , une alliance entre deux Maisons. c'est exactement ce que je lui avais expliqué...

quant aux voyages dans le désert, je ne vais point le nier...

mais ce que vous me dites m'inquiete : je ne savais pas Rhys aussi affecté par l'alliance de la Mage qui continue son instruction avec une maison marchande au comportement trouble avec la chretienneté et le monde sarasin...
comment le savez-vous ? est-ce Rhys qui vous en aurait parlé?

Cadwallon a écrit:

On m'a parlé aussi d'un faucon d'une espece tres rare qui aurait survolé le champ de bataille de constantinople... Etrangement j'ai pressenti que les venitiens en savaient plus sur les plans byzantins... je vois que vous servez bien votre epoux, quelle chance il a... vous auriez peut etre du rentrer dans la ville avec lui.
oui  pale 
je demanderai à Alba de faire preuve de plus de discretion... ce n'est pas son point fort...
est-ce si condamnable que cela selon le code d'Hermes ?

seigneur Cadwallon, oui, j'ai servi les Vénitiens à la bataille de Constantinople. oui, j'ai servi les interets de ma famille. les armoieries de Marsans et des Dandolo sont liées maintenant. Je... je ... ne puis etre parjure à ma Maison, ni à ma nouvelle maison...
je ne voulais pas etre veuve à la premiere bataille menée par celui dont je partage le nom...

d'ailleurs, j'aurais grandement aimé entendre votre opinion sur le nouveau baron de Marsans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 16:38

Ne me répondez pas si vous le souhaitez, vous serez bien assez tot seul face a vos démons. Mais ne me delivrez pas cette rethorique...

Il était bien naïf de croire que Rhys accepterait vos yeux doux sans espérer plus, que l'attachement entre deux jeunes gens n'irai pas plus loin. Rhys était un cœur dur et vous l'avez inondé de lumière...

Vous faites ce que vous voulez de votre magie Ambroise. Mais n'oubliez pas on ne sert jamais vraiment qu'un seul maître ( non pas dieu...) vous ne pouvez pas être du côté de tout le monde. Du moins en était il ainsi de mon temps...

Quant au nouveau baron, il a l'air de savoir se battre ce qui est une bonne chose, on peut lui attribuer au moins la moitié de la victoire franque. Je ne l'ai pas assez fréquente pour me faire un avis. Cela reste un marchand. Tout comme vous il s'abrite derrière son devoir et sa famille. Mais pour tout vous dire il ne m'a pas fait mauvaise impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 17:20

Cadwallon a écrit:

Ne me répondez pas si vous le souhaitez, vous serez bien assez tot seul face a vos démons. Mais ne me delivrez pas cette rethorique...
ce n’était nullement mon intention ! (en fait, si, mais chut  silent )

l'on dit que lorsq'on arrive à nommer ses démons, on arrive à leur faire face. je ne sais meme pas si je suis capable de mettre un nom sur cette ombre qui me tient compagnie, quand parfois je monte la nuit sur la plus haute tour de la bibliothèque.
je suis surement d'une lacheté rare, et non d'un courage insensé : le champs de bataille n'est rien par rapport à certains combats dans le silence le plus absolu...
je suis lache dans mes chansons
et encore plus lache dans mes silences...

je sais meme pas si je connais mes vrais démons, cadwallon, je ne sais meme pas si je les vois... ou bien j'enlumine tellement les ombres par simple peur de les voir ...

Cadwallon a écrit:

Il était bien naïf de croire que Rhys accepterait vos yeux doux sans espérer plus, que l'attachement entre deux jeunes gens n'irai pas plus loin. Rhys était un cœur dur et vous l'avez inondé de lumière...
je ... Je ne sais vraiment pas que vous répondre, Seigneur Cadwallon... Sincèrement...

je ne refuse pas de continuer de l'instruire, si lui l'accepte. Il y a peu de de Dames à la Croix du Sud, Seigneur Cadwallon. mais il y a un village. Rhys pourrait chanter quelque pastourelle?... Il est jeune.

Cela aussi pourra etre compris comme un enseignement : la satisfaction du désir  n'est-ce pas la mort de ce désir ?

ne confondons pas désir et amour. l'un est comme une pastourelle, une chanson qui ne prete point à consequence, dont la mélodie se meurt dans le silence lorsque ce désir est satifait. l'autre est comme l'Alba, la chanson nommée "aube", d'une douceur et une tristesse entremelées...
enfin.. c'est ce que chantent nos troubadours...


Cadwallon a écrit:

Vous faites ce que vous voulez de votre magie Ambroise. Mais n'oubliez pas on ne sert jamais vraiment qu'un seul maître ( non pas dieu...) vous ne pouvez pas être du côté de tout le monde. Du moins en était il ainsi de mon temps...
vous avez raison. j'ai ressenti l'ombre de ce poids de serments de vassalité contradictoires... j'espere ne point le ressentir encore...

Cadwallon a écrit:

Quant au nouveau baron...Mais pour tout vous dire il ne m'a pas fait mauvaise impression.
mettez - vous un instant à ma place, qui est aussi sienne  : l'on vous lie avec un / une inconnu. l'on vous l'impose, par des liens sacrés devant Dieu !
je peux l'avouer : j'etais terrifiée...
j'espere, peut -etre, apprendre à la connaitre... mieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mar 1 Juil - 21:47

Citation :
le champs de bataille n'est rien par rapport à certains combats dans le silence le plus absolu...

sur le champ de bataille, on lutte pour sa vie. Dans le silence de la nuit, il faut vivre avec les cris d'agonie. Vous avez beau etre une mage, vous n'en etes pas moins une jeune femme, ne pensez pas trop aux demons. Je suis parfois severe avec vous je le conçois...

Citation :
ela aussi pourra etre compris comme un enseignement : la satisfaction du désir n'est-ce pas la mort de ce désir

c'est la que nos traditions se confrontent... Il n'y a point de pastourels chez nous, ni meme d'amour courtois. Nous nous recitons les poemes de Taliesin ou la sainte Bible. Vous l'avez mit dans une situation difficile... Au pays de galles il aurait sans doute deja defié votre epoux. Le desir est pour les soudards... Mais il est jeune j'ose croire qu'il se remettra de tout ca. Je vous prie de ne pas le pousser dans les bras d'une villageoise cependant, toute vilaine que vous trouviez la noblesse galloise, il ne se destine pas a une de ces paysannes.

Citation :
j'espere ne point le ressentir encore...

j'ai bien peur que vous ne le sentiez que trop! Vous vous devez de servir la bibliotheque, votre famille, votre belle famille, votre maison, et qui encore? Vous devrez choisir. En depit de ce que disent certains, il n'y a pas de chemin sans écueils, vous ne pouvez pas accorder votre soutien a tout le monde sinon que vaut il? rien.

Citation :
mettez - vous un instant à ma place, qui est aussi sienne : l'on vous lie avec un / une inconnu. l'on vous l'impose, par des liens sacrés devant Dieu !
je peux l'avouer : j'etais terrifiée...
j'espere, peut -etre, apprendre à la connaitre... mieux ...

vous avez raison je n'ai pas ete confronté a cela. Peut etre parce que mes parents ne m'ont pas élevés. vous venez d'une famille puissante, il vous faut vous contraindre a ses regles. Vous pourriez abandonner votre nom et vivre comme vous le voulez, c'est ce que j'ai fais.

Je ne sais quoi penser de votre epoux a vrai dire, j'ai malgré tout l'intuition que vous devriez vous mefier. Vous etes jeune et lui est deja un homme mur. Il connait les femmes et vous, en depit de vos pastourelles, vous ne connaissez pas vraiment les hommes. Mais j'ai volé certains de vos regards et je ne doute pas que vous vous rapprochiez rapidement... Vous n'aurez pas tardé a trouver les marchands seduisants finalement. Vous m'excuserez mais j'aurai toujours de l’appréhension face a un homme qui tue pour de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Mer 2 Juil - 0:24

Cadwallon a écrit:

sur le champ de bataille, on lutte pour sa vie. Dans le silence de la nuit, il faut vivre avec les cris d'agonie. Vous avez beau etre une mage, vous n'en etes pas moins une jeune femme, ne pensez pas trop aux demons. Je suis parfois severe avec vous je le conçois...
vous savez ce qui est terrible, seigneur Cadwallon ? j'ai beau avoir été sur le champs de bataille de la Croix du Sud, ou encore, si peu, à Constantinople, ou quelques escarmouches sans importance, je n'ai jamais pensé à la mort... c'est qu'aussi je n'avais jamais pensé à la vie, à ma survie non plus...

j'ai combattu par jeu. par défit. par amusement. par et pour la beauté du geste et du verbe. ne croyez pas, je m'y etais pleinement engagée, de tout mon etre...

et pourtant, je ne sais toujours pas qui je suis. je ne sais pas ce que je vaut...

vous n'etes pas trop severe avec moi, bien au contraire : je vous trouve bien clement !

j'ai vu les souvenirs que reveillait en vous Constantinople... et je me demandais, regardant les francs se vautrer dans les massacres, je me demandais ce que j'aurais fait si j'etais parmi eux... ce que j'aurais fait si j'etais parmis les vaincus...
je me demandais, oui, tout en restant observatrice impuissante des carnages. Oh, ce n'etaient point les flammes de Dieu. etaient-ce des flammes des enfers ? ou seulement les flammes de désir inassouvi et avili des hommes ?...

j'ai beau etre une mage, je n'en suis pas moins humaine...


Cadwallon a écrit:

Citation :
la satisfaction du désir  n'est-ce pas la mort de ce désir
c'est la que nos traditions se confrontent... Il n'y a point de pastourels chez nous, ni meme d'amour courtois. Nous nous recitons les poemes de Taliesin ou la sainte Bible.
ne me dites pas que votre Taliesin ne parle pas de l'amour ?
et la Sainte Bible ? "aime ton Dieu" ... et permettez-moi de ne point vous citer le Cantique... ni les psaumes !

qu'est-ce que la fin'amor, si ce n'est une celebration de l'Amour, au meme titre que les ecrits que vous me citez? (enfin, en simplifiant...)

en celebrant l'amour que le chevalier porte à la Dame, par cet amour meme il se fait son vassal. et indirectement le vassal du seigneur de cette Dame. ceci est le regard mondain.

et le regard plus profond, plus suggeré, me demanderiez-vous?
n'est-ce pas à travers l'amour porté à la Dame que l'on chante l'Amour de Dieu ? tout comme à travers les louanges à la Vierge Marie c'est à Notre Seigneur que nous nous adressons...
l'on dit la Dame plus clémente que le seigneur, plus à l’écoute, plus douce et plus proche de ses vassaux...


Cadwallon a écrit:

Vous l'avez mit dans une situation difficile... Au pays de galles il aurait sans doute deja defié votre epoux. Le desir est pour les soudards...
le désir est aussi le désir de vie, Seigneur Cadwallon. sans désir, je sombrerai dans une apathie morne et triste... Crying or Very sad 

pourquoi defier un époux ?, d'autant plus que cet époux n'a commis nulle offense à la Dame... pourquoi défier une alliance ?
ne me dites pas que dans votre pays l'on se marie par amour ?!

j'espere que Rhys a suffisamment de discernement - ce dont je ne puis douter- pour ne pas commettre une telle erreur. Erreur qui m'offenserait doublement, car elle deceverait mon affection envers Rhys, et m'offenserait en tant que femme (car je ne suis nullement propriété de Rhys)


Cadwallon a écrit:

Mais il est jeune j'ose croire qu'il se remettra de tout ca. Je vous prie de ne pas le pousser dans les bras d'une villageoise cependant, toute vilaine que vous trouviez la noblesse galloise, il ne se destine pas a une de ces paysannes.

si vous pensez que Rhys puisse avoir des sentiments envers moi, ce en quoi vous me voyez flattée, sachez que les liens du mariage, tel que je le considere, ne sont pas des chaines d'esclavage. Je suis libre de tenir ma Cour, si je le souhaite et en éprouve le désir et le besoin...

S'il souhaite s'incliner devant moi comme devant sa Dame, je pourrai accepter de le relever et serrer ses mains entre les miennes...s'il saura me conquerir.


Cadwallon a écrit:

Vous vous devez de servir la bibliotheque, votre famille, votre belle famille, votre maison, et qui encore? Vous devrez choisir. En depit de ce que disent certains, il n'y a pas de chemin sans écueils, vous ne pouvez pas accorder votre soutien a tout le monde sinon que vaut il? rien.
l'on ne peut parler du choix que lorsque les interets et les serments rentrent en conflit. tant qu'il n'y a pas de conflit ou désaccord, je peux accorder mon soutien.
c'est seulement lorsque ces serments sont contradictoirs, lorsqu'il y a conflit d'interets, que je devrai choisir ma primo-vassalité et m'en tenir... C'est ce choix que je redoute.

j'ai déjà eu à vivre une telle situation... et je vis encore ce déchirement, si vous souhaitez le savoir... entre l'inclinaison de mon coeur et le respect des serments j'ai du choisir. je me suis inclinée devant ce voile infranchissable, ce voile noir surmonté de la croix blanche...

il n'y a pas une Laudes (heures canoniales: aube) qui ne passe sans que je prie Dieu de me donner suffisamment de forces pour museler mon souffle. pas une Vêpres (heures canoniales : soir) où je ne le remercie de garder sain et sauf cet homme qui lui a voué sa vie...

croyez-moi, c'est cette affection que je chante, et tant que je chante, je vis... est-ce que cette vassalité muette ne vaut rien ?


Cadwallon a écrit:

vous venez d'une famille puissante, il vous faut vous contraindre a ses regles. Vous pourriez abandonner votre nom et vivre comme vous le voulez, c'est ce que j'ai fais.
j'ai fui une fois ma naissance et mes responsabilité. je ne comettrai plus un tel déshonneur.
vous avez fait votre choix, et il est respectable. vous etes un Flambeau.
mon nom coule dans mes veines, il est partie de moi... abandonner mon nom, me tuer ? je ne puis...


Cadwallon a écrit:

Je ne sais quoi penser de votre epoux a vrai dire, j'ai malgré tout l'intuition que vous devriez vous mefier. Vous etes jeune et lui est deja un homme mur. Il connait les femmes et vous, en depit de vos pastourelles, vous ne connaissez pas vraiment les hommes. Mais j'ai volé certains de vos regards et je ne doute pas que vous vous rapprochiez rapidement... Vous n'aurez pas tardé a trouver les marchands seduisants finalement. Vous m'excuserez mais j'aurai toujours de l’appréhension face a un homme qui tue pour de l'argent.
et un mercenaire Flambeau, pour qui tue-t-il ?
tout mercenaire tue pour de l'argent... pardonnez moi cet emportement.

je ne sais, moi non plus quoi en penser. je ne le connais point, ou si peu !
mais je suis reconnaissante de me laisser ma liberté telle que je l'entends.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réfectoire    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réfectoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Ars Magica-
Sauter vers: