Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le réfectoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
AuteurMessage
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 17:28

grimace en entendant parler de la providence

le temps ne s'ecoulent pas aussi vite ici que dehors. c'est le temps des mages, le temps de la longue vie.

C'est agreable de vous revoir, Ambroise, en vie et entiere. Il faudra du temps pour que vos nuits s'apaisent mais vous etes en securité pour un petit moment ici.

Le destin nous a bien separé ces derniers temps. Pour combien de temps seront nous encore reuni, qui peut le dire. Mais profitons simplement de ces retrouvailles.

voulez vous une coupe de vin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 17:49

le temps des mages ...
pensez vous vraiment que nous pouvons tromper le temps et la Grande Faucheuse ? les hommes voient les rides sur leurs visages, et ils peuvent ainsi compter les marches qu'ils ont monté sur l'echelle de leurs vies.

et nous ? n'est-ce pas un masque destiné à nous tromper nous-memes ? n'est-ce pas un masque de chaire inalterable du desir de notre vanité de nous voir tels des idoles antiques ?...
un masque destiné à tromper des hommes du commun, afin qu'ils nous croient inelterables par la vie ....

je m'egare... pardonnez moi.

cela me fait plaisir de vous revoir, Pere, en vie. ( Ambroise se leve, donne une accolade prolongée, puis se reprend et se rassoit)

les retrouvailles... annonciatrices d'un adieu. comme une naissance, qui porte déjà en elle les premices de la finitude de l'etre...

je boirai avec plaisir en votre compagnie.

qu'est devenue cette cité de cesarée ?... j'ai marché dans les rues, mais ne reconnais plus les gens... et vos apprentis ? et rhys ?
et notre Magistere ?
vous me voyez assoiffée de bonnes nouvelles et de bonnes paroles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 18:05

Cadwallon a écrit:
grimace en entendant parler de la providence

vous ne croyez point en la Providence ?

alors quel est le sens à ce que nous faisons ?

quel est le sens de ce que vous faites, seigneur Cadwallon ? le sens de votre chemin, de vos offrandes à la Faucheuse, de vos vitraux ?... qu'est-ce qui vous fait tenir la lame, et le marteau dont vous frappez l'enclume ? d'où puisez-vous votre souffle, et quel est son sens ?...

je n'ai nulle réponse, seulement des questions...

je me demande en quoi me suis-je trempée, sur ma route; où est le vrai chemin, la veritable lumiere... la vraie lumiere de Dieu...
quel est le sens de ces dernieres années... le sens de ces sacrifices, ces offrandes, ces...
enfin ...

c'est si intemporel, ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 19:11

Jusqu'où j'ai failli, seigneur Cadwallon ?

(dans le regard, plus qu'une demande, une supplique. un echo de la guerre, des massacres... l'ivresse malsaine frolant la jubilation folle de celui qui a donné la mort à ses semblables... le feu... brulures... le soleil...)

je vous ai failli... J'ai quitté cet havre de paix pour une terre en sang. ces pierre, bien que muettes, m'accusent de l'es avoir abandonnés... ne les entendez vous pas ?
ce scriptarium que je m'etais acharnée à faire revivre, je l'ai quitté, sans m'en occuper de son avenir.
et Césarée ... l'hospice... la garde de la sainte sophia...

j'ai failli à mes enfants, à mes apprentis. je les ai abandonné sur une ile. leur laissant comme heritage le devoir et les responsabilités d'adulte. et la peur et l'incertitude de me revoir en vie...ou ne plus me revoir.

j'ai failli à Alberic... j'avais juré de le proteger ! je l'ai juré à moi meme et devant Dieu... et cette cotte de maille est à jamais bénie de son sang... regardez par vous-meme ! la clarté du métal des anneaux que vous-ùeme avez forgé est teinte d'ocre.. car ocre est le sang...notre sang melé...
chaque fois que je la revets depuis, c'est comme si le linceuil du christ m'enveloppait...
j'ai failli de le proteger. alors que lui m'a sauvé la vie !

quel sens donner à cela ?!

je ne puis croire au néant absolu... je n'ai pas survecu pour ça. pas pour m'aneantir. pas pour aneantir ces espoirs remis en moi, ni ces sacrifices !

quel sens ?! quelle Providence ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 20:21

Citation :
e temps des mages ...
pensez vous vraiment que nous pouvons tromper le temps et la Grande Faucheuse ? les hommes voient les rides sur leurs visages, et ils peuvent ainsi compter les marches qu'ils ont monté sur l'echelle de leurs vies.
et nous ? n'est-ce pas un masque destiné à nous tromper nous-memes ? n'est-ce pas un masque de chaire inalterable du desir de notre vanité de nous voir tels des idoles antiques ?...
un masque destiné à tromper des hommes du commun, afin qu'ils nous croient inelterables par la vie ....

oui le temps des mages. Car nous avons bu l'Elixir et que des a present, tant que nous le boirons nous aurons une longue vie. Pourquoi refuser la longue vie lorsqu'on nous l'offre? ce que vous appelez Dieu ne vous l'a pas accordé et vous avez un moyen simple de la prendre. Quelle vanité y a t'il la dedans? faut il voir de la vanité lorsque le sculpteur use son ciseau?

Citation :
les retrouvailles... annonciatrices d'un adieu. comme une naissance, qui porte déjà en elle les premices de la finitude de l'etre...

la finitude de l'etre? j'en doute... le debut d'autre chose ca c'est certain.

Citation :
qu'est devenue cette cité de cesarée ?

pour tout dire, j'ai passé peu de temps a Césarée. Cette ville... il y a quelque chose de funeste qui plane au dessus de cette ville. Et je ne cherche en rien ce genre de choses.

Citation :
vous ne croyez point en la Providence ?
clairement non. ni meme en Dieu, comme vous pouvez le voir vous et les autres. Alors qu'est ce qui guide mes pas? moi, ni plus ni moins, et la nature et le destin sont la pour regler le reste. voila ce que j'appelle Dieu, la magie, la nature, le destin... Il y a des mondes bien au dela de ce monde, des endroits ou Dieu ne veut rien dire.

Citation :
je me demande en quoi me suis-je trempée, sur ma route; où est le vrai chemin, la veritable lumiere... la vraie lumiere de Dieu...
quel est le sens de ces dernieres années... le sens de ces sacrifices, ces offrandes, ces...
[...]
quel sens donner à cela ?!

je ne puis croire au néant absolu... je n'ai pas survecu pour ça. pas pour m'aneantir. pas pour aneantir ces espoirs remis en moi, ni ces sacrifices !

quel sens ?! quelle Providence ?...

ne comprenez vous pas? il n'y a pas de dieu, pas de providence. Si Dieu etait un pere, pourquoi donnerait il une epee a son fils pour qu'il tue le second? Si dieu existait pourquoi donnerait il l'enfer en place du paradis? si dieu existait, pourquoi aurait il poussé a la tentation sa creation?

Nous sommes mues par nos envies, nos espoirs. On ne peut que faillir a servir quelque chose qui n'existe pas. Vous avez survecu parce que vous vouliez survivre. Ceux qui sont mort ne se battaient pas pour eux mais pour quelque chose qui les trompait et les poussait a leur perte. Vous avez lutté avec force et courage, tirez en fierté et experience. De la guerre il n'y a rien de plus a tirer. De la guerre, il ne nait jamais rien.

Ne vous perdez plus en tourment. Ce qui a ete fait, est fait. Cherchez cette cathedrale de lumiere au fond de vous. Cette cathedrale qui appaisera vos frayeurs et vos craintes car des aujourd'hui vous connaissez la guerre et sa souffrance et vous etes non seulement plus forte, mais plus determiné... Ou alors vous sombrerez.

L'espoir ne viendra ni d'en haut, ni d'en bas. Il viendra de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 20:28

(Ambroise tend à Cadwallon la derniere lettre d'Alberic)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 20:34

ce sont vos lettres Ambroise.

Dieu est amour? dieu n'est que crainte et soumission. dieu est maladie et tourment. comment peut on etre amour quand on n'exige la veneration? comment peut on demander l'absence de vanité dans ces cas la?

Dieu est amour? n'est ce pas en son nom que votre guerre a ete faite? n'est ce pas en son nom que les croisades sont faites? est ce la votre dieu d'amour? Et si c'est la faute des hommes et non la sienne, pourquoi n'agit il pas? Pourquoi laisser faire? pour juger? quel amour y a t'il dans le jugement?

le repentir? le repentir me semble bien mince en comparaison a ce qui doit nous conduire en enfer.

Mais je n'essayerais pas de vous convaincre. Vous y trouverez sans doute tout le reconfort, la justification de vos actes et le repos de votre ame. du moins je l'espere.

Alberic reste un moine et vous... vous etes vous. malgré les doutes vous ne pouvez vous empecher de voir un etre au dessus de tout cela. C'est plus doux en effet.


Dernière édition par stan le Ven 5 Sep - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Ven 5 Sep - 20:43

Quant a Rhys, il est toujours a Paris.
Je ne vous cacherais pas, que Lionel m'a envoyé une lettre... Quelques flambeaux ont ete envoyés dans les troupes du pape pendant votre croisade. Rhys y a ete envoyé. Je reconnais bien la le sens de l'humour de Lionel, sachant pertinement que vous le connaissiez. Rhys a ete blessé, volontairement je pense.
Il est retourné a Paris ou il se plait en compagnie des autres savants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Sam 6 Sep - 0:45

oui, c'est plus doux, en effet. je ne puis remettre en cause l'existence de Dieu. car je ne conceptualise point, mais ressens sa presence.
je ressens Dieu, dans mon ame, dans mon coeur, charnellement... oui, c'est sa pureté que je vois dans le regard lumineux d'Alberic, homme devenu fils de Dieu, mon aimé devenu frere...
ce que nous avons vécu, ce que nous avons fait ne peut etre vain...

Dieu est.

Il s'est fait chaire. il nous a fait à son image. nous sommes donc en quelque sorte aussi son Incarnation... la Providence m'est peut etre mon chemin de croix... et je l'accepte ! oui, j'accepte de boire la coupe, aussi amere soit-elle !
car il y a un sens...
quelque part, sur ce chemin, il y a un sens...
je le cherche. je n'ai que des questions... mais il y a un sens à tout cela.
il doit y avoir un sens !

ne me laissez pas sombrer dans la folie... neant est folie... marcher sans sens est folie ...


j'ai failli au chevalier de Tarascon, le crépusculaire dont j'avais ressenti l'appel pour césarée. il avait mis son espoir en moi, et je ne pourrai lui rendre vie. je suis incapable de lui offrir cette affection inconditionnelle, cet amour entier et exclusif, exigé par la fin'amor...

est-ce encore la Providence?
ou est-ce ma faiblesse. et rien que ma propre faiblesse...

est-ce que vous, vous pouvez redonner vie à votre frere ?... lui aussi avait remis en vous ses esperances ...

******************

le meurtre est un acte irremediable et définitif, nous apprend l'evagile apocryphe d'Abel. le meurtre est irreversible...


*************

vous voulez dire que certains des assiegeants etaient des Mages ?! des flambeaux ?...
comment Lionel aurait pu avoir connaissance de mon implication ?... enfin, ma propre soeur est conseillere du Primus...

j'aurai donc combattu Rhys, sans le savoir, sans le reconnaitre ?... et je doute qu'il m'avait reconnu en Artemi....
Seigneur ! qu'ai-je fait ?! lever la lame contre mon propre apprenti...

dites-moi, est-il bien portant ? sa blessure a-t-elle gueri ? est-ce grave ? comment est-ce arrivé ? à Termes ? Minerve, où je n'etais point, retenue par une affaire personnelle ? une escarmouche en route ?
racontez-moi, je vous prie...

je ... j'en suis si désolée... si désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Sam 6 Sep - 1:08

Citation :
ne me laissez pas sombrer dans la folie... neant est folie... marcher sans sens est folie ...

il n'y a que vous pour trouver votre chemin de lumiere. C'est le chemin qu'emprunte tous les combattants quand ils en ont assez vu. C'est un chemin solitaire car des lors qu'on tue, on devient a la fois plus et moins qu'un homme.

Citation :
ou est-ce ma faiblesse. et rien que ma propre faiblesse...
est-ce que vous, vous pouvez redonner vie à votre frere ?... lui aussi avait remis en vous ses esperances ...

de quel droit ce chevalier pouvait il esperer autant de vous?
Je ne ramenerais pas mon frere. Ou plutot si, je le ramenerais pour qu'il trepasse et qu'il rejoigne Lucifer. Car tel est son destin et c'est la voie qu'il a choisit. ses esperances? on ne peut pas avancer en fonction des autres.
On ne peut pas exiger autant de quelqu'un.

Citation :
le meurtre est irreversible...

oui. le meurtre est irreversible. Mais c'est ainsi, certains sont et demeureront des meurtriers.

Citation :
vous voulez dire que certains des assiegeants etaient des Mages ?!

un signe d'allegeance de la papesse a l'encontre du pape. quoi de mieux que des Flambeaux? Rhys va bien mais je crois qu'il restera un peu boiteux. Dans l'absolu rien qui ne pourrait etre remis par magie... Mais je crois qu'il prefere jouer a l'infirme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Délos, et au delà   Lun 8 Sep - 3:33

[ Je pense que mes apprentis, Dikran et Nitzan vont rester à Délos, au moins momentanément, ainsi que Joseph : ils sont grands et il est bon qu'ils volent de leurs propres ailes!!! => à voir avec les magisters locaux de quoi il retourne et est-ce que ça peut marcher.
Igor, après une escale "finition" rapide (pour que la nef soit vraiment navigable) à Délos, part à la recherche de Virgile.
Hervé part avec Ancelin et Evrard, cap à l'Est

D'autre part, côté Bibliothèque du Grand Joyaux, certaines personnes ont un lien mystique et un objet capable de leur donner accès au contenu de l'ancienne Bibliothèque de Césarée:
- Ambroise (un étui d'ivoire et d'or, gravé de nombreux mots, dont peut sortir tout texte de la Bibliothèque),
- Cadwallon (morceau de cristal de roche très pur contenant une sorte d'inclusion : une image du Joyau),
- Hervé
- Nitzan
- Dikran
- Tristan
- Sophian
- Aedd
+ qui ai-je oublié? ]
Revenir en haut Aller en bas
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Le réfectoire    Lun 8 Sep - 10:53

merci merci ! c'est adorable !

(oublié Rhys...Virgile....le beau-fils de Cadwallon Abrogast...?)

*********************

Dikran et Nitzan et progéniture; également Joseph, sont les bienvenus à Delos.

en hommage à la fratrie Apollon/Artémis, la charge du magistère est jumellaire (partage souvent de la décision en fonction des domaines); ambiance "djeuns" et très informelle. Tristan et Sophian n'ont même pas la vingtaine !, donc de très jeunes mages. si Dikran et Nitzan souhaitent intégrer cette alliance, ils sont les bienvenus.

sont particulièrement respectées les fêtes des solstices, mais aussi les pleine lunes (magie plus facile, mais tout commerce charnel interdit, en hommage à Artémis)

interdiction (par ambroise) de faire des sacrifices humains, ou d’exécuter la sentence de mort en jetant les condamnés de la falaise ombrageuse ! ( pas la peine de nourrir et renforcer l’océan des ténèbres) mais nulle offense ne doit être faite aux serpents non plus !

possibilité de restaurer d'autres villas antiques pour les rendre habitables. les pierres et matériaux et artisans viennent la plupart de l’île d'à coté.

les villages de pêcheurs-marins (et occasionnellement pirates) sont discrets et de bon voisinage. delos est très peu peuplée : pour ceux qui aiment la foule et la ville, il y a la capitale des petites cyclades sur l'ile principale Mykonos.

coté nourriture : faut aimer le poisson ! et les fruits. il y a des oliviers, citronniers, orangers etc. énormément de rosiers (dont virtu féerique paien), de myrte, de lauriers...

l’exigence principale est de veiller à la discrétion de cette alliance et ne pas s'afficher mages.

il est également demandé de "mettre la main à la pâte" (travaux d'entretien, jardinage, restauration des antiquités, aide et soins aux habitants et nécessiteux(même extérieurs qui le demandent : un pèlerinage à l’île dit-on peut guérir l'infertilité et faciliter l'accouchement... oui, résurgences païenne...), entrainement martial, pêche...)

les relations avec le voisinage sont excellentes : protection directe du roi des petites cyclades Wink et une réelle autonomie et discrétion respectée. delos est à la fois crainte et respectée; peu de visiteurs. les îles sont rapprochées, donc les voyages faciles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réfectoire    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réfectoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Ars Magica-
Sauter vers: