Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anthelme - Moine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Anthelme - Moine   Lun 7 Juil - 0:22

Anthelme




Dieu m’en a gardé, jamais je ne présenterai mes mémoires à la chair de ma chair. Il fut un temps où j’aurais aimé avoir un fils à qui conter mes exploits guerriers au nom de notre Seigneur, mais c’est là un temps à jamais proscris. Mes prières en ce temps ne touchaient qu’à la gloire de l’épée et à l’amour de ma dulcinée, la tourmentée Comtesse de Saumur avec qui nous partagions un amour aux limites de la piétée. Je l’aime encore, mais j’ai cessé de lui écrire en rejoignant les ordres. Je ne suis plus guère chevalier, mais simplement Anthelme, un moine parmi d’autres, entré dans les ordres pour sauver ce qu’il demeurait de mon âme immortelle, dont pourtant seul subsistait une mince étincelle.


Si aucun enfant de mon sang ne connaîtra mon passé, je pense néanmoins qu’il vaut la peine d’être partagé, ne serait-ce pour prévenir tous ceux qui, comme moi jadis, croient que les croisades sont au nom du Christ et sauveront nos âmes. Peut-être sauverons nous Jérusalem la sainte de l’emprise des maures, mais si la terre sainte est un jour notre pour longtemps, ses murs auront été peint du sang des croyants et des païens.

Je me suis battu sur le sable brûlant du désert, pour mon Roy et pour mon Dieu. Les jours nous nous battions au soleil, alors que nos armures nous marquaient la peau comme une étreinte de tisons. Les nôtres mouraient, plus par la maladie et la soif que par les lames des sarrasins qui, pourtant, massacraient les nôtres. Je n’ai vécue celle que l’on nomme la seconde croisade, mais j’étais au combat avant la troisième, luttant pour sauvegarder un jour de plus le berceau de notre religion. Car tout n’était que compte des jours : le soleil se couchant sans avoir attrapé la peste, la lèpre, la lame d’un tueur ou avoir vomi ses tripes nous faisaient pleurer de joie. Nos yeux devinrent secs rapidement, mais nous tinrent bon.

Je pensais avoir alors un aperçu de l’enfer, mais je n’étais qu’aux marches du purgatoire. L’enfer n’attendait que pour se déverser. Certains critiqueront mon blasphème, mais aucun de ceux-ci n’a vécu ce que nous avons vécu.

C’était en l’an de grâce 1187, en plein été. Saladin venait de prendre d’assaut la forteresse de Tibériade et le Roi de Jérusalem décida de partir l’affronter. Nous marchâmes, à l’arrachée, presque sans eau. Les soldats tombaient comme des mouches au soleil et nous laissâmes une trainée de milliers de morts et mourants, qui jamais n’eurent les derniers sacrements. Saladin avait empoisonné tous les puits. Pire encore, il mit le feu aux broussailles, la chaleur et le vent se déversant sur nous et nous brûlant de l’intérieur comme un maudit rôti de cochon.

Finalement, éreintés, nous arrivâmes au combat. Avancer était déjà douloureux, mais nous combattîmes néanmoins comme jamais. Mon bras manquait de se disloquer à chaque coup donné, alors que le sang et les tripes se répandaient sur le sol. Nous marchions dans le désordre le plus total, incapable de reconnaître allié d’ennemi. Lorsque je perdis mon épée, c’est avec mon bouclier que je tuai, encore et encore. Lorsque mon bouclier se fendit, je dû pourfendre avec mon couteau à viande, tranchant dans les arabes comme dans des gorets. Puis je perdis ma lame et frappai avec mon casque, qui était devenu bien inutile tant on était aveugles. Je me souviens quand j’égorgeai un jeune homme, avant de me rendre compte qu’il était des nôtres, loin des prières et des idées de glorieuse bataille.

Lorsque vous en venez à tuer avec vos mains nues et vos dents, embourbés dans le gore et l’horreur, vos jambes déchirées par les éclats les côtes brisées par les coups de masse, vous réalisez que Dieu n’est pas avec vous.

Je survécus, ou du moins mon corps ne se brisa pas. Mon âme, en contrepartie, avait besoin du véritable miracle…

Je n'ai pas encore trouvé de miracle, mais la guerre n'est plus pour moi. Je ne comprends pas encore pourquoi on m'a confié la tâche d'assister dans une bibliothèque. Je comprends toutefois que le sang sur mes mains ne me permettra jamais de faire pousser une subsistance. Peut-être est-ce la façon du malin de se moquer une dernière fois d'un homme qui a tout perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Lun 7 Juil - 23:17

L'art de la tonture:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Lun 7 Juil - 23:34

j'aime le jeu de mots ....

benvenguda !!!! (occitan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Invité
Invité



MessageSujet: Un visiteur   Mar 8 Juil - 4:22

Bienvenu à vous frère,

Quel bon vent vous amène à Césarée ?
Vous venez séjourner à l'Hospice ?
Revenir en haut Aller en bas
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Mar 8 Juil - 8:24

Je me présente à vous sur ordre de notre mère l'Eglise pour vous assister dans votre pieuse entreprise.

Je ne vous demanderai en échange que le gîte et le pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: D'Amour et d'Eau fraîche   Mer 9 Juil - 3:10

Oh, l'Eglise vaticane - c'est bien celle-ci qui vous envoie n'est-ce pas? - est trop inquiète à notre sujet. Je comprends que notre fragile position en Terres Saintes la préoccupe.
Mais c'est faire bien trop de cas de ces vieux murs et des quelques tomes poussiéreux qu'elle renferme.
Et surtout elle se prive ainsi d'un puissant bras protecteur.
Je ne voudrais pas gâcher une telle ressource et abuser de la bienveillance de l'église.

Vous offrir le gîte et le couvert n'est point un problème, ce sera même un honneur pour nous et nos murs.
Mais je ne saurais trop quoi vous demander, frère....
Nos travaux sont bien éloignés des activités des ordres monastiques.

Je suis le chef cuisinier en ces lieux.
Nous avons un forgeron et verrier, en passe de devenir un grand maître dans l'art des vitraux.
Et aussi une noble dame, poétesse et troubadour de talent à ses heures.
Notre bibliothécaire a fait vœu de silence. C'est un homme d'un très grand dévouement mais extrêmement occupé et rarement visible.
Et notre sécurité est assurée par un fidèle soldat, vétéran de la croisade.

Mais au fait, de quel ordre êtes-vous frère?
J'ai moi-même étudié à l’abbaye de la Ferté dans ma prime jeunesse.
Peut-être connaissez vous quelque art particulier? La grammaire? La rhétorique? La théologie? L'enluminure ou la transcription?
Revenir en haut Aller en bas
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Mer 9 Juil - 8:44

Je vous remercie pour votre accueil. Je ne saurais juger des ressources de notre mère l’Église, mais croyez bien que ma présence n'est qu'un sacrifice de faible envergure, si c'en est simplement un. Pour vous répondre, j'appartiens à l'ordre de Fontevraud et mes talents sont plus que modestes. Si notre Abbesse a décidé de mon retour en Terre Sainte, c'est pour que je fasse de mon mieux pour vous accompagner dans votre lien avec Dieu et les ecclésiastes.

Je pourrai bien entendu, au-delà des tâches religieuses, vous assister dans quelque tâche manuelle que vous jugerez opportune. Notre lien avec le Seigneur se fait certes par la prière, mais pas uniquement et je ne souhaite en aucun cas être un poids mort pour votre communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Mer 9 Juil - 10:29

C'est un honneur, mon père, que de recevoir dans cette Bibliothèque un homme de Dieu et de l'Eglise : soyez le bienvenu.

j'ai cru comprendre que vous venez de Fontevraud .... une abbaye déjà illustre de par son histoire et son emplacement fort singulier...
avez-vous pu y croiser la Reine Aliénor ? (paix à son ame) avez-vous pu vous recueillir sur sa tombe ? ....

si vous souhaitez que quelques personne de confiance vous accompagnent pour votre pelerinage au Saint Tombeau, nous pouvons vous conseiller de vous adrsser à l'Hospice : les moines guerriers convoient regulierement des pelerins vers Jerusalem...
c'est bien le motif de votre visite : le saint pelerinage ?.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Mer 9 Juil - 14:39

Hélas non ma Dame, elle se trouvait déjà en Angleterre lorsque j'entrai au monastère. Quant au Saint Tombeau, vous avez toute ma reconnaissance pour votre proposition, digne d'une chrétienne honorable. J'y ai cependant déjà effectué mon pèlerinage et ne me présente guère à vous dans le but d'y retourner dans l'immédiat, mais pour vous apporter mon aide dans votre noble entreprise.

Vous pouvez également me nommer frère Anthelme, n'étant point prêtre moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Mer 9 Juil - 14:45

et pour quelle raison venez vous donc aussi alors? c'est un long voyage et bien dangereux, juste pour proposer son aide. Il n'y a rien ici qui puisse interesser un... moine. un moine avec une forte stature et les mains caleuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Mer 9 Juil - 14:55

Sur ordre de l'Abbesse. Si elle avait jugé que la raison devait m'être donnée, elle m'en aurait informé.

A mon humble avis, mon expérience en terre sainte rendait le voyage moins hasardeux pour moi que pour un autre de mes frères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Jeu 10 Juil - 0:51

C'est une bien curieuse façon que d'envoyer ses gens ainsi, frère Anthelme.
Pour celui qui ne sait où il va, il n'y a nul vent favorable.

Même si vous êtes aguerri et déjà familier de la Terre Sainte, c'est un rude et périlleux voyage.

Notre entreprise est fort modeste : faire en sorte que ces vieilles bâtisses ne s'effondrent pas sur leur contenu. Et que celui-ci ne soit pas dévoré par les rats et la moisissure. Mais nous ne sommes pas la bibliothèque d'un monastère, remplie de pieux ouvrages et de doctes parchemins.
Excusez moi, mais j'ai du mal à comprendre l'intérêt soudain de votre abbesse.
Chercherait-elle quelque ouvrage particulier? Un écrit, une gravure?
Ou peut-être un vitrail pour votre abbaye?

Notre relation avec l'église est similaire à celle des autres chrétiens. Messes, prières, dons.
Nous ne sommes pas des moines, ni des prêtres, ni des croisés.
Nous avons cependant pu ériger récemment un oratoire dans nos murs.
Quant à Dieu... c'est une relation intime et secrète dans le cadre de la Foi de chacun.

Rassurez-vous, vous ne serez pas un poids mort en nos murs. Les prières d'une âme pieuses sont très utiles à nous, pauvres pêcheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   Jeu 10 Juil - 8:57

Pour tout vous avouer, j'espérais que vous seriez plus renseigné que moi sur l'objet de ma présence parmi vous. Visiblement, l'information ne vous ait point parvenue et je conçois que ma venue puisse paraître incongrue. Ce n'était nullement mon attention soyez en sûr et je puis vous assurer que je je suis ici en toute bonne foi et non selon un dessein ultérieur. Mon ignorance en est seule à blâmer.

Je serais cela dit honoré de parcourir les ouvrages que vous mettrez à ma disposition, qu'ils soit d'ordre religieux ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anthelme - Moine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anthelme - Moine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coiffe Mythique F (pour moine)
» Wan-Fu : Moine Shaolin Kawaii et Fou !
» Super moine ;)
» Armure de la Fissure de Moine-Coloration
» demande d'adhesion goban moine lvl 102

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Ars Magica-
Sauter vers: