Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guruk Demi Géant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Guruk Demi Géant    Sam 10 Jan - 15:31

Je n’étai rien.
Je n’aurai pas du être.
Et l’on m’a créé.

Ils ont tranchés dans la population de la cité. Les archons ont sélectionnés des femmes, déchirants des familles, tuant les opposants. Le roi sorcier avait ordonné, il fallait obéir, courber l’échine, s’activer pour le bon vouloir du suzerain quitte à sacrifier des vies pour préserver la sienne. Ils les ont séquestrées au fond des geôles putrides de Tyr, les ont torturées, scarifiées de rune en les étouffant dans les trépans du second plan magique. De simples matrices faites pour enfanter une nouvelle race. Deux fois plus forts, deux fois plus grands, deux fois plus violents, les ventres se déformaient, se déchiraient sous le râle des pauvres âmes qui nous hébergeaient.
Il a ordonné et il a obtenu.
Nous sommes la puissance, nous sommes le déchainement, nous somme plus que le genre humain, nous sommes l’armée de demi-géants du roi sorcier.

Je suis né en tuant ma mère et plutôt que de servir la cité on m’a offert à la guilde des marchants pour préserver une entente commerciale et sauvegarder les ressources de celle-ci. Ces hommes avides m’ont lâché dans l’arène et depuis ma vie n’a été qu’un long combat, un spectacle implacable fait du sang de mes adversaires pour mes maitres, leur honneur et leur bourse. J’ai transpercé des hoplomaques, fauché des carternaires, fait chuter les essédaires, dépecé des mirmillons dans les pluies carmines du fracas des os et dans la clameur de la plèbe. Je n’avais que deux épées car trop massif pour une armure, trop puissant pour le fragile bois des lances, trop imposant pour la protection du bouclier. Un gladiateur dimachère (classe des thraces) maniant la violence pour permettre à la tribune d’oublier sa vie de servitude. Les combats furent aussi nombreux que mes victoires, ma sueur rouillait mes chaines et un jour elles furent suffisamment corrodées pour que je les brises de mes mains et m’échappe.
Ce jour là fut comme une deuxième naissance.

Depuis ma tête est mise à prix 10000 tesselles. On me reconnaît facilement aux marques de mes anciennes entraves qui ont lacérées mon cou, mes poignets, et mes chevilles. Une bande de chasseurs de prime a récemment fait les frais de ma colère ce qui m’a permis de récupérer une épée en métal et une arbalète à répétition. Je ne connais rien de ce monde hormis la solitude. Je ne connais rien des hommes hormis la violence. Je ne connais rien du bonheur hormis la douleur. Je découvre la vie avec des yeux d’enfants et si un jour une âme charitable me tend une main amicale, je me révélerai être un compagnon fidèle et inflexible.

Je n’aurai pas du être et aujourd’hui je suis.

Je suis Guruk !

Et je cherche un but à ma vie.


Pour la fiche personnage il me reste à lui fournir 4 points pour une ou deux profession supplémentaire mais je trouve pas donc hésitez pas si vous avez des idées par rapport à son histoire  Wink
J'ai pensé à Bouclier Humain ou Défonceur de portes mais c'est pas vraiment des professions.


Dernière édition par plm78 le Sam 10 Jan - 22:22, édité 1 fois (Raison : dezfg efa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Lun 12 Jan - 14:14

Superbe !
cheers

pour une ou deux professions supplémentaires : ce que tu souhaites !

soigneur ? pour survivre, tu as dû soigner tes blessures, en tant que gladiateur et surtout après ... (et vu le traumatisme de la naissance....)

artisan ? tu te fabriques tes propres outils et armes, en argile, obsidienne, bois, voire le métal (réparer une lame tordue...)... pour faire du troc outils contre nourriture, par exemple. ta force et ta compassion te pousse à aider quelque village à rebâtir une maison écroulée, contre gite et couvert ?...

il y a plein d'autre professions possibles aussi ! Marchand... chasseur .... éclaireur... voleur... comédien/artiste/jongleur itinérant....
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Lun 12 Jan - 23:51

J'aime bien l'idée du soigneur car il devait se soigner lui même ses blessures  ^^
Je pensai à justicier car il a le cœur sur la main et qu'il veut aider tout le monde .
Donc je pense que je vais rajouter ces deux choses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Mar 13 Jan - 11:38

soigneur : génial !!! Cool

justicier ? c'est plus un trait de caractère, pas une profession. juriste ? mais là, faut/vaut mieux avoir un bon score en intelligence Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Mar 13 Jan - 12:14

Lol ^^ je doute fort que mon personnage puisse être juriste même avec toute la volonté du monde. Bon je pense que je garderai soigneur mais ça servira pour les plaies superficiel sinon c'est abusé d'avoir un personnage aussi fort qui se soigne en plein combat.
J'ai peur de tomber dans le personnage qui fait trop de chose je veux juste qu'il soit fort, naïf et très gentil. Je veux pas qu'il soit un frein au plaisir de galèrer dans la partie style caricature du parfait couteau suisse qui gère toutes les situations y a plus de plaisir je pense 😊
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Mar 13 Jan - 12:41

ah non, môssieur ! on ne se soigne pas en plein combat !

on (se) soigne au calme, posé. un soigneur sait poser une attelle, reboiter une épaule, traiter des troubles de digestion avec plantes et infusions adéquates (donc connait les plantes qui soignent et sait, tout en prenant son temps pour le faire, faire une infusion au bon dosage ^^), peut faire véto éventuellement, arracher une dent, anesthésier (oui, de toute façon tu sais le faire avec un coup sur la tête ^^), désinfecter, reconnaître et guérir une infection/contagion.....

c'est un toubib ! tu as déjà vu un toubib remettre le nez et faire des points de suture à un boxeur en plein combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Mar 13 Jan - 14:03

Désolé je savais pas ^^ en même temps je découvre Wink
Et plus j'en apprend, plus j'aime.
Je vais continuer à chercher pour le perso.
Pressé d'etre a samedi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Dim 15 Fév - 22:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Dim 15 Fév - 22:41

Maintenant je suis, maintenant je vis.
La candeur d'hier née dans l'adversité
Fais aujourd'hui place à la maturité.
Mue par Ufar dans l'amitié d'une communauté.

J'ai rencontré un oiseau têtu et une insecte torturée sur le sable rouge du colisée et ma vie a changée.
Nous avons défié Kalam, aidé les danseurs de mort et échappé à Amanu.
Dame Ravena nous a fait messages d'Ufar mais je n'ai que trop pris à la légère cette distinction.
La guerre a éclatée dans le canyon de la mort ou l'archon Taurrus à failli nous écraser.
A cette suite nous avons enfin rencontré une personne qui avait la sagesse, les réponses et plutôt que de l'écouter j'ai fauté.
Ma méfiance a pris le dessus, le sang, la rage, des actes, il n'en fallut pas plus.
Elle nous est apparue et depuis tout a changé pour moi.
J'ai compris son message, j'ai compris sa volonté.
Je suis à présent prêtre d'Ufar et la déesse dans sa grande mansuétude ma montré la voie et fait évolué.
La sève coule dans mes veines et je jure qu'athas la verte renaitras du sais-je lâcher en ce monde la rage et la ferveur d'un homme muri dans l'amour du culte et l'amitié de sa communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    Mar 24 Mar - 20:31

Chacun est parti de son coté.
Chacun cherche ça vérité.

J’ai laissé ma famille derrière pour savoir qui je suis, pour combattre mon plus grand ennemi.
Moi.

J’ai rebroussé chemin et suis retourné à la grande mer pulvérulente dans l’espoir de le revoir et il était là. Le berger démesuré, perché sur son immense échassier guidant son troupeau cloportrique.
Je l’ai hélé et il est arrivé, chaque pas vers moi le rendant encore plus grand, chaque mouvement lent, lourd. Un vrai Géant.
Les géants sont méfiants mais mon gabarit la mis en erreur et il a bien daigné s’approcher. Il s’appel Gorvan et ça première réaction a été de me trouver petit. Moi.
Il m’a tendu les rennes d’un deuxième échassier et m’a dit de le suivre. Rien de plus, peu loquasse mais terriblement efficace. Il m’a guidé vers une ile ou se trouvais son village situé quelque part entre le rocher de Ledo et la ville commerçante de Balic. Une ile de géante, bordée de falaise qui en fait un accès réservé uniquement aux géants, surplombés par une plaque de roche chauffé au rayon du soleil. N’ayant pas la peau aussi épaisse que ces colosses cela s’avéra un vrai calvaire pour mes pieds nus. Bref, un enfer pour le commun du monde mais une vraie ballade de santé pour les géants.
En son centre un village au proportion démesurées qui me font l’air d’un enfant. Des maisons entièrement pierreuses, simples, carrés avec au centre de cette amas colossale un temple aux dimensions cyclopéennes fait de roc entièrement gravé de fresques imageant Athas la verte au panorama montagneux rempli d’arbres et de fleur surplombé par un cloché graniteux en forme de houppier se terminant par une statue représentant la déesse Ufar.
Gorvan me présenta au village mais passé la curiosité pour un petit géant ils se détournaient pour reprendre leurs activités. Il m’amena au vieux chef spirituel du village puis me quitta pour retourner a son troupeau. L’ancien me dit de manière brève : « Tu n’es pas un géant, tu n’en est que la moitié, mais je sens en toi la sève de l’arbre. Pousse la portes du temple et tous t’accepterons. ».
Plus facile a dire qu’à faire, car la porte du temple devait faire au moins la taille de 3 géants.
J’ai passé la journée à la poussé et elle n’a pas daigné bouger. Le soir arrivant je m’écroulait de fatigue face à cet obstacle insurmontable. Au matin la chaleur du sol me réveillais avec comme surprise des boule de miels que l’ont avait déposé a coté de moi dans mon sommeil. Cela dura 2ans. Je m’étais instauré une routine, le matin je méditais devant la porte, priant Shamache, priant Ufar, ressentant le flot de sève qui parcourrai mon cœur, repoussant cette colère intérieur et acceptant le calme et l’immobilité. L’après midi je poussais, malmenant mon corps, musclant mes bras, consolidant mes appuis, fortifiant mon dos et m’épuisant en vain. Deux ans. C’est le temps qu’il ma fallut pour la faire bouger de quelque centimètre la refermant aussitôt sur moi. Six moi plus tard j’arrivais à la pousser d’un bon mètre. J’aurai pus entrer dans le temple mais je décidais que je le ferais le jour ou je l’ouvrirait entièrement. Un ans et demi après je commençais à atteindre mon but et il ne me restai qu’un bon mètre avant qu’elle ne soit entièrement béante. Ma force avait augmenté et de par mes exercices matinaux ma compréhension de la magie préservatrice aussi. Cette gymnastique spirituel m’ouvrait à cet art et de part ma constitution chlorophyllienne je sentais qu’il était possible de la faire évoluer encore plus. Six mois de plus ma persévérance, ma patience et mon obstination payèrent. La porte grinças et en bout de course ses gons rocheux ce bloquèrent. J’avais réussi, la chaleur brulante ne me gênait plus, mon corps s’était accoutumé à cet enfer, ma force s’était accrus et mon esprit renforcé. Les villageois s’agroupèrent face au spectacle de cet porte béante immobile et le doyen spirituel s’adressa à tous : « aujourd’hui un enfant est devenu adulte, aujourd’hui nous avons un nouveau frère. ». Il s’avançât vers moi et du bout du pousse fit un signe sur mon front, en priant : « Comme l’arbre a l’écosse pour le protéger, la nature a son gardien. De part cette marque magique tous les géants d’Athas te reconnaitrons comme leur confrère. ». Je me tournais vers la porte et contemplais l’infini couloir qui s’ouvrait devant moi. Au bout de ce dernier un dôme interne titanesque entièrement couverte de granit vert bordé par les statues des dieux d’Athas avec en son centre la représentation de la déesse ufar. Je passais mon temps à méditer et prier dans le temple, m’entrainais toujours à ouvrir la porte et me mêlais de temps en temps au villagois qui étaient devenus assez prolixes. Six mois s’écoulèrent et un jour que je méditais des explosions secouèrent le village. Je sortis précipitamment et dehors le chaos, un nuage de poussière, des habitations écroulé et des géants courant dans tous les sens. Puis de petites silhouettes sortir du nuage suivi de scorpions sur roues. Tirant sur les colosses, les faisant s’écrouler, se tordre de douleur. Une troupe s’arrêta à quelques mètres de mois et tirât sans sommation. La flèche de la taille d’une lance fendit l’air droit vers ma poitrine écartant en volute le nuage de poussière et dans de la façon la plus sereine et extrêmement rapide je l’attrapais au vol créant de part mon mouvement une onde qui éjectas le groupe. Au bout de la point une goutte violette surement un poison destiné a immobiliser. Dégainant mon épée je courais et fauchais tout homme qui ce trouvais devant moi. Une vraie armée arrivant par vague organisé terrassant les géants de façon méthodique et visant la nuque ou les cotes, parties du corps ou la peau est très fine. Mais ils n’avaient pas tout prévu, ils ne m’avaient pas prévu. Au milieu de se village de berger se trouvais un guerrier qui écrasait, balayai, mutilai des légions de soldats. Puis le combat cessa et loin j’apercevais des corps de colosses tracté par des cordlu. Je m’élançais et ravageais remontant jusqu’aux falaises côtières ou au loin partais une embarcation gigantesque accroché au ventre d’une raie des nuages avec a son bord des villageois prisonniers et le mot « Wavir » inscrit sur la poupe. Je me retournai et attrapais un soldat a qui il manquai un bras, qui m’expliqua la famille Wavir était une des plus influente famille de la ville commerciale de Balic, qu’ils étaient venu capturer des géants pour les revendre des fortunes ce qui justifiait cette opération de grande envergure. Je ne pris pas le temps de me tourner vers les blessés, je montai sur un échassier et parti vers le sud-est par une route secrète que m’avait montré Goran.
Il était temps de reprendre la route et d’aller sauver les prisonnier a Balic de la famille Wavir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guruk Demi Géant    

Revenir en haut Aller en bas
 
Guruk Demi Géant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [En cours] Exécuter un script php par webcron aléatoirement toutes les demi-heures
» 1788 et demi
» [règles]Contrer un Demi-dieu
» DECK MARTEL DEMI FINALISTE
» Katana dégainer : coup en demi lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Dark Suns-
Sauter vers: