Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 13:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 16:14

Lettre à l'attention du comte Balthazar de Ribière

Noble seigneur,

Veuillez me pardonner cet instant de colère, car je n'ai fait que souffler sur les braises de votre propre souffrance. En prenant du recul, avec ces quelques jours qui ont passé, je m'aperçois que s'il est une personne à plaindre, c'est bien vous. car votre perte est si récente, que le temps ne l'a pas encore cicatrisé.

je ne cherche pas à me justifier, mais peut-être ces quelques lignes vous éclairciront mes craintes et ma méfiance envers les humains, ce que vous semblez qualifier de détachement ou de sécheresse de cœur due à l'age.

j'ai en effet grandi à Bagdad la merveilleuse. étant d'une branche cadette d'une lignée illustre, je fus mariée très jeune. ce mariage fut heureux, bien que bref : le prince mon époux était un passionné de voyages, et son dernier voyage lui fut fatal. il était encore un homme dans la force de l'age, lorsque ses navires furent pris par la tempête. et il ne s'en est point sorti : la mer l'a pris.

j'ai eu deux fils. oui, seulement deux, car j'ai usé de l'Elixir très jeune. et à la mort de leur père, l'un reprit ses affaires, et le cadet oscilla toute son existence entre la plume et le cimeterre, mais devint finalement un derviche errant sur les plateaux d'Anatolie.

mes fils ont eu une descendance nombreuse, et j'ai connu mes petits enfants, et mes arrière petits-enfants. je suis restée à Bagdad jusqu'à la chute de cette ville, et mes descendants se sont éparpilles comme des graines d'un arbre, au gré des vents, au gré des routes.
je perdis peu à peu contact, autre que par nos songes et les contes, avec ceux qui sont partis.
mais suis restée proche de ma famille de Bagdad... jusqu'à que cette ville ne soit détruite.
j'ai vu mon fils aîné mourir sous mes yeux, j'ai vu mes petits enfants et mes descendants massacrés lors du cas de la ville. et je n'ai rien pu faire...
certains étaient mages, mais la magie ne leur fut d'aucun secours.
certains devinrent des purs esprits, renonçant à leur part humaine et s’abîmant dans la magie...

mais des siècles ont passé depuis. Bagdad brûla en 1258. et le temps est le meilleur guérisseur qui soit !

je m’étais remariée plusieurs fois, aux besoins de la politique, aux souhaits de ma mère qui est une Djihna puissante et de mon ailleul le Roi des Djihns.
et aussi suivant les inclinaisons de mon cœur ou de mes contes.
et j'ai eu encore à pleurer la finitude des hommes, fragiles et mortels.
mais je n'ai eu d'autres enfants...

j'ai essayé tant que j'ai pu sublimer l'impermanence de l'existence humaine dans les chants et les contes, remaniant des fins tragiques et tristes en dénouements heureux...
je me suis réfugiée dans les mondes éthérés de mon peuple souvent, trop souvent...

la part humaine en moi m'effraie tout autant que la part spirituelle, mais différemment.

alors oui, vous avez certainement raison de parler de sécheresse de mon cœur et de mon âme.
chat échaude craint l'eau froide, dit-on.

bien à vous,
Chahinaz





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 16:15

Mon ami Maurizio, j'ai eu tout à loisir de songer à notre récente discussion, sur le Chronos et je vous avoue que votre proposition d'enseigner l'art de l'épée a suscité mon intérêt le plus vif. Je reçus ce présent d'une valkyrie et je ne saurai en être digne sans une implication de ma part qui irait au-delà de ce que je donnai à l'étude de la lame par le passé. Je suis honteux rien que de la porter à mon flanc en ayant qu'une once de maîtrise. Je suis par ailleurs similaire à ces vieux mages ancrés dans leur temps en cela que le peu d'expérience qui est mienne est davantage avec l'épée longue et le bouclier que la rapière. Qui de mieux qu'un Florentin pour me venir en aide?

Aussi si votre proposition subsiste, je vous en serai grée. Bien entendu, à charge de revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 17:03

Lord, Seigneur Maurizio, Comte Balthazar,

je ne puis que vous remercier de veiller à ma personne et me porter secours.
peut-etre que votre exemple, Lord Thomas, que de renforcer votre corps et votre bras m'inspirera prochainement ;-)

**************************

Seigneur Maurizio,

je ne sais comment vous remercier pour votre aide quant à la "reconstruction" d'un réceptacle pour l’âme du Masque. vous qui détenez les savoirs des Artificiers, je me fie à votre savoir et votre habileté, et vous prie de ne lésiner sur aucune matière : je mets ma fortune disponible pour cette entreprise. quels que soient les ors et les métaux, n'en usez que des plus purs !

l'impermanence est liée à l’humanité, comme l'ombre est liée à un être humain : des cendres aux cendres. pourtant, je rêverai d'un corps indestructible, d'un corps de gloire pour cet être dont le nom même a glissé dans les gouffres de l'oubli, et qui est devenu le Masque.

car il est des hommes qui n'ont d'humain que ce corps de chair, d'os et de sang, mais dont le cœur est dur et froid comme un granit.
car l’âme du Masque, auquel je prête mon corps en cette sorte de "possession" volontaire, est un véritable soleil qui éclaire et n'aveugle point, un feu de chaleur qui ne brûle point... une gemme à qui il faudrait un écrin digne.

pensez-vous qu'il soit possible de créer un réceptacle qui puisse de ses doigts ressentir la texture d'une soierie, le velours de l'herbe, la douceur des blés encore verts ?.. qui puisse de sa peau sentir le souffle du vent, et la caresse de l'eau ? qui puisse de ses narines sentir le parfum des fleurs ou du vin ?...

je comprends aisément que de telles considérations peuvent paraître superflues à un esprit qui n'a jamais été incarné, mais moi qui suis de nature double, j'ose à peine imaginer à quel point un humain désincarné puisse souffrir, privé de ces sens et ces sensations...

considérez moi comme vous redevable,
Chahinaz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 17:27

Mon cher duc, c'est avec plaisir que je partagerais avec vous le fruit de mes années de pratique et de compilation de l'art de l'épée a travers ce vaste monde. L'épée n'est qu'un objet inanimé tant qu'on ne sait pas la faire danser mais je suis sur que vous excellerez rapidement dans son maniement, pour peu que vous aimiez la danse. Mais je crois qu'au dela de la simple approche physique, ce qui fait la difference entre deux escrimeurs de meme talent, c'est l'intention qu'on place dans son épée, peu importe que cette intention soit frustre et brutale ou subtile, tout est une question de volonté.

Et c'est peut etre ce qui etait effrayant dans ce 21eme siecle... J'ai eu la sensation que ces gens n'avaient plus ni d'espoir, ni de croyance... Ce n'est ni la science, ni la raison ni meme la religion qui abrutira le monde, c'est sa propre betise...

Mais qu'importe je m'emballe et je suis fort ravi que nous soyons tous dans le meme mouvement de partage des connaissances. Nous sommes la preuve vivante que tradition et raison peuvent s'entendre dans un dialogue si ce n'est amical (meme si pour nous je le crois, la question ne se pose plus) au moins donnant/donnant.

Chahinaz, je vous en prie, vous ne me devez rien. Bien sur je le fais pour vous mais aussi pour le Masque, pour ce qu'il represente, pour la sympathie que je peux ressentir avec un logien. Je pensais utiliser, pour la creation de ce corps de metal, l'or alchimique le plus intense et placer ainsi l'alchimiste sous un signe qui lui est proche. Sera t'il capable de ressentir? Eh bien je ne sais pas... J'ai réfléchis a quelque chose mais je ne sais si cela marchera, cela dependra sans doute de la facilité qu'aura notre ami a incarner ce corps. Toutefois je peux vous exposer mon idée: La solution m'est venu en regarde le petit Comte jouer du violon. Le corps sera creux et je relierais a chacun des doigts, et a intervalle regulier partout ailleurs, de petits cordes extremement fines qui vibreront en fonction de ce que touchera le corps de metal. Il pourra vibrer, litteralement.

Je ne sais encore si je serais capable d'un tel prodige, ne me remerciez pas encore.

a tres vite mes chers amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 19:32

Maurizio a écrit:

Et c'est peut etre ce qui etait effrayant dans ce 21eme siecle... J'ai eu la sensation que ces gens n'avaient plus ni d'espoir, ni de croyance... Ce n'est ni la science, ni la raison ni meme la religion qui abrutira le monde, c'est sa propre betise...

Mais qu'importe je m'emballe et je suis fort ravi que nous soyons tous dans le meme mouvement de partage des connaissances. Nous sommes la preuve vivante que tradition et raison peuvent s'entendre dans un dialogue si ce n'est amical (meme si pour nous je le crois, la question ne se pose plus) au moins donnant/donnant.

j'avoue c'est assez encourageant de savoir que dans cinq siècles il y aura encore des hommes en ce monde Wink qu'ils ne se soient pas tous entre tués pour des motifs divers et variés.
car je trouve que là où l'homme excelle, c'est dans l'art de tuer et d'anéantir son prochain.

vous, les chrétiens d'occident n’êtes pas les seuls à connaitre les massacres fratricides et les schismes : l'orient en fourmille d'histoires sanglantes. des récits devenus contes nous parlent des guerres fratricides, des meurtres d'Ali et de sa famille, de guerres claniques sous prétexte d’interprétation du Livre...
m'enfin ! je crains parfois de divaguer dans les brumes de considérations métaphysiques ...


Maurizio a écrit:

Chahinaz, je vous en prie, vous ne me devez rien. Bien sur je le fais pour vous mais aussi pour le Masque, pour ce qu'il represente, pour la sympathie que je peux ressentir avec un logien. Je pensais utiliser, pour la creation de ce corps de metal, l'or alchimique le plus intense et placer ainsi l'alchimiste sous un signe qui lui est proche. Sera t'il capable de ressentir? Eh bien je ne sais pas... J'ai réfléchis a quelque chose mais je ne sais si cela marchera, cela dependra sans doute de la facilité qu'aura notre ami a incarner ce corps. Toutefois je peux vous exposer mon idée: La solution m'est venu en regarde le petit Comte jouer du violon. Le corps sera creux et je relierais a chacun des doigts, et a intervalle regulier partout ailleurs, de petits cordes extremement fines qui vibreront en fonction de ce que touchera le corps de metal. Il pourra vibrer, litteralement.

Je ne sais encore si je serais capable d'un tel prodige, ne me remerciez pas encore.

il serait très indiscret de ma part de vous demander les raisons de cette aide que vous portez au Masque, dont vous évoquez allusivement une "sympathie" Embarassed

si cela peut vous aider, je me replierai plus souvent, afin de laisser le Masque "vivre" dans mon receptacle, bien que je conçois qu'il soit peut aisé à un homme de vivre dans un corps de femme.
à ce sujet, je me demande si Maitre Abel ne pourrait-il point créer quelqu'elixir qui pourrait temporairement...euh... enfin, vous voyez...
disons que cette pensée me vient du souhait de rendre ce séjour en mon corps le plus agréable possible; lorsque vous offrez hospitalité, n'est-ce pas naturel de faire plaisir à son invité ?... Embarassed

une autre pensée me vient à l'esprit : pensez-vous qu'il soit possible de rendre ce nouveau receptacle moins fragile (que le precedent) ? cette abomination de Mephistopheles l'a si facilement détruit ! pale .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 19:56

L'art de detruire est un art brutal, qui choque mais je crois que autant l'homme detruit, autant l'homme construit ailleurs. C'est un equilibre etrange... entre le brutal et le subtil entre la force et la finesse... Tout depend des intentions je pense.

la raison? il est allez a la rencontre de gens, les a unis autour d'une cause, il represente la somme de la pensée et de la science. Toute grande oeuvre a besoin d'un visage, d'un porte parole et je crois que le Masque peut etre ce porte parole. Enfin nous devons bien cela a l'homme qui nous a sauvé la mise a plusieurs reprises deja.

Eh bien, il y a la un dilemme... Voulez vous un corps ou une armure pour le Masque? J'entrevoyais un corps en or, subtil et finement decoré pas une armure lourde et massive. Il lui serait possible d'enfiler une armure par la suite. Dans tous les cas je pense qu'il n'existe pas un metal infaillible ni indestructible et qu'il ne faut pas chercher la sauvegarde dans le corps mais dans un artefact... peut etre un joyau ou loger son ame en son coeur je ne sais pas.

Vivre dans la peur de sert a rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
racoon

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2015

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 20:29

(HRP: Il s'est passé quelque chose car j'ai l'impression d'avoir une partie de retard..)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 31 Mai - 22:21

racoon a écrit:
(HRP: Il s'est passé quelque chose car j'ai l'impression d'avoir une partie de retard..)


Oui, on a fait une partie ce WE.

Je te fais un topo détaillé ce samedi pour que tu ais une idée de ce qui s'est passé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 12:43

Très chère Chahinaz,

Je suis au grand regret de ne point pouvoir vous accompagner à Istanbul, car je saurai moi-même occupé dans des négociations dont je ne saurais parler par écrit. Sachez également que la coupe est à l'abri et qu'elle sert sans discrimination de race, de foi ou de richesse. Contez-moi également, je vous prie le destin qui advint de celui que je frappai et de la punition qui j'espère fut sienne.

Avec tout mon respect, qu'Allah vous garde.

T.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 17:27

Lord Thomas Howard a écrit:
Très chère Chahinaz,

Je suis au grand regret de ne point pouvoir vous accompagner à Istanbul, car je saurai moi-même occupé dans des négociations dont je ne saurais parler par écrit. Sachez également que la coupe est à l'abri et qu'elle sert sans discrimination de race, de foi ou de richesse. Contez-moi également, je vous prie le destin qui advint de celui que je frappai et de la punition qui j'espère fut sienne.

Avec tout mon respect, qu'Allah vous garde.

T.H.


Cher Lord,

soyez assuré que le Calife Souleyman vous tient en grande estime et que vous avez fait bonne impression du Ibrahim Pacha, de part votre honnêteté et la fidélité à la parole donnée.

je ne manquerai pas de me rendre à Istamboul dans l'année, mais voudrais prendre quelque repos avant. je me retire en effet quelque temps dans mes terres, et vous y invite, le temps d'un songe ou d'un conte.

c'est une tour d'or et d'ivoire, qui se dresse telle la fleur la plus majestueuse d'un jardin de Saadi, d'un oasis de fleurs au cœur d'un désert mordoré. nul chemin n'y mène, et pourtant 30 oiseaux l'ont survolé lors de leur quête. nulle muraille ne l'entoure, et pourtant la poussière du monde et le sable mordoré lui sont des remparts. au loin, tel un mirage, l’éclat émeraude du mont Kaf, et au dessus, un ciel limpide et vierge de toute calligraphie, si ce n'est l’écharpe céleste et son diamant immobile qui guide les voyageurs égarés que nous sommes...

car il est des souvenirs que je voudrais me rappeler, des visages familiers, des parfums, des contes... il est des chaines et des libertés que je voudrais retrouver et repenser, suite à cette révélation qui est descendue sur moi, limpide en son évidence : le Créateur a commandé, à nous, les djinns, la soumission à Adam, l'Homme. c'est donc en aimant l'Homme que j’obéis à Allah. c'est donc en étant Humaniste que je me soumets à Son désir.

portez-vous bien,

Soubhan Allah wa bi hamdihi
Gloire à Allah et avec Sa louange

Chahinaz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 17:31

Chahinaz aurait fait un recit de Vienne 1529 à Maurizio, melé de reflexions sur l'humanisme, la place et role des djinns face à l'homme et autres questions theologiques personnelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 19:32

Ma chere Chahinaz je me pose une question que j'aimerais vous soumettre.

L'humanisme considere le potentiel de l'homme comme infini. Bien souvent, on limite l'humanisme aux savoirs mais je pense que l'humanisme s'etends aussi bien aux savoirs, qu'aux voyages, on ne saurait se dire humaniste en s'excluant du monde. L'humanisme vise à instruire l'homme et par la meme le rendre libre et responsable de ses choix. L'humanisme se retrouverait donc autour de valeurs comme le libre arbitre, la tolerance, l'independance et la curiosité d'esprit.

Comment etre humaniste si l'on se soumet à Dieu absolument. C'est une question que je vous adresse car vous etes sans aucun doute la personne la plus religieuse que je connaisse.

Je dois bien avouer qu'au cour de mes voyages j'ai eu l'occasion de voir de nombreuses croyances etrangeres et si je ne m'étais pas posé de question jusqu'a present, c'est parce que je les regardais de loin, comment à un spectacle d'ombres. Mais aujourd'hui, mes reves tourmentés me font douter, non pas de l'existence de Dieu mais plutot de la soumission qu'on lui doit.

S'il est notre pere, n'est il pas temps pour nous de nous émanciper? Le respecter bien sur mais sortir de la croyance aveugle et la soumission absolue.

Finalement la reforme n'apporte que des solutions face au vatican mais nous l'avons vu, les reformés ne sont pas moins brutaux... Ce ne sont que des hommes avec leurs vices. Je ne suis pas sur que la reforme soit une solution a quoi que ce soit...

Beaucoup de question car je vois la chretienté se dechirer et j'en viens a me dire que tout ce qui est sur terre est affaire d'hommes et pas de dieux (quels qu'ils soient).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 20:02

Chère Chahinaz,

Votre invitation me va droit au cœur et c'est avec ravissement que je visiterais votre tour. Je dois avouer me lasser des villes d'aujourd'hui, en proie à la guerre et à la famine et à la peste et fouler un endroit merveilleux, ne serait-ce qu'un instant, saura laver, un peu, la boue qui entache mon esprit depuis Rome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 20:06

Lord Thomas

comme je vous comprends. L'air europeen est vicié, empuanti par les cadavres et envahi par les mouches. Il n'y a que la peur, les rapines, le meurtre. Je regrette mes voyages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 20:10

Maurizio, mon ami,

En parlant de voyages,

Je ne sais quand nos chemins se recroiseront, mais nos aventures ensemble m'ont porté à réfléchir. La méditerranée se meurt et ce qui est vrai pour le commerce et pour le temporel l'est également pour le mystique. L'avenir est à l'Ouest, j'en suis persuadé et je suis certain que vous l'êtes également.

Les Cours manquent d'ambition et le nouveau monde est partagé entre les portugais et les ibériques. Je suis certain que ce statut vous ennuie autant que moi et j'aimerais y remédier, par mes maigres moyens. Je ne suis point marin ni navigateur et armer un navire est totalement hors de ma portée. Ne mentionnons point une flotte...

Mes contacts, en revanche, sont nombreux et si je ne suis point Roi, je suis suffisamment riche. L'échec me ruinerait, vraisemblablement, mais l'échec je ne le crains point. La fortune sourit à ceux qui prennent des risques.

Discutons-en lorsque nous nous reverrons, mais si risque je serais prêt à prendre, ce ne serait pas avec le premier capitaine venu.

Mes respects et mon amitié,
T.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 20:25

Lord Thomas,

Effectivement, je ne sais pas ce qu'attendent les rois de France et d'Angleterre pour se lancer dans l'exploration des territoires à l'ouest. Quant à l'Italie, je n'en parle plus, ils sont toujours persuadés qu'ils parviendront à continuer le commerce via la mediterrannée, c'est stupide. D'ailleurs les genois ne s'y sont pas trompé ils sont banquiers dorenavant. J'ai des amis à Oran, les corsaires du Maghreb se sont ligués, ce sera bientot une zone impraticable.

J'ai moi aussi quelques bons contacts chez quelques armateurs et je pense que nous pourrions nous lancer dans une telle entreprise. L'argent est moins utile que les soutiens dans cette affaire.

Je ne sais si c'est la richesse qui vous motive, sachez toutefois que je refuserais de me livrer aux pillages et à la destruction comme je l'ai fais avec Cortes et bien d'autres.

soyez assuré de mon amitié,

Maurizio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 21:09

Maurizio,

Appelez moi Thomas, nul besoin de formalité entre nous.

Si vous vouliez piller, pourrions-nous parler d'amitié? Je ne saurais refuser la richesse, mais elle n'est à mon sens qu'un moyen permettant de faire notre Œuvre. Irions-nous effacer les toiles de maîtres pour pouvoir peindre notre art à la place? Irions-nous massacrer pour sauver?

Non.

Je crois que l'or est une opportunité, certes. D'ailleurs, sans or, il deviendrait malaisé de financer la suite et la ruine ne saurait aider ni nous, ni l’œuvre. Mais le savoir reste et demeure la plus grande des richesses.

T.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
racoon

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2015

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 21:10

Signore Maurizio


Je me permet de vous envoyer ce courrier car voyez-vous je me trouve dans une impasse.Le projectile ci-joint à cette lettre est un mystére,je ne sais quelle technologie a pu créer une arme pareille et seul vous peut être avec votre expérience chez les artificiers pourrait le découvrir. Apres le récit du signore Balthazar je lui proposa une opération pour le soulager de sa douleur à la poitrine, aprés une incision je pus voir les ravages effectués par ce bout de métal.Le projectile a heureusement évité ces poumons ce qui aurait été une mort subite mais a endommagé sérieusement les muscles et les tissus en laissant de nombreuses traces de nécroses. Je ne suis pas expert en arme mais il s'agit de la première fois que je vois ce type de blessure, vous qui avez plus de connaissance dans ce sujet je vous confie celui-ci car j'ai l'intime conviction qu'il s'agit d'une création beaucoup plus poussée technologiquement que ce que nous connaissons. J'ai confiance en vous, je ne sais ce que vous allez découvrir mais je vous implore de ne pas fouler les pas de ses marchands de mort que sont les Artificiers,vous avez vu comme moi ce qui nous arrivera si la Science dépasse l'Homme.

Cordialement, Abel

ps: Je vous souhaite bonne chance pour le Masque, je reste à votre disposition si vous avez besoin de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 21:24

Thomas,

bien sur, je sais que le savoir est notre plus grand richesse et j'espere ne pas vous avoir offensé en vous ayant parlé de pillage. Lorsque je raconte les histoires du nouveau monde, trop souvent je ne vois que l'avidité dans le regard des gens et je ne le supporte plus ... Vous savez je suis tombé en disgrace parce que je me souciais trop des indiens... entre autre. Je sais ce qu'on dit, de l'or il y en a, mais pas tant que ca.

J'ai vu Colomb promettre des montagnes d'or aux rois catholiques et il n'en a pas trouvé. Il est litteralement tombé en disgrace lui aussi.

Tout comme vous, je ne pourrai mener une telle expedition qu'avec un homme en qui j'ai toute confiance et je sais que le moment venu, nous saurons mener a bien ce projet.

Mais ce n'est pas encore l'heure des voyages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 21:31

Mon cher docteur,

J'examinerais avec précaution ces munitions. Les artificiers possedent tout un equipage d'armes étranges, il est vrai, mais ce ne sont pas les creations qui font le mal, ce sont les hommes qui les créent et les utilisent.

et parfois les intentions les meilleures ne menent parfois qu'a un mal bien pire.

Je vous suis gré, de votre confiance et je vous transmettrais les resultats de mon travail.

Concernant notre ami le masque, je pense que vous pourriez valider les montages anatomiques que j'ai reproduit mecaniquement, je pense aux fonctionnements des muscles notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
racoon

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2015

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 21:37

Lord Thomas,


Je vous écrit car je suis inquiet,l'urgence de la situation a fait que nous avons du utiliser cette coupe sans réfléchir au conséquences. Cependant même si son pouvoir est extraordinaire j'ai peur de devoir vous dire que tout ceci me semble bien trop facile. Le monde est un système très équilibré, rien n'est gratuit seul le Créateur par sa toute puissance peut déroger aux régles qu'il a créé. J'ai peur qu'en utilisant cette coupe vous ne vous attiriez plus d'ennui qu'autre chose.
De plus si Vinato était à sa recherche je doute que ce soit pour le bien de l'humanité. Je ne peux vous demander de la détruire mais je vous conseille fortement de ne pas l'utiliser et de la garder précieusement jusqu'à ce que nous ayons plus ample information sur celle-ci.

Cordialement,Abel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zachary

avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Dim 7 Juin - 21:49

Très cher Docteur Del Maestro,

Vous avez raison et j'en suis venu à la même conclusion, que ce n'était pas là une coupe miraculeuse et que, comme toute magie, elle avait un prix. Le prix me semble, à ce jour, payé par l'esclavagisme d'une déité pré-christique, mais en abuser irraisonnablement serait criminel.

Je ne saurais, cependant, ne point en user. Par tant de fois avons-nous vu des villes ravagées par la peste et la maladie? Si soigner chaque malade est impossible, il est de notre devoir de faire notre possible quand la maladie pourrait détruire l'humanité.

En des cas de moindre ampleur, laissons à Dieu le choix de ramener les siens à son côté.

Votre,

T.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Lun 8 Juin - 14:07

Maurizio a écrit:

la raison? il est allez a la rencontre de gens, les a unis autour d'une cause, il represente la somme de la pensée et de la science. Toute grande oeuvre a besoin d'un visage, d'un porte parole et je crois que le Masque peut etre ce porte parole. Enfin nous devons bien cela a l'homme qui nous a sauvé la mise a plusieurs reprises deja.
vous avez raison : cela est plus que suffisant !
Comme il est etrange de discerner dans vos paroles un sentiment religieux sincere : toute grande œuvre a besoin d’un prophete, d’une voix qui la revele. Besoin d’une incarnation et d’un messager.
Quel visage donner à une ame au destin si sacré ? nos mains prophanes seront-elles suffisamment precises et inspirées ? sont-elles suffisantes ?

L’humanisme, cette foi en l’Homme, en sa grandeur, en ses capacités, en son discernement, en son cœur, n’est-ce pas une foi authentique ? Une religion naissante ?
N’est-ce pas que des êtres aspirent à cette nouvelle révélation, qui est sur le point d’éclore en nos cœurs mêmes ? cette révélation que le Createur y avait enfoui : n’est-ce pas pour cela qu’il a ordonné à toutes les créatures, dont nous, les djinns, de s’incliner devant Adam ?...

Maurizio a écrit:

Eh bien, il y a la un dilemme... Voulez vous un corps ou une armure pour le Masque? J'entrevoyais un corps en or, subtil et finement decoré pas une armure lourde et massive. Il lui serait possible d'enfiler une armure par la suite. …..et qu'il ne faut pas chercher la sauvegarde dans le corps mais dans un artefact... peut etre un joyau ou loger son ame en son coeur je ne sais pas.
Un joyau pour son âme, oui ! mille fois oui ! un joyau précieux , un écrin pour son âme, joyau plus précieux encore !
Nul ne peut donner un corps authentique, seulement le Créateur, qui nous le donne à la naissance. Tout autre corps de chair n’est que golem incomplet, de sable ou d’argile, éphémère, un golem de poussière maculée…
Je me fie à votre jugement d’homme, à votre sagesse de celui qui est pleinement humain. Vous avez pouvoir sur la matière, sur les métaux précieux, qui, dit-on, sont le sang des djinns et des créatures merveilleuses terrassés par les mains des hommes…


Lord Thomas Howard a écrit:

Chère Chahinaz,
Votre invitation me va droit au cœur et c'est avec ravissement que je visiterais votre tour. Je dois avouer me lasser des villes d'aujourd'hui, en proie à la guerre et à la famine et à la peste et fouler un endroit merveilleux, ne serait-ce qu'un instant, saura laver, un peu, la boue qui entache mon esprit depuis Rome.

Maurizio a écrit:

Lord Thomas
comme je vous comprends. L'air europeen est vicié, empuanti par les cadavres et envahi par les mouches. Il n'y a que la peur, les rapines, le meurtre. Je regrette mes voyages.

Lord Thomas, Seigneur Maurizio,

Ne détournez pas vos regards de la beauté de votre monde !

En automne, les feuilles tombent des arbres, les forets sont dénudées, comme l’est une cité en ruines, des remparts noircis par le feu, dénudant une carcasse de la désolation et de l’aveuglement humains. Les feuilles pourrissantes recouvrent  le sol d’un tapis brunâtre mêlé de boue.

Mais la boue est aussi argile et limon duquel l’homme fut modelé.
Ces feuilles et ces cadavres reviendront aux cendres, à la poussière. Car tout ornement revient à la poussière, car toute renaissance exige une mort préalable.

Pensez au phénix ! Il renait de ses cendres.

Pensez au printemps ! Des primevères fragiles renaissant dans le sol encore boueux de neige, des bourgeons d’un clair émeraude sur les branches, enveloppant les forets dans un doux voile…

Pourquoi fuir ?, si la beauté est tout près, sous les pas, à portée de main. Pourquoi fuir, si ce n’est pour fuir soi-même ?...

Seigneur Maurizio, vous avez été héroïque à Rome. Plus que du répit, c’est de l’espoir que vous avez donné à ses habitants, et de la confiance en la providence.

Lord Thomas, votre action liant vie et mort, poison et remède, lame et coupe, l’eau et le feu, fut comme un acte authentiquement alchimique en votre personne, dont nous avons été baignés des reflets et du souffle.
Je crains d’avoir été cause de votre impulsivité, mais sachez qu’il ne m’est nullement déshonorant de m’incliner devant l’anneau de Souleyman, le sceau de Salomon, comme vous le nommez : la part spirituelle en moi y est liée, comme tout djinn l’est, et est soumise au porteur de l’anneau. C’est ainsi. Notre volonté, à nous les créatures spirituelles, peut être pliée au bon vouloir des hommes et enchainée. C’est ainsi.
Sachez aussi que le courroux d’un djinn libéré d’esclavage et traité ignoblement peut être terrible. Et le jour où l’Ifrit Shargash sera libéré, sa vengeance dépassera en cruauté son asservissement.
J’avoue que votre réaction m’a surpris. Touchée. Oui, la part humaine qui est en moi en est touchée.

Tout comme je suis surprise et touché par nombre de réactions du comte Balthazar, lorsqu’il semble ne faire nulle différence entre humains ses frères et les créatures spirituelles.
Je m’en sens humanisée davantage. Une sensation étrange.

Ne pensez-vous pas qu’il suffit de quelques étoiles pour illuminer la nuit ? De quelques roses pour embellir un jardin ? de quelques notes et mélodies pour égayer une veillée ? de quelques actes justes et bons pour éclipser les ombres rampantes ? de quelques âmes étincelantes d’affection pour ensoleiller les cœurs ?

Regardez autour de vous ! Regardez en vous ! Les fils et les filles d’Adam sont comme autant de fleurs qu’un sourit fait éclore, qu’un rayon du soleil, amour infini du Créateur, fait s’épanouir.
Vous avez le monde à vos pieds. Car toutes les créatures se sont inclinées devant vous.

Vous avez le toit le plus pur : le dôme d’azur, pour vous abriter. Vous avez deux luminaires pour éclairer les routes que vous arpentez.

Vous avez l’amour du Créateur dans vos cœurs. Et celui qui sait voir dans le regard de l’autre non pas son propre reflet, mais l’âme de celui qui lui fait face, celui-là voit cet amour et s’en trouve illuminé à son tour.

Le grand poete SAADI a écrit :
« QU'ILS sont heureux ces égarés de l'amour (divin) ! heureux de leur blessure et du baume qui en adoucit la souffrance! Mendiants dédaigneux de la royauté, un espoir immense allège leur misère. Ils s'abreuvent sans cesse à la source délicieuse (du verset) : Ne suis-je pas votre maître? et se taisent sur les amertumes de la vie. La torpeur gâte l'ivresse que le vin procure, le buisson défend l'accès de la rose; mais la pensée de la beauté suprême calme pour eux les angoisses de l'attente ; une main adorée change le fiel en sucre […] Ils se brûlent d'eux-mêmes à la flamme du flambeau comme le papillon, au lieu de s'envelopper d'un tissu brillant, comme le ver à soie. L'objet aimé est dans leurs bras et ils le cherchent encore, le ruisseau coule près d'eux et la soif dessèche leurs lèvres ; ce n'est pas que la source leur fasse défaut, mais le Nil tout entier ne pourrait les désaltérer. »
http://remacle.org/bloodwolf/arabe/sadi/verger3.htm

bien à vous, qu’Allah vous garde,
Chahinaz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   Mar 9 Juin - 0:49

Est la croyance et l'esperance qui sont nés de la religion ou est ce la religion qui est née de ces sentiments profonds qui animent l'humanité?

Si la religion n'est que l'expression d'appartenance a des croyances, et c'est ce que je crois, alors oui l'humanisme est ma religion et le masque est l'un de ses prophetes. Mais je n'aime pas vraiment les prophetes, ce sont des exaltés, je prefere les philosophes. L'exaltation, elle amene toujours avec elle la violence. J'en ai vu des prophetes avancer au milieu des ruines, le crucifix à la main et la torche dans l'autre. Et j'ai vu des choses semblables dans vos contrées, finalement pas si lointaines.

Mes mains de profane valent bien celles des pretres et dans certains cas celles de Dieu. Dieu a t'il comprit la mecanique? il l'a sans aucun doute apprehendé puisqu'il en est a l'origine mais l'a t'il comprise? Et si oui, maintenant que je l'apprehende a mon tour, suis je moins bon que lui? Je ne suis pas un Dieu assurément mais pourtant j'apprehende et je comprends une partie du monde.
Des paragraphes bien blasphematoires... Mais tout cela pour vous dire que Dieu est à sa place et nous les hommes nous sommes à la notre et que vous soyez un esprit n'y change rien, il ne faut pas voir Dieu derriere chaque grain de sable. L'humanité a besoin d'autres reperes

N'idéalisé pas trop le Masque toutefois, ce n'est qu'un homme et il n'est pas infaillible. J'ai vu de nombreuses personnes se perdre d'avoir trop adoré des hommes.

Comme je vous l'ai dit il y a peu, si vous vous estimez humaniste parce que vous vous inclinez devant l'homme alors vous n'avez pas comprit l'humanisme. Sauf si vous vous inclinez devant un egal. Mais dans ce cas a quoi bon s'incliner?
Je pose beaucoup de questions mais ces temps ci mon esprit est particulierement tourmenté. Je cherche le sens de mes actions.

Merci de m'accorder cette confiance. Vous savez je pense que le corps n'est qu'un receptacle, une mecanique biologique et qu'il est possible tout comme on construit une machine de construire un corps. La puissance de dieu n'est pas dans le vulgaire materiel, elle se niche au coeur de l'ame des hommes. Ou se niche l'ame me direz vous? les asiatiques pensent que l'ame c'est l'energie qui anime les corps... Peut etre... Je ne suis moi meme qu'un corps moderement entier et pourtant je suis bien vivant.

Les dieux anciens permettaient d'apprehender le monde pourtant l'on sait aujourd'hui que la foudre est un phenomene naturel... Je ne dis pas que Dieu n'existe pas, bien au contraire, mais est il interessé par ce monde? En asie, leur dieu n'est que metaphysique et quand je vois ce monde, je me dis que le notre l'est aussi.

Mais il est audacieux de vouloir se mettre a la place de Dieu et encore plus audacieux d'essayer de le comprendre. J'ai vu des pretres converser avec des dieux pourtant... Un voyageur est un homme bien dechiré.

Voila pourquoi je fuis. Ma vie est une fuite Chahinaz et je n'ai pas peur de  l'avouer. Je fuis le monde et son avidité pour ne vivre qu'en compagnie de la beauté du Monde, aucun or ne vaut le jaune du sable du désert, aucune emeraude ne vaut le vert des feuilles de la jungle, aucun rubis ne vaut le grenat des fruits ou les plumes des perroquets. Je suis un aventurier Chahinaz, je fuis, pardon j'explore.

L'heroisme, c'est l'espoir des fous. Je ne cherche pas a minoré ce que j'ai fais mais au final la ville a été prise. Il faut savoir faire ce qu'il faut quand la situation l'exige, c'est ce que la raison exige. Nous y perdons l'heroisme des antiques sans doute mais nous y gagnons la vie de bien des hommes.

Neanmoins je vous rejoins. Le monde est la, a porté de main, tout reste a comprendre, tout reste a decouvrir et s'il est fou de croire que l'on peut tout savoir et tout voir, maintenant que la porte est entre ouverte on ne peut plus la refermer et faire comme si de rien n'était. La guerre, voila ce qui a tué la renaissance en Italie et voila ce qui l'a amené en France et ailleurs.

Je ne suis pas philosophe, pour moi tout n'est que question de dynamique finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes   

Revenir en haut Aller en bas
 
à "La Substantifique Moelle", auberge à la croisée des mondes et des routes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Film] A la croisée des mondes : la boussole d'or.
» A la croisée des mondes/ His darks Materials.
» La croisée des chemins [PV:kiza izuru]
» [Horde] La Tanière des Loups -Auberge fermé-
» Auberge Isolée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Mage renaissance-
Sauter vers: