Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Dim 4 Oct - 16:48

ça y est, le Manoir des Ombres, garçonnière vaste et accueillante du prince Corwin, a acquis le statut de "zone neutre" (tout en restant propriété de Corwin, évidemment)

on pourrait s'y retrouver, autour d'un verre, partager rumeurs et contes (entre pjs)


quel visuel préférez vous le plus ?
(dans ce choix, ou autres idées ?)


(chateau de breteuil)


(chateau de maintenon)


(chateau de dampierre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Lun 5 Oct - 23:24

J'aime bien Breteuil.

En tous cas sachez, madame, que ce fut un réel plaisir de défendre l'étiquette, votre honneur et votre vie. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Dim 11 Oct - 13:15


Duc Vargasse, Seigneur Aeni, mes chers cousins !

J’imagine que la nouvelle vous est parvenue : Ventadour est un domaine indépendant. Oui, mes terres sont indépendantes aussi bien de la couronne d’Ambre que des influences du Chaos. Pour le premier, j’ai négocié auprès du Régent Benedict. Pour le second, je m’étais rendue en audience auprès de l’Empereur Swaywill du Chaos.

Diable ! Cette indépendance accordée me donne le vertige ! Par ses implications immédiates et conséquences possibles à plus long terme, alors que de nouveaux âges de batailles sont sur le point de déchirer les Cours d’Ambre et celle du Chaos, et de bouleverser les Ombres.

Ventadour n’est qu’une petite terre montagneuse et baignée de brumes, une terre qui peut etre qualifiée d’une ombre « moyenâgeuse » de l’Ombre Terre et parfaitement perméable à tous les Arts Majeurs et mineurs et les Magies. Sa récente indépendance l’a propulsée en une sorte de carrefour potentiel entre les routes : les Via pavées ambriennes de la Marelles, les routes noires du Logrus, les failles des Marelles Brisées... Ventadour est devenue facile d’accès. Comme un carrefour, ou une étape dans un voyage.

J’aimerais vous proposer, à vous, mais aussi à tous les Chevaliers, rejetons de Princes d’Ambre et de Seigneurs et Dames du Chaos, que cette terre de Ventadour soit la votre. En vertu seule de la Loi de l’Hospitalité. Sachez également que cette Loi est celle qui y prime. Et que le meurtre y est interdit.

Seigneur Aeni, vous qui êtes conteur-né, j’ose espérer que vous trouverez plaisante cette terre de troubadours et d’artistes, dont certains sont réputés dans les Ombres et les Cours. Arts du verbe et de la plume, du pinceau et du son, arts de l’épée et de la coupe… Vous qui êtes un voyageur, si vous souhaitez un pied-à-terre, Ventadour vous est ouverte !

Duc Vargasse, vous qui n’avez eu qu’un aperçu parcellaire de Ventadour, venez chasser, si la chasse vous plait, dans ses forets. Le gibier y est abondant, et parfois des jeunes Dames du Chaos y trouvent distraction. Nous avons aussi une tradition des Arts de la Lame et de la Coupe.

Nous avons certes le Manoir des Ombres du Prince Corwin. Mais il est trop proche d’Ambre : cela peut être parfois un avantage, parfois un inconvénient. Si cela vous plait, je ne m’opposerais pas et serai même ravie qu’il y ait un portail entre Ventadour et ce Manoir des Ombres. Moi-même ne connaissant pas cet Art, je me fie à vous ou à notre cousin Merlin, pour cela.

Les routes noires tendent leurs vrilles vers Ambre. Le Chaos ressemble ses troupes. Les Princes se terrent dans leurs fiefs. Le Régent est seul dans le Château d’Ambre, devenu silencieux et parfois même lugubre…

Bien à vous,
Bérénice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
plm78

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 31
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Lun 12 Oct - 13:17

Madame de Ventadour,

Je me réjoui de l'indépendance que vos terres ont acquises. J'y voit bien les moyens et surtout l'implication personnelle et acharné que vous y avez mise. C'est avec un réel plaisir que je vous adresse mes félicitation.
Sachez en cela que j'accepte aussi votre invitation a chasser, et qu'en quelques termes relatifs a l'étiquette une journée consacré a celle-ci avec pourquoi pas la présence de la cour pourrai détendre et apaiser les tensions familiales récente. En outre madame, c'est avec une exquise réjouissance que j'aimerai découvrir vos arts de la lame et de la coupe en espérant, pourquoi pas, pouvoir améliorer l'expérience qui est mienne.
Pour en revenir a la création d'un portail entre votre domaine et celui des Corwin, je ne pense pas qu'il soit nécessaire qu'il communiques directement qui plus est j'aimerai éviter le plus possible les services de ma famille. Il ne faut pas trop se reposer sur les autres même si vous, madame, avez mon entière confiance.
Veuillez agréer, Madame, mes respectueux hommages.

Duc Vargasse d'Ambre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Mar 13 Oct - 14:53

Duc Vargasse, Cher Cousin !

permettez-moi de vous nommer ainsi, car nous sommes bien cousins, de par notre grand-père Obéron.

vous avez raison : ne pas se reposer sur nos familles, ni nos géniteurs directs. Ne trouvez-vous point étonnant que lors du Serment du Joyau, le Roi soit celui qui a exigé ce serment, mais aussi celui qui n'a pas juré. Je ne sous entends rien, et n'insinue rien.

mais nous savons tous que le conflit entre Ambre et le Chaos n'est plus larvé, mais bien tangible. Et les Princes ne sont plus unis sous la même bannière. symboliquement, le chaos s'insinue dans l’harmonie d'Ambre : les anciennes discordes semblent resurgir. Cela aura des conséquences directes sur les Ombres : certaines risquent de rentrer en conflit, comme échos du conflit Ambre/Chaos et des querelles internes de Princes (nos parents).

devons nous subir leurs folies ?

je vous remercie de la confiance que vous m'accordez, et sachez qu'elle est partagée.

sachez aussi que j'ai tendance à croire mes sens, lorsqu'il s'agit de jugement, et me fie peu à la réputation de la lignée et des géniteurs. c'est surement impulsif et irraisonné, mais je préfère me tromper et assumer mon erreur que vivre dans la tiédeur des actes et des relations.

Les Arts de la Lame et de la Coupe sont une école propre à Ventadour. Nos meilleurs bretteurs sont aussi des artistes, troubadours, pratiquant l'escrime du verbe acéré. Nous aimons les jeux de mots.

Vous et ceux qui viendront en votre nom, Cher Cousin, sont les bienvenus !
et si vous souhaitez y avoir un pied-à-terre, vous m'en verrez ravie.

bien à vous,
Bérénice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Mer 21 Oct - 19:08



Chère Cousine, Chers Cousins,

Encore un soleil d’Ambre qui connait son crépuscule ! Ou dois-je dire deux soleils, car le Prince Eric, en versant le sang de son frère (ou d’un spectre de son frère), est devenu parjure, bafouant le Serment du Joyau que nous avons tous prêté à Oberon.
Je crains qu’une malédiction ne s’abatte sur Mogre, reflet d’Avalon.

Permettez-moi de partager votre tristesse, Princesse Sybelline, Duc Vargasse, bien que les liens de sang soient plus distants que pour vous, bien que je n’aie point connu Corwin aussi bien que vous. Le peu de souvenirs que j’en ai, croyez moi, je les chéris et reporte toute ma gratitude et mon affection sur sa descendance.

Comme vous le savez, j’ai décidé de passer quelque temps dans la Citadelle d’Ambre. Mes raisons sont de plusieurs ordres.
Maintenant que Ventadour est indépendante, je dois apprendre à penser et à agir en souveraine de cette terre, aussi petite soit-elle ; j’en suis responsable et me sens liée à son sol et ses habitants.
De plus, bien que le mon père ne m’ait pas reconnu (officiellement), j’aimerais passer le plus de temps possible en sa compagnie. J’aimerais le connaitre, le voir, l’observer. Je l’ai supplié de m’accorder de m’entrainer aux armes avec lui, je n’ai essuyé qu’un refus, suivi d’ignorance pure et simple de mes suppliques : selon lui, je n’ai pas mérité cela. Qu’à cela ne tienne, j’ai tordu le cou à mon orgueil, et ne quitte point le Régent. Ma présence à Ambre est discrète (mais non secrète).
De plus, ces rumeurs sur les geôles d’Ambre m’ont affecté plus que de mesure, sans que j’en sache la raison. Je vous promets d’être prudente en toute occasion, et ne plus me retrouver du mauvais coté des barreaux.

Je n’ai aucune nouvelle de nos autres oncles et tantes. Peut-être, vous, seigneur Aeni, aurez plus de nouvelles fraiches du Prince Brand. Transmettez lui à l’occasion, je vous prie, toute mon affection.

Avec toute mon amitié,
Bérénice

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Lun 9 Nov - 19:33


Extraits des missives aux seigneurs Aeni, Vargasse, Sybelline, Marcus, Bienvenuto…


..........................


Qu’est-ce que le pouvoir ? Est-ce cette impuissance que l’on ressent face à l’inéluctable ? Est-ce ces regards d’espoir, de confiance, de chaque habitant du royaume qui tissent l’habit royal et la couronne, et face auxquels l’on se sent dénudé ? Est-ce le lien de sang qui se crée, sans que l’on s’en aperçoive, entre le Régent et le peuple, et chaque parcelle de terre, chaque caillou ?

……………………

J’ai souhaité apprendre à régner ! Je n’ai pas souhaité la couronne d’Ambre… Le Régent Benedict m’a fait ce présent : quelle meilleure manière d’apprendre à nager que d’être jeté dans le fleuve. Fiona m’avait accepté comme marionnette d’exhibition. Mais ce n’est pas Fiona qui les ambriens regardent avec espoir ou tristesse. Ce n’est pas vers Fiona que vont les plaintes d’un peuple affamé par les marchands gras de Rebma. Ce n’est pas vers Fiona que s’élèvent les murmures d’indignation d’un peuple humilié. Ce n’est pas Fiona, ni les prêtres de la Licorne qui sont maudits quand des maladies, la misère, la guerre, s’abattent sur une terre et son peuple.

…………………

Vous avez raison, seigneur Aeni : le Régent est seul. Un monarque est seul sur son trône. Il a le pouvoir de décider, mais surtout celui d’assumer pleinement sa décision.

Est-ce raisonnable d’exiger une telle force d’un seul homme ?

Ai-je la force d’un Obéron monarque ? Ou d’un Dworkin à l’heure de sa gloire ? J’en doute fortement. Je n’ai pas grandi à la Cour d’Ambre. Je n’ai pas été préparée à m’asseoir sur un trône dès mon enfance, comme la Princesse de Rebma l’a été.
Mais j’y suis maintenant. Je suis l’icône du trône d’Ambre. J’ai ressenti l’effet de mes paroles dur le peuple d’Ambre, lors de la proclamation de l’Edit de Paix avec le Chaos : la joie de tout un peuple d’avoir retrouvé leur dignité.

Et aussi la douleur de ce peuple que je n’ai pas su protéger. Car il existe quelque part une Ambre ensanglanté, détruite, meurtrie, morte…

…………………..

Un monarque est lié à terre et à son peuple. Quelle légitimité ai-je de rester Régente, alors que je ne suis pas reconnue par la Marelle ?

Et pourtant, aussi paradoxal que cela puisse vous paraitre, j’aime les Ambriens. J’aime Ambre. J’ai mal quand ils souffrent. Je me sens légère quand ils éprouvent la joie. Je ressens la brulure d’une gifle sur la joue quand ils sont humiliés.
Ça non plus, je n’y avais jamais pensé auparavant…

………………………..

Tante Florimel a raison.
Ambre a toujours connu une gouvernance despotique et autocratique. Mais Obéron était un roi d’une force et d’une majesté inégalable par quiconque de notre génération. Peut être que je l’idéalise, en tant que monarque, victime des mythes et de la propagande ambriennes.

Mais Obéron n’est plus sur le trône.
Fiona, furieuse d’avoir vu sa Tour Rouge s’écrouler, ne cherche qu’à garder son emprise sur Ambre et se venger. Oui, se venger, quitte à bruler la cité et la peindre de rouge sang de ses habitants.
Le Denier cherche le pouvoir, l’ascension. Il est la force montante. Random est richissime. Pourtant le peuple d’Ambre souffre toujours de faim. Les pègres et les guildes des la nuit brassent des richesses et de l’or. Mais pour qui ? Qui bénéficie de cette richesse ? Pas ceux qui s’agenouillent et implorent la miséricorde de la Licorne. Pas ceux qui déposent leurs espoirs en doléances devant le trone d’Ambre.

J’essaie de négocier avec Gerard et Random l’entretien de l’armée de mercenaires de Dalt. La trésorerie propre à la Couronne est vide. J’ai réduit autant que possible les frais de prestige de la Cour. Mais ce n’est pas suffisant. Les deniers sont attirés par le Denier… Ainsi va le monde.

Mais Florimel a raison : une assemblée, ou un Conseil est nécessaire. M’est nécessaire, à moi, en tant que Régente. Pas pour moi, mais pour Ambre.

J’aimerais avoir vos avis sur le projet suivant : constitution d’un Conseil. Le peuple d’Ambre dans son entier doit y être représenté, par métier, ou guilde ou domaine.
J’y veux Dalt, pour ce qui est de la défense d’Ambre.
Capitaine Willem « La Main » pour la justice et affaires internes.
Un représentant des marchands d’Ambre. Espion pour le Denier, certes, mais surtout un homme dévoué à Ambre.
Un pour le Baton, j’ai pensé au Grand prêtre de la Licorne, Melangton : la communication lui sied à ravir.
Il me faut un maitre Artisan, qui parlera pour les nombreuses guildes d’artisan d’ambre.
Qui d’autre voyez-vous ?

Et j’ai besoin de vous ! Oui, j’ai besoin de vous, ou, à défaut de vos présences, des hommes et femmes avisés comme vous, fiables et honnêtes.

…………………………………


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1847
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   Lun 9 Nov - 19:56

(suite)




Je profite de la présence de notre Ambassadeur Taliesin auprès des Cours du Chaos, et du développement de l’Académie des Beaux Arts d’Ambre (c’est une ambassade officieuse de Ventadour) à travers les Ombres. Nos artistes sont très prisés dans les terres chaosiennes, et je suis heureuse de constater un afflux de commandes.
J’y vois un moyen de renflouer nos caisses de la Couronne, et surtout une opportunité de rétablir et renforcer le rayonnement d’Ambre, dans le domaine des Arts.

…………………

Je voudrais également œuvrer pour un rapprochement avec la terre des Sidhes. M’est avis que la présence d’Osric en ces lieux ne pourrait qu’aider Ambre à retrouver sa splendeur. J’ai ouï-dire des louanges au sujet de leurs artisans et leurs forgerons en particulier.

………………………..

Au sujet de Rebma, je reste sur ma défensive : ne j’apprécie guère la politique de la Reine Moire. Un monarque doit pouvoir être au dessus de ses désirs de vengeance personnelle, et passer les intérêts de son peuple avant. Les marchands de Rebma ne sont pas aimés à Ambre. Ils se comportent comme en terre conquise. Leurs profits seront de courte durée. Et dès que la flotte de Gerard sera reconstruite, ils seront évincés par les ambriens.

…………………..

Mon père m’a renié. Ma mère m’a renié.
Comment choisir entre Epée et Coupe ?!
Je suis née des deux. Et en cet instant, je me sens comme une lame brisée et une coupe évidée. Je ne souhaite pas servir la lame de la mort, de la destruction. Ni la coupe qui donne la mort, emplie de poison. Et pourtant, tant que je regarde en arrière, mes actes, mes choix, n’ont servi que la mort, la vengeance. J’ai les mains couvertes de sang. Jointes, mes mains sont comme une coupe emplie de ce sang…
Le sang des ambriens décimés par ma faute, ma responsabilité…
Le sang d’Ambre…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions dans le Manoir des Ombres / Ambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manoir de Luigi
» Une nouvelle petite sorcière : Woefully Bewitching de mageline !
» Mario & Luigi : Le Mystère Des Runes
» Une nuit dans le manoir Fowller - Delta Green - 27 mai
» Je suis là, dans les ombres !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: AMBRE-
Sauter vers: