Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Otto Mank - La Fleur de Sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arcaan



Messages : 3
Date d'inscription : 21/12/2015

MessageSujet: Otto Mank - La Fleur de Sang   Sam 23 Jan - 16:37

Prénom Nom : Otto Mank. Surnom : La Fleur de Sang.

Otto est né dans les cuves d’Europa. Né et élevé par ses maîtres Transhumains, il était l’un des éléments majeurs du projet Valkyrie, projet qui regroupe entre 4 et 10 Transhumains qui ont pour objectif d’atteindre la Posthumanité. Le projet Valkyrie et Otto était l’échelle qui leur permettrait d’accéder à la Posthumanité.

Otto a été élevé pour devenir l’assassin parfait qui aidera le projet Valkyrie. Aussi agile que rapide, aussi furtif que discret, Otto maîtrise parfaitement l’école des Lames autant qu’il maîtrise l’anatomie et l’analyse des micro-expressions pour connaitre la psychologie d’une personne. Grâce à son corps, il peut également se faire passer pour quelqu’un d’autre et devenir invisible. Otto est l’arme qui peut s’informer, s’infiltrer et tuer la cible désignée sans que personne ne sans rende compte. Le seul indice de l’assassinat est la signature non volontaire d’Otto : Une ou plusieurs gouttes de sang qui forme une fleur de cerisier (effet étrange produit par le sang qui coule et qui tombe des Lames d’Otto).

Ses compétences d’assassins furent vendues par les créateurs du projet Valkyrie afin d’augmenter leurs finances, puis faire des alliances dans le but de gagner de la puissance et du pouvoir au sein des différentes Pôles. Le nombre d’assassinat à son actif est impressionnant. Dans tous les Pôles, dans toutes les régions du globe terrestre, Otto a réussi un assassinat en relation avec le projet Valkyrie.

En dehors de cela, la vie d’Otto se résumais à regarder et à apprendre le monde par les écrans de son bel appartement situé dans un quartier privilégié. Sans passion, sans amis, sans contact hormis dans le cadre d’un assassinat, la vie d’Otto se résumait à tuer et regarder les écrans durant l’attente de sa prochaine cible.

Les Lames : école martial qui prône l’utilisation de tout type de lame tranchante (épée, sabre, katana, dague, scalpel, couteau, etc.). Cette ancienne école féodale à traverser les siècles et ces adaptés au niveau type d’arme futuriste.

Conversion :
Il en existe partout des assassins. Des bons et des moins bons. Des discrets et des moins discrets. Chez les gentils et chez les méchants. C’est l’un d’entre eux qui vint chez trouver sa cible dans les appartements d’Otto.
Tout de blanc vêtu, l’assassin tenta de tuer Otto en maniant les Lames. Un duel acharné ruina entièrement l’appartement d’Otto, mais également le building. Après une nuit de duel, c’est Otto qui se tenait au-dessus de son assassin, prêt à porter le coup fatal… Mais c’est à cet instant que le déclic se fit dans son esprit : cet assassin, cette femme, n’était pas sa cible, elle n’était pas non plus sur le chemin de sa cible. Pourquoi vouloir tuer cette personne si elle n’est pas une cible ?

Durant l’instant de réflexion, la femme se vidait de son sang et allait mourir. Otto décida de reporter à plus tard sa décision de la tuer ou non. Il fallait arrêter les hémorragies. Utilisant ses connaissances en anatomie et sa précision chirurgicale, Otto s‘employa à sauver son adversaire et c’est ainsi qu’un second déclic se produisit chez Otto : ses compétences et connaissances qui l’aidait si souvent à engendrer la mort, pouvait également réparer la vie et la sauver…

Le temps de se reprendre, la femme assassin vêtue de blanc avait disparue des décombres et les forces d’intervention arrivaient, alors Otto disparu également.
Otto expliqua à ses employeurs qu’un assassin était venu pour le tuer et quand dans le combat, l’ennemi était mort écrouler sous les décombres. La déduction était que c’était normal après tant d’assassinat, qu’un ennemi s’attaque à Otto.

Pour l’instant l’histoire tient debout et ses employeurs du projet Valkyrie ne semble pas douter de lui.
Dans ses nouveaux appartements, Otto ouvrit petit à petit les yeux et décida que s’il pouvait supprimer une vie, il pourrait également réparer des vies et créé la vie. Sa vie commença à changer.

Otto occupa son temps libre à différentes tâches tout en continuant son travail d’assassin. Durant les 4 mois suivants sa tentative d’assassinat, Otto se découvrit plusieurs passions qui firent de lui un être de plus en plus humain.

 - Il commence à étudier les techniques de chirurgie pour sauver des vies avec ses connaissances dans l’anatomie. Cette passion l’inspirait tellement que de temps en temps il parcourait les rues à la recherche de victimes à sauver. S’entrainant petit à petit à réparer/sauver des vies, cela devint un vrai moteur dans sa nouvelle vie.

 - Son envie de créer et de donner la vie grandissait par rapport à celui la réparer. La première idée qui lui vint était les splendides jardins montés de cité interdite au cœur de China. Il commença chercher des graines et étudia la botanique afin de faire pousser des plantes dans ses appartements. La tâche fut beaucoup plus complexe à cause de la toxicité des éléments naturels et du caractère exotique de cette nouvelle passion qui semble discrédité dans l’Unimonde. Avec beaucoup d’effort, Otto réussi à faire vivre 2 pousses d’une plante. A pousse était noir et l’autre blanche, ce qui lui fit rappeler l’étrange rencontre avec son assassin. Il porte une forte affection à ces plantes.

 - Durant son éveil, Otto découvrit l’art, mais seul un type d’art le toucha profondément. C’est en continuant les assassinats pour le projet Valkyrie qu’il découvrit la profondeur de sa fleur de cerisier de sang. C’est un mouvement martial qui donnait une impulsion au sang sur ses Lames qui donnait naissance à la fleur de sang. Toucher par cet art morbide qu’il avait découvert, ses assassinats furent de plus en plus sanglant et des sortent de fresques apparurent sur les scènes de crimes. C’est ainsi qu’Otto découvrit l’action painting (Tachisme) avec ses Lames. Avec différents pots de peintures, il commença également à s’entrainer à cette forme d’art. Mais étrangement, ces plus belles créations provenaient des combats du à ses assassinats.

 - Tous ces rapports à la vie, à la mort et à la guérison rapprocha au fur et à mesure Otto de la philosophie Animiste. Il insufflait la vie à des plantes : était-ce de la magie, la nature qui reprenait ses droits, un esprit plante qui était né de son humanité naissante ? Quid des vies sauvées par ses mains dans les rues ? Quid des morts qu’il procurait ? Où était sa place dans la nature ?

Ajouté à toutes ces inspirations naissantes, Otto recherche activement cette femme assassin vêtue de blanc. Qui est-elle ? Pourquoi Otto était sa cible ? Pour qui travaillait-elle ? Comment cela se faisait qu’elle maitrisait exactement les mêmes techniques des Lames que lui ? Pourquoi son apparition avait provoqué tous ces changements en lui ?  Il devait la trouver, au moins pour la remercier des changements qu’elle a opérés en lui.

Otto et la femme en blanc


Femme en blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Otto Mank - La Fleur de Sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aventures de Gurlizek "hache de sang"
» He - Skaven ile de sang
» Les elfes de sang en manque
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Darkal Dk Dps Sang !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: AION-
Sauter vers: