Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AninA vicomtesse de La Vallière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: AninA vicomtesse de La Vallière   Jeu 8 Sep - 15:58



Ai-je été voulue ? Je doute. Ai-je été chérie et choyée ? Nul doute que non.
Je suis venue au monde en 1759, quelque part en le royaume de France du Roy bien aimé Louis XV. L’année de l’attaque du Havre par la flotte britannique et celle de la mort du musicien et compositeur Haendel. C’est lors de cette attaque que fut tué mon père, Ferdinand de la Baume Le Blanc. Et Haendel fut main fois écorché et torturé au clavecin par mes doigts malhabiles durant mon enfance.

Mon père… Que je n’ai jamais connu autrement que par les portraits. Jusqu’au jour où j’appris d’horribles rumeurs : je n’étais point sa fille, mais rejeton d’une éminence de la Cour de France. Non point de la bouche de ma mère, Dame Joséphine Athenais de la Baume Le Blanc, qui prit le voile au couvent des Filles du Calvaire à Paris, et qui y demeure sous clôture stricte depuis, mais par une discussion surprise dans les coursives du couvent de province où j’étais élevée.

Je n’ai reçu ni tendresse ni affection maternelles. Néanmoins mon éducation fut irréprochable selon les normes de cette époque qui m’a vu naitre et celles des plus grandes Cours de l’Europe : musique, peinture, poésie, danse, histoire, littérature, théologie…

J’aurais sans doute aimé que ces cours me fussent donnés par Mère, et non Mère superieure du couvent. Mais Dieu en avait décidé ainsi. Et qui étais-je pour me rebeller… Mère, cette inconnue, qui venait me rendre visite chaque année à mon anniversaire. Je la craignais, je la désirais auprès de moi et la haïssais en même temps. J’étais couverte de bijoux et d’étoffes somptueuses, tout aussitôt confisquées par les Sœurs, car même les miroirs étaient interdits dans le couvent. Et nous ne changions nos uniformes de chanvre rêche pour de longes chemises de nuit que dans le noir le plus complet, afin de ne pas contempler nos corps impurs et impudiques.

Mais ce même Dieu m’avait doté d’un corps d’une Galatée antique, et d’un visage ma foi plus qu’attrayant, au vu des regards surpris à la dérobée des autres pensionnaires et des Sœurs. Et j’ai joué, involontairement et par coquetterie innocente de ce pouvoir sur les cœurs.

Et puis je suis sortie de cette cage ! Le jour de mes 14 ans. Je fus menée, parée telle la vierge des processions et voilée de dentelle fine de Calais, du confessionnal du couvent vers l’autel. Lorsque j’avais levé mes yeux embuées de larmes de fatigue et de peur vers l’homme que j’avais épousée, j’ai senti tout mon être chavirer d’extase presque religieuse. Joannes Henri Salomon vicomte de Lavallière était dès cet instant plus que mon époux devant l’Eternel, il était mon désir, mon affection, ma fontaine de vie, l’alpha et l’omega de mon cœur.

Mais ce bonheur fut court. Un matin, il partit à la chasse. Et ne revint pas.

Son corps me fut amené. Mais je refusai de le confier à la terre et le laisser dévorer par les vers. Sa place dans la chapelle resta vide. Je lui ai fait construire un cercueil, un lit en cristal de Boheme ; j’ai fait venir le meilleur de médecins des Amériques afin qu’il fasse embaumer ce corps précieux pour le préserver intact jusqu’à la Résurrection. Je me suis tournée vers la nuit et ses secrets, vers l’Adversaire, pour arracher à Dieu ce qu’il m’a repris si cruellement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: AninA vicomtesse de La Vallière   Jeu 8 Sep - 19:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
 
AninA vicomtesse de La Vallière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Duché] Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou
» Du surnom de la Comtesse qui est Vicomtesse
» [Seigneurie de Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou] Courcelles
» [Seigneurie de Château-la-Vallière / Castel-en-Anjou] Vaujours
» La vicomtesse de Renaix et ....sa suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: KULT - révolution française-
Sauter vers: