Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NEO BABEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: NEO BABEL    Mer 6 Sep - 17:54

Neo Babel

Après New Eden et Héliogabale, voici une rapide présentation d’un nouveau district planétaire Neo Babel

Neo Babel est un district gigantesque de Pandemonium. Il accueille deux populations principales : les lémures et les charognards.
Les lémures sont les nécro habitants de Néo Babel. Les âmes corrompues, lorsqu’elles décèdent sont attirées irrémédiablement par le Pharos, l’ombilic de l’univers, le centre spirituel d’Inferno, la capitale de Necromundia.
Ces âmes sont charriées via un réseau nommé Arvennes vers des incubateurs sous le contrôle du cartel Incubus ou elles sont injectées dans des corps, souvent à l’image des précédentes incarnations vivantes : les lémures. Ceux-ci disposent d’un tatouage génétique, qui marque leur appartenance à l’un des 10 cartels de Necromundia.
Les capos qui sont des lémures puissants et dépravés reçoivent des « corps de gloire » magnifiés par transhumanisme et aux propriétés organiques dérangeantes et merveilleuses.
Les charognards sont des créatures xenos ayant passés alliance avec les mondes des morts. Ils sont parfois liés plus particulièrement à un cartel comme Tantale pour les ogres ou Incubus pour les lorelei. On peut encore citer par exemple les nospheratus (vampires originaires de la planète Ereshkigal), les zebul (des êtres mouches spécialisés dans le voyeurisme le plus malsain et l’espionage), les cynocéphales (des humanoïdes puissantes à facies de canidés), des séraphins ailes noires (humanoides ailés ressemblant à des anges).

Aralou :
Le monde qui accueille la gigantesque connurbation de Neo Babel est Aralou, une planète à gravité terrestre qui a la propriété d’avoir une face constamment plongée dans les ténèbres (et recouverte d’une calotte de glace) et l’autre toujours éclairée (calcinée) par une immense étoile toxique et radioactive Ishtar. Il y a aussi une lune pourrissante et désagrégée par les impacts de météores du nom de Sin.
Aralou est inhabitable sur ces deux faces. Seule une mince frange, le Sigille en forme d’anneau, plongée dans un crépuscule permanent est propice à une forme de vie non extrémophile.
Parfois, cependant Ishtar ronge la partie crépusculaire d’Aralou, provoquant de terribles mais éphémères canisules.
Au contraire, et lorsque Ishtar se retire soudainement et imprévisiblement, des blizzards glacés recouvrent le sygille.
Néo Babel est située dans la bande la plus large du Sygille et s’étire longuement, formant un œil cyclopéen.
Comme il y a fort peu de végétation (et principalement dans le sigille), des usines à oxygènes sécrètent des fluides plus ou moins respirables aux abords de Néo Babel.
Des collecteurs d’eau gigantesques vont chercher les liquides nécessaires dans la grande calotte glacée puis les purifient grâce à des usines chimiques afin qu’ils soient propres à l’absorption.
Les bio usines fournissent l’essentiel de l’énergie. Elles sont de 2 types Cremator et Putrefactor. Les nécroclandestins, dissidents et autres mendiants et vagabonds sont la ressource principale des bio usines.
Les moteurs sont inspirés par l’organique et sont capables comme de monstrueux estomacs de dissoudre les tissus organiques pour en extraire de l’énergie. La firme Carnivora dispose d’un casi monopole sur les moteurs.
Le trafic est de deux types : terrestre et aérien. Le trafic terrestre est un chaos terrifiant de véhicules divers, de transport commun ou privatif, très dangereux et donnant lieux à de vrais affrontements urbains. Les voitures et autres camions sont renforçés, hérissés de pointes, effrayants et intimidants.
Au contraire, le trafic aérien est plutôt paisible et réservé à l’élite des lémures et charognards. Il est composé de véhicules sur suspenseurs, d’ornitoptères, de zeppelins.
Dans les hauteurs sidérales, au delà des ascenseurs orbitaux, les silhouettes gigantesques des longs courriers cachent partiellement les étoiles.
Comme Pandemonium est une connurbation transmonde, Néo Eden dispose de nombreux portails noirs, imbriqués dans une toile appellée la divine comédie et qui est composée de 9 cercles selon leur proximité à Inferno la capitale et au pharos. Neo Babel est à lajonction entre le huitième et le neuvième cercle, donc proche d’inferno et un lieu de transactions politiques et commerciales prépondérant pour Necromundia. Neo Babel a le statut envié de capitale subalterne des enfers.

Politiquement, Néo Babel est un fascisme technologique et libéral. La devise est « Surveiller et punir ». La ploutocratie est le cénacle des capos qui dirigent cette immense connurbation d’un milliard d’âmes. Le Caudillo est le leader suprême, le guide fasciste qui règne sur tous les habitants de Néo Babel.
Les fonctions régaliennes de type centralisées et étatiques sont assurées par l’organisme. Celui-ci est constitué d’organes dont le type laisse à déterminer la fonction. Les yeux sont des espions et des délateurs, les langues des communicants, les crocs des policiers, les griffes des soldats, les ventres des marchands et administrateurs, les jambes des voyageurs, les pieds des serviteurs, les céphales, des savants et érudits eux-mêmes classés en reptiliens (des tortionnaires et juges), cerveaux (des scientifiques et expérimentateurs) des affectifs (communicants et démagogues). La population et les masses serviles sont la viande et la graisse de l’organisme.
L’amour est absolument et viscéralement interdit à Neo Babel. C’est le tabou, l’interdit suprême. Les amoureux sont longuement torturés et exécutés dans des amplificateurs de douleur et machines à tuer.
La sexualité est fortement surveillée. Les actes les plus pervers sont encouragés afin d’éviter le développement d’un sentimentalisme coupable. Il est très mal vu d’avoir un seul partenaire de façon récurrente. Les lémures sont stériles. La procréation naturelle est vue comme un terrible blasphème.
Néo Babel dispose de multiples quartiers appelés ghettos aux fonctions les plus variées, mais toujours punitives et carcérales. Les ghettos sont enclavés et séparés par des murs
(à suivre)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: NEO BABEL    Jeu 7 Sep - 15:26

Les avenues et rues de Neo Babel sont équipées de myriades de caméras que l’on nomme oculi, de drones et de délateurs. Les bornes de délation permettent à chaque habitant d’accomplir son devoir civique et de rapporter à l’organisme tout comportement suspect.
La langue de Babel est l’idiome officiel, un mélange disparate de sabirs et de dialectes originaires de Paradise Lost, sans véritable grammaire ou règle formelle, impropre à véhiculer une pensée subtile ou rationnelle.
La population est dans l’obligation de regarder 6 heures par jour le téléviathan, un faisceau de chaînes télévisuelles ultra violentes et serviles, toutes conformes à la vision du régime et destinées à développer l’agressivité, les pulsions martiales ou sadiques des habitants, l’obéissance fanatique, le stakhanovisme productiviste.

L’organisation civique est para militaire. Les milices de quartiers sont innombrables. Les enfants forment de bandes ultra violentes et embrigadées nommées parfois pyranas. Les adolescents sont nommés lapideurs ou harceleurs urbains.
La massification de la société est extrême.
Tous les jours, dans les grandes avenues, des parades et défilées militaires exaltent la grandeur du régime. Des milliers de stadium relayent à toute heure du jour et de la nuit les exécutions publiques, les sports ultra violents tels le razor ball, des comédies burlesques et obscènes, des spectacles grandiloquents à la gloire du régime.

L’unité monétaire est le nécrodollar.
Il existe à la limite australe de la connurbation un océan artificiel toxique nommé Tiamat. Dans les profondeurs nagent des monstruosités aquatiques, fruit d’expérimentation génétiques. Comme les incubatrices sont situées sur les berges de l’océan, des résidus spirituels sont parfois rejetés dans l’océan. Les monstres marins sont avides de ces résidus et âmes vestigielles et remontent parfois à la surface pour les déchiqueter.

Les masses sont organisés en 3 groupes : la viande qui sont les producteurs stakhanovistes, les os qui sont les mendiants et les vagabonds et la graisse qui sont les natis.

La connurbation comprend 4 zones principales :
UR
Ur accueille l’élite de Néo Babel. De gigantesques arches prolongées bâties sur le modèle des arcologies et prolongées par des ascenseurs orbitaux, à la fois munificents et vertigineux surplombent la connurbation.
Le cœur nucléaire de la ville est la ziggourat, une bâtisse rehaussée à l’or fin ou vit la ploutocratie.
La pyramide est la seconde arche en taille et importance. Elle lévite au dessus du sol et accueille les céphaliens.
Le pentacle est une arche pentagonale hérissée de milliers d’oculi. Les crocs et les griffes qui correspondent respectivement à la police et à l’armée dirigent les forces martiales de Néo Babel.
Le labyrinthe est une gigantesque arche orwellienne et kafkaienne. Le ventre, la bureaucratie y réside.
Les 1000 palais mondes sont de petites arches privatives appartenant à un capo particulièrement puissant ou pervers.

La décapole ou la marais :
Cette zone est constituée de 10 ghettos chacun sous l’influence d’un cartel. Chaque ghetto compte au minimum 50 millions d’habitants. Le ghetto de Napalm, par ses fonctions guerrières est le plus important, puisqu’il compte 150 millions de lémures. Ce ghetto parfois surnommé dragon rouge est une suite d’usines chimiques, bactériologiques et nucléaires toutes liées au domaine militaire.
De nombreux portails noirs connectent les ghettos de la décapole à d’autres districts planétaires sous l’influence du même cartel. Par exemple le ghetto de Tantale est relié à Diane, un monde végétal qui fournit une partie des ressources alimentaires de Neo Babel, ainsi qu’ à Pentagruel, un gigantesque monde prison et boucherie anthropophage.

La fosse :

La fosse est un gigantesque bidonville monde de 500 millions d’habitants. Des nécro et xéno clandestins, des dissidents, des miséreux y grouillent et y survivent dans des conditions épouvantables charriant des maladies et des mutations innommables.
Des pandillas de charognards et des micro cartels y font régner la terreur et le sadisme.
Parfois le gouvernement fasciste de Néo Babel endigue cette marée de lémures en organisant des pogroms et autres holocaustes via des commandos de la mort dont les terrifiants spartiates. Ce « traitement des déchets » permet d’alimenter les bio usines de Néo Babel en combustible.

Les enclaves :
Il existe une enclave pour chaque type de charognard ainsi que des enclaves pour les ambassades de Pandemonium. Les osiriens aiment bien s’encanailler à Necromundia et leurs relations avec les capos infernaux sont très ambiguës.
Le parvis est une enclave sacrée ou règne un silence sépulcral : c’est l’enclave du soleil noir et des serviteurs du principe, le souverain d’inferno. Une rumeur persistante laisse entendre que le caudillo de Neo Babel est le rejeton du principe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1214
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: NEO BABEL    Dim 10 Sep - 11:14

NEO BABEL :

Architecture :
In Uovo :
L’in uovo est une immense arche en forme d’oeuf évidé et qui est le grand stadium de Neo Babel. D’une capacité de 100 millions de spectateurs, l’in uovo se trouve est situé à la jonction d’Ur et de la décapole.
Afin que les spectateurs puissent bénéficier des discours de démagogues ou des matchs de razors ball, de gigantesques hologrammes de plusieurs centaines de mètres de haut sont projetés au dessus de l’arène.

Le grand temple de Pazuzu :
Un peu comme Kali à Calcutta, Pazuzu est la divinité tutélaire de la fosse, adorée par des centaines de millions de miséreux.
Pazuzu est la mère des insectes. Des masses grouillantes et gigantesques d’insectes nécrophages grouillent aux habords du grand temple. Celui-ci ressemble à un cathédrale byzantine, délicate et munificente. Comme une termitière, il est fait de concrétions organiques translucides chariées par les minions de Pazuzu. Devant le parvis du temple se trouve un gigantesque bassin à scolopendres. Des victimes hurlantes sont jetées dans le bassin lors des cérémonies religieuses.

Les bio arcologies :
Ce sont de gigantesques constructions, de plusieurs centaines à plusieurs milliers de mètres de hauteur. Des lémures de la fosse sont utilisés comme mortier vivant pour façonner les bio arcologies qui symbiotisent le biologique et le minéral dans des constructions hybrides démentes, hybrides et malsaines dignes de l’esthétique de Giger. Plus qu’un bâtiment, les bio organismes sont des entités collectives avec des organes monstrueux et des fonctions vitales (respiration, alimentation). Comme elles grandissent en permanence, les plus anciennes peuvent atteindre la taille de véritables Léviathans gémissants et hurlants.


Les forces armées :
Les nécromutants forment l’armée régulière de Néo Babel. Ils sont embrigadés dans des guerres hypothétiques contre Pandemonium qui servent à maintenir la cohésion populaire, la paranoïa, la xénophobie.
Les légions de nécro mutants, engoncés dans leurs répugnantes nécro armures, défilent régulièrement dans les grandes artères de Néo Babel. Ils sont sous l’autorité du Caudillo, le leader suprême de Neo Babel.
Parfois, les nécromutants sont appelés en renfort pour mater une émeute de la fosse. Ils exterminent alors tous les lémures n’ayant pas d’accréditation officielle et mettent la fosse en quarantaine.
Dans le jargon officiel, les nécromutants sont les griffes de l’organisme.

Après les griffes, les crocs sont la police de Neo Babel. Le noir est leur couleur. Ils sont souvent rasés et arborent des respirateurs. Certains sont en civils, d’autres arborent de lourdes armures de verre noir. Les faucheurs sont la police personnelle du Caudillo. Quand ils ne sont pas en civil, ils arborent de splendides uniformes noirs à épaulettes d’argent et portent un cimier incrusté d’un crâne en argent.
Les miliciens sont la troisième force armée. Ce sont des civils embrigadés, violents et propagandés avec une fonction précise ou un périmètre d’action délimité. Il y a des milliers de milices, dont les âges, les fonctions, les costumes varient grandement. Les milices de charognards sont particulièrement craintes. Ces xenos cruels et sadiques sont vraiment terrifiants.

Le Caudilla est le chef suprême des combattants. Tous les soldats de Neo Babel sont sous son autorité directe.

Le caudillo sort peu de son antre la ziggourat. Il maintient le mystère et le secret sur sa réelle identité. Lors des discours, il emploie des portes paroles ou de gigantesques hologrammes symboliques. Ce secret renforce la terreur qui nimbe le guide suprême. On sait juste que la caudillo est un combattant aguerri, qui passe une partie de son temps à s’entrainer au combat dans une arène secrète et privative. Il déteste déléguer le pouvoir et fait éliminer sauvagement tous les rivaux qui pourraient le menacer. Il maintient la discorde et la paranoïa dans l’organisme, à la fois pour diviser ses opposants et pour maintenir l’émulation et la servilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NEO BABEL    

Revenir en haut Aller en bas
 
NEO BABEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [DooM] Tower of Babel II / Tower of Babel 4 [DooM II]
» The Ultimate Doom - E2M8 : Tower of Babel
» Comment faire des remparts, des tours, des terrasses.
» Run sur mon Remix de "Tower of Babel" ( ZDoom )
» [CXL] La fin de Neva York.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: KULT 2300 AD-
Sauter vers: