Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la caverne aux rêves

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: la caverne aux rêves   Sam 14 Avr - 12:47

C’était une nuit pleine d’étoiles et de bruits. La nature nous offrait une formidable symphonie : d'abord la puissance de la pluie, puis les discrets murmures des grenouilles qui s'enflaient pour devenir de véritables chants primordiaux. Les oiseaux réveillés se mettaient alors à chanter, prêt pour leur festin alors que déjà claquement funeste des ailes de chauve souris résonnait. Il suffisait de s’étendre dans la mousse primordiale et se laisser porter au delà de ce rêve éveillé vers un univers mystiques aux couleurs inversées.

Se laisser porter, ne pas chercher avec son esprit mais avec son cœur, l'endroit, le refuge dont nous avons besoin. Elle était là, la caverne aux rêves, véritable dentelle de pierre, nichée au cœur de la foret, comme le lègue d'un passé reculé ou les rêveurs comptaient encore. On aurait dit un alambra elementaire, une sculpture si parfaite qu'elle n'avait pas pu etre faite. Sa pierre etait brute et pourtant ses formes, ses lignes, ses creux, ses pleins, tout était digne des plus belles cathédrales gothiques.

Elle s'ouvrait sur une clairière ou les fleurs rêvées du cosmos pullulaient, pollinisées par des nuées d'insectes, de lézards, de batraciens aux couleurs irisées.

Son ouverture n’était pas une gueule,c’était une invitation. A son entrée brûlait un petit feu mordoré ou l'on abandonnait ses peurs, ses angoisses, ses maux. Le couloir était noir, constellé de pierres phosphorescentes qui guidaient paisiblement le visiteur jusqu'à la grande salle.

La grande salle était un dôme au centre évidé Lorsqu'on y pénétrait pour la première fois, le dôme semblait pouvoir accueillir tout l'univers et pourtant aucun vertige ne vous prenait car très vite le dôme devenait un lieu familier, comme un retour chez soi.

Le dôme était soutenu par 9 arbres de lumière. Ils semblaient toujours avoir été la, comme si la caverne était leur œuvre. Certains étaient larges et massifs, d'autres semblaient à peine plus épais qu'une liane. Sur chacun d'eux poussait des fruits chromatiques, les fruits du recouvrement, chaque couleur pouvant rappeler une émotion particulière profondément enfouie en soi.

Coulait de l'ouverture du dôme deux cascades, l'une dorée et bouillonnante, l'autre bleutée et reposante. Elles finissaient par se rejoindre dans un bassin au cœur de la caverne.

Les murs et le dôme étaient ornés de bas reliefs et de peinture fait de rêves purs, peint par des générations et des générations de voyageur des rêves venant de tous les univers.

Le sol était couvert d'une mousse vivante, douce et apaisante ou aimait se prélasser iguanes, lézards et grenouilles. Il y avait ca et là des arbustes couverts de baies dont s'empiffraient des petits singes pourpres et bleus. Des branches, des racines et des lianes tissaient sur le pourtour de la caverne une sorte de pergola qui servait de perchoirs à des oiseaux merveilleux, des toucans flamboyants, des aras aux plumes changeantes, des ibis. Quelques caïmans s’étalaient placides aux abords du bassin aux cotés de tortues argentées.

Un ponton de pierres lisses traversait le bassin central ou vivaient d’énormes poissons pareils à des joyaux et au centre du bassin central se dressait un pilier de pierre, comme un doigt pointant la voûte céleste. Des lianes sentiante vous agrippaient et vous faisaient monter en haut du pilier ou se trouvait un objet étrange, un télescope onirique. C’était un cercle de métal au bord gravés des symboles du rêves qui lorsque vous vous en approchiez voyait son centre changer pour devenir soit une lentille pour regarder le ciel soit un miroir pour voir au delà.

Comme un étrange contre point, une sorte d'auditoriome naturel creusait le mur en un point qui faisait face aux deux chutes. Là, sous la sculpture immense d'une tortue aux écailles de gemmes multicolores se dressait une table de pierre brute sur laquelle étaient posé 9 bols. 7 étaient chromatiques, le plus grand était le rouge, le plus petit le violet. 2 bols étaient fait d'autre chose, leur taille changeait et ils étaient posés aux extrémités de la table. Les gouttes d'humidités faisaient résonner les bols, vibrations archaïques auxquelles le monde répond. Une petite baguette était posé prêt des bols attendant le musicien ou le médecin qui viendrait s'en servir.

Sur un rehaussement, une terrasse semblaient apparaître sous la mousse. Une grande table ronde de pierre se dressait et des fauteuils de pierre et de mousse invitaient au repos. L'endroit malgré sa primordialité semblait plus luxueux que le plus grand des hôtels car c’était la caverne aux rêves, un cœur sauvage mais  palpitant et bienveillant, préservé de tout cauchemar.


Le bruit de la caverne, la musique des chutes d'eaux... Tu l'entends Chloé n'est ce pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Dim 6 Mai - 18:40

Oh si, j’entends bien.

Ça fait du bien d’y revenir, dans cette caverne. Un calme….

Tu sais pourtant, kurt, que je n’arrive pas à supporter lomngtemps le calme et l’inaction. j’ai besoin d’évacuer. c’est comme un besoin de respirer, c’est vital.

Désolée de t’avoir choqué par mon premier combat libre. Non, je ne compte pas m’arreter; je ne fais que commencer. Mon but ce n’est pas envoyer les gens par terre, ni à l’hopital, non, ce n’est pas de les massacrer par procuration. Tu l’as compris, tu l’as vu.
Et moi j’ai réalisé que cela ne sert à rien; de toute façon Russel l’a compris lui aussi… et c’est pour ça que ça ne sert à rien.

Je m’entraine toujours. Parfois plus d’une heure à frapper dans le sac de sable. jusqu’à ce que le mouvvement soit fluide, net, précis, mordant. Je chasse toutes les pensées parasites et ne me concentre que sur le mouvement, ma respiration, la sensation de l’air et l’impact de la frappe.
j’ai besoin d’evacuer.
Mais le hic avec le sac est qu’il est inerte, il ne répond pas, il est previsible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Dim 6 Mai - 19:58

tu ne supportes pas la caverne parce que tu en as une vision deformée. Pour toi c'est un lieu de calme, pas un lieu de vie. La caverne, ses alentours, font plus de bruits que les grandes villes, tout y est plus vivace et aussi plus intense je pense parce que contrairement aux villes, dans la nature ce n'est pas l'homme qui commande. C'est aussi un aspect de cette vie que je t'ai moins montré...

Je ne juge pas le fait que tu fasses de la boxe, ce n'est pas un probleme. Le probleme c'est qu'a un moment donné tu perdes le controle pour devenir un objet de destruction de facon non consciente. Je crois en la force, pas en la brutalité et lors de ce combat tu as fait preuve de brutalité. La force aurait été de terrasser ton adversaire en maintenant le controle sur toi. A quoi sert le coup parfait si au moment décisif tu te laisses envahir par la colere et la rage? Le coup parfait... Il y a beaucoup de spirituels qui ont suivi ce chemin. C'est un chemin d'ouverture au monde, d'écoute, de perception, de puissance controlée pas de rage ou de fureur aveugle. Le coup parfait de ne peut se donner qu'en se fondant avec l'univers. On ne force pas l'univers, on s'y coule.

Mais surtout je retiens que tu as besoin d'evacuer. Evacuer quoi? le stress? la pression? le malheur? le regret? ... Tout ca nourrira ta puissance mais risque de bruler ton ame. Boxe, mais boxe pour une bonne raison, pour quelque chose qui te permettra de t'elever. Pas simplement parce que la brutalité te permet d'exprimer ta frustration. La frustration c'est la convoitise et tu possedes deja beaucoup. Encore une fois, il ne s'agit ni de renoncer a la boxe, ni de renoncer a la puissance, je ne suis pas ton guide, je suis simplement un ami qui se soucie de toi. Russell, meme si j'apprecie l'esprit brillant qu'il est, il joue de ta frustration et de ton ambition, ce sont des leviers qu'il a maitrisé chez lui et qu'il a apprit à utiliser chez les autres.

Je ne voudrais pas que tu te trompes sur mes idées. Certains on la tache de se battre, d'autre on la tache de soigner. C'est ainsi. L'un n'as pas plus de valeur que l'autre, ils doivent faire leur devoir, avec humanisme et intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Dim 13 Mai - 18:01

comme tu avais raison ! En disant que certains ont la tache de se battre, et d’autres de soigner.
Oui, les xatria ont la tache de se battre, c’est leur Karma. Et certains ont la tache de les rendre immortels par dela leur mort…
j’ai entendu les nouvelles legendes des menestrels verruqueux.
l’une parlait de l’affrontement du feu destructeur et hostile et l’eau protectrice du monde, à travers le combat de leurs champions… et de leurs sangs versés, de l’union du feu et de l’onde, une vie s’eveilla…

qu’ils chantent ! qu’ils chantent la gloire infini !

Et qu’ils chantent la honte de Bhagavad, sa mouvaise foi et sa mesquinerie. qu’ils chantent l’engluement des pleonexes dans la préscience, comme dans la toile d’une araignée gigantesque !

Me voici regente de 4 mondes. Ils resteront dans leurs constellations et protectorats respectifs, sous règne de Karna pour 2 d’entre eux et de Makara pour les 2 autres. j’ai gardé les moins technologiques, parmis les mondes bleus. Et dire que la veille j’avais la tete emplie de ces mondes, de leurs étoiles, de leurs vagues, leurs legendes, projets de les visiter…
et dire que deux sont passés sous influence de Bhagavad et de J Gordon ! Je m’en veux de ne pas avoir concervé ces souvenirs, cet heritage… mais on ne refait pas le monde. Je ne fais que garder les anneaux avant de les transmettre à Colette.

Je suis heureuse pour Alcheringa.
c’est comme une naissance, c’est drole, c’est etrange…

l’idée que je me faisais de Bhagavad, ce pacificateur providentiel qui a arreté une guerre longue et fratricide, ce héro qui protege la terre et qui fait regner la paix dans l’imperium, et bien cet image se fissure.
Y a -t-il une autre verité qui se cache derriere cette paix imperiale ? Et sur les instigateurs des guerres fratricides ? Et pourquoi Lokesh est-il fou est incarne la folie de la puissance ? Et quels sont les récits des princes félons et parias ?
Je veux savoir !
Je veux trianguler l’information ou du moins avoir une version autre que elle epurée par les IA soubrettes soumises…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Dim 13 Mai - 18:26

Tu n'as pas a t'en vouloir Chloé. Tu as fait ce qui etait juste, tu as épargné des milliers d'etoiles qui se seraient eteintes au passage de Bagavad. Posséder c'est la pire des chaines, tu as donné ces mondes, tu as bien agi.

La puissance dévore Chloé. Ceux qui pensent la maîtriser paie le prix fort. Nous ne sommes pas des êtres fait pour la puissance... D'une certaine facon, c'est peut etre notre ame qui rend la puissance si terrible en nous. La ou la puissance s'exprime par une sorte de dedain et d'indifférence chez les princes des etoiles, chez nous elle semble tout consummer... Peut etre parce que nous sommes malgré tout des etres d'emotions.

Et meme au dela de cela, la puissance exige aussi une forme de discipline pour ne pas chercher a etre trop puissant. Lokesh est fou sans l'etre vraiment... Il est incontrolé, il est la soif de puissance et de destruction qui peut s'exprimer en chacun de nous, il est la négation de l'ame, il est le néant. Il est fou car c'est sans doute l'expression la plus comprehensible a cette puissance primordiale et ecumante, un reflet parfaitement opposée de la douceur de l'ame d'un spirituel.

La vérité je ne la détiens pas et je ne sais pas si je souhaite la connaitre mais oui visiblement l'image de Bagavad a été forgée, il n'est pas celui qu'il prétend être ou pas totalement. Le concordat semble un édifice fragile construit dans la puissance et dans la force... rien de tout cela n'est solide.

Alchéringa est la plus belle chose qui soit. Un monde libre que nous avons aidé à faconner, nous ne sommes plus nous, nous sommes un monde, un reseau d'etres qui vivont en meme temps et pourtant avec nos propres identités... C'est peut etre ca le chemin des singularités, ou un des chemins, pour ne faire qu'un avec l'univers. C'est un espoir, les mondes qui le souhaitent, peuvent refleurir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 11:12

oui, bien agi. Merci de ton soutien. En fait, on n’avait pas le choix. Ce que j’ai fait c’est pour Alcheringa.

Tout ce sang versé…tu as vu cette photo de requin blanc que Russel a – enfin!- peché ?
Je me demande si c’est pas lui, au fond, qui l’a tué, indirectement, bien sur. Regarde : Russel connaissait mon attachement à Rabi, il savait ce que nous faisions. De là à agir comme conseiller qu’il est, proche de Gordon et de Whisper, de suggerer de focaliser l’attention de Bhagavad sur ce monde… conjecturer qu’il y ait une grande possibilité à ce que je demande l’aide de Ruaatu, c’est simple. Et c’est comme un piege qui se referme sur le grand requin blanc…
dans le bureau de Gordon, il y avait cette cage dorée, avec le rossignol. Ce n’est pas pour Alec, c’est pour moi qu’il y etait, ce rossignol !
Quelle gentillesse attentionnée !

Quand à Bhagavad, la rumeur dit que ce n’est pas un fils de Barata, mais un fils adoptif, un Autre surement, que Barata a adopté et auquel il a melé son essence.
Regarde combien de temps ont duré les guerres fratricides : des illions d’année. Et des millions des enfants de barata il n’en restait plus que mille, quand Bhagavad est sorti de son isolement et a imposé le Concordat. Il a attendu que presque tous les enfants de Barata s’exterminent, avant de faire regner la paix ! Pourquoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 11:51

ah Chloé, cette relation avec Russel est toxique. Russel est un grand pneumatique, un maitre du haut savoir, il est sans conteste capable de prevoir des actions longtemps à l'avance, comme un stratege. Sur bien des aspects il me rappelle Bhagavad... Pourquoi a t'il attendu? Parce qu'il savait que les plus vaillants, les plus fous, les plus puissants, par fierté, iraient mourir en premiers. Il a attendu de voir vers quel coté le vent tournait avant de se décider et quand il n'a plus eu de doutes, il est intervenu. Et comme il est capable de deviner longtemps a l'avance ce qui arrivera, comme Russel, il semble toujours arriver au bon moment.
Ce sont des alligators qui patientent dans le courant la gueule ouverte...

Chloé, cette relation, elle t'empeche de t'épanouir. De cette frustration il maitrise ta puissance et ton eveil spirituel. Il te veut comme une etoile libre dit il... Mais tu n'es pas libre! Parce que si tu etais libre, tu serais parti il y a longtemps avec Ruatu. Il te piege grace à l'ambition, grace a ses relations mais il n'y a rien que tu ne puisses acquérir par toi meme... Je respecte Russel, je l'apprecie meme mais c'est une araignée qui te nourrit en attendant le jour ou il te devorera. Tu peux briser la cage, tu peux te glisser entre les barreaux, partir loin de cet humour cruel, de cette frustration.

Vient sur l'atoll, reste cette fois. Cette fois, pas de meditation, pas d'acese, juste la vie exaltante du grand air!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 13:17

Ma relation avec Russel est tout sauf simple. Il est mon mentor, il me fascine. Et il est irreprochable. c’est un peu comme je pense, la relation entre Hanna et un certain Martin…
je ne peux pas le quitter. Je n’ai ni la liberté ni la volonté de la faire.
En tout cas plus maintenant…
et pourtant j’avoue y avoir pensé, avant. Quand Rabi n’etait pas Alcheringa… mais ça c’etait avant.
Il n’y a pas d’amour dans cette relation. Maintenant je le sais, car l’amour c’est ce que j’ai connu.
c’est comme si l’on ne prend conscience d’une chose une fois qu’on la perd.

Non, je ne suis pas en train de me plaintre. Ni de me morfondre. Ce serait offense à Ruatu.

Je veux découvrir qui est Russel. Il sait sur moi des choses que j’ignore, c’est une certitude. Je veux savoir quoi. Et pourquoi. Il y a tellement de pourquoi ….

je te remercie pour cette invitation, seulement je ne peux : travail. c’est une fuite vers l’avant, mais j’ai trop de travail en ce moment. Et je ne veux pas me retrouver ni avec moi-meme en ce moment, ni dans un lieu paradisiaque, car je m’y sentirai etrangere. Et je ne souhaite pas y ramener des choses qui sont en moi et dans mon sillage.

Ce que je voudrais, c’est decouvrir la relation entre Russel et Whisper. d’où vient cette complicité sur la photo pres de la chouette de bohemian club. Est-ce une relation de maitre à disciple ? Est-ce Whisper qui a conseillé à Russel de m’epouser ? Et pourquoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 13:56

quel dommage que tu ne veuilles pas venir... mais je ne peux pas te forcer a vivre si tu n'en a pas envie. Comment mieux reprendre le dessus, comment mieux rendre hommage a cette grande force de vie qu'etait Ruatu, qu'en venant vivre simplement. Loin des mensonges, loin de ce nucleaire dangereux, toxique, loin des sourires forcés. Tu veux etre seule, prend le bateau et navigue mais n'etouffe pas les flammes de ton ame, meme si elle est douloureuse en ce moment.

Un mentor peut se montrer severe mais toujours a des fins bienveillantes. On ne guide pas quelqu'un sur un chemin en lui tordant dans le bras, en se montrant cruel avec lui, on se comporte ainsi si on veut faire de la personne son jouet pas si on veut en faire son supérieur.

La chouette, Whisper, ce n'est pas un hasard. Tu sais je ne peux m'empecher de voir une filiation entre Bhagavad, Whisper et Russel, 3 penseurs, 3 conseillers, 3 etres patients au courant de bien des choses... Je ne sais pas si je serais d'une grande aide pour toi, la vérité m'interesse peu, le meilleur m'interesse plus. Tu as toutes les reponses, je veux juste t'aider a les trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 15:15

Eh ! Je vis ! Ne crois surtout pas que je sois en depression, loin de là ! Seulement q ue … seulement que tu vois, j’essaie de suivre à la fois et la puissance et la mesure. Je vis pleinement, et dans le réel. c’est important de ne pas se déconnecter du réel.
Je n’ai jamai été adepte de retraites spiritques dans les culs de basse fosse monacales ou autres centres de meditation. Je vis dans le monde et avec le monde.

Ça me rappelle cette discussion surréaliste entre nous, toi, Alec, Simon et moi, quand Ruaatu s’est proposé d’etre notre champion pour Rabi.
Vous étiez tellement subjugués par les beuax discours emplis de lumiere de Karna, que vous n’avez pas vu que son vaisseau plaqué or etait une etoile de la mort , mais dorée. Un vaisseau destiné à siphonner, à detruire les mondes. s’il etait noir, vous auriez pensé à Star wars, mais comme il etait tout beau tout clincant, vous l’aviez completement obliteré de votre esprit. Vous aviez oublié ce pourquoi il etait là : détruire Rabi. Et vous hesitiez… vous etiez prets à laisser Octavio combattre et mourir d’une mort certaine, dans le but de laisser gagner ce gentil ce doux et empli de bienveillance Karma.
Vous aviez oublié ce pourquoi on etait là.
Pas pour sauver l’honneur par un beau et inutile sacrifice d’un pistolero déchu et déprimé. Par pour faire plaisir à un prince tout lumineux. Non, nous etions là pour sauver Rabi. Nous etions là pour gagner l’ordalie. Pas pour la perdre !
c’est ça la réalité.
Pourquoi avoir hesité ?…
aujourd’hui cette question des pourquoi n’a plus de sens. Mais sur le moment, pourquoi avoir oublié la realité ?...

je n’en veux pas à Alec. Il s’est embourbé dans la toile de la prescience, comme une mouche dans ne toile d’araignée. Voulant le meilleur, il a voulu voir l’avenir, le changer. Comme dans une tragedie grecque. Il n’a fait que precipiter ce qu’il craignait…
le mieux est l’ennemi du bien.
Et Alec m’inquiete. Il est devoré par la puissance, il est la proie facile pour ses differentes facettes, les princes. Un peu comme un reacteur fissuré. On ne sait jamais quand et où le revetement cedera, mais quand il cède, ça explose…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 15:19

quand à Russel et Whisper… je pense je vais avoir besoin de l’aide d’un bon prescient. Enfin, un post-scient : de quoi ils ont parlé quand la photo a été prise…

oui, moi aussi je redoute ces liens : Bhagavad, Whisper, Russel…

Whisper est viex et puissant. Il n’a pas d’anneaux, parce q’il n’en veut pas. Il est au delà de ça. Il veut devenir une etoile, une prince. Mais quel genre de prince ?…
une etoile sans mondes ?… un trou noir ?
Là c’est effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 16:52

je te l'ai dis je ne te propose pas la retraite, je te propose des vacances! De vraies vacances! la vie simple, en pleine conscience, pecher pour le jeu, sculpter et sentir le bois, boire, rire et chanter avec des gens simples, sans faux semblant.

Tu vis oui, pleinement tu en as l'impression, dans ton reel qui est encore plus une illusion. Le reel ce n'est pas les chiffres, les données, l'invisible, l'objectif, cette ville ou les gens se croisent mais ne se voient pas. Le reel c'est l'instant, le subjectif, le vrai partage sans condition. Meme le vrai savoir est un savoir de partage.

Je te l'ai dis je ne suis pas un etre religieux, j'aime la vie simple et reelle, celle qui epanouie qui ne detruit pas. "Ne pas de deconnecter du reel"... je comprends ce que tu mets derriere ces mots, je ne suis pas deconnecté du reel, voir les esprits ne me transforme pas en esprit, je ne commande pas aux esprits, je vis dans le monde reel et je vois les esprits par dessus. Tu sais la noosphere, la realité augmenté, finalement c'est un peu ce que je vis sur un systeme d'exploitation different.

Tu vis dans ton monde avec le monde qui tourne autour de toi. Ce n'est pas un reproche que je te fais, tu fais ce que tu veux, mais tu es assez intelligente pour comprendre ou est la faille. Tu ne veux pas de l'atoll, soit! allons ailleurs, la norvege? l'indonésie?l'italie? Allons ou tu veux et prenons des vacances.

Sinon pour te repondre sur Rabbi, j'ai bien sur ete subjugué par Karna, par sa sagesse, par sa serenité comment ne pas l'etre? Mais a aucun moment il n'a été question de le laisser gagner. Et si c'est ce que tu penses vraiment alors je pense que tu as une pietre vision de nous tous. Car TOUS nous voulions sauver Rabbi, meme Alec et Simon qui ne sont pas lié directement a ce monde. Tous, nous voulions t'eviter la souffrance de voir Ruatu disparaitre, nous voulions le mieux, nous voulions limiter les degats, nous ne sommes pas parfait, nous avons fait ce que nous pouvions. Il est injuste de nous reprocher ca, c'est du poison sur nos liens que tu verses.

c'est dans ma nature de ne pas considérer les gens comme des ennemis. Tu l'as dis a de nombreuses reprises, on est choisit par ses ennemis eh bien moi je ne choisi aucun ennemi, je vis sans haine. Au mieux j'ai un adversaire qui deviendra un frere. rien de plus. Jugerta est devenu un frere... Je ne regrette pas.

Octavio souffrait et j'ai hesité car je pensais que la souffrance lui serait infiniment prejudiciable et j'ai pensé un instant qu'une fin honorable le sauverait. Je ne suis pas Russel, je ne sais pas tout, j'apprends et pour apprendre il faut prendre son temps.

J'ai hésité parce que je n'avance pas dans la vie comme un char d'assaut qui ecrase tout, sans jamais s'arreter. J'ai besoin de reflechir, d'ecouter le pourquoi des choses. C'est tout.

Quitte à parler de réalité, qu'est ce que la réalité chloé? le pragmatisme? l'objectivité? la brutalité? Avant ton eveil, ta realité c'etait l'épistémé. Depuis? qu'est ce que c'est? Au fond?

Oui, il y a en Alec une soif de puissance devorante... Une soif qui lui fait perdre l'esprit et l'envie de vivre. Je n'ai pas de prise sur lui, il étouffe sciemment son ame... Je crois que la seule chose que nous puissions faire c'est rester les bras ouverts, la main tendue vers lui et peut etre qu'il reviendra...

Chloé ne vas pas voir un prescient. Va les voir, directement. Ecoute ce qu'ils ont a dire. ce qu'ils voudront te dire. Si tu veux jouer leur jeu, tu ne dois pas avoir peur d'eux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 17:33

ce n'etaient pas des accusations. je sais que chacun voulait le bien de Rabi et chacun voulait et a fait de son mieux.
je dis juste que les belles paroles de Karna etaient dangereusement lumineuses.
il est une chose que d'avoir du respect envers son adversaire, une autre est de vouloir l'aider. c'etait pas Karna qui avait besoin d'aide, mais Rabi, de notre aide.

karna est un prince des etoiles. il a senti sa vie menacée, car Ruaatu l'avait blessé. et il a eu peur de sa finitude, d'une possibilité d'extinction. alors il l'a tué.
mais pourquoi il l'a affronté ? par colere ! une colère causée par son chagrin certes, mais une colère tout de meme.
il l'a regretté, certes. et je l'ai pardonné sans auscune arriere pensée.
je pense qu'il ne porte plus tant que ça Baghavad en son coeur maintenant....

les vacances... oui j'en prendrai, et te rendrai visite qqs jours sur ton atoll. je l'adore ! on pourra descendre au palais sous les flots... naviguer... pecher, les orteils en eventail....
oui, qqs jours.

j'ai des audits à faire avant, et une etude à fignoler pour la Chine qui est à fond dans l'energie "verte" solaire. je visiterai encore shangai, et leurs installations...
on est rentrés dans le pillage des metaux rares. les dechets liés à leurs extraction sont energetivores et très tres polluants. dont radioactifs. je me penche dessus...

Ruaatu est mort comme il a vécu : en ksatrya et dans la gloire ! pourquoi parler de douleur ?, alors qu'il a connu la gloire absolue, car c'est abreuvée de son sang, de son ame, que Alsheringa est née...
il a brillé de mille feux, et c'est ce feu, son feu qui illumine Alcheringa.
on est un peu comme achille : la vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais un torrent bouillonant, pas une longue pluie morne et fine qui dure des semaine, mais un orage déluvien et bref, qui cède place à un arc-en-ciel...
j'avoue avoir caressé l'idée de quitter Russel après l'ordalie, une fois que Rabi sera sauve... les étoiles en ont decidé autrement. c'est ainsi. c'est le Dharma. c'est notre karma...

oui, tu as raison, autant leur demander. mais je l'ai dejà fait. rien aucune reponse satisfaisante. sophismes. ils noient le poisson...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 17:37

et Alec a le choix : limiter sa puissance. ou limiter sa puissance.

sans se cacher derriere "je cede à la puissance pour sauver les autres". non, pas la peine d'essayer de soigner les gens si soi-meme on a la grippe !

ou sinon, il finira par boire de l'elixir.... comme le font les pleonexes.
en cachette. car c'est un crime...
Palimpseste serait son dealeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 17:43

pour Ruaatu :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 18:06

et qu'a t'il dit qui te semblait si dangereux? la volonté de lutter honorablement? Je ne comprends pas vraiment...

A quelle moment as tu cru que nous voulions aider Karna? Tes mots on un sens, une fois encore tu verses du poison sur nos liens. Tu n'accuses pas mais tu accuses malgré tout! Rabi avait besoin de notre aide et nous avons agis au mieux encore une fois. Tu as le sentiment d'avoir payé plus cher que nous ? Est ce cela Chloé? Tu as perdu Ruatu, tu as donné tes parsecs et nous, nous n'avons pas assez lutté? Explique moi, comment nous auriont du aider Rabi s'il te plait. Mets des mots sur ce ressenti, n'ait pas peur.

la colere oui et la peur... Mais tous les etres connaissent la colere et la peur et elle est d'autant plus forte qu'ils sont puissants. De la confrontation d'etres nés pour se battre, il ne pouvait resulter que de la souffrance et la mort.

Je ne veux pas savoir ce que tu fais dans l'energie. Tu le sais pour moi, l'energie verte est un mythe stupide pour camoufler une realité terrible, l'energie verte est aussi polluante que l'energie nucleaire. Il n'y a que la frugalité energétique qui compte.
Bientot, avec Axis Mundi nous allons lancer une campagne anti gachis energetique.

Alsheringa est né de nos actions. Je ne minimise pas la mort de Ruatu mais nous avons tous agis, et grace aux actions de tous, des sacrifices des rabis, des chants lors de l'ordalie la planete s'est eveillé. C'est l'oeuvre de tous. Placer le reveil d'un monde sous la simple égide de la mort c'est à mon avis funeste. Les esprits des morts doivent reposer en paix.

La vie s'ecoule comme on souhaite qu'elle s'ecoule, paisiblement ou pas. Il n'y a pas de regles, les regles c'est du sophisme et des entraves. Le karma, le dharma? tu y croyais avant? avant l'eveil je veux dire.

Qui sommes nous pour decider du sort d'Alec? Il est sur un chemin difficile lui aussi. Il tente de dominer la puissance, il merite notre soutien parce que son but est juste et qu'un jour, parce qu'il est juste, il finira par trouver un chemin. Il fera les choix qui seront les siens et il recevra toujours de moi une main tendue quand bien meme il se baignerait dans l'elixir. Il y a en lui quelque chose de briser... mais quoi.

si ils noient le poisson pose encore la question. Ou trouve la réponse toi meme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 18:29


Karna n’a dit aucune phrase dangereuse. Mais Bhagavad a su bien choisir son representant. Un emissaire qu’il savait se fera apprecier, aimer. Nous sommes tous tombés sous son charme. Tous. Au poin d’oublier qu’il est l’adversaire.
l’on ne privilegie pas un adversaire.
Balancer l’identité de notre champion constitue en soi une trahison. c’est comme si un general d’armée partageait, par souci d’equité, ses plans de bataille, avec le general de l’armée adverse.
Désolée, c’est dut à entendre, mais c’est comme ça.

De toute façon, quel que eut été le champion de Karma, il avait une telle affection envers, qu’il se serait laissé à sa colère. Et l’issue aurait été identique.

Personne ne pouvait sauver la vie de Ruaatu dès l’instant où il avaoit choisi de combattre. Je dis bien personne. Ou peut etre une intervention de Barata lui-meme, mais il n’est pas là et s’en fiche !

Et si on avait choisi un autre champion, que ce soit Octavio ou Simon, ils auraient été tués en qqs secondes, et on aurait perdu; Rabi aurait été moissonnée. On ne choisi pas un champion pour perdre. Mais on choisi le meilleur champion possibe pour gagner.

Je ne comprends juste pas les hesitations à accepter Ruaatu comme champion !

Non, je ne suis pas en train de dresser une echelle comparative de combien a payé chacun. Quel interet ? Quelle idée ! Chacun avait des choses à perdre… et Alsheringa est née. Par les efforts de chacun.



Pour l’energie. Oui, je sais aussi que “verte” est une fumisterie. Encore plus polluante et differamment que les fossiles.
l’energie, le nucleaire, c’est mon metier.
Si tu veux, je peux apporter mes connaissances à Axis Mundi. Je suis souvent consultante.
Et au vu des dossiers auxquels on avait acces recemment, il y a moyen de bsser sur une optimisation de la consommation. Minime, certes mais possible, j’en suis sure.



Oui, je crois que j’aia toujours cru au karma. c’est ce qui m’a permis daccepter sereinement certaines choses… comme l’internat (je pensais que je n’etais pas assez bien pour mes parents et que je les ennuiais plus qu’autre chose).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 18:49

oui, Bhagavad a TRES bien choisi son emissaire. Il savait que nous serions séduits... Mais on ne va pas se forcer a hair un etre parce que quelqu'un s'arrange pour le mettre sur notre chemin n'est ce pas? Ce serait absurde, de hair et de rejeter une telle personne...

Oui... je pense qu'Alec et Simon pensaient bien agir... Je n'etais pas au courant de ceci, si cela avait été le cas, je les aurai empéché. Inutile d'avoir recours a la violence si c'est pour perdre. Mais ce qui est fait est fait hélas et rien ne pourrait nous garantir que ceci n'adviendrait pas à nouveau.

Les hésitations a choisir Ruatu? Je te l'ai dis, pour ma part, je ne prends pas ce genre de decisions sans reflechir. Dans la balance il y avait Octavio, Rabi, l'embrasement annoncé... Aussi puissant que fut Ruatu, cela meritait reflexion, il faut prendre le temps de se connecter au monde, de sentir... J'ai senti Octavio flancher, j'ai senti Rabi frémir, j'ai senti Ruatu triompher. Voila. Je n'ai pas d'autres explications.

Et puis... Tu aimais Ruatu, son choix s'imposait a toi. J'ai de l'affection pour toi, j'ai de l'affection pour lui et envisager l'inévitable n'etait pas quelque chose d'aisé pour ma part. Je ne suis pas un guerrier Chloé, je suis un artiste, je suis tendre de coeur... Le devoir c'est une notion floue pour moi... Je prefere agir par amitié, par amour, par sympathie... Et j'essaie de prendre des decisions qui ne blessent personnes... Et jusqu'a présent, j'etais parvenu a n'etre responsable de la mort de personne. C'est un fardeau aujourd'hui. Un fardeau allégé par le fait qu'Octavio a pu se redresser... mais un fardeau tout de meme.

Je n'arrive pas a croire au karma... ni au dharma... ni a la prescience... Je ne veux pas etre prince, je ne veux pas etre autre, je ne veux pas tout savoir... Je veux croire que ma vie est libre meme si ce n'est pas le cas... Je veux me contenter d'etre moi... rien de plus. Tu as déja pensé a la possibilité que le karma, le dharma ne soient rien d'autre qu'une machinerie de barata..? Si j'etais un savant, je cherchais des reponses mais je ne suis pas un savant et je ne veux pas savoir... j'ai peur de ce savoir froid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 19:09

Par rapport à KARNA :
pourquoi hair son adversaire ? Je ne comprends pas ….
on peut combattre honorablement, loyalement. Avec respect. Un adversaire, ça se respecte.

Après, la propoagande de guerre notammemnt, et toute autre propoagande (politique par exemple), utilise des techniques de destruction du respect envers l’adversaire. Il devient ennemi à abattre. Puis nuisible à exterminer.
Regarde seulement les affiches de propagande ancienne, sous quels traits on representait à l’occident (USA) les vietnamiens ? Les japonais à la ww2 ?… les affiches sovietiques au sujet des pourceaux capitalistes ? Et la signification de “kafir” ?

Non, nulle haine. Un adversaire digne merite le respect.



Je comprends mieux. Ce que j’ai pris pour hesitation etait reflexion.
Non, la decision ne me revenait pas. Elle devait etre commune. Et elle l’a eté.

Ruaatu est un Ksatrya. Un guerrier. Son devoir est de combattre. Tout comme le devoir d’un medecin, formalisé par le serment d’hyppocrate, est de soigner.
Il le voulait. Il le desirait ! Une telle apothéose ! Un combat avec un adversaire digne pour une cause noble et pour moi. Je ne suis pas aveugle, il voulait combattre pour moi. Et j’ai accepté.
Integralement, avec la gloire et le funste, avec l’exaltation absolue.

Je sais qu’en ces instant il a été heureux, nous avons été heureux.

Je ne regrette pas. c’est le karma. c’est le dharma...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 19:19


oui, Bhagavad a TRES bien choisi son emissaire. Il savait que nous serions séduits... Mais on ne va pas se forcer a hair un etre parce que quelqu'un s'arrange pour le mettre sur notre chemin n'est ce pas? Ce serait absurde, de hair et de rejeter une telle personne…

nulle haine, Kurt, nulle haine.
Je sais qu’il a jubilé quand Ruaatu a été tué. Je sais...
mais nulle haine…
cette relation etrange et compliquée est au delà de la haine, ou plutot en dehors.

Tu sais, depuis nous avons participé à un gala de soutien aux population du moyen orient, qui ont souffert de la guerre. c’etait une soirée remarquable. Beaucoup de mecenes, de ressources qui seront versées à des associations. De nombreuses personnalités politiques, economiques et mediatiques etaient presentes.
Vraiement une soirée adorable. Et Russel etait parfait. Irreprochable. Vraiement parfait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 19:27

Des ennemis, je n'en ai plus. Le danger n'existe pas, la haine n'existe pas, on peut les nier, les faire disparaitre de notre vie. C'est une veritable libération.

Les soirées... je les evite, des sourires faux et des coeurs noirs qui pour s'acheter un vernis de vertu donne de l'argent. Mais qu'en est il de la realité? que fond ces gens pour ceux qui souffrent reellement? Mais la n'est pas la question... Cette relation en dehors de la haine... j'aimerais la comprendre, j'aimerais lui donner une couleur... des images me viennent mais... aucune ne traduit l'ensemble de cette relation...

une hesitation mue par l' inassouvissable envie de vous proteger toi et lui des tourments.

je sais que c'est son devoir et qu'il a été heureux. Mais ca ne m'empeche pas de le pleurer encore. Le dharma, le karma... voila pourquoi je ne veux pas y croire... Je vis les bras ouverts acceuillant tout ce qui s'offre a moi avec la meme amitié aussi quand je fais des choix je veux qu'ils soient les miens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1949
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 19:42


stan a écrit:
Des ennemis, je n'en ai plus. Le danger n'existe pas, la haine n'existe pas, on peut les nier, les faire disparaitre de notre vie. C'est une veritable libération.

c’est une maniere de vivre ….

je ne pretends pas à une telle serenité. Et ne la recherche pas non plus.

j’eprouve de la haine. De la tristesse. De la passion. De la montée d’adrenaline. Bref, tout les spectre qui m’est donné d’eprouver.
Je vis. Je vis ainsi.




stan a écrit:
Les soirées... je les evite, des sourires faux et des coeurs noirs qui pour s'acheter un vernis de vertu donne de l'argent. Mais qu'en est il de la realité? que fond ces gens pour ceux qui souffrent reellement? Mais la n'est pas la question... Cette relation en dehors de la haine... j'aimerais la comprendre, j'aimerais lui donner une couleur... des images me viennent mais... aucune ne traduit l'ensemble de cette relation...

une hesitation mue par l' inassouvissable envie de vous proteger toi et lui des tourments.

moi non plus je ne trouve nulle couleur ni texture ni melodie qui me vienne en y pensant.
Nous nous sommes mariés en blanc crème. Je portais une robe griffée chanel, créée sur mesure, aux perles noires et dorées. Il y avait beaucoup de monde, et la ceremonie se deroulait en plein air. Des fleurs aux colonnes torsadées, sur les tables, en bordure des chemins… un quattuor. Je crois que meme mes parents sont venus. Oui, ils y etaient…

proteger ? De quoi ? De qui ?
Tu penses que je suis capable de blesser Russel ?
Tu penses que je l’ai dejà fait ?….



stan a écrit:
je sais que c'est son devoir et qu'il a été heureux. Mais ca ne m'empeche pas de le pleurer encore. Le dharma, le karma... voila pourquoi je ne veux pas y croire... Je vis les bras ouverts acceuillant tout ce qui s'offre a moi avec la meme amitié aussi quand je fais des choix je veux qu'ils soient les miens.

pleure alors. c’est de l’eau salée. Comme la pluie. La pluie, c’est les larmes de Makara.
Mes larmes sont restée à Alcheringa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Lun 14 Mai - 19:57

Jezabel Charlotte a écrit:


c’est une maniere de vivre ….

je ne pretends pas à une telle serenité. Et ne la recherche pas non plus.

j’eprouve de la haine. De la tristesse. De la passion. De la montée d’adrenaline. Bref, tout les spectre qui m’est donné d’eprouver.
Je vis. Je vis ainsi.

Encore une fois Chloé, je ne suis pas un etre vide et depassionné. Mais on peut avoir de belle montée d'adrénaline, on peut avoir de la passion, on peut avoir de la tristesse pour de belles choses. C'est la seule chose que j'essaie de dire. On peut tout entacher de haine ou pas. La sérénité dans le detachement comme le fond les boddhisatvas ne m'interesse pas, je veux la vie paisible et heureuse de l'homme entouré! Ma vie c'est d'éprouver. Eprouver en moi, eprouver chez les autres et les aider a aller mieux.

Rien ne devrait se dresser au dessus de la sincérité de coeur. RIEN.


Jezabel Charlotte a écrit:

moi non plus je ne trouve nulle couleur ni texture ni melodie qui me vienne en y pensant.
Nous nous sommes mariés en blanc crème. Je portais une robe griffée chanel, créée sur mesure, aux perles noires et dorées. Il y avait beaucoup de monde, et la ceremonie se deroulait en plein air. Des fleurs aux colonnes torsadées, sur les tables, en bordure des chemins… un quattuor. Je crois que meme mes parents sont venus. Oui, ils y etaient…

proteger ? De quoi ? De qui ?
Tu penses que je suis capable de blesser Russel ?
Tu penses que je l’ai dejà fait ?….

Quel lien peut sortir d'une telle union... Si tu le veux nous revivrons ensemble tout cela et peut etre y trouverons nous la couleur, la musique, la texture...

Non je voulais vous protéger toi et Ruatu. Parce que l'amour etait sincere et passionné.

Jezabel Charlotte a écrit:

pleure alors. c’est de l’eau salée. Comme la pluie. La pluie, c’est les larmes de Makara.
Mes larmes sont restée à Alcheringa.

alors je pleurerais pour toi... ressentir n'est pas une faiblesse, pleurer n'est pas une faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plm78

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 32
Localisation : yvelines

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Mer 16 Mai - 13:09



Il est tard, je n’arrive pas à faire le tri, je ne sais pas comment le dire. Alors je fais une copie de l’instant que j’envoie brut par la Noosphère.

Un plafond.

Un plafond fait de bois et de chaume inscrit dans la pénombre de la nuit éclairé par la clarté de la lune. Les ombres dérivants sur les poutres de bois brut au gré du temps qui avance inexorablement. Ce plafond, qui accompagne mon insomnie, qui m’observe et qui m’oppresse me faisant dériver dans les méandres de mes souvenirs. Mon corps se tend, mes dents se serrent, mon cœur convulse quand je repense aux larmes de Chloé, à son visage, à son mutisme face à la tombe du grand requin.

Je me lève.

Le balcon, j’ai besoin d’espace.

Une étendue, immense, sauvage. La savane.

Mes pensées divaguent.

Les yeux. Ceux de Kurt. Qui me foudroient, me transpercent  et percent mon corps de leurs accusations. Je les entends encore ses mots, ses questions, ses reproches. La puissance. Pourquoi la puissance ? Pourquoi le sacrifice ? Pourquoi céder à cette facilité ?

Une réponse. Non. Une émotion !

L’amour. Mon amour.

Dévoué à ses gens qui partagent ma vie. Un amour si intense qu’il ne supporte pas de les voir souffrir. Inconditionnel, inaltérable. Je donnerai chaque cellule de mon corps, chaque parcelle de mon âme pour les protéger. Je suis faible. Je  ne l’accepte pas. Ne pas avoir d’emprise sur les évènements, refuser l’avilissement.

La facilité ? Non !

Un sacrifice ? Non !

Non ! Non ! Non !

L’amour inconditionnel qui s’exprime par le refus de la faiblesse, qui s’exprime par la puissance, à perdre pied dans la folie, à tomber dans l’inconscience, le vide, la mort.

J’aime à en mourir. Voilà ma réponse. Ce qui dirige mon cœur, mes actes !

Un sacrifice ! Non ! Un don. Le don de mon âme à ce sentiment absolu définissant totalement mon être.

Un souffle.

Une brise.

Me ramenant à la réalité de l’instant.

La nuit, la lune, les étoiles. Le vide.

Je frissonne. La chaleur. Le feu. Le feu du chaman.
Ce moment pareil à nul autre. Ce flottement de béatitude. Par les mots du shaman.

Les yeux. Ses yeux. Bleu, profond, emplis d’amour.
Le touché. Ma main. Ma main sur son ventre.
Nos yeux. Nos yeux qui plongent dans l’autre.

La mort. Un amant. Son amant.
Demain j’irai à son enterrement. Perdu dans la foule. Et mon cœur accompagnera celui de Karna.
Puisses-tu me pardonner Chloé.


Fin du message transmis par la Noosphère à Madame Chloé Paquin-Rogers , Monsieur Kurt Vegenher et Monsieur Simon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 2022
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   Mer 16 Mai - 18:57

J'ai percu ton chagrin Alec, par dela les etoiles, j'ai senti ton désarroi. Parlons un peu si tu le veux... Comme deux amis, je ne suis pas meilleur que toi. Je respecte ton chemin Alec, meme si c'est celui de la puissance.

Oui, mes yeux foudroient et transpercent mais ils n'accusent pas. On ne peut pas juger les gens Alec, on ne peut que les accueillir et les aider. Tu sais nous nous faisons tous du soucis pour toi... Nous t'aimons tous et nous avons tous vu a quel point tu as frôlé la folie.

D'ou vient cette fêlure que je sens en toi? Pour avancer il faut apprendre a s'aimer et surtout a se pardonner. Tu es puissant Alec, tu ne t'en rend pas compte mais tu es puissant, tu es determiné. Nous cherchons tous de nouvelles armes à notre facon mais ce ne sont que des outils, ne devient pas un outil Alec. Le savoir ne se partage pas dans la puissance, la pleonexie est dans l'amas pas dans le partage... Il n'y a peut etre pas de puissant comme toi Alec, c'est peut etre pour cela que Gordon tente de t'aliéner.

Il y a peut etre un maitre pour toi quelque part... Nous avons tous besoin d'un maitre, un maitre que nous choisissons pas un maitre qui nous possède.

Ne perd pas espoir, le monde est beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la caverne aux rêves   

Revenir en haut Aller en bas
 
la caverne aux rêves
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» decors pour caverne
» Ma caverne de Troll Baba
» Caverne à crabe
» capitaine caverne
» La Caverne de Nowel (Donjon 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Singularité-
Sauter vers: