Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les tablettes de Mtril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Les tablettes de Mtril   Ven 24 Oct - 22:28

C'est pas le Monde de Candy...

< Seul Abaddon a connaissance de ses tablettes >

Extrait des tablettes de Mitril: fragment LLXXXXIV

Entre l'avènement de Ereshkigal la cannibale et Mitridate jambe de mitril fut un empereur dément qui fut couronné en 3169 depuis la fondation d'Apollyon le superbe
Ce monarque, l'un des plus grands empereurs sorciers qu'ait compté les pisistrate était nommé TOGARINI
On prétend que Mitridate était le fils et le frère de Togarini, soit que Ereshkigal était la mère et la grand mère Mitridate
(...) en effet, au cour d'une nuit ou Togarini avait abusé du Suc de Luxure, il s'introduit dans le boudoir de sa mère et la < fragment indéchiffrable et blasphèmatoire >

(...)
A la naissance de Togarini, Ereshkugal avait façonné par jeu et sadisme un double/jumeau/sisyge de Togarini à partir du placenta qui lui avait donné naissance (...)
ce monstrueux double fut nommé Gamichicoh; il grandit dans les latrines du Palais ou il fut nourri de < passage indéchiffrable ou il est fait état de rituels coprophages >

(...)
Togarini devint un sorcier d'une puissance incroyable et démente; il était le correspondant de Varlaak I le jeune empereur du Soleil Noir

Les terres Abantes furent assaillies par les barbares
100 millions de géants hirsutes et puants fondirent sur le magnifique royaume à la splendeur inégalée
(...)
Alors que les batailles étaient persues, Togarini s'enferma dans son laboratoire et conçu avec la magie divine et sacrée des gemmes une nouvelle race de serviteurs, d'antiques démons de Ner'zul pur. L'empereur démon fut lui même sculté dans une épée, qui allait devenir la lame sacrée de tous les abantes.
(...)
Au moyen du Sceptre, de la Couronne, de l'Anneau et du Glaive, il est possible au moyen d'un sacrifice Abante de sang princier à l'empereur d'appeler la Horde Noire du Nez'rul
(...)
Aloirs que les barbares fesaient le siège du palais divin, Togarini invoqua la horde et les barbares furent défaits.

(...) Alors se déclara un puissant maléfice; la horde des démons affamés se retourna contre le peuple abante
Togarini s'enferma de nouveau dans son laboratoire

(...)
Mais la puissance de l'empereur démon etait trop grande et Togarini dut tisser un pacte et libérer son frère / placenta Gamichico

< passage blasphématoire sur l'alliance entre Gamichico et Togarini >

En alliant leurs pouvoirs, Togarini / Gamichicoh formèrent le Sorcier Parfait et Ultime (...)
ils purent forger le coffre et enfermer la horde des démons
(...)
Par la suite, Gamichicoh reprit deumeure dans les latrines royales ou Immortel et Fétide il survit dans la Fange et les Immondices

(...)
Au cour d'une crise de folie Togarini tua sa mère et se livra sur son sorps à <indéchiffrable >

(...)

Alors Mitridate le jeune conjura par nécromancie l'esprit de sa mère/grand mère et celle -ci lui dévora la jambe (...)
Mitridate devint le plus sage de tous les empereurs abantes
(...)
Son fils Aristophane dans une crise de mysticisme s'énucléa et remplaça ses yaux par des orbites de mtril pur; il devint le plus grand empereur oracle de tous les temps

(...)
Son fils Adonis XXXiX tomba amoureux d'un génisse;
Comme il voulait la contenter, il s'emascula et remplaça son sexe par un olisbo veiné de Mitril

(...)
La coutume resta pendant près de 2500 ans pour les empereurs Dieu de s'emputer rituellement
Les membres étaient embaumés et enchassés dans des reliquaires de mitril, et adorés par le puple Abante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org En ligne
Steph

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Les tablettes de Mtril   Sam 25 Oct - 11:23

HJ : Sympa la famille Razz
Olivier tu es encore plus fou que moi Twisted Evil
Je vous fais une belle réponse dès que j'ai un peu plus de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Les tablettes de Mtril   Dim 26 Oct - 1:02

HORS JEU NATURELLEMENT

"la jungle nue" d'un obscure auteur de la source peut aller se rhabiller .......

si le psychoterapeute d'abadonne le savait, non seulement il ne le comprendrait toujours pas, mais irait se pendre, se faire moine ou se faire abante ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Admin
Admin
avatar

Messages : 1206
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 44
Localisation : Proxima du centaure

MessageSujet: Re: Les tablettes de Mtril   Dim 26 Oct - 22:26

Extrait des tablettes de Mitril tablettes XXXIII

(...) car les légendes des origines prétendent qu'IL naquit du ventre d'une truie monstrueuse et dorée; celle -ci était la possession de Cathbald, le porcher chimérique des dieux, et ses porcs avaient le don d'ocroyer l'immortalité à ceux qui goutaient leurs chairs
Il fut allaité du lait de la truie et grandit parmi les marcassins
A l'age de puberté, un prodige s'accomplit: une corne de mitril / nez'rul poussa sur son front
(...)
Il était affligé de priapisme, de satiriapisme et d'éléphantisme et ses instincts le poussaient à s'accoupler à des animaux, des pierres et des plantes en permanence
(...)

Il montra bien vite des talents exceptionnels parmi les chimériques. Il était le meilleur artiste, le mailleur médecin, le meilleur forgeron, le meilleur guerrier, le meilleur magicien.
Dans tous les domaines, il excellait et très vite il provoqua l'irascibilité des chimériques.
Ceux - ci se réunirent et demendèrent à Cathbald de la chasser; cela fut fait

(...)

Apollyon voyagea beaucoup de part le monde; il accomplit des actes mervailleux, blasphématoires et obscènes;
Il s'établit sur une petite ile du nom d'eubée; les habitants étaient des fermiers superstitieux, crasseux et incultes

(...)
Apollyon s'autoproclama despote d'Eubée; très vite il imposa deux règles:
- tous les habitants males en age d'engendrer devaient être castrés
- toutes les femmes nubiles devaient accorder leurs faveurs au Superbe

(...)
Le jour du couronnement, Apollyon fit distribuer du Suc de la Luxure à tous les habitants, et dans le salle secrète des cariatides, ils s'acouplèrent et s'emboitèrent avec frénésie.

(...)
Apollyon prit un harem merveilleux; 5 femelles avaient le rang de favorites dans ce harem; il y avait:
- une anesse lubrique
- une éléphante albinos
- un papillon
- une plante
- une tigresse du tartare

(...)
C'est ainsi que naquit la première génération des abantes; tous étaient des descandants d'Apollyon et des paysans dégénérés qui jadis vivaient sur l'ile

(...)
Alors il prit le désir à Apollyon d'avoir des héritiers; il lui fallait trouver une Parfaite Reproductrive pour Sa Semence
Il envoya des messagers dans les dix milles mondes du macrocosme et l'un d'eux revint avec une déesse calypige aux hanches fertiles et au ventre puissant

(...)
Il y eut un rituel secret au cour duquel fut engendré La Lignée Royale et Divine Abante;Au cour de ce rituel, l'empereur prédit qu'il survivrait dans sa descendance et qu'il reviendrait dans milles générations exactement par celui qui porterait son nom

(...)
Apollyon avait perdu sa force vitale; au cour d'une orgie sanglante et frénétique, il arracha sa couronne chimérique et celle -ci fut dérobée
(...)
Alors Apollyon tomba dans la Noire Mélancolie; il entraian avec lui Eubée dans la décadence et le péché autodestructeur et mortifère

Son corps commença à pourir lentement sous l'effet du dégout; le monarque n'était plus qu'un amas de chair putréfié et frémissante; toute conscience toute intelligence l'avait quitté; il fut dévoré par les bêtes de son chenil ; celles ci poururent à leur tour dans d'atroces soufrance ; une puanteur épouvantable tomba sur le palais; des mouches vermillones envahirent le palais. La puanteur, le péché la pestilence furent purifiées par les flames rubicondes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epiphanie.forumactif.org En ligne
Steph

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 25/09/2008

MessageSujet: Re: Les tablettes de Mtril   Lun 27 Oct - 14:02

Tu es un monstre ! Razz

____________________

Histoire officielle des origines d'Eubée :

Aux origines, le Noun tournoyait au centre. Au centre du vide. Au centre de rien. Au centre de tout. Car le Noun était avant toute chose et avant toute chose était le Noun.
Puis du Noun naquit l'espace et le temps.
Puis du Noun vinrent les plans et les réalités.
Puis de Noun émergèrent les étoiles et les astres qui illuminent les voutes célestes.
Puis du Noun s'extirpa les ténèbres qui attendent entre les plans.

L'Esprit du Noun contempla sa création. Elle était grande et belle mais si vide. Alors il créa les oiseaux des cieux, les poissons des mers et toutes les créatures des terres émergées.

Mais le Noun n'était pas satisfait.
"Il manque un Roi pour commander à ma création"
Et à ces mots, des galaxies s'embrasèrent.
"Et nul autre que moi ne saurait commander à ce que j'ai créé"
Et à ces paroles, des réalités entières s'effondrèrent sur elles-mêmes.

Alors le Noun choisit le plus beau des soleils et le féconda de son esprit.
Aussitôt les étoiles pâlirent devant son enfant, les comètes explosèrent pour saluer cette divine naissance et tout ce qui vivait à travers les plans fut parcouru de crainte et de respect à cet avènement.

Car voici qu'Il parait, nimbé de la lumière du firmament.
Son nom est Appolyon et les astres forment sa couronne. Son sang est de mithril.
"Va mon fils dit le Noun car toi seul peut commander aux oiseaux des cieux, aux poissons des mers et à toutes les créatures des terres.
Tu commanderas en mon nom et par moi car tu es du Noun, Immortel et Tout Puissant et tous devront courber l'échine devant toi"

Appolyon vogua à travers les plans jusqu'à ce que le passeur fasse accoster la barque du Temps sur une île.
Appolyon donna le nom d'Eubée à cette île. Ses habitants étaient les créatures favorites du Noun car faites le plus à sa ressemblance. Ils étaient les seigneurs de la Terre.
Appolyon devint leur Dieu Empereur et tous s'inclinèrent devant lui car ils savaient qu'Il était né du Noun.

Mais il manquait une femme à Appolyon.
Alors le Noun féconda la plus belle des lunes et naquit Tefnout. Et son sang était de nerz'hul.

Tefnout rejoignit Appolyon. Pour aller jusqu'à lui elle chevaucha la Licorne Chimérique. Arrivée, elle se présenta à Appolyon et lui embrassa les pieds.
"Je suis ta sœur et je serai ta femme Ô mon Dieu et Empereur"

Et c'est ainsi que naquit Pisistrate dont les astres formèrent la couronne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
V I N C E N T

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: Les tablettes de Mtril   Lun 27 Oct - 14:57

(hors jeu)
c'est fou comme l'histoire officiel est grandiose... et les récits légendaire totalement au antipode !
j'ai peur pour les fesses d'abadonn quand il croisera son ancetre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les tablettes de Mtril   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les tablettes de Mtril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les tablettes
» Smartphones et tablettes mangent le marché du jeu au Japon
» Les flippers sur téléphones & tablettes
» Troll mage.. Heu non! LE troll mage!
» [Événement] Marquer le coup avant Cata' ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Epiphanie :: Le Macrocosme-
Sauter vers: