Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondances de Thamar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Correspondances de Thamar   Dim 17 Nov - 20:13


Extraits des missives, avec accompagnements, à :

- Seigneur Kharaon fils de Valind, accompagné de jarrets de broo confits au miel et bolets sauvages, de plumes de goelland et de vieux bois de mer durci (pour faire des flèches)

- Dame Yugutlar pretresse de Xiola Umbar et Seigneur Ulugbek Marchand d’Argan Argar au village d’Yshqin Yshratidan de Dagori Inkart, accompagné de meli-melo de perles de l’eau profonde montées en collier et d’assortiments d’aldriami de mer sechés

- Fils du Soleil Seigneur Iscandre, Nouvelle Opar, accompagné de bocaux de foie gras de broo mi-cuit pour le Griffon Ambre, de coquillages de nacres et de coraux pour Yskan-Behruz la fille du comte Solantos et d’une coupe ouvragée de coquille de bénitier et dentelle de nacre

* * *
Les Dragonewts sont tout autant que nous les habitants de la Passe du Dragon. Nous ne pourrons nous passer à l’avenir d’eux et j’ai œuvré comme j’ai pu au renouvellement de l’alliance avec la cité de l’Œil du Dragon. Seul Ancien et Roi Inhumain étaient amis et frères, comme me le dit Dragon Crepusculaire le soir de son départ vers une nouvelle incarnation.

Les Dragonewts ont une tournure de pensée étrange et peu compréhensible pour mon esprit d’Uz. Leur abstraction est hautement symbolique. De plus, ils vivent « à l’envers » de nous : ils évoluent du temps à l’origine. Alors que nous naissons, vivons, vieillissons, mourrons, eux recouvrent leur plénitude. Ils ne DEcouvrent pas, mais REcouvrent. Ils ne sont pas soumis à la toile d’Arachné Solara ni au temps. Ils sont étranges, mais je les trouve attachants et certaines de leurs « masques » ou stades de recouvrement draconique me paraissent fort appétissants.

Leurs intuitions, du peu que j’en ai compris de la discussion avec le Dragon Crépusculaire, sont funestes pour la Passe du Dragon.

* * *

L’affrontement avec l’Empire Lunar est inévitable.

La nature même de la Lune Rouge implique les guerres. Car guerre lui est sacrifice de sang. Et elle a besoin de sang : elle ne peut survivre que par ce qui lui a donné naissance (le sang). Le rituel pratiqué par les 7 mères n’a pas rendu à Sedenia sa plénitude et elle est comme un astre vampire qui boit le sang de ceux qui sont tombés sur champs de batailles.

De plus, la Lune Rouge et le Soleil de Sang ne font qu’un.
Il y a possiblement un lien entre la Lune Rouge et l’Empereur… mais je n’arrive pas à décrypter ce lien.
Il est dit aussi que celui qui porte dans ses cheveux la marque de sa mère devra se déplacer en personne pour la bataille des trois armées, la grise, la sombre et la blanche. L’Empereur Rouge donc devra combattre en personne et verser son sang dans la Passe du Dragon. Pourtant les rumeurs le disent immortel… J’avoue ne pas comprendre.

La cité de glace et de givre par-delà les nuées sera assaillie par les ombres pourpres. Les Rebelles et l’Ombre s’opposeront à la Lumière. Et leur triomphe sera intérieur et introspectif. Car c’est la blessure d’Orlanth qui guérira.

Les géants du givre s’animeront et viendront à l’appel de la grande tempête. Mais pas avant que les temples d’Orlanth ne soient brisés.

Par le pacte de sang, le panthéon de Lumière et le Chaos s’allieront et marcheront contre les Tempêtes et les Ténèbres.

* * *

Seigneur Kharaon, malgré nos efforts, nous ne pouvons que retarder l’invasion Lunar dans la Passe du Dragon. Et tous les prétextes leur seront bons pour interdire les cultes de dieux insoumis et libres.

La dernière bataille ne leur fut qu’un amuse-bouche, prélude aux torrents de sang qui pourront maculer les flancs des montagnes et inonder les vallées. Ils ont trouvé des adversaires dignes et maintenant ne nous lâcheront plus.

Mais tant que nous ne soyons prêts, nous ne pouvons rentrer en guerre ouverte. Nous ne pouvons leur offrir l’avantage de nous soumettre comme ils l’ont fait avec tant de peuples…

* * *

Le Dragon Crepusculaire met ouvertement en garde contre Dorastor et Nissalor. « Méfiez-vous de l’Unicorne », dit-il, en lui se trouvent le lignage impie et le lignage saint, l’ombre et la lumière ; sa naissance est comparable à celle de l’Astre Pourpre, tel un écho.

Le Souverain de Dorastor est donc dangereux doublement :
_ il semble être enfant de la Lumière et des Ténèbres, et donc possiblement descendant de Nissalor
_ s’il est écho de la Lune Rouge, son essence pourrait être divine (au moins partiellement)


* * *
Le frère d’Orlanth a maculé le sang de lumière. Est-ce en violant Thed ? est-ce en tuant ou blessant une autre divinité ?

La Lune Rouge est une plaie béante dans le ciel. Elle est marquée par le Chaos, sa lignée est maudite par le Chaos.

N’est-ce pas qu’on comprend mieux les raisons de l’alliance entre les Lunars et Dorastor ! Les hordes de Broos et autres cinquièmes colonnes ne m’étonnent plus… les Lunars ne sont que face « civilisée » du Chaos rampant. La décadence de Lunars n’est que façade au Chaos putride qui talonne de près…

Prenez garde, je vous en prie, vous que la ville et les cours des grands seigneurs exposent à un danger bien grand. Car Nissalor est lumière. Et son essence est mensongère et perfide. Il a volé l’un des plus beaux masques de Binahfsha (la déesse des masques) celui qu’un grand dieu de lumière lui avait offert. Il a perverti ce masque, il a maculé sa lumière... Prenez garde à lui, prenez garde aux Lunars.

* * *

La Lune Rouge est fille de Yelm, mais qui est sa mère ? Est-ce Thed violentée par le frère d’Orlanth ?
L’affrontement entre les armées de Lumière menées par Nissalor et les armées des Ténèbres de Kygar Lithor est en lien avec le secret de la Lune Rouge. Mais ces paroles me restent obscures.
Certes, « l’œuf pourpre donnera naissance charnellement au dragon d’Argent » : Sedenia concevra et accouchera de la Lune Blanche. Mais qui est ou sera le père ?

* * *
Dame Yugutlarn, Mère devenue mienne !

J’ai enfin un clan duquel je peux me réclamer. Car Ezkankekko que nous nommons Seul Ancien m’a reconnu comme sa descendante.

J’ai pu me blottir contre son tombeau de cristal noir, humer sa présence dans les ombres du Plateau d’Onyx… Certitude et révélation me sont venues qu’il a vaincu la Mort. Il veille sur nous…

Mais je n’ai plus mon amulette à la rune de Nakala. Seigneur Eurmal l’avait dérobé au Roi de Dorastor et maintenant l’a laissé libre. Car l’amulette était ce que notre peuple cherche depuis si longtemps : la fertilité arrachée et profanée de Kygar Lithor.

Je n’ai pas su le voir, alors que j’en étais la gardienne… Que Xiola Umbar me pardonne ! Et elle me fut prise. Mais Seigneur Eurmal me consola en me mettant au défi de la retrouver, dans un autre lieu et sous une autre forme. Au moins, nul etre ni dieu ne pourra la retrouver ainsi (et elle se trouve en dehors des griffes de Nissalor le maudit).

* * *

Le secret de l’immortalité est la Vie.

Car les mortels sont plus que des dieux : ils peuvent donner vie, ils peuvent engendrer.

* * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Lun 9 Déc - 12:54



Extraits de courriers à l’Ancienne Martaraz, Temple de Kygar Lithor, Cité de Plomb, Dagori Inkart

Vénérée Ancienne,

J’ai pu rencontrer, lors des festivités Lunar en l’honneur de l’Empereur Rouge, de nombreux représentants des terres Uz et des adorateurs du Panthéon des Tenebres. Les premières invitations furent échangées, de part et d’autres, afin de créer des alliances.

L’Alliance Uz de Genertela comprendrait Dagori Inkart, les Uz des Mers, le Plateau des Ombres et les Plateaux Bleus.

L’Alliance des Ténèbres, plus large, inclurait également les terres Stygiennes où les Humains vénèrent le panthéon des Ténèbres.

Les communications, discrètes, resteront dans les ombres et sous la protection de Styx et des ses affluents et canaux. Les Sirènes du Styx, filles de Nakala, veilleront sur les caravanes des voyageurs.

Une troisième alliance sera conclue, transverse, cette fois et ouverte à plusieurs panthéons. Il s’agit de l’Alliance des Déesses Compatissantes : Xiola Umbar, Uléria, Shalana Arroy, Vorya des forêts, Triollina des mers.

J’ai osé parler au nom de Dagori Inkart, et vous en demande pardon. J’espère que vous approuverez l’espoir d’unir les royaumes Uz de la surface éparpillés, et de rassembler tous les adorateurs et enfants de Nakala auprès de sa Fille et Mère de Tous Kygar Lithor.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Lun 9 Déc - 19:11

En verité, notre passage à Pavane, notre rencontre avec Septimus, me laisse un gout etrange dans la bouche. En fait, c'est plus l'ensemble de cette quete qui me laisse perplexe. La guerre devrait etre inevitable, elle le sera, mais ce ne sera pas une guerre, ce sera juste la mise a mort de quelques personnes ayant encore le courage de se dresser contre les lunards. Soyons realiste, qui est encore pret a se soulever? alleger les impots? maintenir Fazur? nous pensions alleger les tourments des gens de la passe du dragon mais nous n'avons fait que precipiter leur chute. Si l'Empereur Rouge avait mené sa campagne de repression, les victimes auraient eu des raisons de se soulever, ils auraient trouvé la force de lutter, maintenant ils vont se laisser aller dans cette semblance de confort et ne voudront plus se battre. Ils vont accepter la Pax Lunara gentilment et docilement. Alors que faire? je ne sais pas. Oui, ces nouvelles ne sont pas tres gaies. l'Eorth est tombé, il ne reste plus de royaume Orlanthi pour servir de base a une revolte. Quant aux dragonewts... De tout evidence ces creatures ne s'interessent plus aux changements de ce monde. Je ne sais meme pas si elles ne venerent pas une forme de chaos ou de neant comme certains cultes dans l'est. Oui cette lettre est denué d'espoir mais a vrai dire Thamar, je ne sais pas si l'espoir d'une revolte est une chose a alimenter. De quel droit plongerions nous tout une region dans la guerre pour ce que NOUS estimons juste. Si la passe du dragon veut sombrer dans l'apathie, alors pourquoi ne pas l'y laisser tomber. Tu l'as dit la lune rouge se nourrit du sang alors peut etre que nous sommes dans le faux... Il manque un leader a la passe du dragon, quelqu'un qui pourrait se dresser contre les rois fantoches installer par les lunards. Quand je pense a Solanthos qui defend sa neutralité... quel courage!... Peut etre que je trouverais  ce porte etendard en Eorth, la ou la revolte est la plus fraiche...   Le roi Brian est trop vieux il ne peut pas mener la rebelion et a ma connaissance il n'a pas d'enfants. Alors qui? Il s'entourait de fanatiques, on ne mene pas un peuple avec le fanatisme. Les candidats seront rares, il faut quelqu'un capable de ralier Le pays Saint, Sartar, Tarsh, les paturages... Quelqu'un d'assez pieu, d'assez fort physiquement et moralement... Ma chere Thamar, l'espoir n'est pas de mise en ce moment.

Karawn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Lun 9 Déc - 21:23


stan a écrit:
En verité, notre passage à Pavane, notre rencontre avec Septimus, me laisse un gout etrange dans la bouche. En fait, c'est plus l'ensemble de cette quete qui me laisse perplexe. La guerre devrait etre inevitable, elle le sera, mais ce ne sera pas une guerre, ce sera juste la mise a mort de quelques personnes ayant encore le courage de se dresser contre les lunards.

Karawn… Avant le retour de Dame Lyre, l’Empereur Rouge s’apprêtait à marcher sur la Passe et la soumettre par le feu et le sang, tant sa rage et son désir de vengeance était grand. Certes, ce n’étaient que des rumeurs et des sous entendus des personnes de confiance dans les cités Lunar. Mais le danger était réel. Et le culte d’Orlanth était sur le point d’être interdit dans la Passe ! Si tu doutes de mes paroles, demande au Seigneur Iscandre, car il est meilleur diplomate que moi et connait mieux la situation politique des relations Lunar-Passe du Dragon.

Ce qu’on a réussi à éviter, c’est cette vengeance immédiate…. Et c’est déjà ça !


stan a écrit:
Soyons realiste, qui est encore pret a se soulever? alleger les impots? maintenir Fazur? nous pensions alleger les tourments des gens de la passe du dragon mais nous n'avons fait que precipiter leur chute. Si l'Empereur Rouge avait mené sa campagne de repression, les victimes auraient eu des raisons de se soulever, ils auraient trouvé la force de lutter, maintenant ils vont se laisser aller dans cette semblance de confort et ne voudront plus se battre. Ils vont accepter la Pax Lunara gentilment et docilement. Alors que faire? je ne sais pas.

Et j’ai cru comprendre Fazur l’Instruit attenue comme il peut la tensions dans les relations entre les orlanthis revendicatifs et les lunars (tu sais comment ils sont…). Tant que Fazur détient le poste du gouverneur, la paix tiède se maintiendra, selon moi.

Si un autre Lunar devient gouverneur, les étincelles risquent rapidement de devenir un brasier…

Je doute que les habitants de la Passe aceptent si facilement que cela la Pax Lunara…

Pour Dagori Inkart : nous n’avons que faire des Lunars ! Il est vrai que les prêtres d’Argan Argar déplorent la trop grande suffisance des marchands Lunars, drapé dans leur supériorité illusoire (et aussi une certaine absence d’honnêteté de leurs parts). Mais il est aussi vrai que les Uz sont à-part : je vois mal des humains, aussi lunars soient-ils, venir nous chercher querelle dans les ombres de Dagori Inkart… Peut-être je me trompe…
Et il en est de même pour le Plateau des Ombres… Au fait, j’ai appris récemment que j’étais une descendante (très lointaine, j’imagine), du Seul Ancien ! Depuis que je le sais, je me sens un peu moins « déracinée »…

Pour la Baie de Coralinthor : la situation est complexe. Les Lunars ont essuyé un échec. Mais l’Empereur le considère comme « un incident de petite escarmouche ». L’accès par le Styx est coupé pour les Lunars. Mais j’en suis certaine, ils retenteront.

S’il le faut, (et un jour il le faudra), nous sommes capables de bannir les Lunars des voies fluviales du Styx. Mais là, tous les peuples des Ténèbres doivent s’unir pour le faire.
Et c’est en ce sens que j’essaie d’œuvrer, en recréant les Alliances des Uz et des Ténèbres.



stan a écrit:
Oui, ces nouvelles ne sont pas tres gaies. l'Eorth est tombé, il ne reste plus de royaume Orlanthi pour servir de base a une revolte.

Eort est tombé. C’est la première province des Terres Saintes à tomber. D’autres suivront. Sauf si elles arrivent à acquérir le statut de neutralité. Comme celui du Comté du Soleil.

Pour cela, il y a deux voies : négocier par soi-même. Ou bien s’incliner devant l’oripeau du Comte Solantos ou d’une autre puissance déjà neutre.


stan a écrit:
Quant aux dragonewts... De tout evidence ces creatures ne s'interessent plus aux changements de ce monde. Je ne sais meme pas si elles ne venerent pas une forme de chaos ou de neant comme certains cultes dans l'est.

Les enfants du Dragon Cosmique sont étranges. Je dirais même « tordus » pour un esprit d’être évoluant dans le Temps comme nous.
Mais si les Dragons ou leurs Œufs sont menacés par de simples humains que sont les Lunars, ils les détruiront. Et ce sera un déluge de puissance mystique comme par le passé, sans distinction entre les ennemis et les alliés.
(et comme par le passé, nous pourrons donner refuge aux humains)…

stan a écrit:

Oui cette lettre est denué d'espoir mais a vrai dire Thamar, je ne sais pas si l'espoir d'une revolte est une chose a alimenter. De quel droit plongerions nous tout une region dans la guerre pour ce que NOUS estimons juste. Si la passe du dragon veut sombrer dans l'apathie, alors pourquoi ne pas l'y laisser tomber. Tu l'as dit la lune rouge se nourrit du sang alors peut etre que nous sommes dans le faux... Il manque un leader a la passe du dragon, quelqu'un qui pourrait se dresser contre les rois fantoches installer par les lunards.

L’Empereur veut guérir la Lune Rouge. Tu l’as entendu dire ces mots. Seulement, il se trompe sur le diagnostique et sur le moyen de guérison d’une part. Et d’autre part, en voulant empêcher la prophétie (l’enfant qui précipitera sa chute), il l’accomplit ! D’une autre manière, mais il l’accomplit tout de même. Voire de manière plus douloureuse…

Toutes, TOUTES les prophéties parlent de guerre. Le conflit est inévitable. Les Lunars, par leurs conquêtes, agissent comme des empires du passé, ces mêmes empires qui ont failli mener Glorantha au néant de la destruction et qui ont été eux-mêmes disloqués. Les légendes en parlent : Jrustela, Britos, Amis de Wyrm de la Passe, mais aussi l’Empire figé et hégémonique de Yelm…


C’est comme une outre : si l’on la remplit trop, elle devient distendue et finit par éclater.


Ce que nous pouvons faire maintenant et ici (et ce que peut être nous devons faire), c’est préparer l’affrontement, sur le plan matériel et spirituel. Cat il ne s’agit pas seulement d’un affrontement entre êtres mortels, mais entre dieux, entre Panthéons.

Nous passons d’une ère à une autre ère. Tout comme il y a déjà eu le passage par le passé de la Lune Bleue vers la Lune Rouge ; un passage de Yelm l’Empereur à Orlanth des Tempêtes…

Nous glissons vers la Lune Blanche, la Lune vampire de Magie. Or, pendant les batailles, il y aura un déferlement de forces mystiques. L’on ressent déjà maintenant le début d’une saturation possible de l’air même de ces énergies magiques, mystiques, spirituelles, peu importe le nom qu’on leur donne. Cela, je pense, va s’accroitre en intensité.



stan a écrit:

Quand je pense a Solanthos qui defend sa neutralité... quel courage!... Peut etre que je trouverais ce porte etendard en Eorth, la ou la revolte est la plus fraiche... Le roi Brian est trop vieux il ne peut pas mener la rebelion et a ma connaissance il n'a pas d'enfants.

Ne sois pas cynique. Le Comte Solanthos est courageux. Si son independance est respectée, c’est pour deux motifs principaux. De un, la neutralité physique d’un endroit petit mais à un emplacement stratégique, est utile pour tous (les Lunars, les peuples de la Passe, les provinces conquises, les terres libres et convoitées…). De deux, s’il est neutre, c’est qu’il a une sacrée triple paire de mamelles ! (expression Uz, tu t’en doutes, qui signifie qu’il a les moyens de ses prétentions).

Là, nous rejoignons la question des Dragons… Mais si tu veux vraiment en parler avec quelqu’un qui s’y connait en politique du Comté du Soleil ou en affaires concernant le Comte, adresse-toi au Seigneur Iscandre. Ou bien au Comte Solanthos directement.

Il pourrait même être possible que, si rébellion se prépare, elle soit aidée en sous mains par une puissance neutre…


stan a écrit:

Alors qui? Il s'entourait de fanatiques, on ne mene pas un peuple avec le fanatisme. Les candidats seront rares, il faut quelqu'un capable de ralier Le pays Saint, Sartar, Tarsh, les paturages... Quelqu'un d'assez pieu, d'assez fort physiquement et moralement... Ma chere Thamar, l'espoir n'est pas de mise en ce moment.

Karawn.

QUI ? Oui, qui incarnerait la rébellion ? La Liberté ? Tu connais tout comme moi la prophétie concernant Sheng Seleris… mais il n’est pas originaire de la Passe !
Alors qui ? Peut-être que les dieux sont en train de choisir… Ou bien ils ont déjà choisi, et attendent que le voile d’Arachné Solara tombe et dévoile son Hérault, son Fils, son Champion, aux yeux des habitants de Genertela et surtout à ses propres yeux…



Je t’avoue que ta missive est loin d’être réjouissante. Mais elle n’arrive pas à me plomber ma bonne humeur et mon entrain : nous aggrandissons l’enclave Uz à la Nouvelle Opar. Le temple de Basko est en construction : c’est un ossuaire, coiffé d’une tour d’ossements, placée dans le cimetière de la ville, en vis-à-vis du Temple de Yelmalio. En plein jour, l’ombre dans les cranes est telle qu’on dirait des ténèbres condensées. Et lorsque le soleil se couche, sa lumière pourpre faite suinter des lueurs sanglantes des orbites creuses des cranes de la tour….
L’ossuaire principal est en dessous, avec des salles, des alcôves-chapelles pour les dieux du Panthéon des Ténèbres, des salles pour accueillir des voyageurs Uz…

Bon, l’idée de l’ossuaire est inspirée de la ziggourat de Zorak Zoran… Oui, celui-là même avec qui nous avons discuté dans le Pays de Merveilles ! N’est-ce pas qu’il est adorable ! Il est frère jumeau de Xiola Umbar. C’est peut être pour cela que je le trouve adorable, lui et ses fils et filles (oui, il y en a).

Amicalement,
Thamar,
Que le cocon de ténèbres douces (dans lequel je me sens actuellement et qui ne va pas durer, si l’on se réfère à ta missive) puisse te réconforter toi aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Lun 9 Déc - 22:12

Citation :
Ce qu’on a réussi à éviter, c’est cette vengeance immédiate…. Et c’est déjà ça !

c'est vrai, c'est un peu de paix en plus. Et la paix n'est pas nocive mais elle permet a tous les partis de se renforcer. Ce que je veux te dire c'est que l'epreuve d'une repression aurait pu precipiter la rebellion. Les troupes lunars vont avoir le temps de se regrouper, de se soigner. l'ennemi n'en sera que plus fort. D'un point de vue strategique ce n'est pas forcement une bonne nouvelle. Mais dans l'absolu c'est une bonne nouvelle.


Citation :
Je doute que les habitants de la Passe aceptent si facilement que cela la Pax Lunara…

ca reste la grande inconnue. Dagori Inkart risque de se retrouver bien seul si la paix se maintiens. la plus part des territoires conquit ne veulent plus de la guerre. Je peux les comprendre. Encore une fois, si Septimus et Fazur sont avisé ils laisseront les choses retomber d'elles memes. Il faut etre consciente que le peuple Orlanthi n'est plus le peuple sauvage et avide de liberté qu'il etait autrefois. Une partie l'est toujours mais une autre partie a prit gout a la "civilisation"? Je n'aime pas ce mot, a croire que nous n'avons aucune civilisation... Bref, mon peuple ne me donne pas tellement d'espoirs, rappelle toi la bataille des 4 rois. Combien y avait il d'Orlanthi?...

Citation :
Pour cela, il y a deux voies : négocier par soi-même. Ou bien s’incliner devant l’oripeau du Comte Solantos ou d’une autre puissance déjà neutre. [...]

Ne sois pas cynique. Le Comte Solanthos est courageux. Si son independance est respectée, c’est pour deux motifs principaux. De un, la neutralité physique d’un endroit petit mais à un emplacement stratégique, est utile pour tous (les Lunars, les peuples de la Passe, les provinces conquises, les terres libres et convoitées…). De deux, s’il est neutre, c’est qu’il a une sacrée triple paire de mamelles ! (expression Uz, tu t’en doutes, qui signifie qu’il a les moyens de ses prétentions).

Selon moi la neutralité n'est pas une option. Solantos est toléré parce qu'il venere le soleil qui par le jeu des pantheons se retrouve presque vassal de l'empire lunar. Quelle force de caractere y a t'il a essayer d'etre le plus neutre possible? quelle valeur donner a une alliance avec lui? je respecte le dirigeant eclairé qu'il est mais soyons honnete il manque de courage. Alors oui son comté est bien utile parce que bien placé et il en profite. Je sais que tu ne veux pas en dire du mal, a cause de toi et d'Iscandre mais tres honnetement, plus le temps passe et plus je doute de la valeur de ce comté. Meme en etant neutre on doit etre capable de donner un avis, le comte Solantos se contente de ne rien dire pour ne facher personne.

Citation :
QUI ? Oui, qui incarnerait la rébellion ? La Liberté ? Tu connais tout comme moi la prophétie concernant Sheng Seleris… mais il n’est pas originaire de la Passe !
Alors qui ? Peut-être que les dieux sont en train de choisir… Ou bien ils ont déjà choisi, et attendent que le voile d’Arachné Solara tombe et dévoile son Hérault, son Fils, son Champion, aux yeux des habitants de Genertela et surtout à ses propres yeux…

j'en ai assez d'attendre le bon vouloir des dieux... que font ils quand les miens sont emprisonnés et torturés? rien. Arachné Solara, je n'en peux plus d'entendre son nom. Qu'attend elle? Je fais preuve d'impatience car nous sommes reduis a la quasi impuissance, empetré que nous sommes dans sa toile. Et si il etait temps pour les hommes de se prendre en main? car apres tout n'est ce pas la mascarade des dieux qui nous a conduit a ce qui arrive aujourd'hui? Je sais que ces reflexions seront a l'opposé de ta mentalité...

Citation :
L’Empereur veut guérir la Lune Rouge. Tu l’as entendu dire ces mots.

tout courtois qu'il etait, la prochaine fois je le tuerais. La guerre sera bientot la. La pitié n'aura plus lieu d'etre, il n'y aura que la fureur.

Citation :
nous aggrandissons l’enclave Uz à la Nouvelle Opar. Le temple de Basko est en construction : c’est un ossuaire, coiffé d’une tour d’ossements, placée dans le cimetière de la ville, en vis-à-vis du Temple de Yelmalio.

je ne comprends ta passion pour cette ville.

Dans mon clan on se fiche pas mal des constructions. Pour nous l'important c'est l'homme. Voila pourquoi il n'y a pas d'oeuvres majestueuses, de cathedrales, de temples aux domes de glaces ou de bibliotheques. Non pas que nous ne sommes pas capable de le faire, mais nous pensons que ce qui compte c'est moins ce qu'on laissera derriere nous que l'homme qu'on a ete. Voila pourquoi nous avons tant de legendes.

ces temps ci je me sens timoré. je repense au temple d'Uleria. comment ressentir de la pitié pour les lunars apres ca? car encore une fois, les citadins savaient. et ils n'ont rien fait. J'ai peur que la passe du dragon sombre dans cette apathie. Je pense me mettre en quete de ce heros qui guidera les Orlanthi vers la rebellion et la liberté. Il est temps que la passe du dragon rugisse.

Karawn le borgne (oui c'est comme ca qu'on m'appelle maintenant...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Jeu 12 Déc - 18:56

stan a écrit:
 
Et la paix n'est pas nocive mais elle permet a tous les partis de se renforcer. Ce que je veux te dire c'est que l'epreuve d'une repression aurait pu precipiter la rebellion. Les troupes lunars vont avoir le temps de se regrouper, de se soigner. l'ennemi n'en sera que plus fort. D'un point de vue strategique ce n'est pas forcement une bonne nouvelle. Mais dans l'absolu c'est une bonne nouvelle.

Certes ! Mais les Lunars ne cessent de mener des conquêtes, et l’armée de l’Empire est entrainée, prête à toute offensive.  

Si l’Empereur considère que voir couler une vingtaine de navires, dont une quinquérème et une quadrirème, n’est qu’une « escarmouche », de même qu’il considère comme insignifiante la bataille des Quatre Rois de la Passe, c’est que nous n’avons pas eu jusqu’ici un aperçu complet des forces offensives et armées qu’il est en mesure d’aligner s’il en ressent le besoin.

Ce répit n’a aucune valeur pour eux. Mais pour nous, si ! Nous devons nous rassembler. Tisser des alliances fortes. Réunifier les clans Orlanthi de la Passe. Réunifier les autres royaumes non encore conquis. Accueillir et unifier ceux qui refusent de se soumettre, alors que leurs cités sont tombées… Armer. Former. Inspirer… Et informer.


stan a écrit:
 
Dagori Inkart risque de se retrouver bien seul si la pax se maintiens.

Nous avons un « gouverneur », dont je ne me rappelle plus le nom : il n’a jamais mis les pieds à Dagori Inkart, et se contente, à ce que l’on dit, d’adresser des missives pour les festivités les plus notables au clan régnant Martoraz dans la Cité de Plomb et des présents à l’Ancienne. Des rumeurs prétendent que c’est un gratte-parchemins peureux qui n’a jamais quitté la capitale Lunar… Alors qu’il est toujours le bienvenu à nos banquets (je crois que tu connais notre sens culinaire et notre humour).


stan a écrit:
 
…Il faut etre consciente que le peuple Orlanthi n'est plus le peuple sauvage et avide de liberté qu'il etait autrefois. Une partie l'est toujours mais une autre partie a prit gout a la "civilisation"? Je n'aime pas ce mot, a croire que nous n'avons aucune civilisation...
Les Orlanthi sont un jeune peuple, avec une réelle richesse culturelle et selon moi constituent une « civilisation » à part entière. Je dis « jeune peuple » en comparaison aux Uz (nous nous targuons d’être la civilisation la plus ancienne de Glorantha, et c’est le cas), aux Dragonewts, et finalement, aux autres Grandes Races. Mais ce qui est jeune est malléable.

C’est une faiblesse, car, comme tous les peuples conquis, les habitants de la Passe sont influençables par l’opulence, le rayonnement voulu de l’Empire. Et donc par la décadence que la conquête apporte, suivie de déchéance : Kajabor suit toujours Nissalor, qui n’est que visage menteur mais envoutant de Gbaji.



stan a écrit:
 
Bref, mon peuple ne me donne pas tellement d'espoirs, rappelle toi la bataille des 4 rois. Combien y avait il d'Orlanthi?...
Il n’y a pas que les Orlanthis dans la Passe !
Depuis que les Dragons ont soufflé toute vie humaine, les humains ne sont que les plus jeunes et récents habitants de la Passe.

Rappelle-toi les légendes de la Grande Bataille J’y Etais Nous Avons Vaincu !  
Ton peuple est une partie de ceux qui se soulèveront.

Il est vrai que notre race des Uz est mourante… Mais nos Seigneurs de la Mort et nos autres filles et fils de Kygar Lithor viendront. Nous sommes déjà sur le déclin, alors nous ne risquons plus rien, disent nos guerriers, et nos dieux nous attendent déjà dans le Pays des Merveilles.

Les Mostalis devront aussi quitter leurs mines souterraines et leur immobilisme.
Les Aldriamis…

Et les Humains aussi…


stan a écrit:
 
Selon moi la neutralité n'est pas une option. Solantos est toléré parce qu'il venere le soleil qui par le jeu des pantheons se retrouve presque vassal de l'empire lunar.
Ce n’est pas faux. Seigneur Invictus est Grand Prêtre de Yelmalio.

Mais le Comte est Grand Prêtre des Amis de Wyrm. Il n’a jamais renié les Dragons, alors même que leur adoration était punie de mort ou pire dans la Passe. Il a bravé, intelligemment et en cachette, cet interdit impérial.
Je vois plutôt le Comte Solantos comme un guerrier connaissant sa valeur pour ne pas fanfaronner inutilement. Comme un guerrier trop rusé pour revendiquer une opposition frontale vouée d’avance à l’échec. Comme un guerrier avisé, qui attend l’ouverture fatale pour porter un coup mortel à son ennemi.

Tu dois surement me trouver partiale.
stan a écrit:
 
Je sais que tu ne veux pas en dire du mal, a cause de toi et d'Iscandre mais très honnêtement, plus le temps passe et plus je doute de la valeur de ce comté.
Et Seigneur Iscandre n’a rien à voir avec mon opinion sur le Comte Solantos, rassure-toi. Nos avis ne sont pas pales copies les unes des autres. Je respecte grandement les opinions du Seigneur Iscandre, j’admire sa sagesse et sa pondération.
Et tu peux parler en toute honnêteté et franchise (nous n’avons encore jamais mangé personne pour ses idées).

stan a écrit:
 
quelle valeur donner a une alliance avec lui? je respecte le dirigeant eclairé qu'il est mais soyons honnete il manque de courage. Alors oui son comté est bien utile parce que bien placé et il en profite.
Et nous profiterons  aussi.
Une guerre bien préparée n’est pas seulement des armes et armures étincelantes, ni des beuglements de rage. Il y a des armes que l’on n’obtient que sur oreiller. Ou dans des alcôves. Ou dans des murmures rapportés par le vent. Dans des parchemins poussiéreux. Dans les bourses remplies de roues ou des colliers de bolgs. Dans des confidences d’un ennemi qui a baissé ses gardes…




stan a écrit:
 
j'en ai assez d'attendre le bon vouloir des dieux... que font ils quand les miens sont emprisonnés et torturés? rien. Arachné Solara, je n'en peux plus d'entendre son nom. Qu'attend elle? Je fais preuve d'impatience car nous sommes reduis a la quasi impuissance, empetré que nous sommes dans sa toile. Et si il etait temps pour les hommes de se prendre en main? car apres tout n'est ce pas la mascarade des dieux qui nous a conduit a ce qui arrive aujourd'hui? Je sais que ces reflexions seront a l'opposé de ta mentalité...
Aide-toi, ton dieu t’aidera. Ou les dieux t’aideront…



stan a écrit:
 
tout courtois qu'il etait, la prochaine fois je le tuerais. La guerre sera bientot la. La pitié n'aura plus lieu d'etre, il n'y aura que la fureur.
Je ne sais si tu es destiné à le tuer…

La guerre n’est pas que fureur…

Mais des prophéties disent que l’Empereur quittera sa capitale et ira lui-même sur le champ de bataille… Que le sang coulera comme des torrents de montagne…



stan a écrit:
 
Citation :
nous aggrandissons l’enclave Uz à la Nouvelle Opar. ….

je ne comprends ta passion pour cette ville.

J’aime cette cité que je trouve tout simplement belle !
Et puis elle est à l’intersection des terres Uz et d’autres terres que j’aime : Plateaux des Ombres et Dagori Inkart, la Baie de Coralintor, les montagnes du Bois de Fer…
C’est une cité neutre, donc un lieu de rencontre extraordinaire entre les peuples, les cultures, et des personnes.
Ma fille Iscan-Behruz y vit.
Seigneur Iscandre y vit.
Je crois que j’y ai un chez moi, maintenant…



stan a écrit:
 
ces temps ci je me sens timoré. je repense au temple d'Uleria. comment ressentir de la pitié pour les lunars apres ca? car encore une fois, les citadins savaient. et ils n'ont rien fait. J'ai peur que la passe du dragon sombre dans cette apathie. Je pense me mettre en quete de ce heros qui guidera les Orlanthi vers la rebellion et la liberté. Il est temps que la passe du dragon rugisse.
Ne rends pas tout le peuple de Péloria et de Dara Happa responsable de ce qu’un seul être fait, de ce qu’un seul être commande. Se tromper ou être trompé n’est pas condamnable. Avoir peur est compréhensible, car la Mort est toujours inattendue et crainte.

Puisse ton peuple se réveiller alors !



stan a écrit:
 
Karawn le borgne (oui c'est comme ca qu'on m'appelle maintenant...)  
Tu as fais un bien grand sacrifice. Non pas pour la favorite, mais pour la Passe. Tu aimes ta terre, tes montagnes. Ils te le rendent bien, et te le rendront encore, j’en suis certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Jeu 12 Déc - 19:40

Citation :
Certes ! Mais les Lunars ne cessent de mener des conquêtes, et l’armée de l’Empire est entrainée, prête à toute offensive. [...]
c’est que nous n’avons pas eu jusqu’ici un aperçu complet des forces offensives et armées qu’il est en mesure d’aligner s’il en ressent le besoin

je suis d'accord mais l'art de la guerre est quelque chose d'assez ordinaire quand on en a comprit les mecanismes. L'armée Lunars de manque pas de bon stratege mais qu'est ce que la strategie face a la liberté et a la fureur? un avantage pas si lourd que ca. Et je pense que des troupes venant de la passe demoralisée sont plus interessante pour nous car elles influenceront les autres guerriers. les veterans de la passe feront office de temoins. Mais oui face a la puissance totale de l'armée de l'empire nous quelques rebelles ne sommes rien.

Citation :
Accueillir et unifier ceux qui refusent de se soumettre, alors que leurs cités sont tombées… Armer. Former. Inspirer… Et informer.

je suis d'accord d'ou l'interet de trouver d'authentiques meneurs.

Citation :
Il n’y a pas que les Orlanthis dans la Passe !

ce que je voulais te dire c'est qu'en comparaison nous n'etions que 13 Orlanthi alors que nous sommes majoritaire dans la passe.

Citation :
Et nous profiterons aussi.
Une guerre bien préparée n’est pas seulement des armes et armures étincelantes, ni des beuglements de rage. Il y a des armes que l’on n’obtient que sur oreiller. Ou dans des alcôves. Ou dans des murmures rapportés par le vent. Dans des parchemins poussiéreux. Dans les bourses remplies de roues ou des colliers de bolgs. Dans des confidences d’un ennemi qui a baissé ses gardes…

les alcoves, les oreillers, c'est bon pour les... enfin ce n'est pas digne. La force, le courage, voila des methodes dignes. A la limite discuter avec des alliés, passer des accords mais l'espionnage, ce sont des methodes de gredins.

Effectivement je te trouve tres partiale concernant le comté du soleil mais qui n'est pas partiale? Mais vraiment je ne compterais pas vraiment sur eux. Le culte de la Wyrm... tant que ce culte reste discret pourquoi pas mais n'oublie pas qu'il a autrefois regné sur la passe...

Citation :
La guerre n’est pas que fureur…

a vrai dire la guerre c'est surtout du bruit et de la fureur. Au coeur du combat il n'y a plus ni tactique ni noblesse, juste la fureur.

Citation :
Ne rends pas tout le peuple de Péloria et de Dara Happa responsable de ce qu’un seul être fait, de ce qu’un seul être commande. Se tromper ou être trompé n’est pas condamnable. Avoir peur est compréhensible, car la Mort est toujours inattendue et crainte.

Bien sur ces gens n'ont pas tué ces enfants mais ils n'ont RIEN fait. et je suis presque sur que de telles choses sont deja arrivés auparavant. Se tromper n'est pas condamnable mais la ils ne se sont pas trompé, ils n'ont juste rien fait. Bien sur la peur est normale, celui qui ne connait pas la peur ne connait pas la bravoure. Mais peur n'est pas mort et quand bien meme la mort n'est pas la fin.

Citation :
Puisse ton peuple se réveiller alors !
Tu as fais un bien grand sacrifice. Non pas pour la favorite, mais pour la Passe. Tu aimes ta terre, tes montagnes. Ils te le rendent bien, et te le rendront encore, j’en suis certaine.

Oui! j'espere que ce peuple se reveillera! nous verrons.
un grand sacrifice... je ne sais pas. A vrai dire je suis quantité negligeable, un rouage sacrifiable, pour la liberté ou l'alienation. Encore une fois le meneur de la lutte n'est pas encore la.

tu as vu ce courrier de l'empereur rouge? a vrai dire je ne sais pas quoi en penser... Bien sur que son offre est allechante mais faut il se laisser convaincre? il est doux d'entendre ses remarques, il a la langue habile, et moi clairement, je ne suis pas habitué a ce genre de choses. Une autre question me taraude. Si nous laissons passer ses troupes, que valons nous? Je veux dire, nous nous battons pour notre peuple c'est entendu, mais qu'arrivera t'il une fois que les troupes de Nissalor seront partout et qu'il ne restera plus que la passe? Tu comprends ce que je veux dire? Nous ne pouvons pas etre egoiste! l'empereur regne deja sur un empire, a t'il encore besoin de conquetes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 0:29

stan a écrit:
 
tu as vu ce courrier de l'empereur rouge? a vrai dire je ne sais pas quoi en penser... Bien sur que son offre est allechante mais faut il se laisser convaincre? il est doux d'entendre ses remarques, il a la langue habile, et moi clairement, je ne suis pas habitué a ce genre de choses.

Doit-on rejeter d’emblée ce qui vient de l’Empereur, parce que ça vient de l’Empereur ? Ce serait un peu euh... réducteur, pour employer un mot humain poli.

Il est normal que si les Lunars respectent nos dieux, nous respections les leurs. Ce point-là au moins a le mérite d’être simple.

Quant au passage des troupes… Il est certain qu’il s’agit de légions qui vont à la conquête du Pays Saint.

Certes, vous pouvez les laisser passer par le chemin balisé dans les montagnes. Et en profiter de les avoir à l’œil pour les étudier.

La question de savoir s’il est bon ou non de s’interposer dans l’envahissement du Pays Saint, c’est autre chose… Rien de nous empêcherait de prévenir les provinces ciblées des forces qui se dirigent vers eux …

Mais sommes-nous en état d’empêcher la conquête du Pays Saint par les Lunars ?

En même temps, la Passe du Dragon est entourée au nord de l’Empire Lunar (plus ou moins) et au sud par le Pays Saint. Si le Pays Saint est conquis, alors nous nous retrouvons littéralement encerclés… C’est une question de stratégie militaire, et j’avoue, ce n’est pas mon point fort : je suis une soigneuse, pas une guerrière.






stan a écrit:
 
Une autre question me taraude. Si nous laissons passer ses troupes, que valons nous? Je veux dire, nous nous battons pour notre peuple c'est entendu, mais qu'arrivera t'il une fois que les troupes de Nissalor seront partout et qu'il ne restera plus que la passe? Tu comprends ce que je veux dire? Nous ne pouvons pas etre egoiste! l'empereur regne deja sur un empire, a t'il encore besoin de conquetes?

Ce que je sais, c’est que si nous entrons en conflit ouvert maintenant, nous courons au massacre. C’est du bon sens.
Je ne sais ce que nous valons, mais, une fois morts, nous ne vaudrons plus grand-chose pour la Passe et ses survivants.

Je ne sais pas comment répondre à cette missive, autrement que par des politesses plates et une temporisation.

Quant à la taille de l’Empire Lunar…. Des légendes disent que l’empire de Jrustela était jadis largement plus grand… La soif des conquêtes (surtout par ennui du pouvoir détenu) est une soif que rien ne peut combler.

Je crois comprendre que Dame Lyre compte beaucoup aux yeux de l’Empereur. (Je conçois qu’il ait souhaité dévaster toute la Passe et aplatir les montagnes, pour venger sa mort. Il l’aime.)
Elle semble être celle qui le rattache à un semblant d’humanité, à une existence heureuse et affectueuse. Elle lui est plus précieuse que ses conquêtes militaires. Elle le rend humain.
Nous la lui avons ramenée. Il semble normal que l’Empereur nous accorde ce qui est inestimable à nos yeux à nous : la liberté de la Passe.

Nous pourrions même prétendre à un statut de neutralité. Si la Passe devient alliée de l’Empire, les termes de l’Alliance sont à négocier.

Nous marcherions sur des œufs : au moindre faux pas, à la moindre provocation Orlanthi (et les Lunars sauteront sur ces incidents pour en faire des « rebellions » et « escarmouches ») l’Empire clamera que l’Alliance est bafouée et demanderont réparation…

Oui, je suis pessimiste. Mais j’ai vu ton comportement face à l’Empereur, et comme je te considère comme du montagnard pondéré, cela laisse imaginer la retenue et le sang-froid des Orlanthi en général…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 7:48

Citation :
Doit-on rejeter d’emblée ce qui vient de l’Empereur, parce que ça vient de l’Empereur ? Ce serait un peu euh... réducteur, pour employer un mot humain poli.

je n'ai pas rejeté mais je triple mes precautions. faut il vraiment te rappeler de quoi est coupable cet homme? vraiment? il ne s'agit pas d'etre timoré avec cette personne.

Citation :
La question de savoir s’il est bon ou non de s’interposer dans l’envahissement du Pays Saint, c’est autre chose… Rien de nous empêcherait de prévenir les provinces ciblées des forces qui se dirigent vers eux …

Mais sommes-nous en état d’empêcher la conquête du Pays Saint par les Lunars ?

En même temps, la Passe du Dragon est entourée au nord de l’Empire Lunar (plus ou moins) et au sud par le Pays Saint. Si le Pays Saint est conquis, alors nous nous retrouvons littéralement encerclés


Clairement il convient de ne pas faciliter leur passage, bien au contraire. pour le moment, il n'est pas question de faire quoique ce soit. Mais j'ai lancé un appel aux seigneurs Orlanthi de tout Miniria afin de lever un front unifié.

Citation :
e crois comprendre que Dame Lyre compte beaucoup aux yeux de l’Empereur. (Je conçois qu’il ait souhaité dévaster toute la Passe et aplatir les montagnes, pour venger sa mort. Il l’aime.)
Elle semble être celle qui le rattache à un semblant d’humanité, à une existence heureuse et affectueuse. Elle lui est plus précieuse que ses conquêtes militaires. Elle le rend humain.
Nous la lui avons ramenée. Il semble normal que l’Empereur nous accorde ce qui est inestimable à nos yeux à nous : la liberté de la Passe
.

le rendre humain... oui sans doute. Et alors? est ce que ca le rend meilleur? moins enragé peut etre. Et quand bien meme, cet homme est un ennemi. la  liberté de la passe est une chose, la liberté des Orlanthi en est une autre.

Citation :
Nous pourrions même prétendre à un statut de neutralité. Si la Passe devient alliée de l’Empire, les termes de l’Alliance sont à négocier.


ni alliance ni neutralité n'est envisageable pour moi. il faut qu'ils partent, qu'ils rentrent en peloria, ou que la guerre eclate. ce que je veux dire c'est que la guerre apportera un changement reel. les choses ne peuvent plus rester comme ca. Peut etre que tout cela te depasse peut etre, depasse peut etre ta mentalité d'Uz ou de guerisseuse. D'ailleurs c'est une histoire d'Orlanthi pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 18:12

stan a écrit:

je n'ai pas rejeté mais je triple mes precautions. faut il vraiment te rappeler de quoi est coupable cet homme? vraiment? il ne s'agit pas d'etre timoré avec cette personne.
Et tu as raison de tripler tes précautions ! j’ai fait parvenir une copie de la partie de le missive impériale (où il est question de la liberté pour la Passe) au Clan Martaraz (pas de réponse pour l’instant).

Je t’avoue que je ne sais pas qui est cet Empereur…

Il ne peut être tué simplement : des rumeurs disent qu’il a été tué plusieurs fois, mais son esprit change de corps comme de masques. D’ailleurs, c’est comme ça qu’il appelle son corps : « masque ». Il n’est pas tout à fait humain. C’est ce que j’avais l’impression de ressentir en sa présence. Certes, il est fils de la Lune Rouge. Est-ce le fait de porter du sang divin qui le rend aussi différent ? Ou est-ce encore autre chose ?
Son autosuffisance est agaçante (pour rester polie), et il se prend vraiment pour un dieu ! Je me demande qui il est vraiment…


stan a écrit:

Clairement il convient de ne pas faciliter leur passage, bien au contraire. pour le moment, il n'est pas question de faire quoique ce soit. Mais j'ai lancé un appel aux seigneurs Orlanthi de tout Miniria afin de lever un front unifié.
Rendre le passage difficile… mais pas de manière trop voyante !
Et c’est une excellente idée que de réunir les Seigneurs Orlanthis. Tu verras mieux quel est le véritable état d’esprit de ton peuple (et de ceux qui le guident).



stan a écrit:

Et quand bien meme, cet homme est un ennemi. la liberté de la passe est une chose, la liberté des Orlanthi en est une autre.
Respecte ton ennemi, comme tu te respectes toi-même. Vieux proverbe Uz.

La liberté est une déesse fragile. C’est un peu comme un papillon de nuit : tu l’étreins dans tes mains, et le voilà qui ne peut plus s’envoler car ton étreinte lui a brisé les ailes…

Qu’est-ce que la Liberté, Karawn ? Toi qui vis dans les hautes montagnes, qui voit le monde d’aussi haut que les nuages, qu’est-ce que la Liberté ?



stan a écrit:

ni alliance ni neutralité n'est envisageable pour moi. il faut qu'ils partent, qu'ils rentrent en peloria, ou que la guerre eclate. ce que je veux dire c'est que la guerre apportera un changement reel. les choses ne peuvent plus rester comme ca. Peut etre que tout cela te depasse peut etre, depasse peut etre ta mentalité d'Uz ou de guerisseuse. D'ailleurs c'est une histoire d'Orlanthi pour le moment.
Ma mentalité d’Uz, très dépassée par cette réflexion, trouve que le caractère trop belliqueux donne un gout épicé et un peu amer à la viande ! c'est un peu moins tendre sous la dent et se conserve moins bien sans une bonne marinade  What a Face 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 18:27

Citation :
Son autosuffisance est agaçante (pour rester polie), et il se prend vraiment pour un dieu ! Je me demande qui il est vraiment…

s'il est vraiment le fils de la lune rouge alors c'est un demi dieu. Rien que pour ca, il est largement au dessus de nous. Mais l'union de plusieurs vaut bien la suffisance d'un seul.

Citation :
Rendre le passage difficile… mais pas de manière trop voyante !
Et c’est une excellente idée que de réunir les Seigneurs Orlanthis. Tu verras mieux quel est le véritable état d’esprit de ton peuple (et de ceux qui le guident).

je pense que l'hiver va etre particulierement precoce cette année... et particulierement rigoureux dans le col d'hurlevent...

oui, je pense que cette prise de pouls dans le peuple Orlanthi sera un bon indice.

Citation :
La liberté est une déesse fragile. C’est un peu comme un papillon de nuit : tu l’étreins dans tes mains, et le voilà qui ne peut plus s’envoler car ton étreinte lui a brisé les ailes…

Qu’est-ce que la Liberté, Karawn ? Toi qui vis dans les hautes montagnes, qui voit le monde d’aussi haut que les nuages, qu’est-ce que la Liberté ?

je goute la legereté de tes mots! Mais helas tout n'est pas que poesie et legereté, parfois la chanson doit s'eclipser au profit du pragmatisme. Le protectorat n'est pas la liberté. Mais le peuple orlanthi doit la vouloir et la merité cette liberté. S'il n'en veut pas alors je rentrerais dans ma montagne, ou je peux jouir de toute la liberté que m'offre Valind dans ces immenses espaces. Et il en sera terminé de mon combat.

Citation :
Ma mentalité d’Uz, très dépassée par cette réflexion, trouve que le caractère trop belliqueux donne un gout épicé et un peu amer à la viande ! c'est un peu moins tendre sous la dent et se conserve moins bien sans une bonne marinade

je ne voulais pas te vexer tu sais comme j'aime les trolls! mais les races anciennes sont empetrés dans leurs traditions trop lourdes, leurs vieilles rancoeurs et leurs souvenirs de gloire passée. Les hommes ont la memoire courte... Il oublie vite mais on peut insuffler en eux des sentiments nouveaux ou disparus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 18:40

stan a écrit:


Citation :
La liberté est une déesse fragile. C’est un peu comme un papillon de nuit : tu l’étreins dans tes mains, et le voilà qui ne peut plus s’envoler car ton étreinte lui a brisé les ailes…

Qu’est-ce que la Liberté, Karawn ? Toi qui vis dans les hautes montagnes, qui voit le monde d’aussi haut que les nuages, qu’est-ce que la Liberté ?

je goute la legereté de tes mots! Mais helas tout n'est pas que poesie et legereté, parfois la chanson doit s'eclipser au profit du pragmatisme. Le protectorat n'est pas la liberté. Mais le peuple orlanthi doit la vouloir et la merité cette liberté. S'il n'en veut pas alors je rentrerais dans ma montagne, ou je peux jouir de toute la liberté que m'offre Valind dans ces immenses espaces. Et il en sera terminé de mon combat.


tu tournes autour du pot à miel comme un trollinet autour de la marmite, mais tu ne réponds pas : qu'est-ce la Liberté ?
cette liberté des Orlanthi pour laquelle tu es prêt à te battre; celle de la Passe; celle de ton village haut perché pour laquelle mes frères ont versé leur sang tous jusqu'au dernier; celle que tu estimes immaculée comme la neige vierge des cimes inaccessibles...
tu considères-tu libre ?
qui est libre pour toi ?
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 19:47

La liberté ce n'est pas une chose, c'est un sentiment, impalpable, fugitif, c'est plus fort que le bonheur, c'est plus fort que l'envie. C'est ce qui te preserve de la tourmente, c'est ce qui doit guider tes pas, c'est quand seul, tu peux decider de ta destiné, choisir de crier, de hurler, de pleurer ou de rire. C'est etre plus que vivant. c'est le loup et sa meute qui harpente la foret, c'est le cerf qui traverse les brumes pour defendre sa terre! Etre libre c'est etre soi et rien de plus, avec ses defauts, ses faiblesses, n'avoir aucune obligation envers quiconque sinon envers soi meme. Etre libre, c'est etre le vent et aller ou bon te semble. la liberté, c'est quand la peur, la tourmente, le chagrin, l'envie, la colere, t'on quitté et qu'enfin tu vis, serein, en harmonie, sans le poids de ton or ou la charge de ton savoir. etre libre c'est aussi n'avoir aucun maitre, aucun servage, aucune corvée, c'est etre riche si on le souhaite, pauvre si on le desir, etre puissant si on en est capable ou insignifiant si on prefere la penombre. C'est le symbole meme d'Orlanth, c'est tuer et se racheter non pas parce qu'on nous y force, non pas parce que c'est bien, mais parce qu'on juge que la chose doit etre faite. La liberté c'est quelque chose qui ne s'explique pas, c'est quelque chose qui se vit. C'est la plus merveilleuse des richesses de ce monde, c'est la seule chose qui n'a pas de prix, qui ne se monnaie pas, qui ne s'achete pas, la liberté se gagne! Etre libre ce n'est pas etre egoiste, etre libre c'est aussi partager sa liberté. Est ce que tes freres ont versé leur sang pour la liberté? peut etre... peut etre pas, ont ils versé leur sang en ame et conscience? si c'est le cas ils sont morts en trolls libres et c'est deja ca. oui je suis libre, je suis deja mort par deux fois, je suis un gardien de Valind je suis donc en sursit, alors qu'est ce qui peut m'empecher d'etre libre? mais je choisis de mettre cette liberté a profit pour liberer d'autres personnes. Qui est libre? difficile a dire, c'est une chose personnelle, l'empereur rouge n'est sans doute pas libre, mon clan est constitué de personnes libres, libres de partir, de faire ce qu'elles preferent. Pour conclure sur une phrase, la liberté c'est se liberer de toutes formes de peur et d'oppression. Je ne sais pas si tu te sens libre Thamar, mais si ce n'est pas le cas, j'espere de tout coeur que Rhyddid, le vent de la liberté, souffle dans ton coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 19:57


« Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure. »

de Jean-Michel Wyl
Extrait de Québec Banana State




« La liberté aussi peut corrompre, et la liberté absolue peut corrompre irrévocablement. »
de Getrude Himmelfarb

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 20:02

c'est l'egoisme camouflé en liberté absolue qui corromps. La liberté n'a rien de corruptrice, elle est au dessus de la corruption, du bien et du mal. Je n'ai jamais dis qu'il etait simple d'etre libre. peut etre devient on libre une fois mort seulement. je ne sais pas, a vrai dire je ne suis pas un philosophe, comme tous les orlanthi je parle avant tout avec mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 20:46

placerais-tu la liberté au dessus de toutes les valeurs comme un idéal absolu ?

je sais que tu n'es pas un philosophe de l'ambigu.

Tu es un Shaman.

Tu parles aux esprits et aux dieux. ce que tu dis a une valeur pour ceux qui t'écoutent, car dans les yeux de ceux de ton peuple qui écoutent tes chants, tu chantes la sagesse. Tu chantes ce que d'autres ressentent et qu'ils ne savent exprimer.

je ne sais pas ce qu'est une liberté absolue. Peut-être je ne l'ai jamais cherchée.

Peut-être c'est l'absolu de cette liberté, dans sa démesure, qui a amené le frère d'Orlanth à violer Thed; qui a engendré les souris de Rastlaff, qui fait accepter tous les dieux sans distinction dans le panthéon de la Lune Rouge....

ne le prends pas mal ou contre toi ou ton panthéon, mais je me méfie de la démesure, de notions "absolues" et "suprêmes"...

je ne suis pas une érudite non plus, et je ne puis exprimer avec certitude que ce que je ressens. Et ce que je ressens, parfois, lorsque je chuchote "liberté" et que l’écho de la rune prononcée ricochète sur les parois d'un puits ou d'une caverne sombre, ce que je ressens, c'est un vertige....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 13 Déc - 21:23

encore une fois la liberté n'a rien de nefaste, c'est s'affranchir de la peur et de la soumission. on peut etre libre et malheureux.

les esprits sont tortueux, leur parler n'est pas forcement une bonne chose. pas toujours. il en va de meme pour les dieux.

la liberté absolue n'existe pas puisque la liberté est un absolu, il n'y a rien apres la liberté. il y a l'oppression ou la liberté. et apres rien. elle est ou elle n'est pas. comme le froid, il est ou il n'est pas.

je pense que c'est plutot la furie qui a poussé le frere d'Orlanth a un tel acte. Les Orlanthi sont mus par leurs passions. la liberté n'est qu'un absolu, un objectif que certains visent, mais elle n'a pas le meme sens pour tous, et suivre ses pulsions n'est pas un signe de liberté puisqu'on est soumis a elle. c'est meme plutot l'inverse. Mais nos sentiments forts sont des catalyseurs vers une liberté acquise a grand frais.

a vrai dire, tu cherches a poser des mots sur des choses qui ne s'ecrivent pas. on dirait que tu en as peur. la liberté est au dessus du bien et du mal, un etre libre peut etre bon ou mauvais, fort ou faible, triste ou gai, il ne souffre plus ni de la peur ni de la soumission, c'est tout, c'est aussi simple que ca a vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Mer 18 Déc - 21:03

Ma chere Thamar, que le temps passe vite, et que de choses se succèdent en si peu de temps! progresses tu dans ton enseignement du chamanisme? a tres bientot.
Karawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Mer 18 Déc - 21:36

stan a écrit:
Ma chere Thamar, que le temps passe vite, et que de choses se succèdent en si peu de temps! progresses tu dans ton enseignement du chamanisme? a tres bientot.
Karawn

Cher Karawn,

Tu ne peux imaginer comme re-habiliter le quartier Uz de la Nouvelle Opar est prenant et passionnant à la fois ! nous regrettons de ne pas avoir ton avis et ton aide pour le quartier Orlanthi.

mais des rumeurs circulent sur toi bon train : on te dit fils de la montagne enneigée; tu serais un géant caché parmis les humains; tes chants appellerait tout dieu du pantheon des tempetes; tu serais capable de calmer la fureur d'Orlanth (ou de la dechainer, c'est selon); tu serais immortel; tu serais en fait un des hauts dieux sous un faux nom; tu serais responsable de tous les mefaits des brigands à toi tout seul et tu aurais en secret accepté d'etre le vassal de l'empereur (rumeur lunar)...

j'ai entrepris de co-construire un hospice à la Nouvelle Opar : l'Hospice des Déesses Compatissantes, qui accueuillerait toute personne et tout etre en souffrance. il sera placé sous patronnages de Xiola Umbar tout particulierement (il est dans le quartier Uz), et aussi de Voria et Shalana arroy. et je forme des soigneuses. et je me forme aussi...
parfois, j'ai l'impression de ne pas parler uniquement à la personne, mais aussi à quelque chose de caché en elle, comme un esprit latent et secret... c'est assez etrange et déroutant...

et j'attends aussi de tes vraies nouvelles !

Thamar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Mer 18 Déc - 21:50

cher Thamar,
je suis content de savoir que tu as crée cet hospice. que la guerre ait lieu ou pas, le monde manque cruellement de tels lieux ou chacun peut venir recevoir des soins du corps mais aussi de l'ame. Car quand tu parles a cette "chose" caché en elle, tu ne fais que parler avec son ame, la chose qui l'anime et qui est bien souvent plus dur a soigner. Tu es sur la bonne voie, contente toi d'ecouter et tu verras que bientot tu entendras tout ce que l'ame te dira.

si tu veux mon avis je trouve qu'on parle trop de moi et pas assez des veritables enjeux. j'ai entendu ces ragots... a vrai dire, si je n'avais pas ce tresor qui m'accompagne partout, je pourrai croire que le mois qui viens de s'ecouler ne s'est deroulé que dans mon esprit. Le Styx a revele bien des choses et enclenché bien du changement...

je tacherais de te raconter tout cela quand nous nous reverrons. je passerais a la nouvelle Opar mais en verité je ne sais pas vraiment comment je pourrai t'aider. je n'y connais rien ni en ville ni en construction.

a tres bientot.
Karawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Mer 18 Déc - 22:32

stan a écrit:

a vrai dire, si je n'avais pas ce tresor qui m'accompagne partout, je pourrai croire que le mois qui viens de s'ecouler ne s'est deroulé que dans mon esprit. Le Styx a revele bien des choses et enclenché bien du changement...

de quel trésor parles-tu ? que t'est-il arrivé ce mois-ci ?


reviens à notre Nouvelle Opar dès que tu peux ! C'est une ville si incroyable, paisible... et le soleil y est doux.

le quartier Uz est méconnaissable : de nouvelle ambassades y sont construites, des habitations pour des clans Uz.... Et meme une nurserie de Kygar Lithor (gardée par les fils de Karrg et des Seigneurs de la Mort qui ont l'air très peu avenants pour tout intrus).

la ville Uz est surtout souterraine, et le quartier à la surface est en permanence rejeté dans les ombres. le matin par les ombres des ruines de la vieille ville. l'après midi par l'ombre de la Butte de Yelmalio.
c'est un coin vraiment chaleureux et agréable à vivre.
c'est si bon de se sentir enfin dans un chez soi (ou presque)....

Thamar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Mer 18 Déc - 22:37

j'ai passé du temps avec mon pere ce mois ci. Il m'a apprit la forge. Il m'a aussi revele un secret que nous avions dans la famille... je sais forger l'adamante. J'ai forgé une lance que seul le guide du peuple orlanthi pourra soulever (et moi bien sur le temps de lui donner) et je l'ai fais devant les dieux assemblés... J'ai connu aussi quelques changements physiques...
Bref un mois etonnant, oui je comprends ce que tu veux dire, j'ai passé un mois dans mes montagnes et c'etait merveilleux. J'ai hate de voir l'immense travail que tu as accompli!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Dim 22 Déc - 19:00

les esprits parlent de choses, de divinités que vous avez liberés. je ne jugerais pas ce que vous avez fait mais j'espere que vous saurez assumer vos actes. certains disent qu'ils seraient d'or et deja ralliés aux lunars, voir meme envouté par la lune rouge...

Je me demande encore comment on peut faire confiance a une divinité qui se revendique menteuse et porteuse de masque... J'ai reflechis a ce que cette Binafsha disais sur le reel et l'illusion et tout ca... a vrai dire pour moi notre monde de vivant et le monde des esprits ne sont pas moins reels l'un que l'autre. les visions que nous avons eu de Kajabor etait tout aussi concrete que le reveil au bocuztor. A vrai dire je pense que ce probleme ne nous concerne pas, ou plutot qu'il ne fera pas avancer ma quete. Mon destin n'est pas de savoir ce qui est reel ou ce qui ne l'est pas, je pourrai courir dans la main de Valind toute ma vie, tel est mon destin.

en revanche quelque chose me tourmente. Je n'ai rien pu faire contre cette illusion. il est evident que dans le royaume de cristal de Binafsha mon pouvoir n'est rien, mais quand meme... Je veux pousser mon peuple a la revolte sans avoir la certitude de le mener a la victoire. Je sais que le fils d'Orlanth viendra, qu'il levera la lance d'adamante, qu'il revetira l'armure d'argent, les enfants des dieux s'affronteront, je ne devrais pas m'en faire... Oui Orlanth est passé dans ton auberge quand tu te pochetronnais avec des dieux devoyés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Jeu 26 Déc - 23:34

Cher Karawn,

Les Hauts Dieux sont des dieux / esprits tellement complexes et vastes, qu’il est impossible pour un esprit d’un être mortel, né sous le règne du Temps, de les appréhender en leurs totalités. Après le retour au Bocuztor (où servir le Mostali est dorénavant interdit, je tiens à le signaler), je retrouvai dans mes affaires un cristal-mémoire. Et des bribes de ce qui s’est passé dans la Citadelle sont revenues en ma mémoire.

Lorsque je m’étais approchée de celle que je nommai Uléria, lorsque je m’inclinai devant elle, elle m’attrapa la main, et sortit en courant et riant comme possédée par la folie, me tirant avec elle. Nous passâmes dans plusieurs salles, et à chaque fois, que nous franchissions un portique, ou une teinture, Uleria changeait d’apparence, et tout changeait d’apparence autour.

« Le Palais est rejeté au bord de l’abime, » me dit-elle, « nul ne peut nous contempler dans nos plénitudes. Car sinon, ce serait folie, et celui qui le tenterait, glisserait lui-meme dans l’abime. C’est pour cela que nous, prisonniers de ce Palais, ceux que vous nommez les Hauts Dieux, tant que nous restons ici, nous ne pouvons apparaitre que sous la perspective de l’un d’entre nous.
Et même si nous partons, qualque chose de nous restera ici, ou plutôt quelques huit éclats de perspectives… »

« Vous etes entrés par la caverne de Tylenéa, et vous nous avez vus à travers des masques ; nous y sommes seulement des illusions que vous évoquez.
Vous nous avez vu festoyer dans la caverne de Rastlaff : nous y sommes des fous et des dépravés… »

Et j’ai vu des cavernes, comme huit faisceaux, comme huit perspectives se croisant en arabesques…

Dans une caverne, tout, et même le temps semblait arrêté. Aucune brise ne soufflait. Un oiseau figé avait déployé ses ailes pour une éternité dans un ciel sans vie et le cri sorti de son bec s’était immobilisé quelque part en l’air. L’eau des fontaines s’était glacée dans perfection d’une chute minérale et silencieuse…
Dans la grande salle, huit idoles immobiles et pétrifiées dans leur splendeur…
« Acos… La Loi portée à son paroxysme…»

Dans une caverne, des rires et des chants. Des piaillements d’oiseaux, gazouillis de ruisseaux et au son de flutes et tambours invisibles, quatre hommes et quatre femmes dansent une ronde éternelle…
J’y avance, et pourtant, ils ne me voient pas, ne me remarquent pas. Peu importe ce qui se passe autour d’eux, la seule chose qui compte, c’est la danse, le mouvement… Et cette danse fait succéder les saisons, et la ronde de Yelm et Xenta, et le cours des vagues et des fleuves, et la vie de toute chose et de tout être.
« Larnst… » Me souffla Uléria « et la musique provient de la caverne de Harana Ilor… »

Une caverne au sol craquelé de lave en fusion. Un palais parcouru de flammes… plus on se rapproche de la grande salle, plus le mur de flamme est haut et impénétrable. Huit silhouettes en ombres opaques se devinent.
Mais je crois que je n’ai pas envie de continuer plus loin. Ce n’est peut-être pas le moment. Ou peut-être pas pour moi… Une silhouette d’avance et de son doigt me fait un signe de m’arrêter.
« Oréonoar… »

Dans une caverne, dans le palais en ruines, des cadavres de guerriers jonchent le sol, le parvis. Ils sont le mortier de ce Palais. Leur sang coule et retombe en cascades des fontaines. Des cris, des gémissements, des râles, des hurlements, des cliquetis d’armes, des chants de guerre et de hauts faits d’armes résonnent de chaque pierre, lors de chaque pas…
Dans la grande salle, affaissés sur leurs trônes, huit monarques défunts aux runes pulsant la mort et la désolation.
« Kargan Tor… »

Je me tourne vers Uléria. C’est la plus belle Trôlesse qu’il m’ait été donné de voir. Ou la plus belle femme, qu’importe. Je reconnais le masque qu’elle arbore : c’est celui qu’elle m’avait octroyé la nuit où je l’avais priée à la Nouvelle Opar…

Je l’interroge sur sa caverne. Elle rit. Elle ouvre ses bras et me montre le monde de Glorantha, ses terres, ses océans, ses montagnes, ses plateau, ses ombres, ses lunes, ses forets, ses lacs, ses cavernes, ses habitants… Elle court en riant de joie et sous ses pieds scintillent des fils invisibles.

Elle court sur l’écume des vagues d’un rivage, parmi les marins heureux de rentrer dans leur contrée qui embrassent le sol.

Elle court furtive comme un trollinet dans une auberge, où l’on festoie une nouvelle union dans un grand clan et son rire cristallin se mêle à celui des convives.

Elle court, en accoucheuse affairée, et pose le nouveau-né dans les bras de sa mère.

Elle court, parmi les échansons à une table de pourparlers, verse la concorde dans les coupes ; et une alliance est signée.

Elle court, montagnarde riante aux taches de rousseur en voiles clairs d’Halana Arroy ou vieille trôlesse vêtue de lin sombre de Xiola Umbar, elle réconforte les malades et les blessés, elle soigne leurs corps et guérit leurs âmes…

Elle danse, et ses voiles déployés tombent sur le monde. Alors elle est nue, et elle rit de joie. Elle se dissout peu à peu et son parfum est celui de ma mère et de mon père qui m’ont donné vie, de ceux qui m’ont élevés. Il y a comme une fragrance de la poussière des routes de la Passe du Dragon, des primevères montagnardes du premier dégel. Comme une brise marine. Et surtout la chaleur douce d’un soleil sombre…

Je vois son reflet dans les yeux de tous ceux qui la côtoient sans jamais la reconnaitre… Dans les yeux de tous ceux qui la prient sans même la nommer…
Et je cours à sa suite, sur ces fils invisibles que d’autres nomment Toile d’Arachné Solara. Je cours là où elle m’appelle. Où mon cœur m’appelle…



Voilà, Karawn, ce que j’ai vu en ce Palais. Peut-être cela n’a que trop peu d’importance pour ta quête de celui qui unifiera les Orlanthis. Mais je souhaitais le partager avec toi, puisque je te considère comme un ami (après tout, tu es un Uz qui s’ignore mais qui se découvre Uz).

Amitiés,
Thamar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   Ven 27 Déc - 14:56

Thamar,
il est vrai que ces divinités me depassent. Il est aussi vrai que je ne suis qu'un homme, je ne connaitrais pas les joies d'une jeunesse eternelle comme toi, je n'ai pas l'heritage d'un peuple ancien pour me preserver du temps comme Melkior, je serais toujours un primitif pour vous. Mon peuple n'est pas ancien, mon peuple est brutal, colerique et superstitieux. Alors oui, bien des choses me depassent. Un vieux pretre a dit un jour:" la victoire vieilli, l'erreur grandi", je ne sais pas si il disait vrai, a vrai dire je pense meme qu'il se trompait, tout n'est pas bon a prendre dans l'erreur, mais mon peuple fait beaucoup d'erreur il finira bien par grandir, et moi avec lui. J'ai quitté la nouvelle Opar apres nos aventures, j'avais besoin de reponses a mes questions... en realité j'avais envie de tuer du broo car j'etais en colere. Je ne sais pas si ma quete a progressé mais j'ai compris que je ne serais pas maitre de ma quete, que j'avais decidé d'etre le serviteur, le messager, de celui qui viendrais pour mener mon peuple. Je dois me conduire comme tel. J'ai compris aussi que nous allions sur deux fils de la toile, différents mais paralleles. Que nous n'allions d'ailleurs pas toujours vers la meme chose. C'est ainsi, mais je suis content que tu puisses progresser dans ta quete, il faut faire ce qui doit etre fait. Je ne suis pas un troll, les hommes sont des etres de tenebres et de lumieres, Orlanth en est le parfait exemple. Certains sont plus attirés par les lumieres et d'autres par les tenebres. Je prefere les tenebres mais je suis un homme pas un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondances de Thamar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances de Thamar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Runequest-
Sauter vers: