Epiphanie

forum de la communauté des joueurs du jdra epiphanie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 18:26

Citation :
mais je doute que nous, les hommes, puissions apprehender et percevoir les Faés pour ce qu'ils sont réellement
allons, ne vous rabaissez pas comme ca...

Citation :
Sa Mere doit lui manquer... j'imagine...
pauvre enfant... enfant elevé sans sa Mere... Heureusement qu'il avait vous, Cadwallon!
y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour lui ?, dites le moi...
Je ne crois pas que sa mere lui manque... pas au sens ou vous le sous entendez...
Les dragons sont des creatures naturellement melancoliques... Il y a tellement peu de naissances, un ou deux oeufs par dragonne grand maximum, c'est donc un peuple en sursis... C'est plutot cette situation qui le rend triste. Ho je ne sais pas si il a eu de la chance de m'avoir mais nous aimons nous promener ensemble. Je crois qu'il n'y a rien que l'on puisse faire pour lui, il devra un jour faire un choix... L'homme ou le dragon.

Encore un fils! mais quand l'avez vous eu?

Vous avez une grande famille, pourquoi ne pas vivre pret d'elle? Alberic... oui c'est un moine... quel amour peut il leur donner si ce n'est un amour chretien... Mais je ne crois pas qu'on fonde quoique ce soit la dessus a moins de devenir soi meme un moine... Il faudra pourtant un jour que vous preniez vos responsabilités de mere...

Citation :
Comment pouvez vous en douter !
Parce que pour moi il n'existe pas. Je vous l'ai deja dit. Ce sont des principes qui existent sur chaque monde, parce que la realité est trop laide a affronter, parce que la mort effraie et que chaque etre pensant veut marquer le monde de sa presence. Mais si cette presence vous guide, cela me suffit.

Citation :
y etes vous descendu autant ?
qu'avez vous trouvé?
qu'avez vous cherché ?
Je crois oui etre descendu aussi bas, mon frere aussi... peut etre plus bas meme... nous ne cherchions rien et nous n'avons rien trouvé. Nous avons rependus les ombres et au plus bas nous n'etions plus qu'aigreur, acidité, desinteret. Nous ne brulions que pour detruire, nous ne jouissions plus et c'est ce que nous cherchions...

Citation :
passion fait vie.
pas seulement... mais a quoi bon ce debat, puisque nous ne changerons pas nos points de vue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 18:43

Cadwallon a écrit:


Encore un fils! mais quand l'avez vous eu?

Vous avez une grande famille, pourquoi ne pas vivre pret d'elle? Alberic... oui c'est un moine... quel amour peut il leur donner si ce n'est un amour chretien... Mais je ne crois pas qu'on fonde quoique ce soit la dessus a moins de devenir soi meme un moine... Il faudra pourtant un jour que vous preniez vos responsabilités de mere...


Comment vous expliquer, sans que cela vous choque ... Rolling Eyes

Lorsque nous sommes quittés à Yrencilla, j'y ai passé quelques mois, en apprentissage....
et puis, rappelez-vous ce Scalde qui a quitté les enfers d'Hella ? oui, il est venu me chercher, et nous sommes partis dans la Foret. ou plus précisément dans les branches du Frene sacré.

et j'y ai passé quelques années... presque quatre ans ! oui, quatre années...
et lorsque je suis redescendue, l'été n'etait pas terminé !...

pourtant, ces quatre années m'ont été tellement reelles !

j'y ai connu l'union du Feu et de la Glace.... Embarassed spirituellement .... enfin... pleinement....

et Ymir est né. et je l'ai vu grandir, si vite... et puis j'ai dû partir. et lui y est resté. avec le Scalde.
non, ce n'est pas ce Scalde qui est le Père de l'enfant...

à vrai dire... c'est ... c'est étrange... Comme si j'etais quelqu'un d'autre, comme une sorte d'enveloppe de chaire d'une autre... Et je n'ai pu nommer le Pere de l'enfant de son nom d'homme, bien que j'aurais aimé qu'il soit une certaine personne Embarassed
et je sens que lui non plus n'a pu me nommer, certainement...
c'est si confus pale .....
je sais que lorsque je reverrai cette personne, je le reconnaitrai....

et Ymir grandit si vite ! je ne sais s'il sera encore un enfant, lorsque je le reverrai... Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 18:49

... Qu'est ce que je peux vous dire... Rien. Je n'ai pas ete un tres bon pere alors qu'est ce que je pourrai vous dire... Mais ce que je sais c'est qu'un jour vous risqueriez de faire souffrir ou souffrir vous meme de ces naissances...

Faire souffrir les peres, faire souffrir les enfants, de cet amour que vous leur refusez, de cette absence que vous leur imposé egoistement... Les titres, les noms, les heritages ne sont rien a coté du temps passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 18:56

cadwallon a écrit:

Vous avez une grande famille, pourquoi ne pas vivre pret d'elle? Alberic... oui c'est un moine... quel amour peut il leur donner si ce n'est un amour chretien... Mais je ne crois pas qu'on fonde quoique ce soit la dessus a moins de devenir soi meme un moine... Il faudra pourtant un jour que vous preniez vos responsabilités de mere...

L'amour chretien, oui, il le donne. et aussi l'amour paternel. n'est-ce pas beaucoup ?
Albéric est un saint ! un saint de son vivant...

et moi ? qui suis-je, sinon ce rossignol qui ne chante qu'à l'aube et au crepuscule, inconstant, toujours sur les routes... et surtout sur les errances sans fin...

ce que je peux, je l'offre à mes enfants ! la vie, je la leur offre. mes chants. mon amour de mere...

mais je ne saurai ni leur enseigner ni le sens des reponsabilités, ni offrir un foyer stable...

j'aimerais que mes deux jeunes fils, Astrolab et Guilhem viennent étudier à Nurnberg... Mais je ne souhaite vous gener et imposer leur presence en ce lieu...

j'aimerais qu'Ymir y soit... mais je ne sais où il est !

et Baudoin est grand, il a son foyer, il protege Marsans ...
Rosa Atalenta est à Delos et ne quittera surement jamais cette ile ...elle aussi a fondé son foyer. elle a sa propre alliance... Et c'est elle et Tristan qui s'occupent de leurs neveux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 19:08

Citation :
L'amour chretien, oui, il le donne. et aussi l'amour paternel
j'ai du mal a croire qu'il puisse donner les deux parce qu'on ne peut pas etre a la fois UN pere et le pere de toute la paroisse...

Citation :
Albéric est un saint ! un saint de son vivant..
.
je l'espere pour lui... mais je ne savais pas qu'on pouvait devenir un saint de son vivant...

Citation :
et moi ? qui suis-je, sinon ce rossignol qui ne chante qu'à l'aube et au crepuscule, inconstant, toujours sur les routes... et surtout sur les errances sans fin...
ce que je peux, je l'offre à mes enfants ! la vie, je la leur offre. mes chants. mon amour de mere...
mais je ne saurai ni leur enseigner ni le sens des reponsabilités, ni offrir un foyer stable...

vous leur offrez la vie? mais ce n'est pas difficile d'offrir la vie. Les chants? c'est de l'intangible. Votre amour de mere? alors que vous etes inconstante et toujours sur les routes? Ce n'est pas possible. Etre un parent c'est etre attentif et present. Maintenant qu'ils ont vu le jour vous ne savez pas si vous pouvez leur enseigner les responsabilités ni leur offrir un foyer stable? vous auriez du y penser avant d'aller frequenter tout ceux qui vous attirait... Vous avez succombé a de tres nombreuses reprises a ce que vos co religionaires appellent le péché de chair, vous devez assumer.
Vous ne pouvez pas jouer tout le temps! pas avec leurs vies! sinon ils sauront vous le reprocher et vous serrez tous malheureux!

Citation :
j'aimerais que mes deux jeunes fils, Astrolab et Guilhem viennent étudier à Nurnberg... Mais je ne souhaite vous gener et imposer leur presence en ce lieu..
.
allons ils sont les bienvenus. l'endroit est si grand.

Citation :
j'aimerais qu'Ymir y soit
il est sns doute mieux la ou il est... ce n'est pas vraiment un homme il ne serait pas adapté.

Citation :
et Baudoin est grand, il a son foyer, il protege Marsans ...
Rosa Atalenta est à Delos et ne quittera surement jamais cette ile ...elle aussi a fondé son foyer. elle a sa propre alliance... Et c'est elle et Tristan qui s'occupent de leurs neveux ...
et vous etes heureuse? heureuse d'avoir pu deleguer et vous debarasser des vos obligations de mere et de matriarche?

Je suis un peu dur Ambroise, mais je crois qu'un jour vous finirez par souffrir de cette situation... Quel sens donné vous a toutes ces naissances? quel sens donnez vous a la relation que vous aviez avec les peres?

Je ne vous approuve pas, mais vous etes libre et je ne suis personne pour vous blamer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 19:22

Cadwallon a écrit:

Mais ce que je sais c'est qu'un jour vous risqueriez de faire souffrir ou souffrir vous meme de ces naissances...
comment pourrai-je souffrir de ce present de vie que j'offre ? c'est une telle joie !
je sais qu'il y a un prix à payer, et je le paie; et chaque fois cette offrande me coute... mais cette douleur n'est rien en comparaison de la joie de chaque naissance ...

faire souffrir ? qui ? mes enfants ? souffrent-ils d'etre vivants ?

Cadwallon a écrit:

Faire souffrir les peres, faire souffrir les enfants, de cet amour que vous leur refusez, de cette absence que vous leur imposé egoistement... Les titres, les noms, les heritages ne sont rien a coté du temps passé...
oui.... vous avez raison. je ne suis qu'une trobairitz égoïste...
mais je ne leur refuse nul amour, nulle affection : ce que j'ai, je le leur offre. et je n'ai que mes chants ...

et les peres ! Crying or Very sad

L'un prit couronne et liberté. J'aurai pu l'aimer... et j'ai aimé seigneur Domenico, d'une certaine maniere... mais si je n'etais point partie, il m'aurait vu comme... comme un meuble ! au mieux comme une broche décorative de son habit...
domenico ne cherche que la conquete, pas la femme conquise... car il s'en lasse, s'en detourne et cherche une autre conquete, plus difficile, plus inaccessible...

Le second ! je lui offrai tout ! tout ce que je possedais et tout ce que j'etais. Mais etais-je de taile à eclipser l'appel de Dieu ?
j'ai aimé Albéric, et je  l'aime encore, de la seule affection acceptable et possible : l'adoration desincarnée et pure. l'amour de Dieu dans l'amour d'un homme...

mon second époux m'a offert son nom, ou plutot, il a offert son nom à Astrolab, fils de son frere... Et moi, je ne lui ai offert qu'une amitiée d'un compagnon d'armes...
au moins j'avais gagné le droit aupres de ma famille et ma maison de conclure cette alliance !

et maintenant ... Je n'ai ni nom ni visage à mettre, du moins pour l'instant, sur l'homme que j'ai étreint dans les hautes branches du Frene !
Et je ne souhaite me presenter, meme dans les reves, à seigneur Atride, tant que ce poison coule en moi !!!
oui, j'aimerais croire que c'est lui... et je n'en ai certitude aucune ...  Sad
je ne sais ce qu'il cherche, mais si je peux, j'aimerai le lui offrir... comme lui m'a ranimé des braises de mon ame, m'a extirpé de la lumiere trop vive et froide... certainement, involontairement, par sa seule presence, sa seule voix...

qui ai-je fait souffrir ? tous ? peut-etre...

n'ai-je pas offert à chacun ce qu'il désirait ? au fond, n'est-ce pas ce que j'ai fait ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 21:44

Cadwallon a écrit:

Citation :
Albéric est un saint ! un saint de son vivant..
je l'espere pour lui... mais je ne savais pas qu'on pouvait devenir un saint de son vivant...
vous comprenez ce que je veux dire, je le sais...
seule la sainteté peut expliquer sa vie, ses choix, son affection pour moi, pour mes enfants... oui, seule la sainteté...


Cadwallon a écrit:

Etre un parent c'est etre attentif et present. Maintenant qu'ils ont vu le jour vous ne savez pas si vous pouvez leur enseigner les responsabilités ni leur offrir un foyer stable? [...] Vous avez succombé a de tres nombreuses reprises a ce que vos co religionaires appellent le péché de chair, vous devez assumer.
Vous ne pouvez pas jouer tout le temps! pas avec leurs vies! sinon ils sauront vous le reprocher et vous serrez tous malheureux!
je ne joue pas avec leurs vies.
je leur offre ce que j'ai de meileur en moi : mes chants.
de tous les temps, les enfants ne peuvent rester au dela d'un certain age dans les jupons des meres. lorsqu'ils sont en age de tenir une lame, vers 6 ou 7 ans tout au plus, ils quittent le castel familial, deviennent pages, auprès des oncles ou des amis proches. puis ecuyers... vers 16 ou 17 ans, c'est les premieres batailles ...
Raimon VII de Tolosa a defendu sa cité lorsqu'il avait 16 ans à peine, aux cotés de son Père, Raimon VI !

cela a toujours été ainsi.

nous, les Meres, ne pouvons garder nos fils que quelques années... et restons toujours à leurs cotés par notre affection et nos conseils.

je ne sais si l'education des fils de votre pays est differente ...

quant au "pecher de chair", vous me voyez indignée !
le message premier des saintes Evangiles est "aimez-vous "! c'est l'amour, dans toutes ses formes et toutes ses expressions ! puisque vous parlez de mes "co-religionnaires"...
Saint Paul est un saint, certes, mais il n'est pas Christ, et, pire, il ne l'a jamais connu ni ecouté. Dieu sait qu'à Rome, patrie de ce paien converti et devenu saint, la place des femmes etait aussi enviable que celle des servantes et des meubles ! cet homme, car il etait homme, n'aimait point les femmes. et cela suinte dans ses enseignements.
mais l'amour n'est pas pecher, Cadwallon.

quant à l'ideal de la Fin'Amor qui me guide, et vous le savez, le mot Amor suffit à dissocier definitivement la notion de "pecher" ou de "faute" de l'amour que l'on peut offrir et recevoir.

aucun de mes enfants n'est né sans amour.
qu'il s'agisse d'un amour filial, du devoir envers ma Maison et ma Famille. car je me devais de donner au moins un Heritier.
ou qu'il s'agisse de l'amour pour un homme... J'ai aimé Alberic ! Dieu le sait, comme je l'aimais... plus que ma vie ou mon honneur ou meme la Magie...
et maintenant...
maintenant j'aspire à revivre...


Cadwallon a écrit:

Citation :
j'aimerais que mes deux jeunes fils, Astrolab et Guilhem viennent étudier à Nurnberg... Mais je ne souhaite vous gener et imposer leur presence en ce lieu..
allons ils sont les bienvenus. l'endroit est si grand.
alors je vais les inviter. ils viendront, et apprendront ici. de moi, de vous, des autres magisteres, d'ici ou de passage...
il est temps qu'ils apprennent la Magie auprès de nous.



Cadwallon a écrit:

Citation :
j'aimerais qu'Ymir y soit
il est sns doute mieux la ou il est... ce n'est pas vraiment un homme il ne serait pas adapté.
Shocked que voulez vous dire ?! il est humain ! absolument humain, la chair de ma chair !


Cadwallon a écrit:

et vous etes heureuse? heureuse d'avoir pu deleguer et vous debarasser des vos obligations de mere et de matriarche?
ma Mere est matriarche. pas moi. Elle est la Prima de la Maison jerbiton et Matriarche.
puis ce sera surement Rejana...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Ven 10 Oct - 22:01

Cadwallon a écrit:

Je suis un peu dur Ambroise, mais je crois qu'un jour vous finirez par souffrir de cette situation... Quel sens donné vous a toutes ces naissances? quel sens donnez vous a la relation que vous aviez avec les peres?

Je ne vous approuve pas, mais vous etes libre et je ne suis personne pour vous blamer.

je ne vous en veux point pour votre dureté : vous pouvez l'etre, envers moi, votre fille, vous pouvez...

quel sens donner ?...

une sorte d'immortalité que j'offre et que je reçois ? l'immortalité telle que la concevait mon aieul Jerbiton...

le coeur qui bat en vous, c'est point dans votre esprit qu'il bat, ni en votre intelligence ou entendement. non, c'est en votre poitrine qu'il bat ! en votre chair... c'est aux tempes que le sang pulse, en votre chair...

le seul sens que j'y donne, c'est celui de l'offrande et de partage de ce sentiment que l'on nomme "amour". de cette affection incarnée, cette ivresse qui fait battre le coeur et rythme le souffle saccadé lorsqu'on la chante.

l'homme n'est pas un esprit desincarné, Cadwallon. ni chose de pulsions et matiere.
l'un et l'autre visions sont étriquées et incompletes. peut-etre meme destructrices, envers l'autre ou bien envers soi-meme...

je vais vous dire, pourquoi Guenievre est condamnée dans le chant, pourquoi Marie Madeleine est lapidée, pourquoi nos soeurs et meres sont murées dans la soi-disant vertue... et pourquoi les hommes courtisent beregeres et princesses...
...........................................
..........parce que l'on sait toujours qui est la Mere ! et pas toujours le pere...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Sam 11 Oct - 11:33

a quoi bon un present de vie si vous n'etes pas la pour en jouir vous aussi? ne croyez vous pas que lorsque vous serrez vieille et que vos enfants auront fait leur chemin, vous viendrez a regarder le passé avec souffrance en voyant non seulement que vous n'avez jamais ete la mais qu'en plus vos enfants s'en sont tres bien sorti sans vous? Sans que vous aillez partagé quoique ce soit... Quel heritage laisserez vous... quels souvenirs? quels valeurs?

Souffrent t'ils d'etre vivants? et pourquoi pas? souffrent ils d'avoir ete deplacé d'un endroit a un autre, souffrent ils de votre absence, de votre furie suicidaire, souffrent ils d'etre delaissé pour de nouveaux horizons plus seduisant... Elle est deguisé cette souffrance mais oui j'en suis sur ils en souffrent.

ne feignez pas d'etre une simple chanteuse, vous avez été beaucoup par le passé mais vous me parler de materiel quand je vous parle d'affection. Vous parlez de feu, de passion, de lumiere, mais vous parlez si peu de vos enfants, ils semblent tellement rarement au centre de votre attention... Le materiel, les iles, les titres, ne remplacent pas les conseils avisés d'une mere. Vous me parlez de passion et pourtant vous parlez avec un detachement terrible de ceux qui ont servi de pere a vos enfants, tous suppleants d'Alberic dans une tache qu'il ne peut et ne veut plus... Avez vous pensez a la souffrance d'Alberic? Ce saint dont vous parlez qui me semble a moi un homme bien de chair et qui en depit de sa sainteté a du souffrir de vous voir avec tous ces hommes. On ne peut pas satisfaire tout le monde sans faire souffrir, on ne peut meme pas satisfaire une personne sans en faire souffrir d'autres. Je crois que la seule personne que vous avez satisfaite, c'est vous... Une grande famille, une grande lignée pour briller dans le coeur de votre pere et de votre mere... Une grande lignée comme une obligation qui vous permettrait par la suite de vivre la vie qui vous plairait, meme si elle etait loin de cette famille.

la sainteté ou la bonté de coeur? mais quelle importance... je ne deviserais pas sur cet homme.

Vous dites que cela a toujours ete ainsi mais est ce une bonne chose? Bien sur qu'il faut laisser les enfants s'epanouir et grandir mais faut il pour autant les delaisser?

Je n'ai pas envie de jouer avec les mots... les jeux ne m'amusent pas. Et je n'ai aucune raison de vous reprocher les choix que vous avez fait. Vous etes matriarche que vous le vouliez ou non! vous etes une mere regnant sur un ensemble d'enfants, a votre niveau vous etes une matriarche.

Ymir n'est pas un enfant normal, il a été concu ailleurs dans un autre monde et rien que cela le fait different des autres.

Posez vous juste cette question, "est ce qu'il est bon de rester si loin de mes enfants?" sans pouvoir leur montrer votre fierté, votre satisfaction, votre amour, votre attention. Les enfants sont parfois capable d'aller tres loin, jusqu'au sacrifice ultime, pour que leurs parents soient fiers d'eux... Et souvent il est trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Lun 13 Oct - 17:17

(Cadwallon a surement revé de cette missive qu'Ambroise ecrivait à Alberic. etait-ce cette mage égoïste et irreflechie qui l'a partagé sciemment ? ou bien la sensibilité à vif de Cadwallon l'a perçu involontairement ?...)

(Alba est très affecté par ce qui s'est passé. Il s'isole souvent dans le grenier, ou plane des heures et des heures dans le ciel... Parfois, il cherche simplement la compagnie de Gelert et reste silencieux de longs moments...)

(dans les appartements d'Ambroise, une nouvelle enluminure orne un mur : la legende d'Eros et Psychée. où Eros ressemble etrangement au defunt seigneur Renzo de la maison Tytalus. et le décors est le palais de l'ereb, rejeté dans les ombres, avec un choix d'encres et de teintes/textures de noirs et or très recherché)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Lun 13 Oct - 20:27

Une pensée parvient a Ambroise. Elle sait qu'elle vient de Cadwallon, porté par le vent des reves

Croyez vous que les choses soient aussi simple? l'absolution ne vous aidera pas quand le moment venu vous vous retrouverez seule et qu'il vous faudra vous pardonner a vous meme. Et la chute ne fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 15:03

Je ne cherche pas l'absolution, Cadwallon !

vous avez raison : la chute ne fait que commencer... j'en suis si desolée ! pour vous... je ne veux pas vous blesser. je ne veux pas vous faire du mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 15:09

ce n'est pas a moi que vous faites du mal Ambroise... Il est tres facile de tuer, vous le savez, il est encore plus facile de se laisser aller a la cruauté et a la violence. Le plus difficile c'est de vivre avec.

Ambroise se sent investi d'un reve... ou plutot d'un cauchemar

dites moi mon pere... quand un homme cesse t'il d'etre un homme pour devenir un demon? je vois a vos yeux embués, a votre bouche tremblante, que vous n'aurez pas la reponse. Mon pere, je n'ai jamais vu le diable, d'ailleurs le diable peut il vraiment faire quelque chose contre moi? Peut etre suis je moi meme le diable? qu'en pensez vous. Je peux plonger ma main dans les flammes sans me bruler, je n'ai ni pitié, ni remords. je ne vis que pour detruire et pour tuer. En general, a ce moment la, les gens comme vous, se demande si tout ce qu'on raconte sur moi est vrai... Oui et bien pire encore. Je suis le faucheur, le molosse noir. Qui dans ces regions pourrait me mettre a genoux? personne. Je prends mon bain dans le sang de mes ennemis. Les seigneurs, puis le baron. Apres eux nous avons tué les vicomtes et bientot les comtes. Les villes de l'Angleterre et du Pays de Galles bruleront. Peur pour mon ame? Allons mon pere, c'est evident je n'ai pas d'ame. Cette démangeaison? c'est le feu qui couve en vous. Vous voyez ce poignard? je l'aime particulierement. Il est couvert du sang des massacres. Il est assez bon pour tuer les chiens comme vous. vous devez sentir les flammes sous votre peau n'est ce pas? je vous donne l'occasion d'etre un martyr, d'etre accueillit au paradis. Bien sur vous pourriez accepter de vous trancher la langue en signe de soumission. Vous avez peur? vous doutez de votre seigneur au dernier moment? a moins que vous aillez peur de ne pas etre le bien venu au paradis finalement? comment allez vous precher maintenant? recuperez la, je prefere vous voir rotir. muto ignem...

des visions comme celle ci j'en ai des dizaines... je ne peux pas les oublier, j'ai seulement pu les accepter. Que dieu vous garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 15:44

La ville est en flammes !

pourtant, l’évêque m'avait donné sa parole que la maison de Dieu restera un refuge... Je vois le carnage par la fenêtre du château. je ne peux m'en détacher les yeux...
ils courent dans les ruelles... ils défoncent les portes des maisons... cette femme, elle est eventrée sous mes yeux... ses enfants assistent au spectacle, tenus par un des routiers... un homme... il a peut etre aussi des enfants de cet age... il les jette dans la maison en flammes... j'entends d'ici leurs tetes eclater contre le mur... il a les traits deformés par la rage et l'ivresse du massacre. est-ce encore un homme ?

un gemissement derriere moi... Il a repris connaissance... presque. je peux le porter. je dois le porter.

je fuis... nous fuions... par les sous terrains...

j'abandonne ces centaines de personnes... je les abandonne au massacre... enfants occitans... mes freres... soeurs...

c'est nous, la cause de vos souffrances...

c'est moi qui est cause de folie ...


Grand Mazel... Beziers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 16:15

oui, c'est la guerre. Je suis etonné que vous n'en decouvriez l'horreur que maintenant. Mais la guerre ce n'est pas forcement la chute... On peut faire la guerre sans chuter, sans tomber, avec violence mais sans cruauté. la vie est violence... violence froide ou passion mais violence. L'horreur n'est pas la chute, il y a voir et il y a faire... Il y a aider quelqu'un au coeur de l'horreur ou participer activement a cette horreur... devenir la bete... l'espace d'un instant, devant cet ange suppliant vous etes devenu la bete...

devenir la bete... et la dompter... ou chuter encore plus bas... au fond... au fond...

Cadwallon s'en va, le regard vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 17:17

C'est peut etre là qu'elle avait commencé, cette chute dont vous parlez.

oui, à Beziers. oui, la premiere bataille, la premiere vraie bataille...

j’aidais les miens dans l'horreur, je leur chantais, afin qu'ils ne s'y abiment pas !

mais le coeur des hommes est un peu comme une coupe : pour la remplir de reves et d'idéal, il faut la vider du trop plein de l'horreur. Et où pensez vous que je pouvais le verser?, si ce n'est en moi. Transmuter la haine et l'ivresse des carnages en combat chevaleresque pour notre idéal ! Voilà ce que j'ai chanté.

nous rentrions, nous, les survivants des castels assiegés, couverts de sang des notres et des ennemis. nous le lavions de larmes de nos dames et de nos soeurs et nos meres.
nos dames nous ouvraient leurs bras, et nous collions nos levres gercées à leurs bouches pour oublier le gout du sang...
et le lendemain, à peine capables de tenir en selle, nous remontions pour mener d'autres sorties desesperées, nous nous cramponnions aux remparts, comme nos enfants au sein de leurs meres !

je chantais la dignité ! Passion avec violence !

puis un jour, j'ai rendu coup pour coup... est-ce là que je me suis perdue ?

ou est-ce en prenant le voile, afin de cacher les ombres que me collaient alors à la peau?

oui, j'ai dompté la bete, comme vous la nommez. je l'ai muselée sous la double croix immaculée. mais cette croix m'a toujours été deux corps empallés sur une meme lame !

j'aurai pu tuer cette bete. j'aurai pu m'abandonner à la Lumiere... Mais au lieu de cela, je l'ai liberée, quittant l'habit et la protection de l'Ordre.
que feriez-vous après 10 années d'asservissement et de muselage ? que ferait une bete ? comprenez-vous ? oui... je crois que vous comprenez...

alors vous comprenez aussi que vous m'etes une des rares lumieres, non pas celestes et froides, mais autre ... Pere vous ressemblait... Il m'offrit ce meme regard vide, le jour où il vit en moi une fille... et non pas son heritier...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 17:59

vous ne comprenez pas ou vous ne voulez pas comprendre Ambroise? Est ce que mes mots se perdent dans l'air? L'horreur ne vous fait pas chuter, l'horreur peut briser un esprit, le rendre sterile, j'ai vu certains se prostrer, d'autres etre prit de tremblements, d'autres encore s'arracher les yeux... L'horreur vous rend plus fort ou vous rend fou; lorsque vous en etes le spectateur... L'horreur, la guerre, de grands mots pour parler d'un quotidien... Si vous avez survecu, si vous n'etes pas devenu folle, c'est parce que vous avez reussi a prendre assez de distance avec ce que vous faisiez, que vous en aviez comprit la necessité... c'etait vous ou eux, votre ideal contre le leur... Votre chant contre leurs prieres... Vous avez trouvé le repos dans l'habit comme d'autres trouve repos dans l'alcool.

La bete vous ne l'etiez pas avant ce voyage dans l'ereb. Il vous plait de le croire, il vous plait de penser que votre chemin a commencer depuis longtemps alors que vous n'etes qu'aux premieres marches et que vous vous degoutez deja... Car dans l'ereb, vous n'avez pas tuer pour vous defendre, vous n'avez pas tué pour un ideal, vous ne connaitrez pas le repos car en depit des mots rien ne justifiera cette cruauté dont vous avez fait preuve.

Ce jour precis, vous ne vous etes pas comporté en guerrier ou en chevalier mais simplement en assassin et en tortionnaire.

c'etait ca le sens de mon reve...

a travers ma deception, c'est mon propre echec qui parle. Mais je suis un agent du libre arbitre et je choisi d'agir en tant que tel a cet instant precis et je prierais pour vous mais sachez que sur la voie que vous avez emprunté vous serez seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 18:13

j'ai survecu ... oui, j'ai survecu. en mon corps et sans la folie. du moins, pas la folie de l'apathie ou celle de l'esprit...

oui, j'ai agi cruellement. mais le faisant, n'ai-je pas simplement laissé parler la cruauté qui etait dejà en moi, d'une maniere ou d'une autre?
j'ai agi par vengeance : je voulais que cette demone souffre. autant que seigneur renzo avait souffert. je voulais la voir payer cette humiliation gratuite que de fouler du pied un Mage, un Seigneur, un homme, pire : un homme sans defense . elle foula sa dignité de son pieds. alors j'ai voulu la voir souffrir, au dela de la souffrance de l'homme...

je, dans ma vengeance passionnelle, voulais qu'elle souffre !


..... vous vous trompez : sur cette voie, je ne pourrai etre seule. et c'est ce qui me fait peur : amener d'autre dans les tenebres, et les y immoler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 18:18

Je ne sens que le defi et la satisfaction dans ce que j'entends et jamais le remords. Il viendra prendre son dut en temps voulu.

si vous voulez bien m'excuser j'ai mieux a faire que de voir quelqu'un se complaire dans sa propre dechéance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 18:33

Cadwallon... est-ce que je vous rappelle à ce point-la quelque'un que vous auriez connu ? Wink

oh, je voulais vous presenter le jeune Alfinn. mon apprenti.
nous nous sommes rencontrés dans la Foret...

puis-je vous le recommander pour quelque apprentissage à l'Ecole militaire ? Il me semble avoir du talent à l'épée, mais manque de technique, il est certain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 18:37

trouvez y un certain amusement si vous voulez, vous etes encore loin d'egaler le molosse noir.

oui, j'avais senti sa presence, je sens en lui le sang des fées... Pourquoi cela ne m'etonne t'il pas?

Eh bien j'imagine qu'il peut rejoindre les lecons que donnent Aedd aux bretteurs civils de l'université.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 18:47

Cadwallon a écrit:

trouvez y un certain amusement si vous voulez, vous etes encore loin d'egaler le molosse noir.
Zacharias ? du 14eme tribunal ?
ou parlez-vous de vous-meme ?

je ne cherche à egaler personne. mon orgueil m'en empeche : il n'accepte que le depassement Laughing Twisted Evil

Cadwallon a écrit:

oui, j'avais senti sa presence, je sens en lui le sang des fées... Pourquoi cela ne m'etonne t'il pas?

ses yeux d'ambre parlent pour cette ascendance, c'est-ce pas ?
Je me demande parfois quelle devait etre sa vie avant, dans la foret.... Pourquoi n'est-il pas allé frapper aux portes d'Irencilla ?...
Il avait presque peur de venir à Nurnberg... comme s'il craignait les hommes...

et pourquoi cette absence d'etonnement ?

Cadwallon a écrit:

Eh bien j'imagine qu'il peut rejoindre les lecons que donnent Aedd aux bretteurs civils de l'université.

je vous en remercie.
et si Aedd et les votres pouvaient etre indulgents avec ... euh ... sa timidité, j'en serai heureuse. j'ai déjà eu à intervenir sur deux rixes, dont les motifs me demeurent obscurs. je ne sais si vous en savez plus... et dont les victimes imprudentes et temeraires sont en convalescence auprès des soigneurs.
enfin... les jours de pleine lune, certains semblent plus à fleur de peau que d'autres ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 19:00

est ce vraiment important? peu importe de qui je parle, les entenebrés sont nombreux...

Je pense qu'il a toute les raisons d'avoir peur des hommes. Sans doute a t'il ete rejeté a cause de ce sang de fées. Sa facon de tenir l'épée... peut etre a t'il recu un debut d'enseignement... Une chose est sur c'est qu'il aura du mal a s'integrer, il est deja grand. Regardez Aedd qui vit depuis toujours parmi les hommes il est souvent en decalage. Mais il n'est pas dit que tout doit etre simple dans la vie.

Votre attirance pour les faés allaient obligatoirement vous rapprocher d'elles a un moment ou a un autre.

les jours de pleine lune? je n'ai pas remarqué. Eh bien si il est question de mes eleves, ils doivent assumer leurs actes, si ils perdent ils en paient le prix. Mais je pense qu'Aedd sera heureux de veiller sur lui a l'occasion, ils sont plus proches qu'il n'y parait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Charlotte

avatar

Messages : 1843
Date d'inscription : 15/09/2008
Localisation : NY ou CLUB DE L'ABSYNTHE

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 19:38

Bien sûr que c'est important. chaque ame est importante. chaque coeur...
vous etes le seul Pere qui me reste, Cadwallon... Mais je vois à votre tete que vous n'appreciez plus que je vous nomme ainsi . vous ai-je déçu à ce point ?...

c'est la seule chose qui m'attriste... pas ce que j'ai fait, non, mais votre regard sur moi...

* * *


Je pense aussi qu'Alfinn a eu un début d'enseignement. mais j'en ignore la source.

à vrai dire, il passait son temps à détrousser des voyageurs imprudents Laughing , avec son amas de brigands loqueteux... oh, ils sont auprès d'Hella. tous, sauf lui.
c'est ainsi que nous nous sommes rencontrés, à mon retour depuis Paris.

que voulez vous dire par mon "attirance pour les Faés" ? je les trouve fascinantes, il est vrai... envoutantes... etranges ... Rolling Eyes
Embarassed

oh ! c'est plus pour Alfinn que je m'inquiete, les nuits de pleine lune et de nouvelle lune... je crains une influence de cet astre sur sa magie, voire sa nature....que j'ai du mal à discerner, j'avoue.
parfois, son comportement me parait, comment dire, etrange. à certains moments, il se comporte comme un enfant, à d'autres, il s'exprime avec une sagesse et une reflexion digne de Bonisagus en personne ! enfin, ces moments de" maturité" sont excessivement rares.

Alfinn est très impulsif. souvent irreflechi. d'une violence parfois illimitée; et d'une douceur incroyable...

recemment, il a destabilisé une des mes estudiantes en lettres, mais ne s'est pas contenté de cela : il l'a laminé verbalement, s'acharnant, jusqu'à ce qu'elle soit au bord des larmes et que j'intervienne. cela s'etait passé lors de l'une de leurs soirées , où je ne faisais que passer ... puis il a provoqué déliberement en duel un de ses defenseurs et à defaut de l'envoyer ad patres, l'a envoyé auprès de la Chaire de Medecine Laughing

pourtant, Alfinn est d'une courtoisie irreprochable... et d'une attention et gentillesse que d'autres m'avaient déjà fait remarquer ...

peut etre qu'Aedd pourrait veiller sur lui... et lui etre un ami ?... Je sais que tous deux ils aiment la chasse... et le concept de "chasse" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/rosesetsronces/home
stan

avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 11/01/2011
Localisation : Boul B posey!!

MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   Mar 14 Oct - 20:13

Je crois que vous avez en vous la reponse. Vous devez vous en douter. Oui vous m'avez decu et vous me decevez en jouant la fiere a bras. Il n'y a que les idiots qui reagissent ainsi. Qu'importe mon regard si vous ne comprenez pas la gravité de vos actes recents et pire de la gravité de vos propos.


Son enseignement me semble en tout point elfique et ce n'est pas quelque chose qu'on apprend au bord des routes. Il est sur en tout cas que sa nature est pleinement feerique. Pour l'eduquer convenablement vous devez vous montrer irreprochable en sa presence et le temperer. Son ami... oui je pense qu'ils peuvent se lier d'amitié en effet.

Mais je demanderais a Aedd de bien se comporter afin de lui montrer l'exemple.

Citation :
que voulez vous dire par mon "attirance pour les Faés" ? je les trouve fascinantes, il est vrai... envoutantes... etranges ...

que puis je dire de plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions dans le Jardin Secret. Université de Nuremberg.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jardin secret
» attirer des animaux sauvages dans son jardin
» L'étang à poissons [Dans le jardin fermier et aquatique]
» Une nouvelle patate dans le jardin de terra !
» Secret du monde Illuminati

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epiphanie :: Général :: Ars Magica-
Sauter vers: